• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Puissance SEO
    • Topic Cluster Manager
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires Experts
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations SEO Témoignages Groupe WiziShop

Ressources et Formations

E-commerce et e-business : Quelle est la différence entre ces deux notions ?

E-commerce et e-business : Quelle est la différence entre ces deux notions ?

Si vous avez envisagé de lancer votre boutique en ligne, vous avez probablement rencontré un large éventail de termes liés à la vente sur Internet au cours de vos recherches.

Des termes tels que “e-commerce”, "e-business", "commerce électronique”, ''social commerce” et autres, ont des significations différentes. Apprendre la terminologie exacte dès le début est un avantage pour votre réussite e-commerce !

E-commerce et e-business sont deux termes précis, qui se rapprochent mais qui n’ont pas la même signification.

Identifier les différences essentielles entre les termes peut sembler déroutant au départ, car ils auront tendance à se ressembler. Cependant, un examen plus approfondi permettra de clarifier les choses et d'améliorer votre compréhension des deux catégories.

Qu'est-ce que le e-commerce ?

Vous pouvez considérer le e-commerce comme la version en ligne ou numérique d'un magasin physique. Un vendeur propose des articles à la vente en ligne, et la totalité de la transaction est effectuée sur Internet.

L'importance du e-commerce croît chaque jour, car un nombre croissant de consommateurs se tournent vers le web pour leurs achats. Il existe un grand nombre de magasins qui vendent directement leurs propres articles aux consommateurs.

Les différents types de e-commerce

Il existe en fait plusieurs types de e-commerce différents. Chacun implique un lien différent entre le vendeur et l'acheteur. Voici six formes de e-commerce les plus courantes.

1. Business to business (B2B)

Le modèle B2B décrit une société qui effectue des transactions digitales avec une autre entreprise. Un bon exemple est un magasin de mobilier de bureau sur le web.

L'acheteur et le vendeur se réunissent pour exécuter la transaction en ligne, et les articles sont expédiés au client. Les employés de ces deux sociétés n'ont pas besoin de se rencontrer pour finaliser la transaction.

2. Business to consumer (B2C)

Une plateforme B2C est le type de plateforme que vous connaissez peut-être le mieux. Dans le cadre du modèle B2C, l'entreprise vend ses articles ou prestations sur Internet à des clients privés plutôt qu'à une société.

Plus pratiques, les achats sur Internet sont de plus en plus populaires auprès des consommateurs, et ils sont intéressants pour les entreprises en raison des frais généraux relativement faibles par rapport au retail classique.

3. Business to administration (B2A)

Certaines sociétés s'adressent spécifiquement aux organisations et organismes d’État. Lorsque ces transactions commerciales sont effectuées sur Internet et impliquent la vente de produits ou de prestations, elles sont qualifiées d'activités B2A.

Ces actions peuvent inclure des missions de RH, de comptabilité et de documentation juridique, la vente de fournitures de bureau, etc.

4. Consumer to consumer (C2C)

Il arrive qu'une personne souhaite vendre des articles neufs ou d’occasion ou ses prestations sur Internet à d’autres particuliers.

Souvent, les transactions C2C sont effectuées via une plateforme de petites annonces ou un autre type de marché qui met en relation les parties impliquées dans la transaction, comme LeBonCoin ou Vinted par exemple.

5. Consumer to business (C2B)

Les consommateurs peuvent également proposer leurs articles ou prestations directement aux entreprises. Ces articles sont destinés à un usage professionnel.

Des prestations telles que le développement par un particulier d'un site, d'un logo d'entreprise ou d'autres éléments digitaux peuvent également être qualifiés de C2B. Comme c'est le cas pour d'autres types d'activités de commerce électronique, les participants ont parfois besoin uniquement de se connecter à Internet pour pouvoir compléter la transaction.

6. Consumer to administration (C2A)

Un modèle commercial C2A implique qu'un consommateur offre ses biens ou ses prestations digitales à un organisme ou une institution. Il peut s'agir de prestations techniques réalisées à distance, de conseils et de produits.

Qu'est-ce que le e-business ?

Cela englobe tous les types de transactions de e-commerce, mais il va plus loin que cela. Il couvre également les activités lucratives digitales.

Par exemple, un blogueur qui gère un blog et gagne de l'argent grâce aux publicités et au marketing d'affiliation. Le blogueur ne vend pas réellement d’articles ou de prestations directement à un consommateur, une société ou une administration.

Il s'agit donc d'un exemple de e-business qui n'est pas impliqué dans le e-commerce.

Toutes les activités lucratives liées au web vont être de l’ordre du e-business, le e-business englobe donc le e-commerce, comme nous pouvons le voir dans le schéma ci-dessous.

ebusiness-ecommerce-wizishop

Principales différences entre le e-commerce et le e-business

Maintenant que vous savez ce que sont e-commerce, e-business et les types d'entreprises qui en relèvent, il est important de comprendre en quoi ils diffèrent.

Au niveau le plus élémentaire, le e-commerce consiste à acheter et à vendre des prestations et des articles sur la toile. Le e-business peut inclure des activités de commerce électronique, mais ce n'est pas une obligation.

Plus précisément, un e-commerce va souvent effectuer des opérations impliquant des distributeurs, des fournisseurs et des clients. Ses transactions tournent autour du transfert d'argent en échange de biens ou de prestations.

De plus, un e-commerce doit disposer d'un site et s'appuie sur le digital pour mener ses activités et effectuer des transactions, tout en s’aidant des leviers de marketing e-commerce les plus efficaces.

En revanche, le e-business englobe la totalité des affaires et transactions en lien avec le web. Au-delà du e-commerce, toutes les activités lucratives online sont représentées par le e-business.

N'oubliez pas que lorsque vous choisissez votre plateforme de commerce électronique pour construire votre boutique connectée, vous devez vous assurer qu'elle vous permet de disposer de toutes les fonctions e-commerce importantes. Une solution e-commerce comme WiziShop fait toute la différence sur votre parcours dans l’univers du e-business !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2022

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créez votre boutique en ligne

Test gratuit 15 jours - Sans engagement - Accès à toutes les fonctionnalités

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Vous avez déjà un compte WiziShop ? Connectez-vous