Le blog ecommerce

Créer sa boutique

E-commerce : Guide complet pour créer la fiche produit parfaite

E-commerce : Guide complet pour créer la fiche produit parfaite

La fiche produit est l’un des éléments les plus importants de votre boutique en ligne.

Elle est également au coeur de votre stratégie marketing digital.

Elle permet, dans un premier temps, de mettre en place un bon référencement naturel et répondre aux exigences de Google. L’objectif, c’est de se positionner sur les mots-clés pertinents et faire du maillage interne.

Surtout, elle va vous permettre de répondre aux questions des internautes pour améliorer la conversion de votre site e-commerce. Ces questions peuvent être généralistes : “Ce produit va-t-il répondre à mon besoin ?”, “Est-il de bonne qualité ?”...

Ou spécifiques à un produit : “Ce canapé ira-t-il bien dans mon salon ?”

Dans cette optique orientée « clients », la fiche produit agit dans toutes les étapes du cycle d’engagement : de la reconnaissance d’un besoin jusqu’à la satisfaction après l’achat. A ce niveau, l’objectif est double :

  • Donner envie en suscitant l’intérêt du visiteur et en créant un besoin
  • Rassurer, donner confiance en répondant aux questions qu’il se pose. C’est l’une des clés de la fidélisation du consommateur.

Jongler entre les objectifs liés à un bon référencement naturel et ceux liés à la conversion est un travail d’équilibre. Il va falloir trouver un juste milieu, d’autant plus que les attentes d’un consommateur varient d’un produit à l’autre, d’une personne à l’autre…

La fiche produit parfaite n’existe pas.

Toutefois, vous avez 2 éléments pour atteindre vos objectifs : le texte et les visuels.

Au niveau du texte, je vais, d’ailleurs, vous exposer une technique infaillible pour convaincre vos clients.

Aussi, je vous présenterai les fonctionnalités qui permettent d’enrichir vos fiches produits et favoriser l’acte d’achat.

Voici toutes les clés ainsi que les bonnes pratiques pour créer une fiche produit optimisée et efficace !

L’optimisation du contenu texte

Tout d’abord, commençons par parler de l’aspect général de la fiche produit.

Votre texte doit être aéré.

Pour cela, vous pouvez opter pour un système de puces, de tirets ou encore faire l’usage d’onglets qui permettent de « scanner » rapidement les propriétés du produit.

Pour aérer le texte, vous pouvez également faire des paragraphes selon les thèmes abordés ou les renseignements fournis.

Mettez des titres et sous-titres pertinents pour séparer les informations. Pour cela, utilisez les différents niveaux (h1, h2…).

Sachez que l’utilisateur lit toujours les informations en diagonale.

Il faut donc l’aider à capter rapidement toutes les informations importantes. Mettez en avant des termes à l’aide des caractères gras. De la sorte, s’il lit uniquement ces expressions en gras, il doit être en mesure de comprendre les idées principales de votre description.

Enfin, le bouton « Ajouter au panier » doit être immanquable et visible au dessus de la ligne de flottaison.

Ceci signifie qu’il ne doit pas avoir besoin de descendre sur la page, de “scroller”, pour trouver ce call-to-action.

300 mots environ, c’est à la fois bien pour améliorer son référencement naturel et suffisant pour décrire le produit, convaincre et rassurer le visiteur.

Pensez à écrire plusieurs fois les expressions clés pour améliorer votre positionnement sur les termes les plus pertinents. Attention toutefois, gardez l’indice de densité en tête. La présence d’un mot-clé ne doit pas dépasser 5%.

Faites également usage de la sémantique liée à votre produit pour optimiser ce contenu web.

En terme de référencement naturel, pensez aussi à faire usage de la longue traîne pour ressortir plus facilement sur ce type de requête et ainsi, générer plus de trafic vers votre site web.

En ce qui concerne le contenu à exploiter, il va falloir décrire parfaitement votre produit tout en le mettant bien en scène:

  • utilisation
  • caractéristiques
  • entretien
  • garanties
  • spécificités techniques
  • accessoires,…

Les informations doivent être précises et surtout pas trompeuses. Jouez sur la transparence des informations.

Il ne faut pas, non plus, en faire trop avec des phrases du style « Nos produits sont de meilleure qualité que les autres ».

Vous ne devez pas partir dans un discours commercial.

Démontrez en quoi vos produits sont meilleurs en les présentant simplement mais efficacement. Laissez les visiteurs être les seuls juges mais donnez leur de quoi porter un jugement.

Le ton doit être neutre et les mots, simples.

C’est vous et votre contenu qui devez vous adapter à vos cibles et non l’inverse. Le ton peut ainsi être différent selon plusieurs critères :

  • Le secteur d’activité : par exemple, si vous êtes dans le milieu festif, vous pouvez faire l’usage de points d’exclamation. En revanche, si vous vendez du mobilier haut de gamme, vous conservez un ton professionnel.
  • La cible B2B ou B2C : Si vous vendez du matériel un peu technique pour une cible B2C, il va falloir éviter les mots trop compliqués. Pour une cible B2B, le jargon technique ne sera pas dérangeant. Et vous orienterez votre contenu sur la marge ou les avantages clients.
  • L’origine de la création du produit : S’il est unique et que vous en êtes le créateur, vous allez en parler comme si c’était votre enfant. Si le produit vient d’un fournisseur, vous allez regarder ce que disent les concurrents.

Pour savoir ce que vous devez mentionner dans votre description, vous devez vous mettre dans la peau du consommateur.

Quelles informations vont lui être utiles ?

L’utilisateur doit avoir tous les éléments en main pour se décider.

Si vous oubliez une caractéristique essentielle, ce dernier ira voir si l’un de vos concurrents répond à sa question. Si c’est le cas, il ne reviendra certainement pas sur votre site internet.

Comment construire votre description ?

Tout d’abord, rassemblez toutes les informations pertinentes sur le produit que vous allez vendre.

Ensuite, utilisez la technique de la « pyramide inversée ». On part de l’information générale puis on fonctionne en entonnoir, jusqu’aux détails. Commencez par créer un besoin ou une émotion dès la phrase d’accroche.

Montrez en quoi le produit est utile, beau, efficace et la caractéristique qui fait sa force.

Dans l’ordre, on se pose les questions suivantes :

  • Quelle est la proposition de valeur unique générale de votre produit ?
  • Quels sont les avantages principaux pour les clients ?
  • Quelle expérience procure ce produit ?
  • Que proposez-vous de faire ? Consulter la vidéo de démonstration ? Télécharger un manuel ? Faire une simulation ? Ajouter au panier ?

Allez plus loin avec le copywriting

Il y a tant de choses à dire sur le copywriting que nous pourrions écrire des pages et des pages sur le sujet. Surtout, il s’agit d’un thème très passionnant.

Toutefois, ceci n’est pas un article dédié au copywriting.

Je vais donc me contenter de vous exposer les grandes lignes.

Et si le sujet vous intéresse, vous pouvez d’ores et déjà suivre le module dédié au copywriting dans la formation e-commerce offerte par WiziShop.

Il s’agit d’une formation gratuite, accessible dès votre inscription à WiziShop, même pendant la période de 14 jours de test offerts. Pour la suivre, vous pouvez donc vous inscrire très facilement via le formulaire ci-dessous.

Créez votre boutique en ligne

Alors, qu’est-ce que le copywriting ?

Le copywriting, c’est l’art de la persuasion. Il s’agit d’une technique de rédaction web performante. Elle pousse votre lecteur à passer à l’action. Dans le cas d’un site marchand et d’une fiche produit, l’action, c’est d’ajouter le produit à son panier et de finaliser la commande.

L’idée principale, c’est d’être suffisamment persuasif.

Pour cela, il existe des techniques et formules reconnues en copywriting pour leur efficacité, quel que soit le contexte ou votre secteur d’activité. Par exemple, voici la formule PAS :

  • Problème : identifier un problème auquel est confrontée votre cible et le décrire précisément. Il s’agit d’une technique de persuasion très puissante puisque le simple fait de lire nos problèmes nous met dans un état d’alerte. Plus vous décrivez au mieux le problème, plus le lecteur sentira que vous le comprenez. C’est très important car vous obtenez sa confiance dès les premiers instants et lui donnez envie de lire la suite.
  • Agiter le problème : Une fois le problème identifié, vous devez le décrire dans les moindres détails. Plus communément, on appelle ça “remuer le couteau dans la plaie”. Il faut que la personne qui vous lise, ressente des émotions. Il s’agit d’accentuer les effets négatifs du problème en question sur la vie de votre lecteur. Amenez votre audience à comprendre que ce problème doit impérativement être résolu.
  • Solution : Vous revenez dans le positif. Vous présentez ce que votre audience attendait depuis longtemps pour enfin résoudre ce fichu problème !

Vous devez aussi faire usage du storytelling. Racontez une histoire pour que vos différentes cibles se sentent pleinement concernées.

Un bon copywriter doit également savoir répondre à toutes les objections dès la fiche produit.

Il va falloir identifier tous les doutes que peut se poser un internaute avant de passer commande et les contourner clairement. Ainsi, il n’y aura plus aucun obstacle à l’acte d’achat.

Enfin, il existe des mots et expressions magiques pour un bon copywriting.

Par exemple, utilisez le “vous”.

“Vous” est un mot très puissant. En l’utilisant, je m’adresse à Vous, au lecteur. Alors que si j’emploie les mots “nous” et “on”, je vous parle de moi, de mon entreprise.

Et ça, ça ne vous intéresse pas.

Ce qui intéresse votre lecteur, c’est que vous lui parliez de lui, de ce que vous allez pouvoir lui apporter avec votre solution, votre produit. Comment allez-vous améliorer sa vie ? Pour lui, c’est tout ce qui compte.

D’autres expressions clés sont stratégiques pour copywriter vos fiches produits : simple, facile, résultats, garantie, prouver, sûr, aimer, cadeau, révolutionnaire, innovant, étonnant, vos avantages, promotion exclusive, offre limitée, dépêchez-vous, améliorez, recevez, découvrez, obtenez…

Je reste très bref sur ce sujet. Encore une fois, le module dédié dans la formation gratuite WiziShop est très complet.

Vous pourrez, par exemple, y découvrir la méthode la plus connue sur le sujet.

Je vous invite donc à vous inscrire gratuitement pour suivre la formation e-commerce et webmarketing de WiziShop dès maintenant. Après cela, vous deviendrez maître dans l’art de la persuasion et vos ventes exploseront.

Créez votre boutique en ligne

Pour conclure cette partie sur la création de contenu texte, gardez la règle d’or en tête !

Faites un réel effort sur l’orthographe qui est le gage de votre sérieux, de votre professionnalisme et de la confiance que les utilisateurs vous accorderont.

Des fautes d’orthographe feront fuir vos visiteurs !

Veillez donc à véhiculer des qualités rédactionnelles irréprochables.

L’importance des visuels

Concentrons-nous désormais sur les images qui illustreront votre fiche produit.

C’est avec celles-ci que vous allez pouvoir remédier à l’une des principales limites du e-commerce : ne pas pouvoir toucher le produit ni voir ses détails.

Certes, dans la description, on renseigne le matériau. Toutefois, l’image doit stimuler l’imagination. Elle doit créer une certaine proximité avec le produit.

Tout d’abord, je souhaite mettre l’accent sur le fait qu’il faut, à tout prix, éviter les photos qui font amateur. On note jusqu’à 60% de ventes en moins si la photo est ratée.

Outre la qualité HD du visuel, il faut également présenter plusieurs photos du produit : plusieurs angles de vue, zoom sur un détail…

Pour cela, utilisez un système de vignettes et de zoom. N’affichez pas la photo en grande taille pour des questions de temps de chargement de la page.

Optez plutôt pour une pop-up ou du Javascript.

Mettez également l’accent sur le résultat avec une mise en situation (un vêtement porté, un meuble dans son salon avec la décoration autour,…).

Toutefois, faites attention à ce que l’utilisateur puisse encore s’identifier avec ce produit.

Pour cela, il faut dépersonnaliser au maximum pour éviter une segmentation non souhaitée de la clientèle. Essayez donc de trouver un juste milieu entre la mise en situation et la dépersonnalisation.

Par exemple, vous pouvez présenter un vêtement sur un mannequin mais si ce dernier est à la campagne, les citadins vont avoir du mal à s’identifier. Pour le mannequin en question, je prône toujours pour « la personne de tous les jours » plutôt que le bogoss avec qui je n’ai personnellement rien à voir (ou presque…).

Pour répondre à ces enjeux, vous pouvez, bien entendu, faire appel à un photographe professionnel qui saura quels sont les meilleurs cadrages et comment régler l’éclairage pour faire ressortir certains détails du produit.

Vous pouvez aussi investir dans un mini-studio photo qui permet de réaliser très facilement des “packshots”. Il s’agit des fameuses photos produit sur fond uni, généralement blanc.

Enfin, vous pouvez faire appel à un prestataire spécialisé dans la photo produit. Par exemple, les WiziShopiens ont un accès privilégié aux services de nos partenaires Photos Produits ou Packshot Creator.

Pour parfaire vos visuels, vous pouvez suivre notre guide de la photo produit.

Les fonctionnalités qui améliorent la conversion et l’expérience utilisateur

En plus du texte et des visuels, vous pouvez ajouter d’autres éléments qui permettront d’enrichir l’expérience utilisateur et qui faciliteront l’acte d’achat.

Pour cela, la stratégie de contenu dépasse les « simples » informations produits. Vous devez intégrer d’autres éléments qui vont influer sur la réassurance et la conversion…

Les avis consommateurs

Vous le savez très bien.

Désormais, avec l’apologie des médias sociaux, les internautes ne se contentent plus du discours des marques.

Ils ont besoin de l’avis des consommateurs sur l’usage et l’efficacité du produit. Celui-ci rassure, informe, crédibilise, fidélise et convertit. De cette façon, on intègre pleinement le consommateur à la fiche produit.

Surtout, s’ils ne trouvent pas des avis sur votre site e-commerce, ils iront en chercher ailleurs (forums, réseaux sociaux…). Autant dire qu’il vaut mieux les garder sur votre site !

Attention, 100% d’avis positifs aura l’effet de confiance inverse de celui escompté. Cela pourrait être assimilé à de faux avis. Ainsi, les visiteurs se méfieront de votre professionnalisme et pire, préfèreront quitter votre site.

Pensez à vous faire accompagner par un partenaire certifié dans la gestion des avis clients (Avis Vérifiés, Trusted Shops…)

Les boutons de partage

Le partage social est un levier d’acquisition et de conversion.

Grâce aux boutons de partage sur les réseaux sociaux, vous pouvez faire découvrir vos produits à de nombreux internautes. Le trafic généré par ce biais est ultra-qualifié.

En effet, l’utilisateur qui a découvert votre produit via le partage d’un ami, accorde une totale confiance à ce dernier. Il est donc déjà quasiment convaincu de la qualité de votre offre lorsqu’il arrive sur votre site. Ainsi, il y a de fortes chances qu’il se transforme en acheteur.

Les ventes croisées

C’est une pratique courante en e-commerce.L’objectif est de renvoyer l’internaute vers une autre fiche produit qui serait susceptible de l’intéresser.Les ventes croisées vous permettent d’augmenter le montant du panier, soit avec :

  • le cross-selling : produits complémentaires (exemple : des piles pour faire fonctionner un jouet)
  • l’up-selling : produits équivalents mais plus chers avec, bien entendu, des caractéristiques qui justifient un prix plus élevé.

Cette proposition de produits associés génère du trafic. Elle est bénéfique pour votre référencement naturel car elle crée des liens internes. Elle augmente vos chances de conversion.

Les photos de votre communauté

Afin d’ajouter encore plus de preuve sociale à votre fiche produit, vous pouvez très bien insérer des photos du produit en question, réalisées par vos clients eux-même.

Ceci aura plusieurs avantages pour pousser votre visiteur à l’acte d’achat :

  • Vous rassurez l’internaute en montrant que des clients ont déjà acheté le produit et en sont satisfaits. C’est la preuve sociale, au même titre que des avis clients.
  • Vos clients publieront des photos du produit mis en situation. Par exemple, un canapé dans le salon de M. ou Mme Tout le Monde. Ça aidera le visiteur à se projeter avec le produit en question.
  • Vous impliquez vos clients dans votre activité. Sachez que les consommateurs sont toujours ravis de voir leurs photos affichées sur le site ou les réseaux sociaux d’une marque. Ils se sentent valorisés.
  • Vous obtenez du contenu photo gratuitement.

Bien entendu, il faudra que l’auteur de la photo soit consentant pour que vous puissiez publier son contenu.

Maisons du Monde le fait de façon très intelligente. Sur chaque fiche produit, l’internaute peut directement télécharger sa photo s’il l’a déjà acheté.

exemple-fiche-produit-maison-monde

Autre preuve sociale, vous pouvez diffuser les photos d’un influenceur avec qui vous avez collaboré (toujours avec son autorisation, bien entendu).

Ainsi, cela sera un gage de confiance et d’inspiration pour bon nombre de personnes qui s'identifient facilement à ces leaders d’opinion.

Un guide des tailles, un manuel d’utilisation…

En fonction de votre secteur d’activité, ce genre de document mis à disposition peut être réellement utile pour renseigner l’utilisateur.

Si vous vendez des vêtements, le guide des tailles est indispensable.

Cela vous permettra notamment de limiter les retours et donc les contraintes et coûts liés.

Une vidéo

Une vidéo intégrée à votre fiche produit permet de capter l’attention, booster les ventes, et rendre l’objet plus accessible et plus réel.

C’est également une façon ludique de découvrir le produit et un moyen de se différencier de vos concurrents.

Contenu par excellence sur le Web, la vidéo est une affaire de professionnel. Le budget devient rapidement beaucoup plus conséquent.

Il est donc conseillé de créer des vidéos uniquement sur vos meilleurs produits ou sur ceux sur lesquels vous faites une forte marge.

Vous pouvez également les réaliser en interne.

Pour scénariser une vidéo, il faut vous poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les qualités du produit que je dois mettre en avant ?
  • Comment faire transparaître les détails importants à l’image ?
  • Vaut-il mieux filmer le produit en studio ou mis en situation dans son environnement ?

La vidéo ne doit pas être trop longue. 2 ou 3 plans peuvent suffire. Toutefois, filmez toujours plus pour couper et faire une sélection dans un second temps, au moment du montage.

Autre avantage de la vidéo, elle bénéficie d’une forte visibilité et d’un engouement important sur les réseaux sociaux. C’est un véritable atout pour votre communication digitale.

Une représentation 3D

C’est la nouvelle tendance en matière de fiche produit…

La représentation 3D donne l’impression de toucher et surtout, de voir tous les détails du produit. Elle permet de se représenter le produit dans tous les sens et de se l’approprier virtuellement.

La représentation 3D peut être exploitée sous la forme d’un objet 3D manipulable.

La réalité augmentée / réalité virtuelle

Pour les e-commerçants ayant des plus gros budgets, il est possible d’aller plus loin dans la représentation de l’objet.

Les technologies actuelles de réalité augmentée peuvent permettre à votre prospect de visualiser le produit dans son propre environnement, via une mise en situation interactive.

Par exemple, un internaute pourra visualiser un canapé dans son salon et ainsi, se rendre compte facilement du rendu final.

Au niveau de l’expérience utilisateur (UX), on ne fait pas mieux !

Conclusion : Les pièges à éviter

Comme vous avez pu le voir, la création d’une fiche produit n’est pas un détail anodin. Il s’agit d’un véritable travail de content marketing, au coeur de votre stratégie digitale.

Attention, je relève essentiellement 3 pièges à éviter :

  • Il ne faut pas construire chaque fiche produit de façon différente. L’utilisateur serait trop perdu. Il convient de garder une cohérence sur l’ensemble de votre boutique.
  • Parfois, on se retrouve avec une fiche produit neutre, sobre et lumineuse, qui met bien en avant les caractéristiques du produit et les visuels mais qui ne procure aucune sensation ni émotion.
  • Vous l’avez compris, il faut éviter les pages trop chargées en informations et/ou des visuels trop petits.

Voici, ci-dessous, un exemple de fiche produit réussie sur la boutique Sweet Party Day.

L’aspect général est aéré grâce à des paragraphes bien distincts et un système d’onglets et de puces. L’émotion est créée avec les couleurs et le design qui reflètent bien un esprit cocooning. Plusieurs visuels de qualité sont disponibles afin de permettre aux visiteurs de s’identifier avec ceux-ci et de bien se les représenter. Dans le texte, les mots clés les plus pertinents y sont inclus pour améliorer le référencement naturel.

On regrettera peut-être une utilisation du gras pensée uniquement SEO. En effet, le gras est présent seulement sur les mots-clés et non pas sur le contenu. Ceci pourrait aider l’utilisateur à se faire rapidement une idée sur le produit, avec une lecture rapide, en diagonale.

A part ça, tous les éléments y sont :

  • L’utilité et les besoins sont affichés en 1er (organiser facilement l’anniversaire de son enfant)
  • La description est détaillée
  • Les boutons de partage, les avis de consommateurs ainsi que les ventes croisées sont présents.
  • Le bouton « Ajouter au panier » est bien visible et surtout, il suit l’internaute lorsque ce dernier scrolle sur la page. Le call-to-action est donc toujours dans son champ de vision. Et ça, c’est une innovation de la part de WiziShop, très bien pensée pour la réussite de nos e-commerçants !
fiche-produit-efficace-ecommerce-551x1024

Et vous ? Quels sont les éléments de vos fiches produits qui font la différence ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Créer un logo professionnel pour votre site e-commerce

Créer sa boutique

Créez un site de vente en ligne plus performant que vos concurrents en seulement 90 minutes

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit réellement ?

Créer sa boutique

Comment trouver des produits que les gens s’arrachent sur internet ?

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, Quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour