• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Intelligence artificielle
    • Puissance SEO
    • Topic Cluster Manager
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires Experts
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Créer sa boutique

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations SEO Témoignages Groupe WiziShop
Nouveau - Exclusivité WiziShop !

WiziShop révolutionne la vente en ligne avec la première Intelligence Artificielle dédiée au e-commerce.

Découvrez l’IA by WiziShop

Créer sa boutique

Créer un site marchand : Guide avec les étapes clés et pièges à éviter au lancement

Créer un site marchand : Guide avec les étapes clés et pièges à éviter au lancement

Pour créer un site marchand et vendre sur internet, il faut de la méthode et de la rigueur. Même si ce domaine est accessible à tous, la création d’une boutique en ligne nécessite de prendre du recul sur son marché, sur son domaine de prédilection, afin d’ anticiper tous vos futurs besoins mais également pour acquérir les connaissances techniques nécessaires à votre réussite sur le long terme.

Vous êtes certainement dans l’optique de changer de vie ou de commencer une activité en parallèle de votre travail actuel : de nouveaux commerçants rejoignent tous les jours la grande famille du e-commerce. Bienvenue à vous !

Seulement, se lancer est une chose, mais faire en sorte de réussir son business dès ses premières commandes demande d’acquérir certaines notions et surtout d’éviter certains pièges.

De nombreux e-commerçants sont malheureusement tombés dans des pièges très classiques au début de leur activité, ce qui a entrainé une remise en cause de leur développement.

Comment créer un site de vente en ligne : les étapes de création e-commerce

Avant de voir quelles sont les pièges à éviter lors de la création de son site Internet, établissons déjà la liste des étapes clés pour créer votre site de vente en ligne.

Une fois que vous aurez réussi à passer toutes ces étapes, nous verrons tous les détails de ce qu’il ne vaut mieux pas faire quand on se lance dans la vente en ligne !

1. Identifier sa cible, le clé pour vendre sur Internet

Tout d’abord, avant d’ouvrir sa boutique en ligne, n’est-il pas judicieux de savoir quoi vendre mais surtout à qui ?

Pour être certain de faire fructifier son activité de vente en ligne, la meilleure des choses à faire en tout premier avant de s’investir dans l’e-commerce est de s’intéresser aux besoins de clients potentiels. C’est alors que votre boutique en ligne serait en mesure de répondre à ces besoins par le biais de vos produits ou de vos services proposés sur Internet.

Dans mon parcours, il m’est souvent arrivé de rencontrer des commerçants qui se sont lancés avec la passion de la vente ou l’ambition de générer beaucoup d’argent, sans forcément avoir déterminé en amont quels seraient leurs produits, leurs services, mais surtout leur clientèle cible. Grave erreur !

Imaginez : vous êtes passionné par les jouets anciens et vous décidez d’ouvrir une boutique en ligne spécialisée uniquement sur une niche de jouets anciens, comme des petits soldats de plomb par exemple. Vous en êtes passionné, certes, mais avez-vous identifié des clients aussi passionnés que vous voire des collectionneurs qui seraient intéressés par l’achat de ces produits en ligne ? Votre passion est très importante pour la réussite de votre projet mais elle ne doit pas vous faire oublier la réalité du marché dictée par le public et par la concurrence.

2. Réaliser son business plan, le document commercial clé

Le business plan e-commerce va vous permettre de tenir le cap et de mettre au propre toutes toutes vos idées concernant l’avenir de votre activité en ligne.

Réaliser son business plan dès le début de son activité e-commerce permet de cerner les points-clés qui vous permettront de réussir dans la vente en ligne mais également d’avoir une visibilité sur de nombreuses caractéristiques qui forment votre entreprise e-commerce.

Votre budget, vos futurs partenaires, vos besoins en terme de services et de solution, le type de plateforme que vous voulez utiliser, etc., ce sont autant de choses techniques et de choix stratégiques que vous devez faire dès le début de votre vie d’entrepreneur afin de toujours suivre la bonne route vers le succès e-commerce !

3. Choisir son statut juridique et créer sa société

Quelle sera la structure juridique de votre entreprise ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous afin de faire le bon choix vers votre professionnalisation. Certaines structures vont pouvoir aider les petites entreprises tandis que d’autres vont permettre de soutenir le développement des entreprises en forte croissance. Si vous démarrez une entreprise de vente en ligne de zéro, sachez déjà qu’en quelques minutes, vous pourrez ouvrir votre société et commencer à générer des ventes, le tout gratuitement !

Voici les statuts les plus courants lorsqu’on choisit l’aventure du e-commerce :

  • SAS : Ce statut juridique est idéal pour tous les commerçants bien installés dans la vente sur Internet et qui souhaitent se développer davantage dans leur domaine. Cette forme va pouvoir donner la possibilité aux entrepreneurs de partager leur activité avec des investisseurs externes, d’ouvrir le capital de leur site marchand afin de booster leur croissance et briller sur le devant de la scène.
  • SARL ou EURL : ces statuts vont s'adresser à tous les entrepreneurs en phase de développement et qui génèrent déjà plus de 176 200 € de chiffre d'affaires. Ces formes juridiques vont alors s'adapter aux entreprises qui poussent les murs de leur réussite, jusqu'à 7,63 millions d'euros de recettes.
  • Micro-entreprise : avant d'atteindre les 176 200 € de chiffre d'affaires, vous pouvez tranquillement devenir auto-entrepreneur et démarrer vos ventes sans attendre. En quelques clics que le portail de l'Auto-Entrepreneur, vous créez votre entreprise et recevez en quelques heures votre numéro de SIRET et votre SIREN gratuitement. Une gain de temps pour un gain d'argent !

4. Déterminer quel sera votre budget pour ouvrir votre boutique en ligne

C’est peut-être la question qui fâche, mais c’est la question qu’il faut se poser en priorité !

Votre budget pour ouvrir votre boutique en ligne va vous permettre d’anticiper les futures dépenses que vous serez capable de faire et également de prioriser toutes les ressources nécessaires à la réussite de votre projet e-commerce.

Avez-vous de l’argent de côté ? Pouvez-vous emprunter auprès d’une banque pour lancer votre activité ? Êtes-vous associé à quelqu’un et avez-vous des possibilités financières communes ? Voulez-vous vous lancer sans budget ?

Faites le point avec vos finances avant d’entamer votre démarche entrepreneuriale. Une fois que votre budget sera établi, c’est à ce moment-là qu’il vous sera possible de hiérarchiser toutes vos futures dépenses de la plus essentielle à la plus facultative.

N’oubliez pas que deux leviers sont les plus importants lorsque vous vous lancez : la création de votre site e-commerce et le marketing qui va vous permettre de donner de la visibilité à votre activité. Ne négligez surtout pas votre communication au départ : il serait triste de maximiser tout votre budget sur la création d’un superbe site si personne n’est au courant qu’il existe !

5. Choisir la meilleure solution sur le web pour la création de sa e-boutique

Une fois votre budget établi, nous l’avons déjà vu, ce sera le moment de choisir votre solution e-commerce afin d’accueillir votre activité de vente en ligne. Mais quelle solution choisir ?

Deux types de logiciels sont disponibles sur Internet afin de créer votre boutique en ligne.

Tout d’abord, vous avez certainement dû entendre parler de l’open source : ce modèle repose sur la liberté et la gratuité de la configuration de son site Web. Ici, en théorie, vous n’avez qu’à acheter votre nom de domaine puis, pour configurer votre boutique, ils ne vous faudra aucune dépense particulière. Mais seulement, êtes-vous un expert en écriture informatique ?

C’est là que l’histoire se corse : l’open source est synonyme de liberté si toutefois on est très à l'aise avec le code et les écritures HTML, JavaScript, CSS, et tout ce jargon. Seulement, si vous ne savez pas créer des sites Web en interne, vous serez obligatoirement tourné vers une agence ou un entrepreneur expert qui va créer votre site à partir du logiciel open source. Mais cette agence ou cette expert vont devoir être payés. Hélas, la facture risque de rapidement monter à plusieurs milliers d’euros simplement pour la mise en ligne de votre site de vente.

Par la suite, vous voudrez certainement améliorer votre activité en y ajoutant des modules particuliers, des options facultatives, des intégrations de service de paiement en ligne… Mais vous ne pourrez pas le faire seul. Vous devrez alors vous tourner une nouvelle fois vers l’agence ou l’expert qui est en charge de votre site, lui demander de procéder à toutes les intégrations dont vous avez besoin, mais votre interlocuteur aura certainement d’autres projets plus urgents que le vôtre. Vous devrez alors attendre un certain délai jusqu’à ce que votre expert soit disponible puis vous devrez payer plusieurs centaines d’euros pour voir vos nouveaux modules apparaître sur votre site Internet.

Cet exemple va alors se multiplier autant de fois que vous aurez besoin d’ajouter des options sur votre site Internet. Alors, si en théorie votre site est censé être gratuit, il pourra vous coûter très rapidement plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Mais il y a une alternative bien moins onéreuse et beaucoup plus facile d’accès pour tous les futurs commerçants : les solutions SaaS comme WiziShop. Ce modèle de site e-commerce clé en main va vous permettre de créer votre boutique en ligne en quelques minutes, en toute autonomie, avec un accès 7j/7 et 24h/24 à votre Back Office, à vos produits, à votre design, à la totalité de votre activité que vous pourrez gérer par vous-même quand bon vous semble.

Avec le CMS WiziShop, vous créez alors votre plateforme de vente en ligne de A à Z, et en plus de cela, vous bénéficiez d’un suivi 100 % personnalisé de votre activité, d’une formation complète au e-commerce, de plus de 400 fonctionnalités. Et pour ceux qui souhaiteraient aller encore plus loin dans la personnalisation de leur site, vous pouvez tout de même avoir accès au code de votre site Web afin de créer une boutique en ligne qui vous ressemble à 1000 % !

Vous ne serez jamais seul face à votre activité e-commerce. Au-delà d’un simple site Internet, le mode SaaS de Wizishop vous offre tout un environnement e-commerce dans un modèle gagnant-gagnant : votre réussite sera la nôtre, à partir de 27 € par mois.

Créez votre boutique - Test Gratuit 15 jours

6. Importer ses produits et configurer son site de vente sur Internet

Votre site maintenant créé, il est l’heure de commencer à configurer votre boutique en ligne et d’importer vos produits pour générer vos premières ventes.

Le plus important dans cette étape, sera de remplir toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de votre activité e-commerce tout en mettant en valeur les articles, votre catalogue, vos services pour que les clients commencent déjà leur travail de fidélisation.

Comme vous pouvez vous en douter, vous ne serez jamais le seul dans votre secteur ni dans la vente des produits que vous proposez : c'est à vous de prouver à vos clients potentiels que votre site Internet est le meilleur dans son domaine.

Importer ses produits et configurer son site de vente sur Internet ce n’est pas simplement une étape technique, c’est une réelle première étape vers la création de votre base de données clients.

Description de produits, services de livraison, guide des tailles, conseils d’utilisation, éléments de rassurance, logo de sécurité, conditions générales de vente, etc. Tous ces éléments sont nécessaires voire indispensables au bon démarrage de votre activité e-commerce. Sans cela, le client de saura pas toutes les bonnes raisons qui le pousseront a commander auprès de votre entreprise.

7. Créer son histoire et sa stratégie marketing

L’étape précédente va de paire avec la partie marketing et storytelling : votre site est configuré, vos produits importés, mais comment donner de la voix à votre site de vente en ligne et montrer à la terre entière que vous proposer les meilleurs produits sur le marché ?

Il est alors temps de construire votre histoire autour de votre marque et de votre ADN, d'écrire une sorte de CV de votre marque afin de décliner toutes les informations importantes sur tous les leviers marketing à votre disposition.

Réseaux sociaux, blog, street marketing, campagne de publicité sur Internet… Votre histoire doit transparaître dans toutes vos communications afin de séduire votre client potentiel grâce a la force de votre image. Évidemment, toutes ces données devront être soutenues par une boutique en ligne parfaite et des produits d’excellente qualité. En mélangeant tous ces ingrédients d’excellence, vous amorcerez rapidement vos premières réussites en vente en ligne.

8. Comment faire pour réussir en e-commerce : se former à la vente en ligne

Enfin, vous ne serez finalement qu’au début de votre activité de vente en ligne. Une fois vos bases bien installées, votre activité, votre marque et votre entreprise seront lancées afin d’évoluer et d’avancer toujours plus loin. La réussite d’aujourd’hui n’est pas synonyme de réussite de demain : pour toujours conquérir de nouveaux marchés, ou simplement pour toujours être le meilleur dans votre domaine actuel, il vous faudra faire de la veille qu’elle soit concurrentielle ou technologique autour des nouveaux outils d’automatisation par exemple. Mais surtout, il ne faudra jamais hésiter à se former pour sans cesse briller sur Internet.

Avec WiziShop, votre formation e-commerce complète, mise à jour régulièrement, qui vous suit pas à pas dans votre vie d’entrepreneur est offerte dans tous les abonnements. De nombreuses vidéos explicatives et pédagogiques vous attendent dans votre Back Office et, pour aller plus loin, nos Business Coachs se tiennent à votre disposition pour éclaircir tous les points que vous souhaitez. Pas encore convaincu ? Vous avez 15 jours d’essai gratuit pour choisir la meilleure solution e-commerce du marché !

Créez votre boutique - Test Gratuit 15 jours

Comment créer une boutique en ligne performante : les 10 pièges à éviter

1. L’absence de cahier des charges

La commercialisation de produits en ligne implique l’adoption d’une approche globale dans laquelle chaque élément doit être maitrisé. L’offre commerciale se doit d’être analysée tout en intégrant les coûts de l’activité.

Les besoins de votre cible et des utilisateurs finaux doivent être connus : que recherchent-ils ? Quels sont leurs objectifs ? À partir de ces éléments, il devient possible de créer un cahier des charges et un business plan qui soit en adéquation avec vos objectifs. Un site de vente en ligne ne doit pas se limiter au graphisme visuel, il doit également être ergonomique, simple à comprendre et à utiliser pour les internautes.

2. La non-maîtrise de son investissement

Beaucoup trop d’e-commerçants foncent tête baissée quand ils cherchent à ouvrir une boutique en ligne. Leur investissement financier est tel qu’il engloutit la majeure partie de leur budget (création du commerce en ligne, achat du nom de domaine, charte graphique optimisée, etc). Comment créer une boutique en ligne si vous n'avez plus de ressources pour créer du trafic et générer des ventes vers votre site internet...

Avant de foncer dans la création de sa boutique en ligne, il s’avère nécessaire de mettre en place un véritable projet digital avec une analyse, une étude de marché potentiel et la définition d’un business model. Cela permet de garantir un meilleur contrôle des coûts d’investissement.

Avec la solution e-commerce WiziShop, vous pouvez lancer rapidement et facilement votre site marchand pour vendre en ligne avec seulement 27 euros/mois.

Lancez votre e-commerce - Test Gratuit 15 jours

3. L’appui sur de mauvaises ressources

Les discours du type « Je veux tout déléguer pour que cela tourne tout seul » ou « Je vais embaucher des stagiaires pour une meilleure rentabilité » sont à proscrire ! La maîtrise d’un projet e-commerce ne s’effectue pas en un clin d’œil, elle requiert du temps, de la patience et des compétences.

Vous gagnez tout à bénéficier de l’expérience de professionnels dans le commerce électronique. Cependant, formez-vous d’abord à la gestion d'une boutique en ligne avant de tout déléguer. C’est ce qui vous aidera à optimiser votre budget le temps que les ventes décollent. Savoir faire permet aussi, par la suite, de s’appuyer sur des stagiaires que vous pourrez encadrer.

Retenez que la réussite de votre projet e-commerce dépend du degré de professionnalisation et de structuration que vous lui octroyez.

4. Le manque d’animation d’un site e-commerce

Il est courant de rencontrer des e-commerçants qui s’imaginent que la mise en ligne de leur site marchand permet à celui-ci de le rendre visible. Or il n’en est rien !

La promotion d’un site e-commerce est essentielle pour sa survie. À cet effet, vous ne devez pas hésiter à proposer régulièrement de nouvelles offres ou mettre en place des opérations marketing telles que des ventes flash, des promotions hors soldes, des concours, etc. Pensez aussi à animer un blog, créer des communautés sur les réseaux sociaux, proposer une newsletter régulière et effectuer des partenariats avec des blogueurs influents.

Les boutiques e-commerce dynamiques sont beaucoup plus attractives, pour les clients et les moteurs de recherche, que celles qui n’affichent que des pages figées. De plus, une telle pratique donne une image positive du site e-commerce.

5. L’absence de stratégie webmarketing

Certains entrepreneurs se lancent dans l’aventure du e-commerce sans avoir pris le temps de définir une stratégie webmarketing. Comment est-ce possible ? Sans stratégie préalable, vous ne pouvez pas mettre en œuvre des leviers efficients, ni faire en sorte qu’ils se déclenchent au bon moment. Pour créer votre site marchand, vous devez réfléchir et examiner en amont les différents leviers de la vente en ligne : place de marché, référencement naturel et payant, emailing, etc.

Heureusement pour vous, chez WiziShop, nous vous offrons une formation e-commerce complète. Grâce aux différents modules, vous allez vous former et créer une boutique en ligne rentable et performante.

Formez-vous au e-commerce - Test Gratuit 15 jours

6. Travailler sa marque uniquement sur un seul canal

Pour qu’un site e-commerce puisse limiter sa dépendance à Google, il se doit de diversifier ses canaux d’acquisition. Face à l’arrivée d’un nouveau Google Panda, les e-commerçants peuvent perdre des places en un clin d’œil !

Les sites de vente en ligne, tout comme n’importe quel magasin physique, doivent se créer une véritable image de marque. La stratégie gagnante pour avoir un site qui génère des ventes ? Capitaliser sur sa propre marque en affirmant son identité visuelle sur les réseaux sociaux, en investissant dans des campagnes Adwords et en communiquant sur des blogs ou sites externes.

7. Inclure ses clients dans un même ensemble

Segmenter ses différentes bases de données contribue au succès d’un site e-commerce. Cette pratique est indispensable pour créer des contenus qualifiés, susceptibles d’intéresser un maximum de destinataires.

Sélectionner les destinataires en fonction du contenu d’un message est primordial pour attirer l’attention de ces derniers. La segmentation permet également de mettre en place des campagnes publicitaires plus percutantes et impactantes.

Par conséquent, une base de données segmentée entraine une augmentation des taux d’ouverture ou de clics.

La solution e-commerce SaaS WiziShop regroupe plus de 400 fonctionnalités et outils marketing (gestion des stocks, relance panier, amp, etc). Ce service clé en main vous permettra, par exemple, de segmenter efficacement et facilement votre base clients.

8. Ne pas compter sur le « Repeat Business »

Cet indicateur représente l’une des données les plus essentielles à surveiller pour n’importe quel site de ventes en ligne. Le « Repeat Business » se présente comme le ratio entre le nombre de commandes provenant d’anciens clients et le nombre de commandes totales sur une période déterminée.

L’acquisition de nouveaux prospects induit des coûts financiers importants. En termes de rentabilité, il est primordial de fidéliser et déclencher le réachat de la part d’anciens clients. Entretenir une relation avec ces derniers et proposer un programme de fidélité performant doit être intégré à la stratégie de marketing globale.

9. L’oubli d’analyse des performances

La mise en place d’outils permettant notamment l’analyse du trafic, du taux de conversion, du nombre d’abandons de panier sur un site e-commerce, est essentielle. Mais encore faut-il exploiter ces données ! En effet, les statistiques de fréquentation et de navigation permettent d’optimiser le site, mais également son offre.

Lors du lancement d’un e-commerce, il est important de garder à l’esprit que celui-ci doit évoluer en permanence. Il est donc essentiel de vérifier régulièrement les retombées, l’efficacité du parcours d’achat et la stratégie d’acquisition de trafic, en vue de l’améliorer. Vous pouvez souvent retrouver ces données dans le back office de votre cms ou sur des outils comme Google Analytics.

10. Ne pas se servir des nouveaux leviers de croissance

Certains dirigeants de sites e-commerce considèrent la version mobile de leur site comme un « gadget » et non une nécessité, comme une option. Pourtant, 1 achat sur 4 s’effectue depuis un smartphone ou une tablette. Ce mode de consommation est en constante évolution, d’où l’importance de mettre en place une expérience client mobile et de créer un site web responsive.

Mais ce n’est pas le seul levier de croissance récent ! Se tourner vers les marchés internationaux ou instaurer une politique de cross-selling permettront aussi d’augmenter votre chiffre d’affaires.

Pour générer du trafic, proposer une expérience utilisateur adéquate et susciter la conversion, les e-commerces doivent parfaitement se préparer en amont. Pour développer son business et devenir une boutique de référence sur son secteur, une grande réflexion en amont, une analyse constante et une diversification des stratégies webmarketing demeurent indispensable !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Créer un site de vente en ligne plus performant que vos concurrents en 90 minutes

Créer sa boutique

Se lancer dans l'e-commerce : Guide et conseils pour créer votre commerce en ligne

Créer sa boutique

17 raisons qui prouvent que WiziShop est votre meilleure solution e-commerce en 2022

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit en 2022 : 9 étapes clés à suivre

Créer sa boutique

Comment trouver des produits que les gens s’arrachent sur internet ?

Créer sa boutique

Comment ouvrir une boutique en ligne en 2022 ? Guide avec étapes et conseils clés

Créer sa boutique

Créer un site marchand : Guide avec les étapes clés et pièges à éviter au lancement

Créer sa boutique

Le e-commerce : Guide complet avec définition, avantages et conseils

Créez votre boutique en ligne

Test gratuit 15 jours - Sans engagement - Accès à toutes les fonctionnalités

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Vous avez déjà un compte WiziShop ? Connectez-vous