Ressources et Formations

Commerce électronique : Définition, avantages et guide pour lancer votre business

Commerce électronique : Définition, avantages et guide pour lancer votre business

Le commerce électronique ne cesse de croître, année après année.

Le saviez-vous ? Selon la FEVAD, le chiffre d'affaires des ventes en ligne en France était de 112 milliards d’euros en 2020, ce qui représente tout de même une hausse de 8,5% par rapport à 2019 !

Au cours de la dernière décennie, les habitudes d'achats de produits et de prestations de services des Français ont considérablement évolué. Nombreux sont aujourd'hui ceux à acheter des produits ou des services sur le Web, en utilisant un paiement Internet, sur tous les appareils technologiques.

Le commerce électronique est donc un marché particulièrement porteur. Néanmoins, lancer sa propre activité de e-commerce n'est pas une démarche à prendre à la légère ! Comment devenir une des ces nouvelles entreprises sur Internet ? Focus sur les modèles de commerce électronique et tous ce qu'il faut savoir avant de se lancer.

Qu'est-ce que le commerce électronique ?

Le commerce électronique désigne le fait de vendre un bien ou un service par voie électronique, via un réseau Internet. Entreprises et particuliers peuvent lancer leur activité de e-commerce, tout dépendra ensuite du type de transaction selon les modèles de commerce électronique.

Le e-commerce (autre appellation du commerce électronique) est un processus d'achat et de vente, par l'intermédiaire d'un ordinateur ou d'un Smartphone. Cette stratégie multicanale est largement plébiscitée, d'autant qu'avec les nouvelles technologies, le commerce mobile prend de plus en plus d'ampleur.

Pour les entreprises ou les particuliers, si l'achat des produits ou des prestations de services se font à distance, le paiement s'effectue lui aussi en ligne, par transaction électronique.

Comment le commerce électronique fonctionne-t-il ?

Le commerce électronique est accessible sur la toile 24h/24 et 7 jours/7, à la différence du commerce traditionnel.

En pratique, le cyberacheteur suit presque le même processus d'achat que lorsqu'il se rend dans une boutique physique. Il cherche des informations sur un produit et compare son prix via un moteur de recherches.

En parallèle, il peut aussi être séduit par un article ou un service additionnel, et ainsi effectuer un achat compulsif. Dès qu'il passe sa commande, l’e-commerçant de la boutique en ligne s’occupe de la logistique et lui livre le produit fraîchement acheté à son adresse.

Le commerce électronique est un canal de distribution. Simple et rapide à utiliser, il permet de faire ses achats à toute heure, sans même avoir à se déplacer.

Nombreux sont ainsi les clients à se laisser séduire par la possibilité de trouver n'importe quel produit, à n'importe quel moment, depuis n'importe quel lieu.

Taxes, code de la consommation, paiements par carte ou par d'autres moyens, droits et devoirs des entreprises, spécificités des pays européens, de Etats-Unis... Cette économie numérique prend en charge toutes les spécifications du commerce physique.

B2B, B2C, B2A, C2B, C2C, C2A : tout sur le e-commerce

Connaissez vous tous les modèles de commerce électronique ? Entreprises ou particuliers, chaque profil peut faire du commerce sur Internet. Seulement, quelques spécificités sont à prendre en compte comme le recours à des prestataires, à des sociétés privées, aux spécifications des plateformes, etc. Ces modèles sont définis chacun par une expression anglaise que nous allons tenter de comprendre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article consacré aux formes de e-commerce.

B2B : entre professionnels

"Business to Business" correspond au type de commerce entre entreprises. Une entité va vendre des articles ou des services à une autre. Souvent, cette relation n'est pas soumise à certaines taxes comme la TVA. Les produits sont alors présentés en H.T., Hors Taxes. Les fournisseurs Alibaba ou Amazon travaillent avec des entreprises dans le cadre d'un commerce B2B.

B2C : entre entreprises et consommateurs

L'acronyme "Business to Consumer" désigne la relation commerciale entre les entreprises et les clients. Il peut s'agir de transactions commerciales, d’enchères en ligne ou encore de réservations en ligne (comme pour l'achat de places de concert, de billets d'avion ou d'hôtels, de prestations dans le domaine du tourisme, par exemple).

Le professionnel vend au particulier qui est le maillon final de la chaine, en direct ou via une place de marché comme Amazon. Ce schéma standard est utilisé dans la plupart des boutiques physiques ayant pignon sur rue, comme les grandes surfaces par exemple.

B2A : entre entreprise et administration

Parfois, les entreprises peuvent collaborer avec des institutions, des administrations. L'expression anglaise "Business to Administration" met en avant cette relation. Par exemple, lorsque que les entreprises françaises doivent payer leurs impôts, elles s'adressent à leurs établissements financiers afin d'envoyer la ou les sommes demandées à l'administration fiscale sur le sol national. C'est donc une transaction B2A dont elles ont donné le droit au préalable.

C2B : du particulier au professionnel

"Consumer to Business" : c'est le modèle qui met en relation commerciale le particulier avec l'entreprise. Par exemple, sur les banques d'images en ligne, des photographes amateurs vendent leurs productions aux plateformes professionnelles.

C2C : entre les particuliers

Le modèle "Consumer to Consumer" correspond aux transactions entre consommateurs. Par exemple, les sites Vinted ou LeBonCoin permettent aux particuliers de mettre en vente leurs articles pour vider leurs placards pour que d'autres particuliers les achètent en France et dans certains pays européens.

Attention toutefois, le droit français limite les transactions par an pour ce type de commerce car au-delà d'un certain montant récolté, le particulier est considéré comme professionnel.

C2A : du particulier à l'administration

Très proche du B2A, le C2A met en lien un particulier au talent pouvant servir une institution, comme par exemple pour éditer un plan de formation, pour rédiger des textes, une page de questions relatives au fonctionnement d'un service d'une municipalité, les règles applicables au sein d'une administration, etc.

De même, le commerce électronique regroupe à la fois les achats effectués depuis un ordinateur et ceux réalisés depuis un autre appareil mobile, un processus plus récent et également connu sous le nom de "m-commerce" pour "mobile commerce". Ce canal de ventes a pris de l'ampleur au début des années 2010, lorsque la technologie adaptée a été mise sur le marché puis popularisée, notamment à travers les appareils Android et iOS.

Aujourd'hui, presque toutes les entreprises de e-commerce emploient une stratégie multicanale avec possibilité d'afficher leur site web sur ordinateur, mobile ou tablette.

Quels sont les avantages et les inconvénients du commerce sur Internet ?

Si le commerce électronique a pris un tel essor, c'est tout simplement parce que l'e-commerce procure de nombreux avantages, non seulement pour l'acheteur, mais aussi pour le commerçant.

D'ailleurs, avec des plateformes comme Wizishop, créer son propre commerce sur Internet n'a jamais été aussi simple. Seules quelques minutes suffisent pour créer votre propre boutique, et aucune connaissance informatique particulière n'est nécessaire pour vous lancer.

Créer une boutique en ligne - Test Gratuit 15 Jours

Pourquoi se lancer dans le commerce électronique ?

Une grande ouverture sur le monde

Contrairement à un magasin physique qui ne touche que des clients de proximité, le commerce électronique peut étendre la commercialisation de ses produits bien au-delà des frontières de notre pays, des pays européens, jusqu'aux Etats-Unis, jusqu'en Asie, ce qui représente beaucoup plus de clients potentiels pour les marchands !

Un magasin constamment ouvert, ici ou ailleurs

Alors que les magasins physiques ont des horaires limités, un commerce électronique reste ouvert en permanence. Là encore, il s'agit d'une formidable opportunité pour accroître votre chiffre d'affaires.

Un investissement financier bien moins important

Les commerces électroniques ont des coûts d'exploitation largement inférieurs à ceux des magasins physiques. Pour fonctionner, ils n'ont pas forcément besoin de personnel ni de local. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'il est possible de proposer des prix particulièrement compétitifs, tout en affichant une très bonne rentabilité.

Une logistique simple

Il est également beaucoup plus simple de gérer ses stocks depuis un commerce en ligne que dans une entreprise physique. La gestion des stocks y est beaucoup moins fastidieuse, ce qui réduit, là encore, les coûts d'exploitation et les frais d'inventaire des e-commerçants.

En outre, avec WiziShop, toutes les parties compliquées, nous nous en chargeons afin que vous vous souciez uniquement de votre entreprise. Interopérabilité informatique, SEO, UX, HTML, CSS... Nous sommes là pour faire en sorte que tous ces éléments soient opérationnels pour vous !

Un meilleur fichier clients

Récolter des informations sur ses clients par l'intermédiaire d'un commerce électronique est également plus simple qu'en magasin. Les acquéreurs sont plus à même de fournir leur adresse, leur numéro de téléphone et leurs coordonnées en général que lorsqu'ils se retrouvent en face d'une vendeuse dans un commerce physique. Ces informations permettent ensuite de mettre en place des actions marketing beaucoup plus ciblées et donc plus efficaces.

La possibilité de travailler partout

Enfin, le gérant d'un commerce électronique peut travailler de n'importe quel endroit dans le monde, pourvu qu'il dispose d'une connexion Internet. Grâce à cette liberté de lieu, de nombreux entrepreneurs ont choisit de poursuivre des carrières nomades, en travaillant n'importe où dans le monde pour réaliser leur rêve tout en gérant une entreprise.

Les inconvénients du commerce électronique (en général)

Cependant, comme toute activité lucrative, le commerce électronique a aussi quelques inconvénients :

L'obligation d'être un marchand très compétitif

Sur Internet, et via l'onglet « shopping » des moteurs de recherche, il est particulièrement simple de comparer les prix d'un même produit entre différentes enseignes. Les consommateurs sont très bien informés et n'hésitent pas à faire jouer la concurrence. Cela a tendance à réduire la marge, ce qui peut parfois freiner leur rentabilité.

Transparence, honnêteté et humilité pourront guider votre business afin de satisfaire des clients toujours plus exigeant. Si, en plus, vous ajoutez à cela une interface e-commerce ultra responsive et une expérience client bien étudiée, vous serez assuré de sortir du lot !

Le manque d'échanges humains

Même si la plupart des commerces électroniques sont joignables par mail ou par téléphone, ont une stratégie multicanale et sont présents sur les réseaux sociaux, nombreux sont les consommateurs à regretter un manque de contact lors de leurs achats sur Internet. Il est bien plus compliqué d'obtenir des renseignements personnalisés en ligne qu'en magasin.

N'hésitez pas alors à imaginer des formats qui pourront briser la frontière du digital : Live Shopping, story face caméra, vidéos de votre espace de vente, ou même des webinars autour de votre domaine d'expertise. Plus vous créerez du lien, plus votre communauté vous sera fidèle !

La nécessité de faire face aux problèmes techniques

Pour faire fonctionner votre commerce en ligne, il vous faudra obligatoirement une bonne infrastructure technique. Les bugs seront vos pires ennemis ! Ces derniers doivent rester exceptionnels, au risque de mettre à mal votre activité.

À la différence des plateformes open source, avec une plateforme SaaS comme WiziShop, l'aspect technique est entièrement géré par la solution e-commerce. Vous disposez d'une équipe constamment à votre disposition pour éviter ce type de problèmes et pour vous accompagner dans les spécifications techniques de votre plateforme.

Créer une boutique en ligne sans se soucier de la partie technique - Test Gratuit 15 Jours

La crainte du piratage informatique

La sécurité informatique est cruciale lorsque l'on tient un commerce électronique. La peur d'être la proie des pirates informatiques est l'un des inconvénients majeurs du e-commerce.

Mais n'ayez crainte ! Chez WiziShop, nous mettons tout en oeuvre pour protéger les données de nos clients. HTTPs, sauvegarde de site... Notre priorité est d'accompagner les e-commerces vers la réussite, et nous mettons un point d'honneur à encadrer tous les risques, y compris ceux liés au piratage informatique.

Le temps d'expédition

Le commerce électronique peut également freiner les clients les plus pressés. Alors qu'ils ont la possibilité d'avoir l'objet qu'ils désirent immédiatement en se rendant en magasin, ils sont soumis à des délais de livraison lorsqu'ils commandent sur la toile.

Bien heureusement, les services d'expédition sont de plus en plus compétitifs et proposent désormais des options 24H ou 48H. Une opportunité pour tout e-commerce qui souhaite fidéliser sa clientèle rapidement !

Comment se lancer efficacement dans le commerce électronique ?

Si le commerce électronique est particulièrement porteur actuellement, mieux vaut préparer correctement le lancement de votre entreprise pour assurer sa réussite. Il sera alors nécessaire d'établir un plan d'action efficace afin de ne rien laisser au hasard.

Vous pouvez imaginer créer un SWOT, une expression anglaise pour "Strengths – Weaknesses – Opportunities – Threats" soit "Forces – Faiblesses – Opportunités – Menaces", pour évaluer les challenges et les risques, ou encore regarder ce que votre future concurrence propose pour suivre certains codes, les tranches de prix ou le style de communication employé.

Se poser les bonnes questions avant de démarrer

Connaissez-vous la règle des 5W ? Ce label très utilisé aux Etats-Unis correspond à une liste de questions, que nous pouvons traduire en français comme suit : “Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi”. Comme dans tout projet personnel ou professionnel, le but sera de savoir si vous avez tout intérêt à vous investir dans une nouvelle aventure. Des challenges, du temps et de l'argent seront employés afin de construire votre chemin vers la réussite.

Ouvrir un commerce sur Internet n'est pas une solution de facilité ! Si l'investissement est moins important que pour une entreprise physique, la concurrence, en revanche, est bien plus grande. Prenez donc le temps d'avoir le recul nécessaire pour trouver le marché porteur ! Assurez-vous de trouver la bonne idée, tout en ayant suffisamment de motivation et de temps à consacrer à votre nouvelle activité.

Aussi, ne délaissez pas l'importance de votre communication : vos réseaux sociaux et votre présence en ligne seront votre vitrine pour solliciter de nouveaux clients, de nouveaux partenaires.

S'investir au niveau de l'image et du marketing pourra vous faire gagner en notoriété et en influence plus rapidement. Il n'y a pas que la vente dans une entreprise de commerce électronique !

Trouver un concept original en ligne

Pour vous démarquer, je vous conseille aussi de trouver un concept original et différenciant. Mettez-vous un instant à la place de vos clients… Quelles seraient les raisons qui vous pousseraient à acheter sur votre propre site marchand plutôt qu'auprès d'un autre commerce électronique ?

Proposez-leur des produits de qualité à des offres tarifaires intéressantes. Mettez un point d'honneur à la sécurisation de leurs données numériques et de leurs envois. Montrez-vous réactif et à l'écoute. Trouvez le juste équilibre pour être compétitif, mais rentable.

Faire une étude de marché pour votre entreprise

Votre e-business aura lui aussi droit à son étude de marché avant d'être lancé ! Avant de démarrer votre projet, renseignez-vous sur vos potentiels clients, vos concurrents et vos fournisseurs.

Tâchez d'identifier les niches sur lesquelles vous pourriez vous positionner pour vous spécialiser. Enfin, définissez avec précision le profil de vos clients et leurs habitudes de consommation.

Ces profils types seront des guides afin de construire votre projet. Ils pourront déterminer de nombreux détails de votre plan marketing comme la présentation de votre site, votre manière de communiquer, les attentes en termes de paiement, d'expédition, de livraison et, pourquoi pas, des demandes localisées (selon leur ville ou leur région).

Créer son nom de domaine, son logo puis son site

Une fois le concept clairement mis en place, trouvez un nom de domaine percutant et facile à retenir pour votre site. Il doit être disponible et original, sans être trop long. Prenez réellement le temps d'y réfléchir, car il s'agit d'un point très important pour assurer le succès de votre commerce électronique. Communication, affichages publiques, publicités en ligne, ADN de marque... Tous ces éléments seront influencés voire conditionnés par votre dénomination !

Votre logo doit également être bien réfléchi, tout en révélant d'emblée votre secteur d'activité. Dès lors, il ne vous reste plus qu'à créer votre site. Pour cela, WiziShop offre une solution complète et facilement accessible, tout en vous proposant de très nombreux designs ergonomiques.

S'occuper des démarches administratives

En parallèle, n'oubliez pas de gérer les démarches administratives et juridiques inhérentes à la création d'un commerce électronique, comme le choix de votre statut, l'ouverture de votre compte professionnel, la rédaction de vos statuts ou encore la mise en place de votre business plan, pour convaincre d'éventuels investisseurs.

Profitez d'une formation complète et offerte sur le commerce électronique !

Dès votre inscription à la solution, WiziShop vous offre une formation e-commerce complète qui vous permet de vous lancer efficacement dans le commerce électronique ! Semaine par semaine, elle vous guide dans la configuration de votre e-shop et dans le développement de votre chiffre d'affaires.

Profiter d'une formation e-commerce offerte - Test Gratuit 15 Jours

Témoignages : 3 e-commerces WiziShop gagnants !

Chez WiziShop, notre priorité est de créer des sites faits pour vous, avec vous, afin de satisfaire votre clientèle et assurer le développement et la sécurité de votre entreprise. Vos données numériques sont protégées dans toutes vos transactions à distance. Informations, distribution, international, droit numérique, droits des consommateurs, loi en vigueur... Notre gestion client est personnalisée et nous souhaitons vous accompagner sur tous vos challenges d'entrepreneur.

Mais c'est encore nos clients qui en parlent le mieux : focus sur trois e-commerces à succès, certifiés WiziShop !

Emily and the Cool Kids

Pour Eliz Cervetti, responsable communication de Emily and the Cool Kids, il a été question de pouvoir continuer leur activité de vente de produits de bouche malgré la crise sanitaire. Grâce à WiziShop, l'équipe a pu proposer des kits de cookies à faire à la maison. Le site a été monté très rapidement "Moi qui ai l’habitude d’être dans l’action, ça m’a vraiment séduite !", confie Eliz Cervetti.

Chez WiziShop, tout a été pensé pour faire de la création de votre page un jeu d'enfant ! Pas de logiciels compliqués ici ! Une question sur notre interface numérique ? Une information a connaitre ? Nous proposons des cours pour vous aider, pas à pas, dans la mise en ligne de vos produits et services. Un chemin simple, tout droit vers votre succès !

Doux Good

"L’une des forces de WiziShop réside dans son réseau de partenaires de qualité. Tout est simple. En un clic, votre boutique est connectée au service additionnel." Carole Honnart de Doux Good apprécie la rapidité avec laquelle nous pouvons proposer des options, des "logiciels" directement intégrés dans la solution.

Tous les domaines sont gérés en interne, en partenariats privilégiés avec de nombreux experts. Développement international, sécurité, gestion numérique, données de performance, UX, paiement, conversion, acquisition... Nous avons fait de l'interopérabilité informatique une des clés pour toujours plus d'efficacité.

Une Vie de Ouf

« Je n’y connaissais rien dans le développement d’une boutique en ligne. Le rendu est comme je l’avais imaginé… Le design est épuré et l’expérience client, complète. Je recommande ! » Florian Gautier, le président de l’association Une Vie de Ouf, a rapidement créé sa plateforme WiziShop pour un projet caritatif qui lui tenait fortement à coeur.

Pour porter les couleurs de vos valeurs, de vos causes, WiziShop vous soutient. Si vous êtes une association loi 1901, nous pouvons vous aider à créer votre interface afin de promouvoir vos actions.

Avant de partir...

Pour garantir le succès d'un e-commerce et générer des ventes, nombreux sont les entrepreneurs à s'attacher à la célèbre « règle des 5P » : le produit, le prix, la promotion, la place et le plan d'affaires. Autrement dit, pour bien démarrer, prenez du recul quant à ces différents éléments.

Trouvez le produit attractif et proposez-le à un prix compétitif et assurez-lui une bonne promotion avec une stratégie marketing et webmarketing efficace. Faites-vous une place de choix sur le net pour que l'on remarque votre commerce électronique avant vos principaux concurrents.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

10 Produits DIY à fabriquer et créer vous-même à la main pour vendre sur internet

Ressources et Formations

Business e-commerce : 8 idées à lancer en ligne dès maintenant pour être rentable

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour