Ressources et Formations

Les 11 grandes tendances du e-commerce à suivre pour l'année 2021

Les 11 grandes tendances du e-commerce à suivre pour l'année 2021
Article mis à jour le 07 avril 2021 :
Ajout des tendances de l'année 2021

Avec 112 milliards d’euros générés et une hausse de 8,5% en seulement un an, d’après la FEVAD, le secteur du e-commerce ne s’est jamais aussi bien porté. Et si la vente en ligne ne représentait que 9,8% du commerce de détails en 2019, elle en représente, aujourd’hui, près de 14%. Ce sont plus de 44 millions de personnes touchées en France, un bond de 101% en seulement 6 ans.

Le e-commerce aura aussi permis aux petits commerçants et artisans de développer leur activité au cours de cette année 2020 bien particulière. Une transition numérique, certes précipitée, mais qui aura su faire la nique aux fermetures administratives. Une très belle année pour le commerce numérique et un avenir plein de promesses !

Il est donc temps pour nous de faire le point sur les tendances qui feront le e-commerce de 2021.

1. Le Social selling : toujours en tête

Parmi les tendances de l’année 2021, l’une s’impose depuis quelques années déjà et n’est pas prête de se faire détrôner. J’ai nommé : le social selling !

Autrefois réservé aux grands comptes, le social selling s’est largement démocratisé ces dernières années et propose désormais une multitude de possibilités pour commercialiser les produits des gros commerçants comme des plus petits.

Les débuts du social selling sont largement inspirés du cold calling (ou phoning pour les intimes).

Cette technique qui consiste à appeler, à la chaîne, un certain nombre de prospects auxquels le défi est de vendre toutes sortes de produits. L’entrée sur la scène webmarketing s’est faite de façon timide avec, entre autres, démarchages par message privé, extracts douteux de bases de données et récupération de leads plus ou moins bien ciblés.

Une pratique relativement technique, essentiellement réservée aux professionnels BtoB et autres initiés.

Aujourd’hui, le social selling a bien évolué et s’adresse à tous les secteurs et à tous types d’audiences. Outils adaptés et prévus à cet effet, ciblage précis… Cependant, c’est surtout la possibilité pour le consommateur d’acheter directement depuis une publication sur les réseaux sociaux qui a fortement contribué à faire avancer ce concept marketing, désormais incontournable.

Plusieurs réseaux sociaux ont aujourd’hui cette capacité. Instagram Shopping, pour ne citer que celui-ci, propose par exemple, une multitude de possibilités :

  • Catalogue produits
  • Carousel
  • Swipe Up en story qui vous permet d’insérer une URL

Instagram n’est, d’ailleurs, pas le seul réseau social à proposer ce type d’option. Toutefois, c’est, aujourd’hui, le plus complet.

Instagram vous permet, par exemple, d’étiqueter vos photos avec les prix et fiches produits directement sur vos publications.

social-selling-instagram

Celles-ci renverront vos prospects directement vers la fiche produit de l’item sélectionné et ainsi, de proposer un lien direct vers la page de vente de votre produit.

Cela vous permet, à la fois, de séduire votre communauté, créer de la conversation ET convertir.

fiche-produit-instagram

Un quart des français se dit d’ailleurs prêts à faire leurs achats directement depuis leur réseau social préféré d’après la FEVAD.

2. Les Marketplaces : faites-vous une place sur le marché

Les ventes sur les marketplaces ont bondi de 50% au second trimestre 2020, d’après la FEVAD.

Stratégie largement plébiscitée par les grandes enseignes, à l’instar de Maisons du Monde qui a, depuis peu, repensé entièrement sa boutique en ligne pour proposer les produits de ses partenaires, en plus de son propre catalogue.

marketplace-maisons-du-monde

Les marketplaces font désormais partie intégrante de la stratégie de visibilité et de notoriété des boutiques en ligne. Un moyen de donner de la voix à votre activité, de se faire connaître, mais surtout, d’offrir une continuité viable à votre commerce physique.

Les places de marchés représentent un levier marketing formidable pour votre boutique en ligne.

3. La livraison hyper-personnalisée

Incontournable de la vente en ligne, la livraison prend désormais de plus en plus de place dans les décisions d’achat.

Livraison rapide, click & collect ou encore retrait en point relais, les consommateurs aiment personnaliser leurs options de livraison en fonction de leurs habitudes.

En 2020, 73% des consommateurs affirment d’ailleurs qu’ils préfèreront une boutique avec un large choix de livraisons disponibles.

4. Click & Collect : la transition numérique s’accélère

Saviez-vous que le terme “Click & Collect” a été inventé et déposé par l’enseigne Darty en 2009 ? Eh bien maintenant vous le savez, et pourrez briller en société !

Tombé dans le domaine public depuis, le terme “Click & Collect” désigne l’acte d’acheter en ligne (click) et de retirer sa commande directement en magasin (collect).

Comme vous le savez, l’année 2020 a été semée d’embûches, surtout pour les petits commerçants. Ce concept de vente omnicanale a permis à de petites entreprises de poursuivre leurs activités malgré les fermetures administratives à répétition.

Les points forts du Click & Collect sont nombreux. Cette pratique est accessible à tous les e-commerçants.

Il vous permet notamment de faire des économies sur les livraisons, tout en créant, dans le même temps, du trafic vers votre point de vente physique. Et tout cela, grâce à votre boutique en ligne !

C’est l’occasion de faire découvrir votre univers et vos produits à vos clients.

Mais par-dessus tout, le Click & Collect vous permet de fidéliser votre clientèle et de garder un lien physique avec ceux-ci. Une corde de plus à ajouter à votre arc, en ces temps bien particuliers !

Selon le Blog du modérateur, 50% des acheteurs privilégient l’achat en ligne plutôt qu’en magasin, alors pourquoi ne pas faire du Click & Collect, une stratégie permanente pour créer la rencontre dans votre point de vente physique ?

Je m'inscris sur WiziShop pour profiter du Click & Collect

5. Le storytelling : meilleur allié de l’artisanat

Et justement, grâce au click & collect et malgré les fermetures administratives, le commerce local s’offre une seconde jeunesse.

Acte militant, conscience écologique ou simplement par plaisir et habitude, le “consommer local” est au centre de toutes les discussions. Certaines CCI ont même lancé des campagnes “J’aime mon commerce” pour valoriser les commerçants de proximité.

“Quel rapport avec le e-commerce ?”, me direz-vous.

Eh bien, sachez que le ecommerce ne rime pas toujours avec “colis-du-bout-du-monde”, bien au contraire ! D’ailleurs, ce sont désormais 56% des consommateurs qui prévoient d’acheter chez les petits commerçants en 2021, d’après le Blog du Modérateur.

Aventure entrepreneuriale, savoir-faire ou encore vos valeurs sont autant d’histoires qui servent le storytelling des petits commerces.

Aujourd’hui plus que jamais, les consommateurs cherchent à acheter en pleine conscience, à soutenir les petits commerçants et à donner du sens à leurs achats.

Le storytelling prend alors tout son sens et contribue à mettre en avant les commerçants et artisans de proximité.

6. Re-commerce : les achats engagés

Cette prise de conscience et ce besoin de donner du sens à ses achats laisse également émerger une nouvelle forme de commerce : le Re-commerce.

Comprenez “commerce de seconde main”; “re” pour “recycler” et “commerce”, tout simplement.

Après des années de sur-consommation et de “fast-fashion”, la génération Z prône la prise de conscience avec des modes de consommation plus éthiques. Achats judicieux, utiles et réutilisables à l’infini (ou presque), le marché de l’occasion a le vent en poupe !

Ce sont près de 75% des 18-30 ans qui préfèrent aujourd’hui consommer auprès de marques durables tandis que le marché de l’occasion prévoit un bond de 42% en 2021.

Des géants de la vente en ligne investissent d’ailleurs le secteur, à l’instar de La Redoute qui crée La Reboucle et propose, ainsi, des produits de seconde main.

7. Le SXO, de l’importance de l’expérience utilisateur

Petit frère du SEO, le SXO représente l’ensemble des techniques d’optimisation de l’expérience utilisateur.

Plus précisément, le SXO, c’est le combo gagnant entre SEO (Search Engine Optimisation) et UX (User Experience). Ce concept prend la mesure du parcours utilisateur dans un environnement numérique.

Saviez-vous que les sites possédant une interface optimisée augmentent leur taux de conversion de 200% ?

Navigation, offre… tout est bon pour proposer l’expérience la plus personnalisée possible, qui accompagnera au mieux votre client tout au long de son parcours.

L’individualisation de ce parcours évolue et prend désormais davantage de place dans l’expérience utilisateur.

Cette individualisation vous permettra d’exploiter des données toujours plus précises qui boosteront, très certainement, le marketing de votre boutique en ligne.

8. La réalité augmentée, décloisonner le shopping

Par extension, les acheteurs se sont enfermés pendant près d’un an.

Ne pouvant plus se rendre en magasin pour découvrir les produits, les commerçants ont dû innover !

Encore réservée aux grandes enseignes, la réalité augmentée a permis aux consommateurs de se projeter durant les confinements et aux commerçants d’investir l’environnement de leur client. Le fossé entre le numérique et le physique s’estompe de plus en plus.

Vous n’avez pas fini d’entendre parler de la réalité augmentée !

9. Le télé-achat fait son grand retour

Vous vous souvenez de cette scène de Charlie et la Chocolaterie où les enfants prennent une tablette de chocolat directement dans une publicité à la TV ?

Eh bien, il se pourrait que ce futur ne soit plus si illusoire !

Courant 2021, Netflix (entre autres) annonce la possible intégration de placement produits interactifs dans ses programmes via les Smart TV.

En 2019, c’était NBC qui s’y essayait avec une application permettant aux téléspectateurs de “shopper” leurs produits vu à la TV directement sur leur smartphone. M6 Boutique n’a qu’à bien se tenir !

10. Le paiement en plusieurs fois

Le monde change et les habitudes de consommation s’adaptent.

Le paiement en plusieurs fois quant à lui, se démocratise. En ces temps troublés, le paiement fractionné fait figure de véritable opportunité, tant pour le commerçant que pour le consommateur.

Possibilité de se faire plaisir à moindre frais et opportunité d’augmenter son taux de conversion, le paiement en plusieurs fois est un réel atout.

D’après le Blog du Modérateur, 78% des français habitués à payer en plusieurs fois seraient prêts à changer d’enseigne pour avoir recours à ce mode de paiement et ce sont d’ailleurs ¼ des français qui ont opté pour le paiement fractionné au cours de l’année 2020.

WiziShop s’est allié à Alma, la solution de paiement fractionné pour vous offrir la possibilité de proposer cette facilité à vos clients, tout en vous garantissant de recevoir le montant total de la commande, de façon sécurisée !

11. La recherche par image ou recherche inversée

Certains consommateurs ont une idée très précise du produit qu’ils recherchent.

Dans l’objectif de faire la meilleure affaire possible, certains consommateurs ont pris pour habitude d’utiliser la recherche inversée de Google Image.

En insérant une image dans Google, il est possible de trouver des produits similaires voire identiques, et ainsi, trouver les boutiques qui proposent une offre au plus près de leur projet.

62% des moins de 35 ans souhaitent effectuer ce type de recherche pour réaliser leur achat.

En route pour 2021 !

La fabuleuse résilience du secteur du e-commerce fait souffler un vent nouveau sur le commerce, qu’il soit physique ou électronique.

Des nouveaux leviers marketing, plus personnalisés, plus performants à la possibilité d’adapter le marché aux contraintes imposées par la crise sanitaire, tout semble possible. Et votre boutique e-commerce ne demande qu’à se fier aux tendances.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour