Le blog ecommerce

Générer du CA

Placement de produit avec les influenceurs : la stratégie marketing complète

Placement de produit avec les influenceurs : la stratégie marketing complète

Vous êtes à la recherche de visibilité pour vos produits.

Et comme toute personne connectée qui se respecte, vous avez entendu parler des influenceurs ainsi que du placement de produit sur les réseaux sociaux.

L’idée semble être intéressante. Le potentiel est fort.

Vous vous renseignez par ci, par là.

Mais le concept reste encore flou pour vous.

Qu’est-ce que le placement de produit ? Par où commencer ? Quel influenceur contacter ? Comment le contacter ? Quel partenariat lui proposer ? Comment l’inciter à parler de vos produits ? Comment être certain de réussir votre opération de publicité ?... Voici tout autant de questions que vous vous posez.

Rassurez-vous.

A la fin de la lecture de cet article, les influenceurs et autres blogueurs, youtubeurs, instagrameurs n’auront plus aucun secret pour vous !

Et le moment sera venu de vous lancer dans le placement de produit et l’influence marketing !

Voici le guide ultime du placement de produit sur les réseaux sociaux avec les influenceurs.

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet ainsi que dans la stratégie pure et simple, il convient de définir ce qu’est un influenceur.

Influenceur est un bien grand mot… Et on l’emploie un peu n’importe comment.

Tout d’abord, savez-vous faire la différence entre un influenceur et un ambassadeur ?

Non ?

C’est très simple.

Un ambassadeur est une personne qui connaît votre marque ou votre boutique en ligne et qui l’adore à tel point qu’il la recommande autour de lui avec grand plaisir. Il n’a pas forcément une grosse communauté. Celle-ci se résume à son entourage, ses proches... Toutefois, il vous ramène tout de même des prospects qualifiés car il aura dit que du bien de votre marque au préalable. Et son réseau le connait donc lui fait confiance. Ainsi, le nouveau visiteur sera déjà convaincu de la qualité de vos produits et/ou services.

Et vous savez ce que l’on dit ? Dès que vous détectez vos ambassadeurs, c’est le summum de la relation client. Et il convient de les chouchouter !

Mais là n’est pas le sujet...

Un influenceur, lui, ne connaît pas forcément votre marque mais il a une grosse communauté et donc un certain pouvoir d’influence dans un secteur précis : la mode, la beauté, le sport, les voitures, le high tech, le gaming… Il a des milliers, dizaines de milliers, centaines de milliers voire des millions de personnes qui le suivent et qui s’inspirent de ce qu’il poste pour leur propre mode de vie, leurs consommations, etc.

Une très belle opportunité de visibilité pour vos produits !

Il y a plusieurs types d’influenceurs selon les plateformes sociales sur lesquelles ils sont investis. C’est très simple :

  • Sur Youtube, on retrouve les Youtubeurs. Leur média : la vidéo.
  • Sur Instagram, on retrouve les Instagrameurs. Leur média : la photo et à moindre mesure, la vidéo.
  • Dès qu’un influenceur possède un blog et qu’il en fait son média principal, on va le considérer comme un blogueur. Il écrit des articles souvent illustrés de ses plus beaux clichés.
  • Sur Facebook, on peut retrouver des influenceurs qui animent de grosses communautés, notamment via l’animation de groupes ou de pages fan thématiques. Cependant, on ne leur donne pas trop de noms. On parlera plutôt de communauté.
  • Enfin, sur Snapchat, on parle, tout simplement, d’influenceur. Nous reviendrons plus tard sur ce sujet car ce réseau est surtout plebiscité par une catégorie toute particulière d'influenceurs.

Pour bien comprendre, leur métier n’est pas d’être “influenceur”.

D’ailleurs, si l’un d’eux vous dit qu’il est influenceur, c’est que lui-même n’a rien compris au sujet et qu’il est probablement loin d’en être un. On parlera plutôt de Youtubeur, Instagrameur, Blogueur… Et le terme d’influenceur est un nom que l’on veut bien leur attribuer lorsqu’ils ont, via leurs réseaux sociaux respectifs, un certain pouvoir d’influence.

Autre idée reçue : un influenceur possède plusieurs milliers voire des millions d’abonnés.

Faux !

Il existe plusieurs catégories d’influenceurs, selon leur nombre d’abonnés. Chacune de ces catégories a ses spécificités. Forcément, plus la taille de la communauté est importante, plus les tarifs sont élevés et moins les influenceurs sont accessibles.

Il existe 4 types d’influenceurs :

  • les méga-influenceurs qui comptent plus d’1 million d’abonnés. Leurs coûts sont très élevés et ils sont très sollicités par les marques.
  • les macro-influenceurs qui comptent entre 100 000 et 1 millions de followers. Leurs coûts sont élevés et ils sont rarement disponibles.
  • les micro-influenceurs qui recensent entre 10 000 et 100 000 abonnés. Leurs coûts sont faibles mais en hausse. Ils restent relativement disponibles mais le sont de moins en moins.
  • les nano-influenceurs avec moins de 10 000 abonnés. Leurs coûts sont bas voire gratuits et leur disponibilité, élevée et même souvent, volontaire.

Vous l’aurez peut-être compris, une autre bonne fausse idée, c’est de vouloir à tout prix miser sur les “gros” influenceurs.

Et non ! Vous verrez, plus loin dans l’article, que vous pouvez mener une excellente stratégie de communication avec des “petits influenceurs”.

Et vous allez voir également que tout ne se décide pas au nombre d’abonnés… Surtout que ceux-ci ont pu être achetés et qu’à ce moment là, l’influenceur n’a d’influence que sur l’ombre de lui-même…

Pourquoi les influenceurs sont-ils importants pour promouvoir vos produits ?

Remontons un peu le temps si vous le voulez bien...

Souvenez-vous de ce qu’était la communication avant.

L’accès à la parole était difficile et onéreux. Les canaux de communication étaient peu nombreux. A l’époque, il n’y avait que la télévision, la radio ou les clips musicaux pour placer vos produits. Et le coût d’une telle visibilité s’élevait à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

A cet instant, les consommateurs avait un rôle passif. Ils n’avaient pas un grand pouvoir sur les entreprises. La communication était uniquement descendante, à savoir de l’entreprise vers le client.

Aujourd’hui, grâce aux médias sociaux, les entreprises ont toutes les ressources nécessaires pour communiquer et toucher une large audience à moindres coûts.D’un autre côté, les clients aussi ont accès à la parole et sont devenus de véritables consomm’acteurs. Les entreprises ont perdu la maîtrise de leur communication. La communication est toujours descendante mais elle est aussi devenue ascendante (les clients font leurs retours aux entreprises) et horizontale (entre consommateurs).

C’est à tel point qu’aujourd’hui, les consommateurs ne font plus confiance aux messages publicitaires des marques. Ils préfèrent se fier aux avis des autres consommateurs qui, par nature, sont neutres et dépourvus de toute tentative d’influence.

Nous sommes ainsi arrivés à l’ère de la recommandation.

Et à l’ère de la recommandation, l’influenceur est roi.

L’idée, c’est donc de profiter de l’audience de l’influenceur pour communiquer autour de ses produits.

Les influenceurs vont donner leur avis sur votre/vos produit(s) auprès d’un public conséquent. Et comme nous l’avons vu précédemment, les prospects qu’ils vont vous ramener sont déjà qualifiés car convaincus par l’avis de la personne dont ils s’inspirent et en qui ils ont confiance.

Convaincus ?

Hum… Pas complètement !

Le marché de l’influence marketing était estimé à 2 milliards d’euros en 2017. Il pourrait atteindre les 10 milliards d’ici 2020.

Les internautes, désormais très bien éduqués aux tendances du Web et du Marketing, ont conscience qu’un influenceur a pu avoir recours au sponsoring et être payé un certain montant pour parler d’un produit. De suite, son avis peut être dupé par la rémunération qu’il a perçue. Les “gros” influenceurs ont ainsi déjà perdu de leur authenticité.

Comme vous pourrez le voir plus tard dans cet article, des mesures ont été prises pour palier à cet inconvénient.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez désormais compter sur les “petits influenceurs” pour placer vos produits. Il s’agit des micro-influenceurs dont nous parlions plus haut. Ceux-ci ont une communauté plus restreinte mais ils sont plus accessibles et bénéficient d’un pouvoir grandissant.

Oui mais voilà… Ils sont des milliers. Comment faire pour trouver les meilleurs influenceurs pour placer votre produit ?

Comment dénicher des influenceurs ?

Il existe plusieurs façons de détecter des influenceurs.

La méthode la plus classique consiste à assurer une veille active sur les réseaux sociaux, notamment sur Instagram, Youtube et Twitter, là où les influenceurs sont les plus actifs selon votre secteur d’activité.

C’est un travail du quotidien mais je vous invite à prendre un peu de temps pour le faire. Vous verrez dans la section suivante que ça facilitera grandement votre opération de communication commerciale.

Avant d’aller plus loin, je me dois de vous mettre en garde.

N’est pas influenceur qui veut.

Et la taille de la communauté ne veut rien dire.

Vous allez pouvoir être attiré par un Instagramer aux milliers d’abonnés.

Qui vous dit qu’il n’a pas acheté ses followers ?

Attention, oui, l’achat de fans, de likes, de commentaires est monnaie courante dans le milieu des influenceurs. TOUT s’achète, même le nombre de vues sur Youtube, par exemple…

Autant vous dire que ces imposteurs ne vous apporteront rien du tout car ils ont une communauté qui n’est pas du tout engagée, souvent basée à l’étranger, et qui ne voit pas ses posts, qui ne les commente pas et in fine, qui ne clique pas.

Comme on dit, il vaut mieux avoir 100 fans engagés que 1000 qui ne voient pas vos publications.

Comment détecter ces fraudeurs ?

Tout d’abord, vérifiez leur profil à vue d’oeil. Un influenceur possède 100 000 abonnés mais ne compte que 150 likes et très peu de commentaires sur ses publications ?

Il y a de grandes chances que ça soit un imposteur.

Idem s’il a une majorité de commentaires écrits dans des langues étrangères.

C’est la première chose à faire pour détecter ce que l’on appelle les “fake influenceurs”.

Cependant, vous pouvez (et devez !) aller plus loin avec des outils marketing spécialisés dans la recherche d’influenceurs. Ceux-ci analysent en détails le profil de l’influenceur et vont vous donner plusieurs critères sur sa communauté tels que :

  • la tranche d’âge
  • la ville et/ou le pays
  • la langue (attention, un français peut utiliser Instagram en anglais)

Et vous allez également connaître son taux d’engagement réel, à savoir le nombre de likes et commentaires pertinents sur ses publications.

Les outils marketing pour trouver les bons influenceurs

J’ai 3 outils en tête que je peux vous conseiller pour vous aider dans votre recherche d’influenceurs.

Lefty

Lefty est une solution complète de marketing influencer en 3 étapes :

  • Trouver vos influenceurs : Le moteur de recherche Lefty vous permet d’identifier des influenceurs pertinents pour votre campagne parmi plus de 5 millions de profils. Vous avez accès à toutes les statistiques de compte indispensables pour choisir vos influenceurs : fréquence de posts, nombre de likes moyen, hashtags les plus utilisés…) ainsi que son audience (âge, genre, géographie). Ces critères permettent d’affiner votre recherche d’influenceurs.
  • Gérer vos campagnes influenceurs directement depuis la plateforme. Une fois votre recrutement effectué, contactez et échangez avec vos influenceurs via la messagerie Lefty.
  • Mesurer les résultats de votre campagne : Avec Lefty, vous avez la possibilité de collecter vos contenus sponsorisés en temps réel avec un reporting automatisé des indicateurs définis en début de campagne. Nous reviendrons sur cet aspect important du placement de produit en fin d’article.

Lefty propose également une fonctionnalité d’automation. Vous avez la possibilité d’organiser des campagnes de visibilité de façon semi-automatisée avec un programme de seeding sur mesure. Il s’agit d’un placement produit à grande échelle.

Social Blade

Cet outil (et le suivant) sont très pratiques pour détecter les “fake influenceurs”. Lorsque vous constatez une activité suspecte type achat de fans sur un profil, je vous invite à pousser votre enquête plus loin à l’aide de ces outils.

Vous pourrez ainsi étudier la qualité du profil de l’influenceur convoité.

Attention, avant de commencer, je tiens à vous signaler que ces différents outils sont complémentaires. Pour analyser un profil, ne vous limitez pas à l’aide d’un seul outil. Vous allez voir également qu’il convient de mener l’enquête par vous-même, avec vos petites mains !

Social Blade est un outil qui retrace tout l’historique d’un compte social, notamment Instagram. Ce qui est intéressant, c’est que l’on peut voir l’évolution du nombre de followers et de following (les personnes que l’influenceur suit lui-même). Des courbes permettent d’identifier clairement les stratégies douteuses d’achat de fans ou de follow/unfollow en masse.

Je ne vous présente pas d’illustrations explicatives volontairement car vous allez voir, un peu plus loin, un influenceur, lui-même, qui explique très bien l’outil ainsi que ces pratiques dans une vidéo Youtube.

Attention, si vous constatez un pic d’augmentation du nombre de fans à un jour donné, cela ne veut pas forcément dire que les followers ont été achetés. Rendez-vous sur le réseau social en question et vérifiez si, à cette date, l’influenceur a organisé un concours ou a été identifié sur un compte influent, par exemple.

En revanche, un pic de 15 000 abonnés par exemple, c’est forcément de l’achat de fans !

Le souci avec Social Blade, c’est que vous pourrez le constater par vous-même, il n’y a plus aucune statistique après le mois d’Avril 2018. La raison est simple : Instagram a restreint l’accès aux statistiques des comptes. Social Blade n’a plus eu l’autorisation de les exploiter.

Quoi qu’il en soit, l’historique reste présent et c’est déjà suffisant pour détecter les fraudeurs.

HypeAuditor

Autre outil, HypeAuditor est une véritable alternative à Social Blade. Et encore une fois, les 2 solutions sont complémentaires.

Petit hic : HypeAuditor est payant. Ceci lui permet, justement, d’éviter le même destin que Social Blade.

Et cela reste justifié car l’outil est puissant.

HypeAuditor analyse, non seulement, le compte de l’influenceur en question mais également, ceux de ses abonnés. L’outil va avoir l’historique comme Social Blade mais surtout, il va voir les comptes des followers pour savoir qui ils sont, d’où ils viennent, quelle langue ils parlent, s’ils suivent beaucoup de monde, s’ils commentent régulièrement, etc.

Toutes ces analyses permettent à Hype Auditor d’indiquer un score sur 100 hyper significatif pour “noter” l’influenceur.

Pour aller plus loin, HypeAuditor analyse la répartition des followers par pays, par langue parlée, par centre d’intérêt… Et l’outil analyse aussi si les followers sont :

  • des personnes réelles
  • des influenceurs suivis par plus de 5 000 personnes
  • des mass followers, à savoir des comptes qui suivent des milliers d’autres comptes. Ces personnes-là ne voient pas défiler les comptes dans leur feed Instagram. Ils n’ont donc aucun intérêt car ils ne likent pas les publications.
  • des comptes suspects

HypeAuditor donne également un indice sur l’engagement généré par l’influenceur et le situe par rapport à la moyenne des profils qui sont comme lui.

Puisqu’une image vaut 1 000 mots, voici la vidéo du Youtubeur Guilaume Ruchon qui a décidé de lever le voile sur les fake influenceurs et explique comment les détecter à partir de 2min46.

Comment travailler votre image de marque grâce à l’influence marketing ?

La prise de contact

Une fois que vous avez trouvé les influenceurs qui correspondent à vos critères ainsi qu’à votre offre, il convient de rentrer en contact avec eux et de leur faire votre proposition.

Avant toute chose, sachez qu’un travail de long terme est un véritable plus pour mener à bien votre stratégie de placement de produit avec les influenceurs.

En effet, commencez par les suivre sur leurs réseaux sociaux et réagir à leurs publications en likant ou commentant, de sorte à ce qu’ils vous repèrent déjà. Vous commencez ainsi à créer une véritable relation avec eux et au moment où vous souhaitez leur proposer un partenariat, ils seront plus enclins à vous répondre et accepter votre offre.

De la même façon, vous pouvez aussi participer aux événements où ils sont présents afin de les rencontrer et échanger avec eux. Si le feeling passe, ils testeront et mettront en avant vos produits avec plaisir.

Une fois que vous souhaitez leur envoyer vos produits pour une mise en avant dans leurs publications, évitez la messagerie privée des réseaux sociaux. Votre proposition risque de se perdre dans la masse des messages reçus. Et ça ne fait pas très professionnel non plus.

Préférez donc l’e-mail.

Dans votre e-mail, respectez ces quelques consignes :

  • Personnalisez votre e-mail : évitez le mass mailing. L’influenceur n’est pas un journaliste. Envoyez-lui un simple communiqué de presse et celui-ci finira à la poubelle en un rien de temps. Idem s’il s’aperçoit qu’il est en copie cachée du mail. L’influenceur est un brin égocentrique. Montrez-lui que vous lui écrivez à lui personnellement et à personne d’autre. Une mention en copie cachée dans votre e-mail et la négociation est perdue.
  • Montrez à l’influenceur que vous ne lui écrivez pas au hasard : vous le connaissez, vous adore ce qu’il propose et vous avez tout particulièrement apprécié telle ou telle publication.
  • Faites-lui une proposition intéressante et qui correspond à ses attentes ainsi qu’à celles de sa communauté. Si vous proposez de tester du maquillage à un blogueur auto/moto, vous êtes à côté de la plaque… L’exemple est exagéré mais ça vaut aussi pour des sujets sensiblement différents. Par exemple, si vous proposez un test de restaurant spécialisé dans la viande à une blogueuse vegan, vous avez tout faux également.
  • Demandez-lui son budget. Il s’agit, selon moi, de la meilleure approche pour parler de rémunération. En effet, le blogueur ne paye pas son loyer avec des t-shirts et du maquillage. Et il devient de plus en plus exigeant. Les marques, de leur côté, prennent de plus en plus conscience de la nécessité de rémunérer les blogueurs. Du coup, ces derniers préfèreront se concentrer sur ces partenariats rémunérés et le sponsoring. Alors au lieu de lui donner votre budget et peut-être dépenser plus d’argent que ce qu’il n’aurait fallu, demandez-lui quels sont ses tarifs. Assurément, votre mail les intéressera tout particulièrement.

La proposition

Dans cette section, nous allons voir quelles sont les différentes formes de partenariats et comment vous pouvez placer vos produits sur chacun des réseaux sociaux. Bien entendu, il y a de nombreuses façons de procéder : photos, vidéos, stories, unboxing, review...

Surtout, on posera la question du budget moyen, tout en gardant bien en tête que cette particularité est réellement aléatoire selon chaque influenceur.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille d’établir un brief précis à soumettre aux influenceurs pour encadrer l’opération marketing avec les formats des publications attendus, les dates clefs, le budget, etc.

Le placement de produit sur Instagram

Instagram est le réseau favori des influenceurs puisqu’il compte plus de 600 millions d’utilisateurs actifs dont une majorité d’influenceurs réputés pour leur créativité. Ils travaillent leurs publications, entretiennent un “feed” dans un style qui leur correspond et qui inspire véritablement les personnes qui les suivent. Ceci explique la fidélité de la communauté.

Exemple de feed travaillé avec l’influenceur @erik.forsgren

IMG_0782

La blogueuse française star d’Instagram n’est autre que Caroline Receveur qui compte, à ce jour, 2,8 millions d’abonnés et qui se retrouve hyper médiatisée.

Sur Instagram, les influenceurs publient essentiellement des photos ou vidéos sur 3 espaces différents :

  • le feed : publications composées de photos ou vidéos de 60 secondes maximum, accompagnées d’une légende dans laquelle il est possible d’insérer des hashtags et “tagger” la marque pour l’identifier et lui faire gagner en notoriété sur le réseau. En revanche, il n’est pas possible d’y intégrer un lien vers un contenu externe. Pour y remédier, les influenceurs utilisent la mention #Linkinbio et ajoutent le lien dans leur biographie, en en-tête de leur profil.
  • les stories : succession de contenus éphémères qui disparaissent au bout de 24h. Toutefois, les utilisateurs ont le choix de sélectionner les stories qu’ils souhaitent mettre en avant pour une durée indéterminée, juste en dessous de leur biographie. En story, les vidéos sont limitées à 15 secondes. Les stories permettent l’instantanéité, de rentrer dans les détails en s’adressant directement à sa communauté et surtout, l’influenceur pour y ajouter un lien vers votre boutique en ligne s’il totalise plus de 10 000 abonnés et si son compte est en mode professionnel. Les abonnés n’ont qu’à faire glisser le contenu vers le haut pour accéder au lien. C’est le fameux “Swipe Up”. Efficace !
  • IGTV : nouvelle plateforme de vidéos sur Instagram avec un format spécial : vertical et 60 minutes maximum.

A titre indicatif, le coût moyen d’un post sponsorisé pour un influenceur de 100 000 abonnés sur Instagram se situe entre 800 et 1500€.

Les e-commerçants ayant créé leur boutique en ligne avec WiziShop ont accès à une formation vidéo complète et gratuite sur la stratégie de placement de produit sur Instagram. Si vous n’êtes pas encore inscrit, c’est le moment de le faire avec le formulaire ci-dessous.

Créez votre boutique en ligne

Le placement de produit sur Youtube

Youtube regroupe également un nombre important d’influenceurs : les Youtubeurs. En France, les plus connus sont EnjoyPhoenix, Norman, Cyprien… Eux aussi, sont considérés comme de dé véritables stars.

1 Français sur 2 regardent Youtube chaque jour, à tel point que le réseau est devenu le 2nd moteur de recherche le plus utilisé après Google.

Vous avez donc tout à gagner à exposer vos produits au sein des vidéos Youtube des influenceurs.

Les Youtubeurs sont réputés pour avoir des communautés particulièrement dévouées et animées. La relation est beaucoup plus forte avec un individu que l’on voit et que l’on écoute sur des vidéos de plusieurs minutes plutôt qu’avec des photos.

Il est tout à fait possible d’associer un lien aux contenus vidéos Youtube. Généralement, les influenceurs l’intègrent dans la description de la vidéo.

Sur Youtube, la créativité peut être infinie. Les influenceurs ont la possibilité d’offrir aux marques une campagne qualitative avec des vidéos travaillées, dans un cadre particulier, avec une certaine mise en scène, etc.

Niveau budget, un placement de produit dans la vidéo d’un Youtubeur faisant 10 000 vues, coûte entre 400 et 1200€. Bien entendu, c’est selon la durée du placement. Est-ce une vidéo dédiée ? très créative ? ou une simple mention de quelques secondes ?...

Le placement de produit sur Facebook

A nouveau, Facebook étant le 2nd site Web le plus visité au monde, il s’agit d’un espace de publicité particulièrement efficace et sûr pour vos produits. Les influenceurs y sont capables de générer des milliers de réactions, par le biais d’une page fan ou d’un groupe type forum; ce 2nd espace étant davantage plébiscité dans les domaines Web & Technologies.

De multiples contenus peuvent être publiés sur Facebook : photos, vidéos, statuts, sondage, événements… Et chacun d’entre eux peut contenir des liens. C’est le réseau social idéal pour créer du trafic vers votre site marchand.

Seul hic (et pas des moindres !), l’évolution de l’algorithme Facebook a bridé la portée des publications. Aujourd’hui, sans un budget publicitaire attribué, les posts sont malheureusement peu vues voire plus vues du tout ! Les opérations marketing liées au placement de produit Facebook deviennent ainsi beaucoup moins intéressantes. Ceci explique la présence de nombreux posts sponsorisés sur Facebook.

Et ce constat devient malheureusement le même sur Instagram.

Pour information, il faut compter, en moyenne, entre 300 et 800€ pour un placement de produit auprès d’un influenceur qui comptabilise plus de 100 000 fans Facebook.

Le placement de produit sur Snapchat

Très à part dans l’univers des médias sociaux, Snapchat s’avère particulièrement efficace pour toucher un public jeune. Celui-ci fonctionne très exactement comme les stories sur Instagram.

D’ailleurs, depuis qu’Instagram a instauré les stories sur sa plateforme sociale, Snapchat a perdu en notoriété. Cependant, il reste très plébiscité par les candidats des émissions de télé réalité, telles que Nabilla ou Jeremstar.

Pour information, ces personnalités sont, pour la majorité, représentées par une agence de placement de produit, Shauna Events. Celle-ci récupère la majorité des candidats des émissions télé des chaînes type NRJ12 ou W9, telles que les Anges de la téléréalité ou Moundir et les apprentis aventuriers...

Pour revenir à Snapchat, ce réseau se distingue également par la proximité offerte. Dans leurs stories, les influenceurs interagissent de façon plus intime avec les membres de leur communauté.

Sur Snapchat, les publications sont, elles, toutes éphémères. Cela aurait pu être un inconvénient de prime abord. Au contraire, cette spécificité a instauré une peur de manquer du contenu de la part des utilisateurs. Du coup, ils y passent beaucoup plus de temps.

A titre indicatif, la rémunération pour une campagne publicitaire de 10 00  vues sur Snapchat, s’élève entre 300 et 700€.

Le placement de produit pour les petits budgets

Cette notion de budget me ramène à vous rappeler de ne pas négliger les “petits influenceurs”.

La plupart des méga et macro-influenceurs sont représentés par des agences de presse ou des agences de publicité, ce qui implique un sponsoring plus ou moins élevé.

Davantage disponibles, les petits influenceurs se montreront peut-être même volontaires pour diffuser vos produits sur leurs différents réseaux sociaux.

Vous pouvez ainsi faire de réelles économies.

Ils offriront toujours une bonne visibilité pour vos produits et vous permettront de travailler votre notoriété ainsi que votre image de marque.

De plus, ils accepteront, sans doute, plus volontiers d’écrire un article sur leur blog. Et ça fera toujours un lien qualifié vers votre boutique e-commerce !

La réglementation pour le placement de produit sur les réseaux sociaux

Comme je vous le disais plus haut, les “gros” influenceurs ont déjà perdu leur pouvoir d’authenticité car les internautes, bien éduqués, savent qu’ils ont sans doute été rémunérés pour parler d’un produit ou d’un service.

Aux Etats-Unis, pour éviter de tromper les consommateurs, la Federal Trade Commission oblige les marques à signaler leurs partenariats depuis 2017.

En France, l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) met en garde les influenceurs frauduleux qui n’indiquent pas clairement que leur publication est sponsorisée.

Tout simplement, les influenceurs peuvent (et doivent) mentionner qu’il s’agit d’un partenariat rémunéré par le biais d’un hashtag #ad ou #sponsorise, par exemple. Et vous devez les inciter à le faire pour vous protéger vous-même.

Instagram a même développé une fonctionnalité qui se déploie progressivement. Les influenceurs du réseau social peuvent désormais indiquer très clairement que leur publication est le fruit d’un partenariat rémunéré avec telle ou telle marque. Lorsque c’est le cas, les statistiques de la publication sont partagés à la marque.

Ceci s’avère pratique pour analyser les performances de votre opération de marketing et publicité.

Comment analyser les résultats de votre campagne promotionnelle ?

Comme pour toute opération de marketing sur le Social Media, il est assez difficile d’analyser les performances d’une campagne de type placement produit auprès des influenceurs. Et pourtant, vous vous devez d’analyser les retours de vos investissements publicitaires.

Voici quelques indicateurs clés de performance qui pourront vous aider à analyser les performances de votre opération auprès des influenceurs :

  • la progression du trafic sur votre site Internet : si les influenceurs ont posté un lien vers votre boutique en ligne, le nombre de visites doit augmenter sensiblement.
  • le nombre de ventes : pour aller plus loin, vous pouvez même proposer aux influenceurs d’offrir un code promo à leur communauté. Ainsi, vous pourrez très facilement comptabiliser le nombre de ventes générées par le biais de leurs posts.
  • la progression des followers : puisque les influenceurs vous identifient sur leurs publications, vous gagnez en visibilité sur les différents réseaux sociaux et augmentez tout naturellement votre nombre de followers.

Conclusion : Entrepreneur, vous avez l’âme d’un influenceur !

Je souhaitais conclure cet article avec un constat très intéressant pour votre business en ligne.

En effet, vous avez tout à y gagner lorsque vous êtes, vous même, influenceur.

Oui, vous ! Entrepreneur, fondateur de votre propre boutique en ligne…

Prenons 3 exemples...

Guillaume Gibault, Président du Slip Français, est un entrepreneur réputé et influent. C’est à tel point qu’il est demandé partout. On le voit sur toutes les chaînes télé, dans les journaux… Il est même devenu chroniqueur sur C8 et Europe 1 sur les sujets Made in France et startups. Ces derniers mois, la marque a lancé une série de vidéos “J’y vais… mais j’ai peur !” sur sa chaîne Youtube. Guillaume se met lui-même en scène et présente ses conseils, ses astuces qui ont fait la réussite de son entreprise pour aider les entrepreneurs à se lancer et se développer.

Les marques et entreprises qui sont susceptibles de le séduire, lui envoient même certains produits afin que celui-ci leur offre une visibilité dans ses différentes publications.

Cependant, réfléchissons un peu… Quoi de mieux qu’une telle visibilité dans les médias pour placer ses propres produits ? Il suffit que Guillaume s’habille en Slip Français des pieds à la tête lors de ses différents passages télévisés pour faire un placement de produit bien plus efficace.

Autre exemple : Audrey Lieutaud, Fondatrice du site e-commerce et de la marque MonPetitBikini.com.

C’est en collaborant avec la blogueuse Noholita et en s’affichant à ses côtés qu’Audrey a, elle-même gagné en notoriété sur les réseaux sociaux, au delà de la visibilité offerte à sa marque. Depuis, Audrey est devenue ultra active et suivie sur son blog et son compte Instagram. Elle y présente son quotidien de “Girl Boss” qu’elle conjugue avec son rôle de jeune maman.

Là encore, c’est très facile pour Audrey de parler et présenter ses nouveaux modèles de maillots de bain lorsqu’elle poste une photo d’elle à la plage ou, tout simplement, lorsqu’elle se montre dans les locaux de son entreprise. Et c’est de la visibilité gratuite qui plus est !

On n’est jamais mieux servis que par soi-même !

Enfin, je pense à Inès Duhard, blogueuse et influenceuse sur les réseaux sociaux. Celle-ci vient de mettre en ligne sa campagne de crowdfunding pour lancer sa nouvelle marque Hoanui.

Grâce à sa notoriété, sa campagne est multi-partagée sur les réseaux sociaux et comptait déjà plus d'une centaine de contributeurs moins d'une semaine après sa mise en ligne.

Ça ne présage que du bon !

Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire... Commencez, dès maintenant, à travailler votre personal branding pour espérer devenir influent sur les réseaux sociaux et réaliser un placement de produit performant, à moindres coûts !

Bonne chance à tous !

J-Fr.M le 7 septembre 2018 à 08:07

Bonjour,

Article très instructifs sur les influenceurs et leurs rôles importants qu'ils jouent sur le web à travers de nombreux médias et réseaux sociaux, à méditer ... et à tester ...
Sinon par expérience, les administrateurs de forum parlant de votre thématique sont plus accessibles et ils passent facilement des accords bien utiles.

Samuel le 12 octobre 2018 à 19:24

Bonjour, merci pour cet article sur les influenceurs très complet, à ce ci près que vous ne parlez pas des plateformes existantes pour les contacter, vous conseillez plutôt d'y aller en direct?

Viale Alexandre le 15 octobre 2018 à 15:16

Bonjour Samuel, en effet, l'application Lefty permet de contacter directement les influenceurs mais vous pouvez très simplement le faire par vous-même. À nouveau, je vous conseille de préférer l'email plutôt qu'un message Instagram. Cela apporte déjà un gage de confiance et surtout, votre message Instagram risque de se perdre parmi les dizaines / centaines de messages que les influenceurs reçoivent au quotidien.

Florian - Consultant SEO à Nice le 12 novembre 2018 à 12:33

Article très complet, un peu lourd à la lecture mais toutes les infos sont là. Je recommande également Hivency qui est une entreprise qui fait l'intermédiaire entre les marques et les influenceurs. Il me semble qu'il y en a pour tout les budgets. Il est facile de trouver des influenceurs qui bossent pour eux en cherchant le #hivency dans Instagram ;)

Bonne journée,
Florian
Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Générer du CA

Placement de produit avec les influenceurs : la stratégie marketing complète