• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Puissance SEO
    • Topic Cluster Manager
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires Experts
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations SEO Témoignages Groupe WiziShop

Ressources et Formations

Google Merchant Center : Guide 2022 pour créer et optimiser votre flux produits

Google Merchant Center : Guide 2022 pour créer et optimiser votre flux produits

Alors que le e-commerce évolue et se développe année après année, un nombre croissant de vendeurs se tournent vers Google Shopping pour faire de la publicité afin de stimuler leurs ventes.

Même si vous n'avez pas encore essayé de vendre sur Google Shopping, vous avez déjà croisé ce type d’annonces lors de votre navigation en ligne.

Les avantages de Google Shopping sont nombreux. Si vous envisagez d'utiliser l’outil pour faire la publicité de vos produits, il est important d'avoir une bonne compréhension du Google Merchant Center, car il s'agit d'une étape cruciale dans le processus de création de vos futures campagnes !

Qu'est-ce que le Google Merchant Center ?

Lancé en même temps que Google Shopping en 2010, Google Merchant Center est une plateforme numérique qui sert, entre autres, à centraliser toutes les données importantes relatives aux produits des vendeurs. Cela peut inclure des produits vendus à la fois dans des magasins physiques et sur Internet.

Utilisé conjointement avec Google Ads, Merchant Center permet aux annonceurs de créer des annonces Shopping pour promouvoir leurs produits sur Google. Les consommateurs peuvent trouver des produits non seulement dans les résultats de Google et dans l'onglet Shopping, mais aussi sur les sites des partenaires de Google et ceux du réseau Display (par exemple, YouTube, Gmail).

Pour garantir la meilleure expérience possible avec Google Shopping, il faut optimiser les données que vous ajoutez au Merchant Center, notamment en ce qui concerne le flux de produits Google Shopping.

Qu'est-ce qu'un flux Google Shopping ?

Également appelé flux de données produit, un flux Google Shopping est un fichier qui comprend la liste complète des produits que vous souhaitez promouvoir. Il organise les données de vos produits de manière à ce que Google puisse les comprendre facilement.

Chaque produit ajouté nécessite de renseigner de nombreuses informations. Ces données seront ensuite utilisées pour segmenter vos produits dans vos campagnes Shopping en fonction de vos besoins et objectifs.

La création de votre flux Google Shopping peut prendre beaucoup de temps, mais ne vous inquiétez pas : vous n'avez pas besoin de créer un nouveau flux pour chaque campagne !

Une fois que vous avez créé votre flux dans Merchant Center, vous pouvez l'utiliser autant de fois que vous le souhaitez, que vous créiez des campagnes Shopping standard ou Smart Shopping.

Notez que, bien qu'il existe plusieurs types de flux dans Merchant Center, le plus important sera votre flux principal. C’est celui dont nous ferons référence dans ce guide.

Il est essentiel que vous ajoutiez des détails précis et mis à jour, car c'est ce que Google utilisera pour créer vos encarts Shopping.

Différences entre Google Shopping et Google Ads

Si vous utilisez déjà Google Ads pour faire la publicité de votre catalogue, vous savez que le système fonctionne en demandant aux annonceurs d'enchérir sur des mots-clés relatifs à leurs produits.

Une bonne stratégie d'enchères, associée à une note élevée, permet à vos articles d'apparaître plus fréquemment et plus haut sur la page de résultats du moteur de recherche (SERP).

Cependant, Shopping fonctionne différemment. Vous n'aurez pas besoin de choisir les mots clés sur lesquels enchérir ou de rédiger vous-même le texte. Google prend simplement les données que vous fournissez dans votre flux et les utilise pour créer automatiquement vos annonces Shopping !

C'est pourquoi il est crucial que vous ajoutiez des détails précis et à jour. Chaque attribut que vous fournissez peut aider Google à déterminer si cet article correspond à la requête d'un consommateur.

La liste complète des données produit requises est assez longue, mais nous allons en examiner quelques-unes qui sont susceptibles d'avoir de l’impact sur le succès de vos campagnes Shopping.

Lien image [image_link]

Le visuel est essentiel pour réussir avec Google Shopping. Les images de produits sont les premiers éléments que les acheteurs remarquent lorsqu'ils parcourent les produits Shopping.

Si votre annonce comporte une image de mauvaise qualité ou ne met pas en valeur les principales caractéristiques de votre produit, les clients potentiels risquent de s'éloigner de votre annonce et de cliquer sur celle d'un concurrent.

Vos Google Shopping Ads peuvent s'adresser à de nombreux acheteurs qui ne connaissent pas encore vos produits ou votre marque. Même si vos produits sont les meilleurs du marché, ils ne pourront pas le deviner si l'image de l'annonce ne contribue pas à le leur prouver.

Outre le fait de vous assurer que vos images sont claires et qu'elles représentent fidèlement le produit de l’annonce, vous devrez également tenir compte des caractéristiques exigées par Google. Si vous ne suivez pas les recommandations, vous courez le risque de voir vos produits désapprouvés dans votre flux.

Par exemple, si vous vendez des produits liés aux vêtements, vos images doivent mesurer au minimum 100 x 100 pixels. En revanche, les images des produits non vestimentaires doivent être d'au moins 250 x 250 pixels. Veillez à ce que vos images soient de 64 mégapixels ou moins et que les fichiers pèsent 16 Mo maximum.

Enfin, notez que Google n'autorise que les formats suivants pour les images de produits : JPEG, WebP, PNG, GIF, BMP et TIFF.

Titre [title]

Le titre de votre produit s'affiche en haut de l'annonce et constitue, avec l'image du produit, la partie la plus importante de l'annonce. Il est essentiel que vous preniez le temps d'optimiser les titres de chacun de vos produits que vous souhaitez promouvoir.

En effet, le titre est ce que Google examine en premier lieu lorsqu'il étudie la pertinence d'une annonce par rapport à une requête. Si vous ajoutez n'importe quelle combinaison de mots au hasard dans le titre de votre produit, votre annonce n'apparaîtra probablement jamais aux consommateurs qui sont réellement intéressés par l'achat de l'article.

Pour augmenter vos chances de faire apparaître vos articles auprès des bonnes personnes, vous devez déterminer les mots-clés que les acheteurs sont susceptibles d'utiliser lorsqu'ils recherchent vos produits en ligne.

Même si les mots-clés ne jouent pas le même rôle dans les campagnes Shopping que dans les annonces adwords de Google, ils sont tout de même importants !

La pertinence est primordiale pour Google lorsqu'il s'agit de déterminer le positionnement d'une annonce Shopping dans les SERP. L'optimisation des titres de vos produits pour les mots-clés permet de prouver que vos produits correspondent exactement à ce qu'un acheteur pourrait rechercher.

En plus d'inclure les bons mots-clés, n'oubliez pas de consulter la liste complète des exigences de Google pour les titres afin de permettre à vos produits d’être approuvés.

Description [description]

La description de produits est un autre élément crucial d'une campagne Shopping réussie. C'est là que vous pouvez informer les clients potentiels des caractéristiques d'un produit et les aider à savoir si l’article correspond exactement à ses attentes.

De plus, à l'instar des titres de vos produits, Google utilise les mots-clés contenus dans vos descriptions pour vérifier la pertinence de votre annonce par rapport aux requêtes. Il est donc essentiel que vous effectuiez également une étude de mots-clés pour vos descriptions de produits.

Attention, cependant, tout comme pour l'optimisation en référencement naturel (SEO), la manière dont vous structurez vos descriptions doit avoir un sens pour Google.

Si vous surchargez une description de mots clés dans l'espoir d'obtenir un meilleur classement dans les SERP, cela peut vous pénaliser. Google veut être sûr que votre annonce soit pertinente et de qualité : le bourrage de mots-clés est une très mauvaise stratégie.

Les descriptions de produits que vous utilisez pour votre flux dans Merchant Center doivent être différentes de celles publiées sur votre site marchand.

Malgré le fait que Google autorise jusqu’à 5 000 caractères pour les descriptions de produits, il est généralement conseillé d’écrire des textes de 500 et 1000 caractères.

Une longue description peut être contreproductive. Il y a de fortes chances que l’internaute choisisse simplement de consulter l’annonce d’un concurrent plutôt que de prendre le temps de lire une longue annonce !

Aussi, vous devrez vous assurer de placer les détails les plus importants au début de la description. Google suggère d'inclure les détails clés dans les 160 à 500 premiers caractères, car il ne permet d'afficher qu'une courte partie de la description avant qu'elle ne soit tronquée. Les acheteurs devront alors cliquer sur l'annonce pour consulter la description complète et voir les autres caractéristiques du produit.

Prix [price]

Après l'image et le titre du produit, le prix est généralement considéré comme l'attribut le plus important pour une annonce Shopping. Le tarif est souvent l'un des principaux critères que les consommateurs prennent en compte lorsqu'ils effectuent un achat, que ce soit en ligne ou hors ligne.

En fait, comme vous le savez probablement déjà de par vos propres expériences d'achat, il s'agit fréquemment du facteur déterminant que les consommateurs utilisent pour se décider entre différents produits ou boutiques.

Google a établi une longue liste d'exigences pour cet attribut afin de garantir une expérience optimale aux annonceurs et aux acheteurs. Par exemple, il est impératif que la valeur et la devise de votre produit dans Merchant Center correspondent à celles affichées sur votre site.

Si le montant total qu'un client doit payer est supérieur au coût du produit lui-même, assurez-vous que les frais supplémentaires sont placés dans l'attribut correspondant. Par exemple, tous les frais qui ont trait à l'expédition doivent correspondre à l'attribut “expédition” de votre flux. Cependant, supposons que les offres de votre magasin nécessitent la facturation de frais d'activation ou de service, ces frais doivent être inclus dans l'attribut “price”.

Au-delà du respect des exigences de Google, utilisez les recommandations qu'il suggère pour obtenir les meilleurs résultats.

Vous pouvez, par exemple, activer les mises à jour automatiques, afin que les tarifs figurant dans votre flux soient toujours à jour par rapport aux informations figurant sur votre site Web.

Si vous décidez d'organiser des soldes sur votre site, ajoutez le nouveau prix à l'attribut "sale_price" dans votre flux. Il s'agira du tarif que Google affichera tout au long de la période de soldes que vous renseignez.

Catégorie de produit Google [google_product_category]

Cet attribut diffère de ceux mentionnés précédemment, car il n'apparaît pas dans votre annonce.

Néanmoins, il est très important, car Google catégorise les produits grâce à cet attribut. Le système l'utilise ensuite pour décider si le produit figurant dans votre annonce correspond aux requêtes des consommateurs. Cela peut ensuite aider les clients à trouver exactement ce qu'ils recherchent.

Ces catégories de produits doivent provenir de la taxonomie de produits de Google. Avec plus de 6 000 catégories et sous-catégories figurant dans cette liste, il est essentiel que la catégorie correcte soit attribuée à vos produits pour que vos articles soient diffusés aux consommateurs intéressés.

Bien que la plateforme attribue automatiquement une catégorie à vos produits, il est important de vérifier cet attribut dans votre flux pour chaque produit. S'il n'est pas correct, vos produits peuvent être désapprouvés par Google. De plus, même s'ils sont approuvés, vos produits peuvent finir par s'afficher auprès d'utilisateurs qui ne sont pas réellement intéressés par ce que vous vendez si les catégories ne correspondent pas exactement.

Dans certains cas, Google permet aux annonceurs d'ignorer l'attribution automatique de la catégorie de produit d'un article et d'en sélectionner une eux-mêmes à partir de la taxonomie des produits. Si vous êtes en mesure de le faire, essayez d'être aussi précis que possible dans votre catégorisation.

Votre e-commerce vend des instruments et accessoires de musique et vous essayez de choisir la bonne catégorie pour les nouveaux capos de guitare dont vous voulez faire la publicité, par exemple.

En regardant la taxonomie des produits, vous pourriez simplement utiliser ici "Arts et divertissements > Loisirs et arts créatifs > Accessoires pour instruments de musique et orchestres".

Cependant, en étant encore plus spécifique et en choisissant "Arts et loisirs > Loisirs et arts créatifs > Accessoires pour instruments de musique et orchestres > Accessoires pour instruments à cordes > Accessoires pour guitares > Capos", Google pourra mieux cibler vos produits en fonction de l'audience optimale !

Comment démarrer avec Google Merchant Center ?

1. Connectez ou créez un compte Google

Avant de pouvoir vous inscrire à Merchant Center, vous devez posséder un compte Google, comme un compte Gmail. Si vous n'en avez pas encore, ne vous inquiétez pas !

Vous pouvez simplement vous rendre sur accounts.google.com et cliquer sur "Créer un compte". Vous vous connecterez ensuite à l'aide de votre compte Google lorsque vous vous connecterez au Merchant Center.

2. Créez un compte Google Merchant Center

Une fois que vous disposez d'un compte Google, vous pouvez vous rendre sur Merchant Center pour commencer à configurer votre compte.

WiziShop va vous aider à créer le compte et à envoyer ces différentes informations en quelques clics seulement et une interface simplifiée pour rendre cette étape la plus fluide possible !

creation-compte-merchant-center-wizishop

Capture de l’espace de création de compte sur WiziShop

Pour configurer votre compte directement sur Google, le système vous posera quelques questions de base sur votre entreprise afin de mieux personnaliser votre expérience avec l’outil.

Les informations que vous devrez fournir comprendront l'adresse et le nom de votre entreprise. Vous avez la possibilité de modifier ces informations à l'avenir si vous le souhaitez.

Le nom que vous fournissez pour votre entreprise peut être votre nom d’entreprise, mais Google vous permet également d'utiliser le nom de votre site ou de votre magasin. Gardez toutefois à l'esprit que les utilisateurs pourront voir ce nom sur l'ensemble de Google. Vous devez donc vous assurer qu'il représente réellement votre entreprise.

Ensuite, vous déterminerez comment les clients pourront passer à la caisse lorsqu'ils effectuent un achat chez vous. Vous pouvez choisir d’inviter les acheteurs à acheter sur votre boutique en ligne, à payer directement sur Google Shopping, ou dans un magasin physique en click and collect.

3. Créez votre flux de produits

Comme vous le savez maintenant, votre flux de produits est une partie très importante non seulement de Merchant Center mais aussi de toute votre expérience Google Shopping ! Pour cette raison, vous ne devez pas vous précipiter dans le processus de création de votre flux.

Donnez-vous suffisamment de temps pour vous assurer que vous fournissez des données précises et que vous suivez les exigences de Google afin d'augmenter vos chances de voir vos produits approuvés.

Le service vous propose plusieurs options pour saisir les données de votre flux Google Shopping. Choisissez celle qui répond le mieux à vos besoins.

Vous pouvez choisir de télécharger les détails de vos produits via un fichier Google Sheets, une récupération planifiée, une importation ou une exploration du site Web.

Avec WiziShop, la récupération planifiée et automatisée de votre flux produit est faite directement depuis votre espace d’administration. Un jeu d’enfant et un gain de temps réservé exclusivement à nos clients !

Après avoir soumis votre flux, quelques jours ouvrables peuvent être nécessaires à Google pour examiner tous vos produits et les approuver.

4. Reliez vos comptes Google Merchant Center et Google Ads

Avant de pouvoir commencer à intégrer votre catalogue dans Shopping, vos comptes Google Merchant Center et Google Ads doivent être connectés.

En effet, la création de la campagne se fait dans Google Ads, mais la plateforme doit pouvoir utiliser les informations que vous avez ajoutées au Merchant Center.

Lier les deux comptes est un processus simple, en deux étapes, qui commence par le lancement de la demande de lien dans Merchant Center. Vous devrez ensuite vous rendre sur Google Ads et approuver la demande lorsque vous serez connecté à votre compte.

Combien coûte l'utilisation de Google Merchant Center ?

L'un des principaux avantages du Merchant Center est qu'il est 100 % gratuit, et ce peu importe le type de e-commerce que vous possédez.

De plus, Google permet désormais aux vendeurs de bénéficier de campagnes gratuites en plus des payantes, ce qui signifie que vous pouvez intégrer Google Shopping à votre stratégie marketing quel que soit votre budget.

Si vous optez pour des annonces payantes, vous devrez payer un certain montant qui est basé sur votre stratégie d'enchères.

Par exemple, avec la méthode du coût par clic (CPC), vous serez facturé chaque fois que quelqu'un clique sur l’un de vos produits dans Shopping.

Quelle que soit la taille de votre entreprise de commerce électronique, il est tout à fait possible de réussir avec Google Shopping, à condition de bien comprendre le fonctionnement de Google Shopping, l'importance du Merchant Center et la manière de créer un flux de produits optimal.

Connaître les tenants et aboutissants de Google Shopping et savoir comment optimiser votre flux de produits peut vous prendre un certain temps, mais les résultats en valent la peine.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2022

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créez votre boutique en ligne

Test gratuit 15 jours - Sans engagement - Accès à toutes les fonctionnalités

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Vous avez déjà un compte WiziShop ? Connectez-vous