Le blog ecommerce

Créer sa boutique

Le e-commerce : Définition, avantages de la vente en ligne et conseils pour se lancer

Le e-commerce : Définition, avantages de la vente en ligne et conseils pour se lancer

La majorité des commerçants ou des futurs entrepreneurs envisagent de démarrer ou d’étendre leur activité en ligne. C’est un secteur à forte croissance. Le e-commerce a totalement bouleversé la donne par rapport au commerce traditionnel, sans pour autant cannibaliser ce dernier. Au contraire, on parle désormais d’un commerce de plus en plus connecté où les effets de synergie entre les deux sont nombreux. La tentation de se lancer dans la vente en ligne est de plus en plus grande pour de nombreuses marques !

Si vous souhaitez réussir, il est nécessaire de connaître la signification et la définition du mot e-commerce, avoir les bonnes informations et savoir à quoi s’attendre.

La définition du e-commerce

Pour définir le terme e-commerce, nous pouvons dire qu'il représente les différentes transactions commerciales qui se font à distance sur internet. Il est également connu sous le nom de commerce électronique. L'action d'acheter sur internet se fait au travers d’objets numériques et digitales.

L’achat peut se réaliser au travers de différents canaux et supports : ordinateurs, smartphones, tablettes, consoles, TV. Le e-commerce tend de plus en plus vers le m-commerce.

Avec l’évolution du e-commerce, la vente par correspondance est dorénavant devenue la vente à distance.

Les avantages du e-commerce

Le commerce en ligne ouvre de belles opportunités aux commerçants. Il permet :

  • d’étendre sa zone de chalandise
  • de toucher une cible plus large
  • d’ajouter un canal de distribution
  • de vendre 24h/24
  • de présenter ses produits de manière différente
  • de diminuer ses coûts fixes (et donc d’améliorer sa marge)
  • de profiter davantage des technologies liées à Internet
  • de mieux cerner son retour sur investissement
  • de développer sa relation client
  • de faciliter l'achat
  • de récolter différentes données sur ses clients
  • de faire un repérage des produits avant d'acheter en magasin
  • de trouver le meilleur produit

C’est un gain de temps pour le consommateur et c’est pratique. Il peut avoir accès à plus d’offres, à des prix plus avantageux et prendre davantage le temps de s’informer.

Les nouvelles pratiques du e-commerce

Pour devenir e-commerçant, il est important de connaître les tendances e-commerce.

Tout d’abord, le m-commerce est aujourd’hui omniprésent. Votre boutique doit être optimisé pour le mobile car les plupart des clients vont acheter via leur téléphone. WiziShop propose d’ailleurs des boutiques complètement mobile friendly : Amp, WebP, etc.

Ensuite, les avancées de la réalité virtuelle et réalité augmentée. Les consommateurs vont pouvoir analyser beaucoup plus facilement les produits sur le web.

La recherche vocale est également une tendance importante dans la vente en ligne. Les intégrations mobiles vont grandement faciliter le shopping des internautes et permettre de trouver un produit très rapidement.

Autre tendance, la personnalisation du produit. À contrario des boutiques physiques, les consommateurs recherchent de plus en plus la possibilité de personnaliser leur produit en ligne sur un site marchand. Forme, couleur, inscription, taille,… Vous devez laisser un grand choix à vos potentiels clients !

Avec la croissance de la data, les marchands vont pouvoir cibler et adapter parfaitement leur produit à leur audience. Les publicités seront ultra précises. Il est grand temps de mettre en avant vos produits à la bonne personne et au bon moment.

Le e-commerce c’est avant-tout un marché à trouver

Il y a de nombreux avantages à être e-commerçant. Mais pour le devenir et réussir dans la vente à distance, il faut d'abord trouver un marché où la demande est suffisamment forte.

En e-commerce, plus particulièrement lorsque l’on débute, il est important de se positionner sur une niche. C’est à dire se spécialiser dans un domaine que vous maitrisez (c’est préférable) et qui est susceptible d’attirer un nombre suffisamment important d’e-consommateurs.

A moins d’avoir des budgets conséquents, il est plus judicieux d’aborder un domaine sur lequel vous pourrez facilement vous démarquer. S’attaquer à des généralistes, des « gros » du secteur, risque d’être très compliqué et de vous coûter cher. Se spécialiser dans un domaine permet aussi de mieux estimer l’attrait de votre offre, la valeur ajoutée que vous allez pouvoir apporter à vos clients car c’est un segment de consommateurs aux attentes plus homogènes et distinctes.

Si vous n'avez pas vos propres produits, vous allez devoir trouver les fournisseurs. Il va falloir négocier les prix. Vous devrez anticiper les fluctuations de la demande, prévoir les besoins humains et matériels.

Le e-commerce demande des moyens, de l’anticipation et de l’ambition

Une fois que vous avez l’offre, il faut avoir les moyens. C’est à dire le budget et les compétences (internes ou externes) pour réaliser, gérer, entretenir et promouvoir son e-business.

Il s’agit de jauger l’ampleur et les spécificités de votre projet, de voir ce que vous pouvez faire et ce que vous devez déléguer. Vous pouvez vous poser plusieurs questions (liste non exhaustive) :

  • Quel apport financier puis-je amener ? Comment trouver des apports extérieurs ?
  • Quelle solution e-commerce est la plus économique ? La plus efficace ? Voici d'ailleurs 17 raisons de choisir la solution e-commerce WiziShop.
  • De quels fonctionnalités ou développements ai-je besoin ?
  • Quel design et quel logo sur mon site e-commerce pour construire mon identité visuelle, être ergonomique et mettre en avant mon offre ?
  • Vais-je vendre à l’international, vendre en Europe ?
  • Quel merchandising vais-je appliquer ?
  • Quel support technique et conseils aurai-je ?
  • Quelle vision à court/moyen/long terme ?
  • Quels sont les points faibles du projet ?
  • Quels sont les facteurs clés de succès ?
  • Quelle est l’importance de la concurrence ?
  • Quels besoins en communication aurai-je ?
  • De quels professionnels dois-je m’entourer (consultant, référenceur etc.) ?

Parmi les points clés pour obtenir un site e-commerce fonctionnel, vous devrez imaginer les modes de livraison les plus adaptés (en fonction du poids par exemple), leurs prix et si vous pouvez offrir la livraison (ce qui est très demandé).

Dans la vente sur internet, vous aurez aussi à déterminer les moyens de paiement que vous mettrez en place, les plus avantageux, les plus utilisés. Essayez d’être le plus large possible. Mettez au moins en place le paiement par carte bancaire avec Stripe par exemple.

Le plus important c’est qu’il en découle une estimation de vos bénéfices. De nombreux coûts sont à anticiper : le prix d’achat, le coût de la livraison, le coût de la solution e-commerce, le montant de l’hébergement, les diverses taxes et charges, les commissions prestataires. Vous allez ainsi pouvoir déterminer un seuil pour le prix de vente et la quantité afin d’être rentable.

Les questions à se poser ne manquent pas, y répondre demande un peu de patience et de persévérance !

Le e-commerce requière certaines démarches et obligations juridiques

Viabilité du projet

Déterminer son business model et anticiper les aléas de son projet passe généralement par la réalisation d’un cahier des charges (même dans une version très simplifiée) où les questions principales à se poser sont : Que veulent mes futurs clients ? Qu’attendent-ils de mes produits et/ou services et de la manière dont je vais les vendre ? Comment pourrai-je être rentable ? Il faut, une fois de plus, bien les connaitre. Imaginez plusieurs scénarios pour votre projet, un optimiste et un plus pessimiste.

Vous pouvez vous inspirer de cet article sur le business plan pour répondre aux questions importantes et connaître la viabilité de votre projet e-commerce.

Statut juridique

Enfin, l’attribution d’un statut légal est obligatoire pour vendre en ligne comme dans le commerce traditionnel. Il y a des règles propres au e-commerce. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez démarrer rapidement et simplement en créant un statut micro-entrepreneur. Des mentions légales ainsi que des CGV e-commerce accessibles dès la page d’accueil notamment sont obligatoires. Vous pouvez les générer gratuitement dans votre back office avec notre partenaire LegalVision.

Le e-commerce nécessite des compétences ou au moins des connaissances

Si vous avez l’offre et les moyens, il s’agit enfin de savoir promouvoir son site et son offre pour espérer faire de bonnes ventes.

Avant toute chose, vous devez savoir que la solution e-commerce WiziShop propose une formation totalement offerte et complète dans votre abonnement à 27 euros/mois. Les différents modules vidéos vont vous apprendre à créer une boutique en ligne, rédiger vos contenus et mettre en place vos différents leviers webmarketing.

Me former au e-commerce - Test Gratuit 15 jours

Acquisition de trafic

Ce sont souvent les plus visibles qui réussissent et pas forcément ceux qui ont la meilleure offre. Dans l’acquisition de trafic qualifié, un des principaux levier est le référencement naturel. Il est important de bénéficier d'une solution optimisée pour le référencement comme WiziShop. Après vous allez bien sûr devoir faire travail on-site et off-site pour améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche mais un site déjà optimisé techniquement va faire une énorme différence par rapport à vos concurrents.

Cela passe, dans les grandes lignes, par :

  • la création de contenu unique et
    la mise à jour régulière de celui-ci
  • un code source « propre » et optimisé
  • le respect des règles au niveau des balises et
    des réécritures d’URL
  • des liens entrants de qualité
  • de bonnes redirections
  • un bon maillage interne
  • des pages qui s’affichent rapidement
  • un sitemap à jour
  • une présence sur les réseaux sociaux et sur les guides d’achat

N’hésitez pas à ouvrir un blog ou à rédiger des communiqués de presse en ligne avec des liens renvoyant vers votre site e-commerce par exemple !

Pour ne pas être trop dépendant de Google et des autres moteurs, essayez de diversifier vos sources de trafic. Pour cela, il est bon de prévoir une présence dans les réseaux sociaux, un emailing régulier et de faire de la publicité en ligne voir offline sur différents supports. Il ne faut pas non plus négliger les relations presse et la communication auprès de son réseau de connaissances, de manière à développer sa notoriété et à apporter plus de trafic direct.

Veillez aussi à ce que les produits soient présents en dehors du site en les exportant sur les comparateurs, marketplaces et même sur Facebook. Quand vous créez une boutique WiziShop, la solution vous propose d'exporter gratuitement les meilleurs produits de votre catalogue sur leurs différents moteurs de shopping pour générer rapidement du trafic qualifié gratuitement. Pour en savoir : Amplify Ecommerce.

Identité visuelle et parcours utilisateurs

En parallèle, il faut préparer l’arrivée de ces visiteurs. Votre boutique doit être prête à les accueillir pour obtenir de bons taux de conversion. Votre design va être déterminant. Il s’agit de réfléchir à l’ergonomie. Les internautes sont exigeants. Simplifiez leur la tâche, mettez en avant vos produits et vos points forts.

Un design bien pensé permettra de mettre en exergue votre univers produit, votre identité et de répondre aux habitudes de navigation de vos visiteurs. Ils doivent trouver facilement les produits qu’ils cherchent (pensez à faire des ventes croisées).

Les fiches produits sont cruciales, le descriptif et les photos doivent être les plus qualitatifs et détaillés possible.

Le tunnel de commande doit être le plus simple possible (équilibre entre informations nécessaires, nombre de clics, lisibilité et rapidité). Pour que votre site soit efficace, pensez à bien déterminer le profil type de vos clients (faire 2-3 persona) pour adapter votre site e-commerce en fonction de leurs habitudes et de leurs utilisations.

L’objectif final étant de convertir, vos visiteurs ne deviendront des clients que s’ils sont rassurés (notamment ceux qui viennent pour la première fois). Proposez des services annexes et donnez leur un maximum d’informations (SAV, moyens de paiement, livraison, « qui sommes nous » etc.). Essayez de les fidéliser. Basez-vous, par exemple, sur le modèle RFM, c’est à dire en fonction de la récence, de la fréquence et du montant de leur achats.

Vos clients importants peuvent aussi être ceux qui parlent en bien de vous sur les réseaux sociaux, ceux qui sont influents et qui génèrent de l’engagement. La fidélité est, sans aucun doute, un des points centraux autour duquel vous devez axer vos efforts au niveau de votre relation client et de vos actions marketing. Fidéliser coûte généralement moins cher que d’acquérir de nouveaux clients. En fonction des caractéristiques de vos clients et du type d’acheteurs qu’ils sont, proposez leur, par exemple, des offres spéciales, des produits annexes à prix réduit, des codes promos, des cadeaux, ou du contenu qui les incite à revenir sur votre site.

Analytics

Pour mesurer à posteriori l’efficacité des pages et du contenu de votre boutique en ligne, n’oubliez pas d’intégrer une solution de statistiques performante en amont tel que Google Analytics. Vous optimiserez ainsi la rentabilité de votre site.

Les statistiques vous permettront d’analyser ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien afin d’adapter constamment votre boutique en ligne. Lorsque vous vous lancez, essayez de recueillir des retours utilisateurs assez rapidement pour déceler certaines anomalies et imaginer des axes d’améliorations. Mettez aussi en place un processus de veille dans votre domaine et vis-à-vis de vos concurrents (flux RSS, Twitter, Google Alertes etc.) pour être en phase avec votre activité et connaitre les tendances.

En ecommerce comme ailleurs, vos efforts paieront !

Avec toutes ces cartes en main, vous êtes prêts pour vous lancer dans le bain du e-commerce.

Évidemment, vous ne serez pas parfaits sur tous les points mais les avoir en tête est déjà une bonne chose. Si vous n’avez pas les compétences dans certains domaines (préparation du projet, référencement, design, développement etc.), vous pouvez aussi vous entourer de professionnels. Le e-commerce est accessible mais nécessite du temps, du travail et de l’écoute.

Un site e-commerce doit être mis à jour régulièrement, demande de la maintenance et de la gestion au quotidien, il ne faut pas croire que tout est fait une fois que le site est en ligne. C’est un secteur en constante évolution.

Cependant, si vous avez l’esprit commerçant et si vous préparez bien votre projet en amont, il y a de fortes chances que vous fassiez un bon voir un très bon e-commerçant !

Me lancer dans l'aventure du e-commerce - Test Gratuit 15 jours

Conseils ecommerce le 24 août 2011 à 15:41

On a beau dire (matraquer ?) tout ça depuis des années, ça ne fait pas de mal d’avoir un bon résumé, bien réaliste, comme celui-là qui remet les idées en place.


Loïc le 24 août 2011 à 16:38

C’est très bien résumé.

J’aurais ajouté deux trucs :

- si possible garder une activité en parallèle

- être patient (j’avoue que ce n’est pas mon cas…)


Florian - Vente document le 24 août 2011 à 18:48

Bonjour,


Article très intéressant et assez complet. C’est une trés bonne introduction à ce qu’est le ecommerce.


J’aurais également conseillais de garder une activité en parallèle ne serais-ce qu’à temps partiel pendant le temps de lancement du site et surtout voir si cela fonctionne.


Deuxième conseil apporter le plus possible une touche pour se démarquer des autres même si on est sur le même créneaux. Une bonne étude de marché avec questionnaire peut faire ressortir ce qu’attendent les gens sur un marché et qui ne convient pas chez les acteurs en place.


Emy le 16 juin 2014 à 17:25

Vous avez fait le tour des problématiques du sujet en quelques lignes, et je vous en félicite ! Une feuille de route complète sur ce qu’il est important de penser si l’on souhaite se lancer dans l’aventure du e-commerce. Bravo !


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Créez un site de vente en ligne plus performant que vos concurrents en seulement 90 minutes

Créer sa boutique

Faire du e-commerce : 11 choses à faire et à savoir avant de se lancer

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit réellement ?

Créer sa boutique

Comment trouver des produits que les gens s’arrachent sur internet ?

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, Quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour

Dernière étape, quel look pour votre boutique ?