Le blog ecommerce

Créer sa boutique

Un projet mais pas de financement ? Définition et témoignages du crowdfunding

Un projet mais pas de financement ? Définition et témoignages du crowdfunding

Vous souhaitez monter un projet e-commerce mais vous n’avez pas forcément de financement et les fonds nécessaires pour vous lancer ? Si vous avez un projet bien rodé et innovant, avez-vous pensé au crowdfunding ? Cette stratégie vous permet de lancer une campagne de financement pour vos différents projets (innovation, service, boutique en ligne,etc). Voici des explications et des témoignages d'e-commerçants sur le financement participatif.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Souvenez-vous, en 2008, le chanteur Grégoire nous cassait les oreilles chantait une merveilleuse chanson qui faisait à peu près ça : « Toi + moi + tous ceux qui le veulent »… Cette chanson est le symbole même du crowdfunding (ou financement participatif) en France.

En effet, Grégoire a été le premier français à avoir été lancé sous le label MyMajorCompany grâce à un appel à une participation financière en ligne. Et bien, sachez que ce mode de financement n’est pas seulement réservé qu’aux chanteurs, chanteuses ou autres castafiores !

Aujourd’hui, le crowdfunding s’ouvre à de nombreux horizons et peut vous aider à monter votre projet professionnel si vous n'avez pas d'investissement : Kickstarter, Ulule, Indiegogo, etc. De nombreuses initiatives ont déjà vu le jour grâce à la finance participative. Certains porteurs de projets ont explosé par la suite (Le Slip Français, pour ne citer qu’eux…).

Le principe ? Vous inscrivez votre projet sur une plateforme de crowdfunding et vous faites un appel au financement participatif, moyennant une contrepartie pour chaque investisseur. De nombreux personnes ont réalisé une collecte de fond pour leurs projets.

Une fois que vous avez atteint votre objectif, vous encaissez les donations de la plateforme de financement pour lancer et développer votre activité.

Le crowdfunding est-il bénéfique à tous ?

Une récente réforme datant du mois de Mai 2014 porte désormais le plafond du financement de projets avec le crowdfunding à 1 million d’euros. Ceci permet de financer quasiment n’importe quel projet.

Mais attention, pour une opération de crowdfunding réussie, il faut que votre projet réponde à certains critères assez subjectifs.

En effet, plus votre projet sera solide et innovant, plus il sortira du lot. Mais également, il faut que vous bénéficiez d’un véritable engouement sur Internet car une opération de crowdfunding est une véritable opération de communication bien rodée. En d’autres termes (et c’est là que cela devient subjectif…), votre projet doit avoir un effet « wahouuu » !

Notez également qu’une levée de fonds via le crowdfunding peut présenter des désavantages par rapport à une levée de fonds réalisée auprès de Business Angels.

En effet, les investisseurs en crowdfunding auront moins d’informations qu’un Business Angel qui vous aura rencontré et véritablement épluché votre dossier. De plus, ce dernier aime non seulement investir, mais également accompagner des start-up.

Bien plus que de l’argent, il vous apportera également des conseils pertinentes ainsi qu’un carnet d’adresses.

Témoignage n°1 : FreeLace sur la plateforme KissKissBankBank

FreeLace est un nouveau WiziShopien qui propose en ce moment, une participation financière à son projet sur la plateforme KissKissBankBank. Ils ont aujourd’hui accepté de témoigner pour vous faire partager leur expérience et vous aider à vous lancer dans le crowdfunding.

Freelace

Bonjour, pouvez-vous nous présenter le projet FreeLace ?

FreeLace est aujourd’hui l’équipement sportif incontournable. La marque produit et commercialise les lacets en silicone nouvelle génération, unique au monde. Alliant confort et performance, les lacets sont adaptés à toute discipline sportive.

Pour lancer votre projet Freelace, vous avez actuellement recours au crowdfunding. Pourquoi avoir choisi ce type de financement ?

Pour lever des fonds, nous n’avons pas hésité longtemps pour choisir ce type de financement. Le prise de décision est sans risque car si le projet n’aboutit pas, les donneurs sont remboursés. Au delà de la vision financière des plateformes de collecte participative, c’est un excellent test pour voir si le produit séduit. En quelques sortes, nous faisons une étude de marché pour analyser son potentiel de développement. Enfin, c’est une solution idéale pour la communication au grand public à prix réduit. Le nombre important de visiteurs quotidiens du site offre une visibilité incroyable.

A votre avis, le crowdfunding est-il un véritable atout pour un entrepreneur qui souhaite lancer son site e-commerce ?

C’est un excellent atout. Les lancements sont très compliqués en terme de communication et le budget est souvent serré. Être actif sur une plateforme de crowdfunding permet d’accroitre la visibilité du projet et d’éveiller la curiosité chez certains qui pourraient prendre part à l’aventure.

Doit-on obligatoirement avoir un produit innovant pour se lancer via le crowdfunding ?

Quand nous faisons le tour des projets proposés sur KissKissBankBank, nous ne trouvons pas uniquement des produits innovants. Des projets très simples et assez standards sont mis en avant, même parfois des collectes pour des petits projets perso. La seule différence est qu’ils ne concourent pas pour les mêmes sommes. Les plateformes de crowdfunding sont aujourd’hui en train de se démocratiser et tout type de projets peut être lancé, avec certes une longueur d’avance pour l’innovation….

Vous faites votre appel au financement sur la plateforme KissKissBankBank. Quels sont les atouts de cette plateforme ?

Outre ses atouts de base du crowdfunding, KissKissBankBank nous a séduit de par sa cible, la population française. Aujourd’hui notre premier objectif est d’attaquer le marché français alors ceci collait parfaitement à notre stratégie de développement.

De plus, l’équipe de KissKissBankBank est très active et nous accompagne dans le montage du dossier afin d’être le plus attractif et efficace possible.

Enfin, KissKissBankBank nous offre un suivi élaboré des statistiques et une boite de dialogue interactive avec les donneurs pour intensifier les relations et rendre vivant votre projet.

Êtes-vous satisfait des premiers résultats de votre action, suite au lancement de la campagne ?

Les débuts sont toujours difficiles car il faut communiquer en masse. Concernant notre projet FreeLace, le produit est très innovant et nos cibles ont des attentes très élevées. Notre plan de communication prend forme et nous touchons de plus en plus de monde aujourd’hui. Notre principal défi est de changer la perception du « lacet » qu’ont nos athlètes et de créer une réelle prise de conscience : il s’agit d’un équipement sportif à part entière. Nous attendons avec impatience la date butoir…

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui veulent lancer une campagne de crowdfunding ?

Il ne faut pas se précipiter. Avant de mettre le dossier en ligne il faut s’assurer de la cohérence de communication sur tous les supports. Ne surtout pas hésiter à sa rapprocher de l’équipe de crowdfunding qui a l’habitude et pense à des petits détails souvent très importants.

Ensuite, les visuels et la simplicité d’explication et de lecture sont essentiels. Pour notre part, nous avions créé une infographie très facile à comprendre et surtout attractive.

FreeLace_-_Infographie-1
FreeLace_-_Infographie-2
FreeLace_-_Infographie-3
FreeLace_-_Infographie-4

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le crowdfunding est basé sur le principe d’un échange de « dons » et de « contre-parties » (une façon de remercier les donneurs). Il faut se démarquer par des « contre-parties » attractives et surprenantes.

Enfin, mettre en place une campagne de communication de masse. Et cette dernière commence par votre premier cercle d’amis, de famille ou de professionnels. Ils sont le moteur du lancement de votre projet et votre meilleur outil de communication : « Le bouche à oreille ». Une fois qu’ils auront participé, votre projet commencera à prendre de l’importance aux yeux de la foule. Plus il y a de dons, plus les donneurs sont en confiance et participent. Pensez à rendre votre projet viral et utilisez massivement les réseaux sociaux.

Témoignage n°2 : Ma Box Française sur MyMajorCompany

Ma Box Française est également un nouveau WiziShopien qui, lui, a réalisé son projet de crowdfunding sur la plateforme MyMajorCompany. A l’heure du bilan, son fondateur a également eu la gentillesse de nous faire part de son témoignage…

Ma Box Française

Pour lancer votre projet Ma Box Française, vous avez eu recours au crowdfunding. Pourquoi avoir choisi ce type de financement ?

A l’âge de 21 ans, je n’ai pas eu les fonds nécessaires pour développer le projet. J’ai connu MyMajorCompany il y a un peu plus d’un an et j’aime le fait de pouvoir contribuer à plusieurs projets. Et puis il y a eu les rendez-vous à la banque qui n’avait aucun recul sur l’activité étant donné le concept tout jeune des box, donc réfractaire au crédit.

A votre avis, le crowdfunding est-il un véritable atout pour un entrepreneur qui souhaite lancer son site e-commerce ?

Pas forcément, car nous devons avant tout, faire notre maximum pour avoir des visites sur le projet. C’est à nous d’apporter du monde sur la page. Le site y contribue, certes mais il ne faut pas se laisser reposer seulement sur le site.

Vous surfez sur le concept en vogue des “box”. Selon vous, doit-on obligatoirement avoir un produit innovant pour se lancer via le crowdfunding ?

Non car les projets sont très variés, un nouveau produit, financer des travaux dans un château, aider une équipe à pouvoir tourner un film. Tout le monde a sa chance, et il ne suffit pas d’avoir l’idée révolutionnaire pour voir la jauge exploser !

Vous faites votre appel au financement sur la plateforme MyMajorCompany qui est surtout connue pour produire des albums de musique. N’est-ce pas un inconvénient ? Quels sont les atouts de cette plateforme pour un projet tel que le votre ?

Effectivement, dans mon entourage, quand j’en ai parlé, les personnes ne connaissaient pas ou alors ils faisaient le lien avec de la musique. Ils ont pu découvrir que ce n’était pas seulement de la musique mais aussi des projets pour créer son entreprise ou d’autres. C’est un inconvénient comme d’autres. Un site ne peut pas être parfait sur tous les angles mais MyMajorCompany tire sa référence grâce à la musique. J’aurais peut-être du mixer quelques chose ! Qui sait ?

Êtes-vous satisfait des résultats obtenus, suite à cette campagne ?

Et non, parce qu’il y a eu d’autres impératifs durant la collecte de mon projet sur le site de crowdfunding qui m’a empêché de communiquer plus fortement. Que ce soit personnel et professionnel. Je pensais très fortement qu’au début de la mise en ligne, je pouvais compter sur les utilisateurs du site qui venaient régulièrement, mais cela n’a pas suffit. J’ai donc commencé le projet sans les fonds de MyMajorCompany. Maintenant laissez vous tenter par une box made in France !

A vous de jouer ! Quel est votre avis sur la solution de crowdfunding pour financer un projet professionnel ? Avez-vous un témoignage ou des conseils à nous faire part ?

Antoine le 2 juillet 2014 à 15:04

Merci pour ce super article, vraiment très appréciable d’avoir des témoignages, des retours d’expériences (en demi-teinte, certes..)!

Ça donne à réfléchir..


Le financement participatif est la meilleur chose qu’il puisse arriver aux consommateurs. Adhérer ou non ? telle est la question !


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Créez un site de vente en ligne plus performant que vos concurrents en seulement 90 minutes

Créer sa boutique

Faire du e-commerce : 11 choses à faire et à savoir avant de se lancer

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit réellement ?

Créer sa boutique

Comment trouver des produits que les gens s’arrachent sur internet ?

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, Quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour

Dernière étape, quel look pour votre boutique ?