Ressources et Formations

Commerce électronique : Définition, avantages et guide pour lancer votre business

Commerce électronique : Définition, avantages et guide pour lancer votre business

Le commerce électronique ne cesse de croître, année après année.

Le saviez-vous ? Selon la FEVAD, le nombre de transactions en ligne a encore augmenté de 19 % en 2019 en France, ce qui représente tout de même 50 achats sur Internet effectués chaque seconde !

Au cours de la dernière décennie, les habitudes d'achats des Français ont considérablement évolué. Nombreux sont aujourd'hui ceux à acheter des produits ou des services sur le Web, en utilisant un paiement Internet, depuis leur ordinateur ou d'autres terminaux mobiles.

Le commerce électronique est donc un marché particulièrement porteur. Néanmoins, lancer sa propre activité de e-commerce n'est pas une démarche à prendre à la légère ! Je vous invite donc à lire ce guide pour acquérir quelques bases et pour bien démarrer.

Qu'est-ce que le commerce électronique ?

Le commerce électronique désigne le fait de vendre un bien ou un service par la voix électronique, via un réseau Internet. Il s'agit d'un modèle commercial pouvant être utilisé entre plusieurs entreprises, mais aussi entre une société et un particulier.

Le commerce électronique désigne simplement un processus d'achat et de vente, par l'intermédiaire d'un ordinateur ou d'un Smartphone. Si le choix de l'objet ou du service commandé se fait à distance, le paiement s'effectue lui aussi en ligne, par transaction électronique.

Comment le commerce électronique fonctionne-t-il ?

Le commerce électronique est accessible sur la toile 24h/24 et 7 jours/7.

En pratique, le cyberconsommateur suit presque le même processus d'achat que lorsqu'il se rend dans une boutique physique. Il cherche des informations sur un produit et compare son prix via un moteur de recherches.

En parallèle, il peut aussi être séduit par un article ou un service additionnel, et ainsi effectuer un achat compulsif. Dès qu'il passe sa commande, l’e-commerçant de la boutique en ligne s’occupe de la logistique et lui livre le produit fraîchement acheté à son adresse.

Le commerce électronique est un canal de distribution, actuellement en plein essor. Simple et rapide à utiliser, il permet de faire ses achats à toute heure, sans même avoir à se déplacer.

Nombreux sont ainsi les clients à se laisser séduire par la possibilité de trouver n'importe quel produit, à n'importe quel moment, depuis n'importe quel lieu.

Quels sont les différents types de commerces électroniques ?

Fréquemment, lorsque l'on parle de commerce électronique, la plupart des gens pensent instantanément à du commerce entre particuliers (B2C).

Pourtant, la vente à distance peut prendre tout un tas d'autres formes.

Il peut s'agir d'échanges commerciaux entre deux entreprises (B2B), d’enchères en ligne, de services bancaires sur Internet, ou encore de réservations en ligne (comme pour l'achat de places de concert, de billets d'avion ou d'hôtels, par exemple).

De même, le commerce électronique regroupe à la fois les achats effectués depuis un ordinateur et ceux réalisés depuis un autre appareil mobile, un processus plus récent et également connu sous le nom de « m-commerce ».

Quels sont les avantages et les inconvénients du commerce électronique ?

Si le commerce électronique a pris un tel essor, c'est tout simplement parce que l'e-commerce procure de nombreux avantages, non seulement à l'acheteur, mais aussi au commerçant.

D'ailleurs, avec des plateformes comme Wizishop, créer son propre commerce sur Internet n'a jamais été aussi simple. Seules quelques minutes suffisent pour créer votre propre boutique, et aucune connaissance informatique particulière n'est nécessaire pour vous lancer.

Se lancer dans le commerce électronique - Test Gratuit 15 Jours

Les avantages du commerce électronique

  • Une grande ouverture sur le monde : Contrairement à un magasin physique qui ne touche que des clients de proximité, le commerce électronique peut étendre la commercialisation de ses produits bien au-delà des frontières de notre pays, ce qui représente beaucoup plus de clients potentiels pour les marchands !
  • Un magasin constamment ouvert : Alors que les magasins physiques ont des horaires limités, un commerce électronique reste ouvert en permanence. Là encore, il s'agit d'une formidable opportunité pour accroître votre chiffre d'affaires.
  • Un investissement financier bien moins important : Les commerces électroniques ont des coûts d'exploitation largement inférieurs à ceux des magasins physiques. Pour fonctionner, ils n'ont pas forcément besoin de personnel ni de local. C'est d'ailleurs cela qui leur permet de proposer des prix particulièrement compétitifs, tout en affichant une très bonne rentabilité.
  • Une logistique simplifiée : Il est également beaucoup plus simple de gérer ses stocks depuis un commerce en ligne que dans une entreprise physique. La gestion des stocks y est beaucoup moins fastidieuse, ce qui réduit, là encore, les coûts d'exploitation et les frais d'inventaire des e-commerçants.
  • Un meilleur fichier clients : Récolter des informations sur ses clients par l'intermédiaire d'un commerce électronique est également plus simple qu'en magasin. Les acquéreurs sont plus à même de fournir leur adresse, leur numéro de téléphone et leurs coordonnées en général ; que lorsqu'ils se retrouvent en face d'une vendeuse dans un commerce physique. Ces informations permettent ensuite de mettre en place des actions marketing beaucoup plus ciblées et donc plus efficaces.
  • La possibilité de travailler partout : Enfin, le gérant d'un commerce électronique peut travailler de n'importe quel endroit dans le monde, pourvu qu'il dispose d'une connexion Internet.

Les inconvénients du commerce électronique

Cependant, comme toute activité lucrative, le commerce électronique a aussi quelques inconvénients :

  • L'obligation d'être très compétitif : Sur Internet, et via l'onglet « shopping » des moteurs de recherche, il est particulièrement simple de comparer les prix d'un même produit entre différentes enseignes. Les consommateurs sont très bien informés et n'hésitent pas à faire jouer la concurrence. Cela a tendance à réduire la marge des commerces électroniques, ce qui peut parfois freiner leur rentabilité.
  • Le manque d'échanges humains : Même si la plupart des commerces électroniques sont joignables par mail ou par téléphone, nombreux sont les consommateurs à regretter un manque de contact lors de leurs achats sur Internet. Il est bien plus compliqué d'obtenir des renseignements personnalisés en ligne qu'en magasin.
  • La nécessité de faire face aux problèmes techniques : Pour faire fonctionner votre commerce en ligne, il vous faudra obligatoirement une bonne infrastructure technique. Les bugs seront vos pires ennemis ! Ces derniers doivent rester exceptionnels, au risque de mettre à mal votre activité. À la différence des plateformes open source, avec une plateforme SaaS comme WiziShop, l'aspect technique est entièrement géré par la solution e-commerce. Vous disposez d'une équipe constamment à votre disposition pour éviter ce type de problèmes.

Créer un site avec WiziShop pour éviter les problèmes techniques - Test Gratuit 15 Jours

  • La crainte du piratage informatique : La sécurité informatique est cruciale lorsque l'on tient un commerce électronique. La peur d'être la proie des pirates informatiques est l'un des inconvénients majeurs du e-commerce.
  • Le temps d'expédition : Le commerce électronique peut également freiner les clients les plus pressés. Alors qu'ils ont la possibilité d'avoir l'objet qu'ils désirent immédiatement en se rendant en magasin, ils sont soumis à des délais de livraison lorsqu'ils commandent sur la toile.

Comment se lancer efficacement dans le commerce électronique ?

Si le commerce électronique est particulièrement porteur actuellement, mieux vaut préparer correctement le lancement de votre entreprise pour assurer sa réussite. Je ne saurais, alors, que trop vous conseiller de suivre les étapes suivantes :

  • Se poser les bonnes questions avant de démarrer : N'allez pas croire qu'ouvrir un commerce sur Internet est une solution de facilité ! Si l'investissement est moins important, la concurrence, en revanche, est bien plus grande. Prenez donc le temps d'avoir le recul nécessaire pour trouver le marché porteur ! Assurez-vous de trouver la bonne idée, tout en ayant suffisamment de motivation et de temps à consacrer à votre nouvelle activité.
  • Trouver un concept original : Pour vous démarquer, je vous conseille aussi de trouver un concept original et différenciant. Mettez-vous un instant à la place de vos clients… Quelles seraient les raisons qui vous pousseraient à acheter sur votre propre site marchand plutôt qu'auprès d'un autre commerce électronique ? Proposez-leur des produits de qualité à des offres tarifaires intéressantes. Mettez un point d'honneur à la sécurisation de leurs données et de leurs envois. Montrez-vous réactif et à l'écoute. Trouvez le juste équilibre pour être compétitif, mais rentable.
  • Faire une étude de marché : Ça n'est pas parce qu'il ne s'agit pas d'un commerce traditionnel ou physique que vous êtes dispensé de faire une étude de marché complète ! Avant de vous lancer, renseignez-vous sur vos potentiels clients, vos concurrents et vos fournisseurs. Tâchez d'identifier les niches sur lesquelles vous pourriez vous positionner pour vous spécialiser. Enfin, définissez avec précision le profil de vos clients et leurs habitudes de consommation.
  • Créer son nom de domaine, son logo et son site : Une fois le concept clairement mis en place, trouvez un nom de domaine percutant et facile à retenir pour votre site. Il doit être disponible et original, sans être trop long. Prenez réellement le temps d'y réfléchir, car il s'agit d'un point très important pour assurer le succès de votre commerce électronique. Votre logo doit également être bien réfléchi, tout en révélant d'emblée votre secteur d'activité. Dès lors, il ne vous reste plus qu'à créer votre site. Pour cela, Wizishop offre une solution complète et facilement accessible, tout en vous proposant de très nombreux designs différents et ergonomiques.
  • S'occuper des démarches administratives : En parallèle, n'oubliez pas de gérer les démarches administratives et juridiques inhérentes à la création d'un commerce électronique, comme le choix de votre statut, l'ouverture de votre compte professionnel, la rédaction de vos statuts ou encore la mise en place de votre business plan, pour convaincre d'éventuels investisseurs.

Dès votre inscription à la solution, WiziShop vous offre une formation e-commerce complète qui vous permet de vous lancer efficacement dans le commerce électronique ! Semaine par semaine, elle vous guide dans la configuration de votre e-shop et dans le développement de votre chiffre d'affaires.

Profiter d'une formation complète et offerte sur le commerce électronique !

Pour garantir le succès d'un commerce électronique et générer des ventes, nombreux sont les entrepreneurs à s'attacher à la célèbre « règle des 5P » : le produit, le prix, la promotion, la place et le plan d'affaires. Autrement dit, pour bien démarrer, prenez du recul quant à ces différents éléments.

Trouvez le produit attractif et proposez-le à un prix compétitif et assurez-lui une bonne promotion avec une stratégie marketing et webmarketing efficace.

Faites-vous une place de choix sur le net pour que l'on remarque votre commerce électronique avant vos principaux concurrents.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

10 Produits DIY à fabriquer et créer vous-même à la main pour vendre sur internet

Ressources et Formations

Business e-commerce : 8 idées à lancer en ligne dès maintenant pour être rentable

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour