• Fonctionnalités
    • Avantages Nos atouts & bénéfices uniques
    • App Store Nos Apps 100% gratuites
    • Intelligence artificielle au service de votre e-commerce
      • L'IA de WiziShop
      • Les outils d'IA
    • SEO Le meilleur SEO au monde
      • Puissance SEO
      • Topic Cluster Manager
      • 50+ optimisations SEO
  • Références
    • Témoignages Parcours inspirants de nos e-commerçants
    • Exemples boutiques Quelques exemples de boutiques à succès
    • Parutions Presse WiziShop dans la presse
  • Tarifs
  • Ressources
    • Nouveautés Les dernières fonctionnalités et innovations
    • Partenaires Experts Notre réseau de partenaires pour vous aider
    • Aides & Accompagnement Les réponses et le support dont vous avez besoin
      • Centre d’aides
      • Glossaire E-commerce
      • Newsletters
        • Good Morning SEO
        • Conseils de Gregory Beyrouti
        • Actualités & Astuces IA
  • Blog
Créez votre boutique en ligne

La solution e-commerce tout-en-un, 100% française, associée à la puissance de l’Intelligence Artificielle

Profitez de 7 jours gratuits !

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations Intelligence Artificielle SEO

Ressources et Formations

Chiffres clés du e-commerce en France pour l'année 2023 : Bilan du secteur et prévisions

Chiffres clés du e-commerce en France pour l'année 2023 : Bilan du secteur et prévisions

L’année 2024 a explosé les compteurs en termes de ventes en ligne.

Le e-commerce a changé de visage depuis quelques années, après que les crises ont  bouleversé les habitudes des consommateurs.

De nouvelles perspectives s’ajoutent au développement du commerce online en France. D’autres réflexes de consommation ont pris place en 2023 et sont la norme en 2024.

Entre les bouleversements ancrés dans les habitudes de millions de français et les crises successives : qu’attendre de l’année 2024 ? Focus sur le nouveau visage du e-commerce en France.

2023 : qui sont les leaders e-commerce et quels sont les sites les plus visités en France ?

Un chiffre d’affaires ecommerce 2023 en progression

160 milliards d’euros, c’est le chiffre d’affaires du e-commerce en France en 2023, tous secteurs confondus, selon la Fevad. Source

Ce chiffre est en hausse de 10,5% par rapport à l’année 2023. Les services ont repris leur place en ligne, avec une hausse de 20% de la croissance de ce secteur. Des pourcentages, oui, mais concrètement ?

La vente en ligne se traduit en transactions, et pour 2023, ce nombre s’élève à 3 milliards uniquement en France, une hausse de 4,9%. Les périodes les plus intenses sont autour du Black Friday et du Cyber Monday : selon Statista, 70% des français ont participé aux achats durant ce week-end d'affaires en 2022.

Au quatrième trimestre 2022, les acheteurs français étaient au nombre de 47,6 millions en moyenne à consulter chaque mois au moins un site ou une application faisant partie du top 20 des sites e-commerce.

A la tête de ce classement, Fnac, LeBonCoin, Vinted ou encore Ebay sortent leur épingle du jeu et enregistrent de fortes progressions. Au niveau des visites sur mobile, seuls Darty, Leroy Merlin, eBay et Boulanger sont les seuls du classement a avoir un taux de connexion mobile inférieur à 70%. La preuve de l'impact du e-commerce sur le consommateur notamment en ce qui concerne l'utilisation du mobile.

Produits ou services : les boutiques en ligne se diversifient

L’impact de la crise a bousculé les habitudes d’achats des consommateurs sur les dernières années avant de connaître des ralentissements. Les ventes de produits grand public du panel iCE 100 (mesure de la croissance sur un échantillon constant d’une centaine de sites parmi les sites leaders) ont représenté un boom de 29,4% en 2020, avant de chuter et de reprendre une progression "normale" comme avant le Covid. En 2023, la vente de produit est en hausse de 0,6% par rapport à 2022 qui avait déjà attesté une baisse de -9%, ce qui témoigne d'une stabilisation du secteur.

En 2023, les tendances e-commerce ont continué leur transformation : les services ont repris du service sur Internet avec une hausse de plus de 20% de transactions dans ce secteur.

Avec la réouverture des magasins physiques, le secteur de du prêt-à-porter et de l'habillement a perdu des parts de marché en 2022 soit -11% par rapport à 2019. La tendance est à la baisse sur l'habillement en 2023 avec une chute de -9% par rapport à 2022 mais un léger retour des clients en magasin.

Les trois principaux sites en France sont Amazon, Leboncoin et Fnac en 2023.

La Fevad a analysé la liste des 20 sites les plus visités en France avec, en tête, 5 marketplaces (Amazon en tête) dont 2 enseignes de vente entre particuliers et de produits de seconde main (Leboncoin et Vinted). Ensuite, les sites qui vendent des produits de grande consommation, les e-commerce généralistes comme E.Leclerc, Temu et Carrefour, puis de voyage avec Booking se succèdent.

e-commerce-barometre-fevad-visites

Le top des sites e-commerce en France selon les derniers chiffres Q4 2023 de la Fevad

Plus de sites marchands en France et plus de visites

2,35 milliards de transaction ont été enregistrées en France sur l'année 2023, soit une augmentation de 4,9% par rapport à 2022 selon la Fevad.

L’acte d’achat se multiplie pour plus de clients sur des boutiques comptabilisant de plus en plus de visites. Aujourd'hui, la part du e-commerce dans la vente de produits est estimée par la Fevad à 12,5% du commerce global en France.

Après des années marquées par la Covid-19, la distanciation sociale et les fermetures des boutiques physiques considérés “non-essentiels”, Internet s’est progressivement imposé comme une solution salutaire et primordiale. Mais cette tendance ne s’est pas estompée : elle est devenue une habitude pour des millions de cybercheteurs.

Pour soutenir les commerçants contraints de fermer leurs portes, chez Wizishop, nous avons lancé notre opération “Ecommerce Solidaire”. Plus de 2000 marchands ont pu ainsi compenser la perte de chiffre d’affaires en boutique, avec les ventes en ligne.

L’accélération des ventes de e-commerce en France s’explique en partie par l’essor du nombre de vendeurs et de clients depuis quelques années maintenant.

D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, le nombre d’acheteur reste stable en 2022 depuis 2021, autour des 42 millions de cyberacheteurs qui s’étaient déjà retrouvés en ligne durant l'année 2020. Ce chiffre post-Covid n'a donc toujours pas bougé.

Pour aller encore plus loin, l’étude marketing nous informe le nombre de e-commerce ne cesse d’augmenter : 5% de sites marchands de plus sur l'année 2022. Ce ne sont pas moins de 10 000 nouveaux sites marchands qui sont lancés par an selon la Fevad.

Part du e-commerce en 2023 : quels développement ?

Les habitudes d'achats en ligne persistantes depuis la crise Covid

L’impact du virus sur la vie quotidienne des français a transformé l’expérience d’achats en ligne. En 2023, la croissance du secteur des services en ligne a continué, avec une augmentation de 20% sur l'année, avec une hausse de 12% des transactions et de 7% du panier d'achat.

Les acheteurs qui ont répondu à l’étude 2021 de Channel Advisor sur leurs achats en ligne sont 55% à acheter aussi souvent qu’avant la pandémie et quand même 40% à avouer acheter plus fréquemment sur le web qu’avant la pandémie.

La commande sur mobile : une tendance qui s’installe

Pendant la crise sanitaire, l’ordinateur était majoritaire dans l’e-commerce. En effet, qui dit télétravail, dit un travail à distance, à domicile, via un écran d’ordinateur pour la majorité des professionnels et des entreprises. Le télétravailleur profite de ses temps de pause pour effectuer ses achats en ligne, surtout l’achat de produits.

En 2022, les prédictions se sont confirmées quand à l’importance du m-commerce, la vente en ligne via smartphone. Le bilan montre que les achats mobiles représentent désormais 59% du chiffre d’affaires des sites de vente en ligne et cette part monte jusqu’à 84% pour les leaders du secteur.

Pour en savoir plus sur le m-commerce, suivez ce lien.

Selon Médiamétrie, 22,3 millions de Français réalisent leurs achats sur mobile, plus de 1 Français sur 2 fait désormais ses achats sur mobile, et ils seraient plus de 1/3 à commander sur mobile au moins une fois par mois.

L’usage du mobile en e-commerce est aussi présent dans la recherche d’informations sur des produits : 42% des utilisateurs consultent des pages Internet pour s’informer avant de passer commande en ligne. Selon les dernières études, plus de 55,7% des utilisateurs recherchent un produit ou une marque sur les réseaux sociaux en 2023.

Le social commerce s’implante durablement

Le commerce digital s’est mis à jour à cause - ou grâce à - la crise sanitaire. Au-delà de la technologie pure et l’expérience utilisateur, de nouveaux leviers de découverte ont émergé.

Pour remplacer la visite dans une boutique physique et pour avoir un accès direct aux catalogues des commerçants, les réseaux sociaux se sont diversifiés vers ce que l’on appelle le Social Commerce pour du Social Shopping.

Si, selon Channel Advisor, ces canaux ne représentent que la 5eme source de découverte au global, la part des plateformes atteint les 54% chez les 18-25 ans, soit les acheteurs de demain. Deloitte prévoit que ce marché dépassera les 1000 milliards de dollars en 2024.

De plus, les réseaux comme Instagram, Facebook, Pinterest et même TikTok deviennent incontournables dans la vente en ligne, et les mois à venir réservent de grandes nouveautés en termes de e-commerce en Europe.

2024 : les tendances à prévoir

Quelles évolutions pour le panier moyen ?

Durant les dix années avant la crise, le panier moyen était en chute libre, expliqué par la banalisation de l’achat en ligne et la décroissance de la valeur du panier moyen.

Pendant la crise, le panier moyen a augmenté, fait rare pour être souligné. Ce qui est rare, c’est la corrélation entre le nombre de transactions croissant et l’augmentation du panier moyen.

En 2021, avec le retour des achats de services sur Internet et la réouverture des points de vente physiques, le panier moyen e-commerce s’est nuancé. En 2022, avec la hausse des prix, le panier moyen a atteint les 65 €, soit une hausse de 6,9% sur une année.

En 2023, l'inflation a touché toutes les catégories de produits : le panier moyen a augmenté de 5,4% avec des hausses de prix allant jusqu'à 12% sur l'alimentaire.

Quelles sont les technologies qui arrivent ?

Le marché de l’intelligence artificielle et les acteurs des nouvelles technologies au service du client et de l’entreprise ont boosté le monde du e-commerce, et les acheteurs sont au rendez-vous.

Le social commerce, soit la vente en ligne par le biais des réseaux sociaux, s’inscrit dans les habitudes des français : Instagram, Facebook, Pinterest ou encore TikTok proposent et proposeront bientôt de nouvelles fonctionnalités afin de porter votre entreprise de vente en ligne vers son accélération grâce à l’instantanéité et la proximité des contenus.

Dans les outils technologiques, on retrouve l’essor du voice commerce : selon un rapport Havas et Paris Retail Week, 57% des français comptent sur leur assistant vocal pour faire leurs courses. Désormais, il est possible avec la voix d’acheter des produits ou des services directement, sans avoir besoin de passer par la case “écran”. Ces techniques vont devenir plus importantes avec le temps, apportant de nouveaux enjeux au monde du e-commerce, de plus en plus exigeant.

Ces avancées technologiques vont également aider les outils à récolter des données très précises sur les modes de consommation. Ainsi, les données clients vont permettre de redéfinir son activité e-commerce et guider l’expérience utilisateur sur les sites de vente en ligne. Les clés de votre réussite seront plus accessibles mais aussi plus nombreuses !

Du côté des e-commerçants, l'intelligence artificielle permet de générer des textes optimisés pour le SEO en un temps record. Elle est capable de générer des textes de qualité en un temps record, ce qui vous permet de vous concentrer sur d'autres tâches importantes de votre entreprise. Plus besoin de passer des heures à rédiger des descriptions de produits ou des articles de blog : l'IA s'en charge pour vous ! Au sein de la solution e-commerce WiziShop, vous pouvez générer tous vos contenus texte directement depuis votre back office. En illimité dans votre abonnement, vous pouvez générer tous vos textes en quelques secondes. L'avenir du e-commerce est déjà là !

Testez WiziShop gratuitement pendant 7 jours

VOTRE PREMIER MOIS À SEULEMENT 1€

Des entreprises e-commerce plus responsables ?

Les commerçants ont dû baisser leur rideau. En parallèle, les français ont également entrepris une nouvelle philosophie de consommation. Par solidarité et pour contrer les effets de la crise aussi économique que sanitaire, les acheteurs se sont tournés vers leurs commerçants de proximité dès que possible. Le local est devenu central, et la transparence un impératif.

Ecoresponsabilité, respect de la Nature et de l’humain : l’engagement des consommateurs envers ces valeurs se fait norme. Un dossier Ipsos révèle que 72% des Français attendent que les marques fassent preuve de transparence. Plus engagés, 89% des Français sont prêts à boycotter une marque s’ils estiment manquer d’informations ou s’ils se sentent dupés.

Le marché des produits de seconde main est également en pleine expansion et les prévisions des activités e-commerce sont prometteuses sur ce secteur : selon les données de Global Data, le marché de la seconde main atteint les 5,5 milliards de dollars en France en 2023 avec une croissance de +104% en cinq ans.

En 2024, il est à penser que la proximité entre le site marchand et le consommateur, le lien entre l’image et la réalité seront prioritaires, tout comme l'impact des marques sur l'environnement, vers une nouvelle définition des boutiques physiques et du commerce en ligne. Des plus petites structures aux plus grandes entreprises, le message et l'expérience d'achat ne doivent plus se penser “global” mais plus éthique comme un retour à l’essentiel généralisé par les enseignes sur leurs sites, leurs réseaux sociaux ou encore leur suivi client.

Produits de seconde main, occasion, Made in France... Le commerce de détail est en pleine transition vers de nouveaux enjeux, avec des e-commerçants toujours plus exigeants et des enseignes qui doivent réinventer leurs priorités.

Comment appréhender l'avenir à la lumière des données de la Fevad ?

Fnac, Amazon, Vinted... La liste des e-commerces gagnants est inspirante

Le e-commerce a prouvé sa résilience face aux bouleversements économiques et sociaux, et sa capacité à s'adapter à de nouveaux défis. Les consommateurs ont pris l'habitude de faire leurs achats en ligne, ce qui augmente leur confiance dans cette méthode d'achat et renforce la position des entreprises qui savent s'adapter en temps réel aux changements ainsi qu'aux nouvelles attentes des acheteurs.

Amazon, Darty, Vinted... Les leaders du classement sont toujours en grande forme, mais la place pour les autres enseignes est possible, à condition que les e-commerçants se posent les bonnes questions pour devenir compétitifs. Livraison à domicile, service après vente, nouvelles expériences client : rien ne doit être laissé au hasard. Et pour cela, quelques grands axes de réflexion sont à prendre en compte.

Le service clients : le point clé du e-commerce aujourd'hui

Le succès de l'achat en ligne dépend en grande partie du succès de la livraison. Les clients veulent recevoir leurs achats rapidement et sans tracas. Les e-commerçants doivent donc s'assurer que leurs processus de livraison sont fluides et efficaces. Cela peut inclure des options de livraison express ou des offres de livraison gratuite pour les commandes importantes.

Le service après-vente est également crucial pour le succès des entreprises de commerce en ligne. Les clients veulent savoir qu'ils peuvent compter sur un soutien rapide et efficace en cas de problème. Les e-commerçants doivent donc s'assurer que leur service clientèle est rapide et compétent, avec des options de contact facilement accessibles.

Pour réussir dans le commerce en ligne, les e-commerçants doivent offrir des expériences client innovantes et uniques. Cela peut inclure des outils de personnalisation de produits, des recommandations de produits en fonction des achats précédents, ou même des offres exclusives pour les clients fidèles.

La Fevad a également souligné l'importance de la transformation numérique, qui est plus que jamais nécessaire pour réussir dans l'économie de demain. Les entreprises qui investissent dans la technologie et l'innovation sont mieux équipées pour répondre aux attentes des acheteurs et améliorer leur expérience d'achat en ligne. Les données de la Fevad nous donnent une vision positive et enthousiasmante de l'avenir des activités e-commerce.

Pour aller plus loin, voici un article sur les statistiques du e-commerce dans le monde.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : 20 avantages et inconvénients des sites de commerce en ligne [2024]

Ressources et Formations

9 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce gratuite en ligne : +40 vidéos offertes pour se lancer [2024]

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

WiziShop

Créez votre boutique en ligne

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

Vous avez déjà un compte WiziShop ?
Connectez-vous

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Profitez d’un essai gratuit puis de votre premier mois à 1€ !

Symbole Euro Test gratuit
pendant 7 jours
Symbole Carte Bancaire Aucune carte
bancaire requise
Symbole Fonctionnalités Accès à toutes les
fonctionnalités
Symbole Engagement Sans engagement