Créer sa boutique

Business Plan E-commerce : Guide complet 2021 et modèle PDF gratuit à télécharger !

Business Plan E-commerce : Guide complet 2021 et modèle PDF gratuit à télécharger !

Vous souhaitez sauter le pas et vous lancer dans l’aventure e-commerce pour vendre en ligne mais ne savez pas vraiment par où commencer. Business plan, seuil de rentabilité, budget prévisionnel, compte de résultat, fonds de roulement… sont des éléments qui vous semblent compliqués ? Voici tous nos conseils pour vous assurer un démarrage e-commerce optimisé !

Tout d’abord, sachez que le lancement d’un e-commerce est une étape clé. Un faible nombre d’employés et peu d’investissements ne signifient pas que tout sera plus facile. Il faut penser avant tout "création d’entreprise" !

Si vous visez un chiffre d’affaires conséquent ou un taux de croissance fort grâce à un site accueillant un nombre important de potentiels clients uniques par jour, il faudra investir du temps et de l’argent. Commençons donc par le commencement : vous devez définir un plan incorporant l’ensemble prévisionnel de vos coûts (réalisation du site, agence marketing, publicité, etc), sur un document Excel par exemple. Voici tous nos conseils pour vous accompagner dans le lancement de votre site e-commerce !

Faire un bon business plan : comment et pourquoi ?

L’une des erreurs que font régulièrement les e-commerçants en herbe, c’est d’investir beaucoup trop de temps dans l’établissement d'un modèle de business plan et de l’argent dans le lancement de leur site.

Avant même de démarrer la réalisation de ce fichier comprenant votre budget prévisionnel, il convient de tester le potentiel de votre offre, de votre produit en vente, toutes les hypothèses et tous vos objectifs.

Une étude de marché, la plus précise qui soit (clientèle, besoin, dépenses, prix moyen, budget, offre, taux de croissance, sites concurrents…), ne pourra pas répondre formellement à la question de la viabilité de votre projet de vente de produits en ligne.

Ainsi, avant même de vous lancer dans l'étape rédaction, vous devez vous assurer que votre business plan, vos hypothèses et votre offre soient viables et rentables. Pour cela, vous pouvez créer une 1ère version de votre e-commerce avec de faibles coûts.

Avec la solution e-commerce WiziShop, vous avez 15 jours d’essai gratuits pour préparer votre e-commerce et commencer à vendre vos produits. WiziShop se charge de toute la partie technique. La plateforme vous propose également un accompagnement par des business coach et une formation e-commerce complète offerte (démarrage du ou des sites, ajout produit, prix de vente, offre promotionnelle, acquisition SEO, SEA, rédaction, etc).

Avec cette 1ère version de votre e-shop, vous allez pouvoir analyser les premiers retours de potentiels clients. Rien de mieux pour la mise en place de votre présentation d'activité qu’une étude de cas basée sur des analyses concrètes !

Créez votre boutique - Test Gratuit 15 jours

Pourquoi faire un business plan de site internet ?

En travaillant sur un site marchand, vous pouvez rencontrer un certain nombre de problématiques telles que : le positionnement, la rentabilité, les cibles visées, les moyens… Avant de penser aux méthodes de gestion de votre entreprise, il faut parfois penser à faire adhérer les investisseurs à votre projet. Soyez-en certains, l’adhésion des investisseurs ne se fera pas sans un business plan bien ficelé.

Beaucoup d'entrepreneurs redoutent cette étape. Fastidieux, précis, pointilleux... Vous n'avez pas le droit à l'erreur lors de cette étape cruciale du démarrage de votre activité.

Bien que cet exercice soit perçu comme une montagne difficile à gravir, pour simplifier la tâche, il vous faudra suivre quelques éléments clés. Heureusement, nous sommes là pour vous aider sur le sujet en vous aiguillant vers des solutions simples et un processus précis.

Savoir présenter son projet (sur PowerPoint ou sur Excel par exemple)

Depuis le temps que vous y pensez, vous maîtrisez parfaitement votre sujet. N’oubliez pas cependant que si votre projet vous semble clair, il n’en va pas de même pour tout le monde. Vous devez être en mesure de faire comprendre votre projet à tout intervenant. Votre plan d'action va donc traduire votre projet de manière précise aux yeux de tous.

Cela sous entend que votre projet de e-commerce soit déjà assez précis. Il ne sert à rien d’entamer un business plan si votre projet est encore au stade embryonnaire. Au sein de votre modèle de présentation, il va falloir énoncer les objectifs de votre futur e-commerce.

Une fois que vous commencez à dessiner les contours de votre parcours de futur entrepreneur, vous pouvez petit à petit noter les grandes lignes de votre activité à venir. La clé de votre travail préliminaire sera de mettre en forme votre avenir : l'écriture et la construction de votre concept seront au centre de votre attention.

Quelles sont vos forces ? Vos faiblesses ? Vos prix par rapport à la concurrence ? Quelle stratégie souhaitez-vous mettre en place pour votre communication ? Quels sont vos objectifs ? Mais avant tout : quelle est votre cible et quels seraient vos concurrents ?

Comme pour les autres types de commerce, une boutique en ligne doit savoir à qui elle s'adresse. Votre e-commerce est-il réservé à des particuliers ou des professionnels ? À une zone géographique particulière ? À une catégorie socio professionnelle ? Votre business Plan doit être capable de répondre à cette question.

Toutes les questions et toutes les réponses doivent faire l'objet de différents fichiers que vous allez constituer afin de bâtir un plan solide. Powerpoint, Word, Excel ou tout autre support seront les bienvenus pour soutenir vos idées et mettre en forme vos réflexions.

Votre présentation doit mettre en lumière un dernier aspect, et non des moindres, de votre futur e-commerce : son organisation. La gestion d’une boutique en ligne ne se limite pas à attendre les nouvelles commandes de ses clients : il faut un site fini, attirant, correctement référencé, souvent actualisé… Il doit donc définir qui sera en charge de quoi et par quels moyens.

Savoir chiffrer ses besoins

La rédaction d’un business plan pour un e-shop s’adresse avant tout aux investisseurs. Un simple cahier des charges reste suffisant pour un e-commerce qui n’a pas de besoin de financement immédiat.

Taux de croissance, cout moyen, prix, budget, hypothèses... Cette partie va consister à traduire de manière chiffrée les éléments décrits dans la présentation de votre projet. Il y a finalement assez peu de chiffres à renseigner dans le business plan d’un futur e-commerce, mais l’estimation de ces chiffres n’est pas un exercice aisé.

Dans un premier temps, il va falloir répertorier les coûts nécessaires à la réalisation de votre e-commerce : ces coûts comprennent principalement le lancement de votre site, les premiers stocks, les coûts d’hébergement et les formalités de votre société. Une fois la valeur totale de création de votre e-commerce connu, il va falloir s’intéresser à son financement : combien êtes-vous en mesure d’apporter et quelle somme devez-vous emprunter ?

Établir des prévisions d’activité de votre future boutique en ligne est un exercice beaucoup plus complexe. En effet, au moment du business plan, il est très difficile d’estimer correctement le montant de vente que réalisera votre e-commerce. Ces estimations doivent rester cohérentes avec le type d'article vendu, le choix de la cible, la stratégie adoptée, par rapport à votre secteur.

Créer une entreprise et gérer une boutique en ligne n’est donc pas une chose aisée. Il faut suivre un cheminement pertinent, tout en ayant une visibilité limitée. Pendant et après la rédaction, il faut toujours penser à votre trafic (recevoir un maximum d'utilisateurs) et à la conversion des utilisateurs (pour les transformer en client).

Cette partie trafic ne doit pas être laissée au second plan mais doit faire partie intégrante de votre comptabilité d'origine. Cette acquisition de trafic se découpe en plusieurs activités et dépenses :

  • Trafic gratuit, sans achat : SEO, réseaux sociaux, email marketing, SMS marketing, etc. ;
  • Trafic payant au coût par clic (CPC) : Ads sur les réseaux sociaux, SEA (Google Adwords par exemple), achat de liens, contenus promus, comparateurs ;
  • Trafic payant au coût par mille (CPM) : emailing de masse, display, etc. ;
  • Trafic payant au coût par action (CPA) : affiliation, etc.

Tous ces éléments doivent faire partie de votre plan afin de ne jamais être pris au dépourvu mais aussi pour montrer à vos futurs partenaires votre sérieux ainsi que la fiabilité de votre concept.

Le business plan d'un site : présentations, client type et étude de marché

Dans un premier temps, faisons la différence entre business model et business plan :

  • Le business model – ou modèle économique - est, pour faire simple, le concept qui va apporter de l’argent à une entreprise. C’est, la plupart du temps, un document exposant la logique d’ensemble de la société.
  • Le business plan – ou plan d’affaire - est composé de plusieurs pages. Il explique la totalité du projet d’une entreprise ou d’un entrepreneur en reprenant de nombreux points : activité, clientèle, marketing, gestion des ressources humaines, etc. C’est la mise en page plus complète et évoluée du business model.

Votre business plan doit se rédiger selon différentes sections :

La présentation de l’équipe

Pour effectuer votre audit, vous devez, dans un premier temps, présenter votre société, notamment le personnel impliqué.

  • Présentation du porteur de projet e-commerce
  • Présentation du personnel de son entreprise avec une hiérarchie. Pour lancer efficacement votre projet, il est d’ailleurs primordial de bien recruter.

Pensez à mettre en avant les compétences de chacun, résumez leur CV, exposez la complémentarité de votre troupe !

La présentation de votre catalogue sur le web

C’est tout simplement la section la plus importante. C’est dans cette partie que vous devez être attractif, convainquant et montrer que votre projet e-commerce en vaut la chandelle ! Elle va déterminer si oui ou non, votre projet est viable et rentable.

Dans l’élaboration de cette partie, vous devez répondre à 4 points :

  • Quel est votre projet ? : « Mon projet est… »
  • Que vendez-vous ? : « Mon produit est… »
  • Pourquoi va-t-il être rentable ? Quel est son potentiel ? Comment allez-vous fidéliser vos prospects ? Vous devez évaluer la situation : « Il a un fort potentiel car…. »
  • De combien avez-vous besoin pour monter votre plateforme e-commerce ? Vous devez estimer la trésorerie nécessaire : « Au niveau financier,… »

La présentation du marché

Cette partie va démontrer le potentiel de votre projet e-commerce. Construire une étude est indispensable pour afficher votre positionnement, même si vous êtes une boutique en ligne ! Vous devez répondre là aussi à plusieurs interrogations :

  • Quelle clientèle ciblez-vous et pourquoi ? Pour définir facilement vos prospects, mettez en avant les caractéristiques démographiques et les habitudes d’achats de vos consommateurs potentiels (homme/femme; en ligne/en magasin…).
  • À quel besoin existant votre projet répond-il ? Vous devez analyser et faire ressortir l’ensemble des facteurs qui vont influencer l’achat de vos articles ou services. Pourquoi votre cible va-t-elle acheter chez vous et non chez vos concurrents ? Vous devez structurer efficacement cette section car elle va vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine. Elaborez un vrai plan d’attaque !
  • Qui sont vos concurrents ? Vous devez analyser la taille, la cible et les offres de la concurrence (fidélisation, promotion, etc). C’est avec ces éléments que l’investisseur va déterminer vos forces.
  • Avez-vous fait des études qualitatives et quantitatives ? Cette partie est aussi importante pour un projet de création d’entreprise, de marque ou pour un e-commerce. Vous devez générer des résultats d’enquêtes précis de vos prospects potentiels. Le questionnaire permettra d’apporter des réponses quantitatives. L’entretien, lui, vous apportera des réponses qualitatives.
  • La taille et l’évolution du marché : prouvez l’importance et le potentiel de croissance que vous désirez atteindre. Vous pouvez prévoir des hypothèses sur l’évolution de la société, des statistiques, des opportunités futures sur votre activité…

Encore un peu d’effort, l’accord du lancement de votre projet est tout proche !

Plan d’action et prévisions financières : financement et viabilité du projet de boutique en ligne

Établissez un plan d’action online

Pour attirer un visiteur sur un site e-commerce, il y a diverses techniques que vous pouvez mettre en place dans votre plan d’action. Pour les détailler dans votre business plan, vous devez opter pour une approche bottom-up. Elle permet d’estimer vos ventes avec les actions marketing entreprises.

  • Le référencement payant : Placer votre site e-commerce en top position grâce à une campagne Adwords pour générer plus de trafic et de ventes. Cette méthode a pour but d’augmenter le trafic sur votre site, une tactique d’acquisition imparable !
    Voilà la démarche à suivre pour retranscrire votre action marketing Adwords. Cette démarche est assez facile à expliquer dans votre business plan. Elle apportera de la crédibilité à votre projet :
  1. Votre projet est un site e-commerce de compléments alimentaires. Google Adwords vous informe que pour une somme de 10€ / jour, vous aurez 25 clics sur le lien de votre site web soit environ 0,4€ le coût par clic moyen (CPC).
  2. Vous pouvez maintenant calculer le nombre de visiteurs uniques / mois sur votre site e-commerce grâce à Adwords. En gardant les chiffres précédents, nous avons 25*30=750 visiteurs avec un budget de 300€ / mois car 0,4*750=300.
  3. Mais parmi ces utilisateurs, combien vont acheter vos produits alimentaires ? Vous avez donc besoin d’un taux de conversion. Si votre boutique en ligne est déjà lancée, vous pouvez analyser vos données en toute simplicité. (cf. partie « Etudiez la viabilité de votre projet e-commerce« )
  4. Prenons comme exemple un taux de conversion de 2% avec 750 visiteurs / mois : 750*2%=15 clients / mois.
  5. Si vos compléments alimentaires coûtent 30€, votre chiffre d’affaires réalisé avec Adwords sera donc de 30×15=450€.
  • Le référencement naturel : Adopter une stratégie SEO, pour optimiser son site e-commerce, est un travail de longue haleine. Mais elle vous permettra de positionner votre site dans le top des résultats Google sur le long terme.

Pour financer votre activité, votre e-commerce ou votre société vous devez prévoir un plan de financement qui va permettre de convaincre, non pas avec des mots, mais avec des chiffres. Pièce centrale, c’est elle qui déterminera la viabilité de votre projet.

Définissez votre plan d'affaire

Créer son entreprise, sa marque ou sa boutique en ligne nécessite des investissements. Que ce soit de la part d’acteurs internes ou externes. Pour mener à bien votre projet, vous devez avoir un seul et même objectif : convaincre votre interlocuteur que votre site e-commerce va engranger des profits ! Comme je vous l’ai dit, créer une entreprise ou un site commerce sont des éléments très semblables. Voici la structure d’un business plan e-commerce :

  • Chiffre d’affaires généré par mois : pour le calculer, utilisez le taux de conversion, à savoir quand vos prospects se transforment en clients. Il est intéressant de savoir que seulement 0,5% à 5% du trafic d’un site internet, arrivent jusqu’à la confirmation de la commande. Grâce aux calculs effectués précédemment, avec un certain investissement publicitaire, que ce soit via Adwords ou l’affiliation, vous pourrez évaluer approximativement le nombre de visites / jour sur votre plateforme e-commerce. Avec ces données, vous aurez déjà la possibilité de mettre en place un chiffre d’affaires potentiel.
  • Marge brute et panier moyen : en moyenne, un client sur un site e-commerce achète 1 article. Dans cette partie, vous devez déterminer la valeur de vos ventes. Autrement dit, vous devez connaître vos données ! Toujours dans l’exemple du site de compléments alimentaires, voici comment connaître sa marge : Si j’achète un produit 20 € pour ensuite le revendre au prix de 40 €, j’aurai une différence de 20 €. Pour le moment, nous sommes d’accord ? Mais de cette marge, je vais devoir décompter la valeur de ma publicité, de mon site e-commerce, etc. En imaginant une marge de 30%, si mes produits valent en moyenne 40€ HT pièce, j’aurai donc 40*30% = 12 € HT. Si je réalise 2 commandes / jours, j’effectuerai 24€ de marge / jours, 720€ / mois et 8 640€ / an.
  • Charges fixes : ce sont des frais qu’il faut payer régulièrement (souvent par mois). Pour vous donner quelques exemples :
  1. Coût de réalisation plateforme commerce
  2. Coût des actions marketing et communication
  3. Coût de l’hébergement
  4. Fournitures diverses, etc.
  • Charges variables : ce sont des frais qui varient selon l’activité de l’entreprise. Pour vous donner quelques exemples :
  1. Coût de distribution
  2. Coût de main d’oeuvre
  3. Coût dû aux problèmes commandes (colis volés, perdus)
  4. Coût de commissions, etc.
  • Salaire(s) : Pour calculer vos dépenses salariales, multipliez par 2 le revenu net. Le résultat vous donnera la valeur totale des charges (charges salariales, environ 22%, et charges patronales, 42%).
  • Impôts et taxes diverses : Pour calculer les impôts et taxes diverses, il faut prendre en compte une contribution de 33% du bénéfice
  • Bénéfices : Pour définir vos bénéfices, déduisez toutes les charges de votre marge brute (salaires, fixes, variables,…).

Comment faire un business plan de site internet ?

Pour vous accompagner dans cette étape fatidique de votre projet de boutique en ligne, nous vous proposons d'établir un premier business plan préalable afin de vous positionner sur vos objectifs à venir.

En une seule page, vous pourrez répondre à toutes les questions centrales, nécessaires au démarrage d'une entreprise. Avec ce modèle de business plan gratuit en une page, vous pourrez commencer votre nouvelle vie professionnelle en toute simplicité. Suivez le guide (en format PDF) !

Téléchargez notre modèle de business plan et démarrez votre projet tout de suite !

Comme pour la création d'une entreprise, que ça soit une startup ou autre, vous lancer en tant qu’auto-entrepreneur dans un site e-commerce n’est pas une chose à faire à la légère. Les étapes sus-citées peuvent très bien être prises en compte par un auto-entrepreneur.

Grâce à l’ensemble de ces informations, vous allez pouvoir déterminer la viabilité de votre projet et estimer votre seuil de rentabilité. Il ne reste plus qu’a présenter votre business plan e-commerce à des investisseurs potentiels.

johanne le 20 janvier 2011 à 15:33

Yes yes yes! Enfiiiiiiiiiiiin! Un grand merci, vous venez de rendre ma vie plus simple avec ce superbe article et ses pièces jointes.

Bravo et merci de penser à ceux qui démarrent!


eric le 17 mai 2017 à 17:23

n’oubliez pas la notion de « cash burn » un site ecommerce dans le meilleur des cas est rentable à partir de la 2è année et en attendant il faut faire face au besoin en trésorerie que les pertes génères


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Créez un site de vente en ligne plus performant que vos concurrents en seulement 90 minutes

Créer sa boutique

Faire du e-commerce : 11 choses à faire et à savoir avant de se lancer

Créer sa boutique

17 raisons qui prouvent que WiziShop est votre meilleure solution e-commerce en 2021

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit réellement ?

Créer sa boutique

Comment trouver des produits que les gens s’arrachent sur internet ?

Créer sa boutique

Ouvrir une boutique en ligne en auto-entrepreneur : 5 raisons de se lancer en 2021

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour