• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Shopping Ads
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog
Tout Lexique Commerce Lexique Marketing Lexique Entrepreneur Lexique Logistique

Point Mort

Le point mort désigne le nombre de jours d'activité nécessaires à une entreprise pour que cette dernière atteigne un résultat nul, c'est-à-dire pour qu'elle ne soit plus déficitaire mais qu’elle devienne bénéficiaire.

Il s'agit en quelque sorte d'un équivalent du seuil de rentabilité.

Lorsqu'une entreprise atteint son point mort, cela signifie que ses revenus sont égaux à ses charges. Au point mort, aucune perte n'est à déplorer mais aucun bénéfice n'est encore engendré.

Lorsque l'on se réfère au point mort, trois situations sont envisageables :

  • Si l'entreprise n'atteint pas le point mort, cela signifie qu'elle réalise une perte ;
  • Si l'entreprise atteint le point mort, cela signifie qu'elle est à l'équilibre et que son résultat est égal à zéro ;
  • Si l'entreprise dépasse son point mort, cela signifie qu'elle réalise un bénéfice.

Pour calculer le point mort d'une entreprise, il est nécessaire de tenir compte de ses charges fixes et de ses charges variables.

Les charges fixes correspondent à tous les coûts structurels d'une entreprise, c'est-à-dire ceux qui ne dépendent pas immédiatement de la quantité de produits vendus. Il peut s'agir des frais d'assurance, de la location de matériel, des loyers, etc.

Les charges variables, quant à elles, évoluent en fonction du volume produit. Il s'agit par exemple de l'achat des matières premières, des frais de transport ou des frais de sous-traitance.

Le calcul du point mort s'effectue ainsi : Point mort = (seuil de rentabilité / chiffre d’affaires annuel) x 365.

Le point mort est un indicateur de gestion très intéressant pour un chef d'entreprise. Il permet de se fixer des objectifs commerciaux minimums et de savoir à partir de quel moment il est capable de couvrir les charges de sa société.

Très souvent, le point mort est calculé lors de la réalisation du prévisionnel, pour la création d'une nouvelle entreprise. Il est également analysé lors d'un rachat de société.

Plusieurs données et analyses peuvent ensuite découler de cet indicateur.

Le point mort permet, par exemple, de savoir combien de clients sont nécessaires par jour, combien de ventes doivent être réalisées quotidiennement ou quel est le chiffre d'affaires journalier à enregistrer. Il s'agit aussi d'un indicateur essentiel pour présenter un dossier à un banquier lors d'une demande de prêt dans le cadre d'une activité professionnelle.

Enfin, sachez que le calcul du point mort peut être appliqué à un produit seul, mais également à l'exploitation de l'entreprise dans son ensemble.

Dans le même registre, découvrez notre définition sur le coût variable.

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd’hui…

Rejoignez les 250 000 entrepreneurs qui ont déjà lancé leur business en ligne.

CRÉER MA BOUTIQUE

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour