31 mars 2021 • SEO

Rédaction SEO : Les 10 étapes pour rédiger un contenu SEO et optimisé pour Google

Rédaction SEO : Les 10 étapes pour rédiger un contenu SEO et optimisé pour Google

Plusieurs milliards de requêtes sont exprimées chaque jour par les internautes sur Google. Ce moteur de recherche est, à ce jour, le plus utilisé au monde. Et ce n’est pas pour rien !

Il offre généralement des résultats très pertinents aux différentes recherches formulées.

Pour retourner les pages les plus appropriées en fonction des attentes de l’internaute, il utilise de nombreux algorithmes. Le contenu a une place particulièrement importante au sein des analyses de Google et a un rôle direct dans le classement des résultats.

Pour améliorer votre positionnement dans le moteur de recherche Google, votre contenu doit donc être optimisé pour le SEO. Voici un article qui énumère les étapes clés pour mener à bien la rédaction de vos pages !

Qu’est-ce qu’un contenu SEO ?

Je pense que vous devez souvent l’entendre maintenant : pour être bien référencé, il est nécessaire de rédiger du contenu de qualité sur vos pages.

La qualité de vos textes est un des premiers leviers pour véhiculer une bonne image de votre site. Mais celui-ci ne fait pas tout !

Un contenu SEO doit plaire aux internautes mais également aux moteurs de recherche. Il s'agit de combiner votre texte de qualité à des optimisations SEO, sans même que le lecteur ne se rende réellement compte des efforts fournis.

C’est ce juste milieu qui vous permet de mieux vous positionner dans les résultats.

En aucun cas le travail sur votre contenu ne doit dénaturer l'essence de votre site, de votre ligne éditoriale et de votre stratégie marketing. Il s'agit simplement d'utiliser le bon champ lexical et de structurer vos pages pour que ces dernières soient cohérentes au regard de Google.

Comment rédiger un contenu SEO ?

Le référencement naturel n'est pas une science exacte. Les moteurs de recherche utilisent de nombreux critères de classement et évoluent en continu. Ce qui ne permet pas de savoir précisément quels sont les éléments les plus impactants pour améliorer votre visibilité sur le web.

En revanche, une chose est certaine : les conseils suivants respectent les lignes directrices de Google et vous permettront à coup sûr de mettre en pratique des bonnes optimisations SEO.

En les appliquant, vous allez travailler efficacement le contenu de votre site et mieux vous classer dans les résultats de recherche.

1. Rechercher le mot-clé cible de la page

Le choix du mot clé est la première étape dans le processus de création de contenu SEO. Chaque page de votre site doit être différente, tout comme les mots clés que vous ciblez.

Vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Quel est le thème que je vais aborder ?
  • Comment celui-ci peut-il être synthétisé en un mot ou en une expression ?
  • Quels sont les mots clés recherchés par mon audience pour arriver sur ce type de contenu ?

Rédiger un article SEO consiste avant tout à définir avec précision le sujet principal et l’intention des internautes.

Ensuite, le contenu de la page devra s'articuler autour de ce mot-clé principal.

Pour être efficace dans le choix de votre mot clé, celui-ci ne doit pas être trop généraliste. Le risque étant que la concurrence soit trop rude et que votre contenu ne se positionne jamais assez bien dans les résultats pour attirer du trafic.

Besoin d'un exemple pour y voir plus clair ?

Si vous vendez des bijoux sur Internet, ciblez plutôt des expressions comme « bague en argent artisanale » ou « bracelet homme made in france », au simple mot « bijoux » qui est beaucoup plus généraliste et concurrentiel.

Pour vous aider dans votre recherche de mots clés, il existe des outils comme Google Keyword Planners, Ubersuggest ou encore SemRush.

2. Rédiger un Title percutant et optimisé

Tout comme un titre de livre doit être percutant pour attirer le lecteur, le Title de vos contenus doit lui aussi être optimisé.

Le Title est la balise qui s’affiche directement dans les résultats de recherche.

title-wizishop

Il faut qu’elle contienne votre mot-clé, de préférence au début. Le Title ne doit pas être trop long et doit être attirant. Il est recommandé de ne pas dépasser les 60 caractères pour être correctement affiché dans les moteurs de recherche.

Voici un simulateur de balises pour vous aider à dimensionner correctement votre titre et avoir un aperçu de l’affichage dans les SERPs.

Quand vous le pouvez, pensez à inclure dans les Titles de vos contenus la notion de “guide”, “liste”... pour booster le CTR de vos pages.

Si je reprends l’exemple de l’article de blog sur les bijoux, préférez un titre comme « Les 3 meilleurs bracelets pour homme Made in France en 2021 » plutôt que « Les bracelets pour homme en 2021 ». Les chiffres apportent plus de précisions et incitent au clic.


Découvrez notre guide complet sur la balise Title.


3. Travailler la méta-description pour inciter au clic

En dessous du Title dans les SERPs, le moteur de recherche affiche également une méta-description.

meta-description-serp

Tout comme la quatrième de couverture d'un livre, ce résumé doit inciter à la lecture du contenu. Il s'agit d'une courte présentation de votre page. Celui-ci doit donner envie d'en apprendre davantage sur le sujet traité.

Si la méta-description n'est pas directement prise en compte par les moteurs de recherche pour le référencement, elle contribue tout de même à votre classement de façon indirecte. Je m'explique…

Si les internautes ont envie de lire votre article grâce à votre méta-description, ils cliquent sur le lien Google qui mène à votre page. Cela augmente votre taux de clic.

Ce taux de clic, s’il est bon, envoie des signaux positifs au moteur de recherche. Donc pourquoi s’en priver ?

Côté longueur, évitez de dépasser les 155 caractères avec votre méta-description. Je vous invite à vous référer à l’outil de simulateur cité un peu plus haut pour tester votre balise.


Voici un article dédié à la balise meta description si vous souhaitez en savoir plus.


4. Définir une URL seo friendly

Côté URL, allez à l'essentiel et évitez de les rendre trop longues. Pour les rendre courtes et compréhensibles, bannissez les mots vides et inutiles (un, des, et…).

De même, pour séparer les mots clés présents dans votre URL, utilisez de préférence des tirets du 6 et passez-vous des underscores, des slashs, des caractères spéciaux, etc.

Comme pour votre balise Title, insérez votre mot-clé dans votre URL.

Votre adresse web doit être descriptive et claire. Les termes qui y sont utilisés doivent aider à la compréhension du contenu.

Pour reprendre l'exemple précédent de la boutique de bijoux, une URL optimisée pour l’article “Les 3 meilleurs bracelets pour homme Made in France en 2021”, serait « /bracelet-homme-made-in-france ».


Je vous invite à consulter notre article sur les URLs et le SEO.


5. Prendre en compte la longueur du texte

C’est une question qui revient très fréquemment en SEO : quelle longueur atteindre avec mon contenu pour bien me positionner ?

Et je vais répondre par le fameux “ça dépend”... Il n’y a pas de règles gravées dans le marbre à ce niveau.

Le plus important est l’optimisation sémantique de votre texte. Un texte long peut très bien se positionner derrière un texte très court car les bons mots clés ne sont pas présents.

Si vous voulez quand même un conseil, commencez par vous fier aux différents résultats positionnés dans le Top 10. Cette information peut vous orienter vers un nombre de mots moyen à atteindre.

La chose importante à savoir est qu’il est inutile de broder pour atteindre absolument ce nombre de mots avec un sujet vide d'intérêt. Prenez le temps d'étudier votre thème sous différents angles en recherchant le champ lexical, afin de rédiger un contenu complet, pertinent, intéressant pour l’internaute et optimisé.

Pour plus de détails, je vous invite à consulter l’article sur la longueur du texte en SEO disponible sur le site de SemRush.

6. Enrichir la sémantique

Pour avoir un contenu parfaitement optimisé, l'utilisation d'un seul mot-clé ne suffit pas. Il s'agit plutôt de travailler tout un champ lexical qui gravite autour de votre mot clé principal.

Pour cela, vous devez utiliser des synonymes, des adjectifs ou des verbes se rapportant à votre sujet. L'idée est d'enrichir au maximum le vocabulaire de vos textes.

Afin d’élargir davantage votre champ sémantique, pensez également à la co-occurrence. Il s'agit d'une liste d'expressions ou de mots en lien direct avec votre thème principal.

Reprenons notre exemple sur les bijoux avec l’article “Les 3 meilleurs bracelets pour homme Made in France en 2021”.

Dans cet article, je vais pouvoir ajouter des co-occurrences liées à la matière des bracelets comme “cuir”, “argent”, “corde” ou encore à la fabrication Made in France avec “artisanat”, “atelier”. Mais je peux également parler de "cadeaux", de "personnalisation", etc.

Pensez à intégrer votre champ lexical de façon logique, fluide et naturelle. Votre texte doit être optimisé sans nuire à l'intérêt du lecteur.

Pour enrichir votre sémantique et bien vous positionner, vous pouvez également utiliser des outils. Tout d’abord, rien qu’en vous baladant sur le web et plus précisément sur Google, vous pouvez déjà identifier de nombreux mots clés et co-occurrences.

yourtextguru

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans l’optimisation sémantique, il existe des outils comme YourTextGuru.

7. Structurer votre contenu avec le balisage Hn

Pour être lisible et compréhensible, votre texte doit être correctement structuré. Pour cela, découpez-le en différentes parties et séparez les différents points abordés avec des sous-titres.

Sur Internet, les titres et sous-titres sont balisés selon un balisage bien précis.

La balise H1 est réservée au titre principal. Il ne peut y en avoir qu'un seul titre par contenu. Les sous-parties, quant à elles, sont des H2, pouvant elles-mêmes intégrer des H3 ou des H4. Les balises H5 et H6 existent aussi. Cependant, elles sont beaucoup plus rares.

Les balises sont des titres stratégiques de votre contenu. Pensez à y glisser des mots-clés importants. A contrario, sachez rester équilibré et utilisez tout de même vos mots-clés avec parcimonie, sans excès.

Autre notion importante : il faut éviter de passer d'un H1 à un H3 dans vos textes. C’est un saut de balise. Les balises doivent respecter une hiérarchie et un ordre logique.

De même, n'utilisez jamais un seul H2 ou un seul H3. Une sous-partie en appelle toujours une autre.

Enfin, tant pour faciliter la lecture que pour votre référencement, pensez à mettre certaines expressions en valeur, en utilisant notamment l’option “gras” de votre police ou les listes à puces.

8. Insérer des liens internes et externes

Autre bonne pratique pour un contenu SEO, l'insertion de liens internes et externes dans vos pages.

Les liens internes servent à relier vos différents articles entre eux. Ils permettent de faire ce que l'on appelle du « maillage interne » au sein de la structure de votre site.

Ce maillage va transmettre du “jus SEO” entre vos différentes pages. Pour une transmission optimale, ils doivent être faits vers des pages qui traitent d’un sujet connexe.

Comme vous l’avez sûrement remarqué en lisant cet article, j’ai ajouté des liens internes vers différents contenus sur la balise Title, sur la meta description ou encore sur l’URL. Ces articles sont complémentaires à mon sujet principal.

Le maillage interne a également tendance à donner envie aux lecteurs de poursuivre leur lecture sur d'autres pages de votre site. Ainsi, vos visiteurs naviguent sur vos pages plutôt que de sortir directement de votre site. Ce qui renvoie là aussi de bons signaux !

Les liens externes, quant à eux, envoient le trafic vers un autre site Internet. Ils permettent d'ajouter un complément d'information à votre contenu. Ils sont d’ailleurs à la base du web.

Il s'agit d'offrir davantage de précision à l'internaute sur le sujet traité et d'apporter une valeur ajoutée au contenu.

9. Insérer des images et les optimiser

Lorsque l'on parle de contenu SEO, la plupart des gens ont tendance à s'arrêter à l'optimisation du texte. Pourtant, les images ont aussi un rôle à jouer en matière de référencement naturel.

Avant toute chose, il est primordial de faire attention à la taille et au poids de vos images. Si elles sont trop grandes et trop lourdes, vous risquez d’impacter le temps de chargement de vos pages. Vous devez donc les optimiser.

L’autre bonne pratique est de travailler l’attribut Alt. Destinée au malvoyant, cette balise permet à la personne qui visite le site d’avoir une transcription orale du visuel.

De même, si l'image ne parvient pas à s'afficher correctement, c'est le contenu de la balise Alt qui apparaît à l'écran de l'internaute.

Mais celle-ci joue également son rôle en SEO ! Le contenu que vous insérez dans votre balise améliore le champ lexical de votre page et vous permet de mieux positionner vos visuels dans les résultats images.

Faites donc en sorte d'y intégrer un contenu de qualité, qui décrit précisément le contenu de l’image.

10. Essayer d’obtenir des backlinks

Enfin, essayez tant que possible d'écrire des contenus d’une qualité exemplaire et attirant pour obtenir des backlinks vers vos pages. Les backlinks représentent les liens provenant d'autres sites web et arrivant sur vos pages.

Cette technique est d’ailleurs appelée “linkbaiting”, ou en français “appât de liens”.

Ces derniers permettent de renforcer considérablement la puissance de votre page mais également de votre site. Les backlinks contribuent grandement à la popularité d'un site web. Ils occupent une place importante dans les algorithmes des moteurs de recherche.

La rédaction d’un contenu SEO est simplement une habitude à prendre ! Au départ, cela vous demandera certainement d'effectuer quelques retouches et améliorations, mais avec le temps, les différentes pratiques viendront naturellement.

Gardez de côté cet article pour le ressortir dès que vous rédigez un contenu sur votre site. Il vous servira de checklist à respecter pour un créer un contenu optimisé pour le SEO.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour