18 mai 2010 • Actualités

Le cyber-acheteur, un client différent …

Une enquête publiée par Maximiles le 6 mai 2010 nous dévoile les spécificités du comportement d’achat du cyber-acheteur.

L’étude repose sur les cinq principaux marchés européens (Allemagne, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni) et montre jusqu’à quel point les codes comportementaux diffèrent entre acheteurs et cyber-acheteurs.

Le premier point important rapporte l’esprit enquêteur du cyber-acheteur. 73% des cyber-acheteurs français n’achètent pas directement le produit sur le site marchand en question mais parcourent la toile à la recherche d’informations qui pourraient les rassurer sur leur achat. Ils ont ainsi recours aux moteurs de recherche, aux comparateurs de prix, et aux avis des internautes (pour les français notamment).

Les avis fonctionnent d’ailleurs mieux dans le sens « lecture des commentaires » que « déposer son avis ».

La nature du commentaire (positif ou négatif) est lui aussi prépondérant puisque 45% des français n’achètent pas lorsque les avis sont négatifs (52% pour les Allemands).

Autre point essentiel pour le cyber-acheteur : la réduction sur le prix. Il s’agit du premier élément déclencheur du processus d’achat. Entre 25% et 33% des internautes européens recherchent des prix cassés sur le net. Les Français se distinguent eux en favorisant plutôt la gratuité des frais de port. Il existe néanmoins une autre façon d’acheter un produit à prix cassé utilisée de tous : les codes promotionnels (par exemple une offre de bienvenue).

De là en découle une utilisation massive de l’outil préféré du cyber-acheteur : le comparateur de prix. Il reste comme la solution idéale pour réaliser des économies.

Cette dimension prix apparaît donc comme la plus importante aux yeux des cyber-acheteurs, et malgré la crise économique traversée, ils sont de plus en plus nombreux à acheter sur les sites marchands.

Pour préserver cet essor, les boutiques en ligne fidélisent leurs clients. Les programmes de fidélité sont le moyen le plus efficace pour amener l’internaute à revenir acheter, parmi eux, 14% des Britanniques, 12% des Allemands et 10% des Français.

A vous de prendre en compte les désirs de ces clients maintenant, des clients pas tout à fait comme les autres.

Source : E-commerce Mag

Green David le 19 mai 2010 à 11:09

Très intéressant et assez proche à ce que nous constatons au quotidien dans notre métier d’e-commerçant.


Good Luck Ecommerce le 20 mai 2010 à 17:36

Intéressant en effet, je n’aurais pas pensé que les commentaires aient autant d’impact sur le comportement du consommateur.


Erwan

Good Luck Ecommerce


Ecommerce Wall le 22 mai 2010 à 11:32

Bonjour,


le prix … toujours le prix …


Quand j’étais marchand en ligne, cette guerre des prix m’exaspérait. Comme vous le mentionnez la fidélisation ( à travers un programme de fidélité, une newsletter, un espace privé, un groupe de fan ou encore de simples mailings) est capitale.


Merci,


PHT


Kayako le 12 août 2011 à 14:08

J’ai lu une étude sur ce thème et un fait intéressant est que 1/3 des répondants se déclarent encore déçus par l’assitance en ligne proposé.


Bora le 5 septembre 2011 à 18:20

Nous voyons tous les jours à quel point la gratuité des frais de port peut être un élément déterminent pour la finalisation de l’achat par le consommateur.


Pour vous en convaincre vous pouvez lire le livre blanc édité par


Cordialement,


Bora Kizil


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour

Dernière étape, quel look pour votre boutique ?