• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Puissance SEO
    • Topic Cluster Manager
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires Experts
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations SEO Témoignages Groupe WiziShop

Ressources et Formations

Google Shopping : Guide complet pour vous lancer efficacement ! [Édition 2022]

Google Shopping : Guide complet pour vous lancer efficacement ! [Édition 2022]

Lorsque vous connaissez déjà le produit exact que vous désirez, vous pouvez aller directement sur le site Web de l'entreprise qui le vend.

Cependant, si vous n'êtes pas aussi familier avec le produit ou si vous ne savez pas où le trouver, vous commencerez probablement par faire quelques recherches, notamment sur Google.

Dans ce cas, il y a de fortes chances que vous tombiez sur les résultats de Google Shopping lors de votre quête de l’objet parfait.

Google Shopping est un support extraordinaire pour les clients, mais il peut aussi être un outil précieux pour les entreprises et les e-commerçants. Si vous ne l'utilisez pas encore dans votre stratégie marketing, ce guide vous aidera à vous lancer !

Qu'est-ce que Google Shopping ?

Pour faire simple, voici le fonctionnement de Google Shopping : c’est un moteur de comparaison des prix qui permet aux utilisateurs de visualiser simultanément les produits de plusieurs boutiques.

Les e-commerçants tirent parti de l'élément visuel de ce service pour faire connaître leurs produits à des clients potentiels.

Lancé en 2002, Google Shopping, initialement connu sous le nom de "Froogle", était un service gratuit proposé par Google. Sa version initiale était plutôt simple et affichait les détails des produits en fonction de termes de recherche spécifiques.

Les utilisateurs de Froogle recherchaient un produit et des liens vers des sites apparaissaient.

Cependant, dans le but de concurrencer eBay et Amazon, Google a apporté plusieurs modifications, permettant aux consommateurs de comparer plus facilement les prix et les articles. Le géant américain est ensuite passé à un modèle de publicité payante en 2012.

Les coûts élevés requis pour les entreprises ont découragé de nombreux commerçants ces dernières années. Puis est arrivé la COVID-19…

Les effets dévastateurs du virus ont été ressentis par les systèmes économiques du monde entier. Pour lutter contre ces effets et pour mieux concurrencer Amazon, Google a réintroduit les résultats gratuits de Google Shopping en avril 2020, en commençant par les magasins américains.

Les boutiques et les consommateurs disposent ainsi de plus d'options, ce qui entraîne une augmentation des taux d'utilisation.

Google Shopping, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est une plateforme qui permet aux consommateurs de rechercher et de comparer des produits sur Internet. Les résultats que les consommateurs voient dans Google Shopping proviennent de vendeurs qui ont choisi d'utiliser le service pour présenter leurs produits.

Lorsque les consommateurs recherchent un produit, Google Shopping affiche les produits qui correspondent le mieux aux termes de recherche utilisés. Ces résultats sont différents de ceux que les utilisateurs verront dans les résultats de la recherche organique.

google-shopping-serp

Les résultats de Google Shopping présentent également des vignettes de produits, chacune contenant des données sur le prix et le vendeur du produit. Ces données peuvent apparaître en haut de la page de résultats du moteur de recherche (SERP) sous forme d'annonces Google Shopping et sous l'onglet "Shopping".

google-shopping

Pourquoi utiliser Google Shopping pour sa boutique en ligne ?

Les avantages Google Shopping s'adressent à tous les e-commerçants.

Aujourd'hui, de nombreuses personnes se tournent vers les moteurs de recherche pour trouver le produit qui les intéresse.

Statista note qu'en 2021, Google représente 85,86 % des recherches dans le monde. Il est donc avantageux de donner la priorité à Google et à ses différents services pour attirer davantage de trafic sur votre site Web.

Avec Google Shopping, votre entreprise peut apparaître plusieurs fois lors de la recherche d'un utilisateur, ce qui augmente les chances qu'il clique sur votre fiche et visite votre site Web.

En outre, l'utilisation de photos de produits dans vos annonces peut vous mettre en valeur. Comme les résultats de recherche sont souvent très chargés en texte, une photo de haute qualité de votre produit peut faire des merveilles pour aider votre site à briller !

Enfin, les clics que vous recevez sur vos annonces Shopping proviennent généralement de clients qualifiés, déjà intéressés par votre produit.

Si votre article apparaît lors de la recherche d'un utilisateur, celui-ci pourra immédiatement noter plusieurs éléments importants dans l'annonce : le nom du produit, le prix et une photo.

Comment utiliser Google Shopping ?

Bien qu'il faille un peu de temps pour démarrer avec Google Shopping, la gestion de l’outil est assez simple. Jetons un coup d'œil aux étapes nécessaires pour bien commencer !

S'inscrire à Google Merchant Center

La toute première chose que vous devez faire lorsque vous décidez d'essayer Google Shopping est de créer un compte auprès de Google Merchant Center. C'est essentiel, car c'est le seul moyen pour que vos produits apparaissent dans les résultats de Google Shopping.

Le processus d'inscription est relativement facile et commence par un formulaire contenant des réponses à des questions simples, relatives à votre entreprise. Vous serez ensuite invité à lire les conditions générales et à les accepter.

Ensuite, vous ajouterez l'URL de votre site Web. Notez que vous devrez vous assurer que vous êtes bien le propriétaire de cette URL, car la plateforme vous demandera d’en fournir la preuve. Vous pouvez vérifier votre propriété grâce à un certain nombre d'options proposées.

Une fois que vous avez terminé le processus de vérification, vous êtes prêt à passer à l'étape suivante !

Vérifier que les photos des produits sont optimisées

L'importance du visuel dans Google Shopping est indéniable. Il permet à vos annonces de se démarquer et contribuent à les rendre plus engageantes pour les consommateurs lors de leurs recherches.

Selon l’étude de Search Engine People, les utilisateurs se souviennent à 80 % des choses qu'ils voient ou font, contre 20 % pour les choses qu'ils lisent.

Comme les photos jouent un rôle essentiel dans le succès des campagnes Google Shopping, la priorité sera de proposer des images d’excellente qualité.

Pour afficher vos articles dans les résultats de recherche, la plateforme utilisera les flux de produits que vous téléchargez. Les images vedettes qu'elle récupère proviennent directement de votre site.

Des photos de mauvaise qualité peuvent non seulement dissuader les acheteurs de cliquer sur votre site, mais aussi faire en sorte que votre campagne soit refusée par la plateforme.

De plus, Google vérifie souvent la qualité et suspendra votre compte s'il estime que vos photos ne sont pas à la hauteur.

Créer le flux de produits

Après avoir optimisé vos images, vous êtes prêt à vous mettre au travail sur votre flux de produits.

C'est ici que vous fournirez à Google des données importantes sur vos articles.

Google utilisera ensuite ces détails pour localiser et afficher vos produits lorsque les consommateurs rechercheront des mots-clés liés à ces articles.

Pour commencer, rendez-vous sur Merchant Center et cliquez sur "Produits", que vous trouverez dans le menu à gauche de l'écran, dans la partie “Flux”.

flux_2

Ensuite, vous devrez choisir votre pays, qui est simplement le pays principal à partir duquel vous vendez vos produits.

Vous sélectionnerez également votre langue, qui est la langue dans laquelle vous avez rédigé vos fiches produit. Faites attention ici, car Google utilise ces données pour décider quel groupe démographique pourra voir vos produits.

flux_langue_

L'étape suivante consiste à sélectionner un nom pour votre flux principal. Choisissez un nom descriptif qui vous aidera à identifier le flux en cas de besoin, mais notez que vous pouvez facilement le modifier ultérieurement si vous le souhaitez.

Ensuite, vous déciderez de la manière dont vous souhaitez saisir les données relatives à vos produits. Vous pouvez télécharger une feuille “Google Sheets”, permettre à Google d'extraire les détails de votre serveur par le biais d'une extraction programmée, télécharger vos fichiers vers Merchant Center ou demander à Google d'explorer le site Web.

Si vous optez pour Google Sheets, vous pouvez soit utiliser le modèle fourni par le Merchant Center, soit créer une nouvelle Google Sheet et la remplir avec les détails requis. La liste des spécifications des infos produit de Google est assez longue, cette étape peut donc prendre un peu de temps.

nom-flux-google-shopping

Une fois que vous avez téléchargé votre flux de produits, ne vous inquiétez pas si le système vous indique qu'il y a quelques erreurs.

Google étant très exigeant quant au type d'informations clés que vous ajoutez et à l'ordre dans lequel elles sont classées, les erreurs de flux de produits lors du téléchargement initial sont fréquentes. C’est aussi grâce à cette exigence que Google va pouvoir exploiter les performances de votre catalogue.

Néanmoins, c'est une bonne chose d'éliminer les erreurs les plus critiques (celles en rouge) dès que possible. Si vous les laissez sans surveillance pendant trop longtemps, vous courez le risque que Google suspende votre compte !

WiziShop permet de créer un flux produits facilement et rapidement : vous n’avez qu’à sélectionner les produits que vous souhaitez ajouter à votre campagne Google Shopping et le tour est joué ! Pas d’erreur et un gain de temps énorme vous attendent sur votre espace d’administration.

Relier son compte Google Ads à son compte Google Merchant Center

Avant de pouvoir lancer une campagne Google Shopping Ads, vous devez avoir un compte Google Ads connecté à celui que vous venez de créer avec Merchant Center.

Après avoir fait cela, la campagne que vous avez mise en place pourra utiliser les détails des produits que vous avez ajoutés à Merchant Center.

Pour cette étape, vous pouvez soit créer un nouveau compte Google Ads, soit vous connecter à un compte existant.

Pour commencer, cliquez sur le bouton Outils dans Merchant Center. Sélectionnez la partie Google Ads. En dessous de "Votre compte Google Ads", trouvez le numéro client du compte Google Ads que vous voulez associer. Il est inscrit en haut de des pages de votre compte Google Ads, juste à côté de votre adresse mail. Cliquez ensuite sur Associer.

Attention : vous ne pourrez pas modifier ces sections ultérieurement et devrez créer un nouveau compte Google Ads si vous devez modifier ces paramètres à l'avenir.

Créer une campagne Google Shopping

Tout d'abord, assurez-vous que vous êtes connecté à votre compte Google Ads. Allez dans le menu situé à gauche de la page, sélectionnez "Campagne", cliquez sur le bouton bleu "+" et choisissez "Nouvelle campagne". Choisissez “Shopping” comme type de campagne.

À ce stade, vous pourrez choisir l'objectif de votre campagne ou mettre en place une campagne sans objectif spécifique.

Les options d'objectifs pour les campagnes d'achat sont les ventes, les prospects et le trafic sur le site Web. Pour déterminer quel objectif vous voulez utiliser, considérez ce qui est le mieux pour votre entreprise à ce stade.

L'objectif des campagnes est de stimuler les ventes ou la conversion, ce qui peut être réalisé de différentes manières, comme en ligne, dans l'application, en magasin.

Vous pouvez également choisir de cibler les leads, des leviers clés qui sont utilisés pour encourager les internautes à fournir leurs coordonnées ou à s'inscrire à votre newsletter. L'objectif ici est d'amener les consommateurs à montrer de l'intérêt pour ce que vous vendez.

La troisième option est d'opter pour un résultat de trafic sur votre site Web si votre objectif est d'augmenter le nombre de clients potentiels qui visitent votre plateforme.

Déterminez ensuite la sous catégorie : Campagne Standard ou Campagne Intelligente, aussi appelée Smart Shopping.

La campagne Standard Shopping est plus transparente, présente un potentiel d'optimisation plus élevé et permet des enchères automatisées et manuelles. Cependant, vos annonces n'apparaîtront que dans le réseau de recherche Google, votre portée sera donc limitée.

Avec le Smart Shopping, pour des campagnes intelligentes, vous pouvez atteindre une portée beaucoup plus large. Vos annonces peuvent apparaître dans de nombreux réseaux, pour une diffusion beaucoup plus large, notamment sur les recherches, le réseau Display, Gmail, les Partenaires et YouTube.

Cette catégorie smart s'accompagne de moins de contrôle de votre côté, d'un potentiel d'optimisation moindre et d'enchères automatisées. Autrement dit, il faudra faire confiance aux actions intelligentes de Google !

Notez que le lancement d'une Campagne Intelligente peut être fait directement depuis la zone d'administration de votre compte WiziShop !

Une fois votre compte Google Merchant Center relié à votre compte WiziShop, vous pourrez commencer à configurer votre catalogue de produits et lier vos catégories.

wizishop-google-shopping-catalogue

En sélectionnant tout votre catalogue ou quelques produits, vous désignerez les articles à promouvoir dans Google Shopping.

Ensuite, liez vos catégories à celles de Google Shopping, selon la taxonomie du service. Le mieux est de le faire manuellement, car la solution automatique peut être erronée.

wizishop-smart-shopping

Créez votre boutique - Test Gratuit 15 jours

De retour dans Google Shopping, pour l'instant, disons que vous avez choisi l'option Shopping Standard. Vous allez sélectionner les paramètres généraux.

Commencez par donner un nom, un titre qui vous permet, à vous ou à tous les membres de votre équipe, de l'identifier facilement. Vous pourrez le modifier ultérieurement si nécessaire.

Sous "Marchand", veillez à désigner le compte du Merchant Center associé aux produits que vous souhaitez promouvoir. Ensuite, pour "Pays de vente", sélectionnez le pays dans lequel vous allez vendre via Google Shopping et expédier vos produits. Faites attention ici, car vous ne pourrez plus modifier ce paramètre une fois que vous aurez terminé de créer la campagne.

La section "Paramètres supplémentaires" contient plusieurs paramètres qui n'ont pas besoin d'être ajustés pour terminer la configuration.

Par exemple, vous pouvez utiliser le "Filtre d'inventaire" pour limiter le nombre de produits présentés.

D'autres paramètres vous permettent de limiter les endroits où vos annonces seront affichées et d'inclure les produits vendus dans les magasins locaux.

Enfin, si vous exécutez plusieurs campagnes simultanément, vous pouvez régler le paramètre "Priorité de la campagne" sur élevé, moyen ou faible. Cela permet à Google de savoir si l'une de vos campagnes est plus prioritaire qu'une autre et si elle est donc la première à bénéficier de votre budget.

Sélectionner sa stratégie d'enchères et son budget

Il existe un certain nombre d'options disponibles, et vous devrez tenir compte des réseaux que vous allez cibler et de vos objectifs spécifiques pour déterminer la stratégie d'enchères optimale pour votre boutique en ligne.

CPC, ECPC, ROAS : découvrez l’inventaire des stratégies intelligentes pour optimiser vos résultats.

  • Coût par clic (CPC) manuel

Cette stratégie vous permet d'établir le prix maximum que vous souhaitez payer à chaque fois qu'un consommateur clique sur votre annonce.

L'un des principaux avantages des enchères CPC manuelles est que vous ne devrez payer que lorsque quelqu'un s'intéresse suffisamment à votre produit pour consulter l'annonce.

  • Coût par clic amélioré (ECPC)

L'enchère ECPC peut aider à optimiser la conversion, de manière automatisée. Avec cette stratégie, le système ajustera automatiquement vos enchères manuelles en fonction de la probabilité qu'un clic vous permette de réaliser une vente.

Cette enchère permet d’augmenter ses performances en se fiant aux à la diffusion de votre campagne selon les analyses intelligentes de Google.

  • Visez le retour sur les dépenses publicitaires (ROAS)

Votre ROAS cible est le montant que vous souhaitez gagner pour chaque euro dépensé dans votre campagne.

Le suivi des conversions est également inclus dans cette stratégie ROAS. Google déterminera automatiquement vos enchères pour vous permettre d'obtenir le plus de conversions possibles tout en respectant un ROAS moyen que vous avez défini.

Optimiser la stratégie ROAS c’est avoir un impact fort sur ses conversions.

  • Maximiser la valeur de conversion

Une autre stratégie d'enchères qui se concentre sur les conversions : cette option vous fait d'abord désigner un budget.

Ensuite, le système placera automatiquement des enchères pour vous pour maximiser vos conversions avec ce montant.

Cette stratégie fait partie des options smart de Google, des actions intelligentes pour votre boutique en ligne.

  • Maximiser les clics

Si votre objectif de performance est d'augmenter le nombre de visiteurs sur votre site Web, vers la conversion, cette stratégie est peut-être la meilleure pour vous ! Elle vous permet d'obtenir le plus de clics possibles en fonction du montant de dépenses cible que vous renseignez.

Pour terminer cette étape de configuration, vous devrez également ajouter un budget. Il s'agit du montant que vous êtes prêt à dépenser en moyenne par jour. Google utilise ce chiffre pour déterminer le montant maximal que vous pouvez dépenser chaque mois.

Par exemple, si vous allouez un budget quotidien de 10 €, le système considère que vous êtes prêt à dépenser jusqu'à environ 300 € en un mois (10 € x 30 jours). Même si vos dépenses d'enchères peuvent dépasser 10 € en un seul jour, elles ne dépasseront pas 300 € pour le mois.

Si vous êtes novice en matière de e-commerce ou en Google Shopping, il est préférable de commencer avec un budget relativement faible et de voir comment se déroulent vos campagnes.

Vous pourrez ensuite procéder à des ajustements au fur et à mesure , une stratégie raisonnable en “test and learn”, tester pour apprendre !

Trouver la cible et programmer sa campagne

Au cours de cette étape, vous allez déterminer l’audience de votre campagne ainsi que le planning de publication.

Sous "Réseaux", les paramètres par défaut dépendent de vos choix préalable, Standard Shopping ou Smart Shopping. Ensuite, vous arriverez au paramètre "Appareils", qui permettra à vos publicités d'apparaître à la fois sur les ordinateurs et les appareils mobiles par défaut.

Vous pouvez probablement laisser les paramètres par défaut inchangés pour ces deux derniers. Si vous ne voulez pas que vos publicités apparaissent sur certains réseaux ou appareils, veillez à décocher ces cases.

Lorsque vous arrivez au paramètre "Zones géographiques", tenez compte de l'endroit où vous êtes basé et/ou où vous pouvez expédier vos produits.

Ce paramètre vous permet de limiter les zones où vos annonces apparaissent, en fonction de vos capacités de livraison.

Pour finir, vous allez sélectionner les dates de début et de fin. Ne vous inquiétez pas si vous n'êtes pas sûr de la date du dernier jour de votre campagne. La programmation, ainsi que les paramètres pour les réseaux, les appareils et les zones géographiques, peuvent être modifiés après le lancement de la campagne.

Créer des groupes d'annonces pour plus d’impact

Une fois les paramètres de votre campagne terminés, vous êtes prêt à créer des groupes d'annonces.

Ces groupes vous aident à structurer vos campagnes et à organiser les enchères. Vous pourrez diviser les groupes de produits en fonction de vos objectifs commerciaux ou d'autres paramètres de votre choix.

Pour les campagnes Shopping, vous pouvez choisir entre deux types de groupes d'annonces différents :

  • Annonces groupe des produits

Cette option permet de promouvoir un produit individuel et constitue le type le plus fréquemment utilisé par les détaillants sur Internet. Si vous souhaitez choisir un groupe d'annonces Shopping de produit, il vous suffit de fournir un nom de groupe d'annonces et de déterminer le CPC maximum que vous souhaitez payer.

  • Annonces produits en magasin

Relativement nouvelle sur la scène de Google Shopping, cette option vous permet d'annoncer plusieurs produits connexes ensemble dans une seule annonce. Elle permet de mettre en avant votre stock et de promouvoir votre boutique physique et en ligne.

Ces annonces sont un peu plus compliquées à configurer. Il est donc préférable d'attendre d'avoir acquis un peu plus d'expérience dans Google Shopping pour savoir si elles vous conviennent.

La toute dernière chose que vous devez faire est de cliquer sur "Enregistrer", et vous êtes prêt !

Règles importantes de Google Shopping à connaître

Lorsque vous créez et téléchargez votre flux de produits, vous découvrirez que vous devez fournir au système un certain nombre de détails.

Vous devrez également les fournir dans le format souhaité par Google pour que la plateforme accepte vos produits. Notez que les infos requises dépendent de la région dans laquelle vous vendez vos produits et des articles que vous proposez.

Vous devez également prêter une attention particulière à plusieurs règles essentielles.

Si vous ne faites pas attention et que vous finissez par violer l'une de ces politiques d’utilisation, par erreur ou volontairement, vous pourriez voir votre compte Merchant Center suspendu.

Les pages de votre site web doivent être optimales

La création de liens vers les pages d’un site peut sembler être une évidence lorsque vous créez vos campagnes Google Shopping. Mais bien souvent, les liens fournis par les entreprises mènent à une page de destination cassée ou à un autre type d'erreur.

Google pénalise aussi un autre type d’erreur : lorsque le lien renseigné dans la fiche produit est une lien vers la page d’accueil du site et non le lien direct vers le produit.

Si vous décidez d'ajouter des fenêtres pop-up à votre site, assurez-vous qu'il n'est pas difficile pour les visiteurs de les quitter et de revenir à la page.

A cause de vos fenêtres pop-up, Google peut pénaliser l’ensemble de vos produits et vos pages.

Produits interdits ou restreints

Il est important de savoir que certains produits seront plus strictement réglementés que d'autres.

Les restrictions sur les produits vendus en ligne varient en fonction du lieu dans lequel vous vendez. C'est également un élément que vous devrez garder à l'esprit si vous décidez de vous étendre sur des sites internationaux.

Avec Google Shopping, certaines catégories de produits ne sont pas autorisées ou sont soumises à de lourdes réglementations. Si vous avez le moindre doute quant à l'autorisation de vos produits, assurez-vous de consulter la liste des articles interdits et strictement contrôlés par Google.

Certains des produits que vous trouverez sur cette liste sont des articles pour adultes, des boissons alcoolisées, des articles contrefaits et des marchandises dangereuses (par exemple, des drogues, des armes, etc.).

Politiques de remboursements et retours

Pour protéger les utilisateurs qui effectuent des achats via Google Shopping, Google est assez strict quant aux données concernant les politiques de remboursement et de retour des boutiques.

Il suggère aux entreprises d'inclure ces politiques dans leurs annonces Google Shopping afin d'améliorer l'expérience utilisateur.

Cependant, vos politiques de remboursement et de retour doivent également être clairement énoncées et faciles à trouver sur votre site.

Elles doivent expliquer aux visiteurs comment et dans quelles circonstances ils peuvent retourner des articles et obtenir le remboursement de leurs commandes.

Elles doivent mentionner le délai dont disposent les clients pour retourner un produit et le délai moyen de réception de leur remboursement.

Modalités d’expédition

Les acheteurs en ligne n'ont pas l'occasion de voir l'article qu'ils ont acheté comme ils le feraient dans un magasin physique. C'est pourquoi les délais d'expédition rapides sont essentiels pour leur permettre de profiter de leurs commandes le plus rapidement possible.

Outre la rapidité, les clients apprécient également une expédition peu coûteuse voire gratuite. En fait, de nombreux consommateurs sont tellement habitués à l'expédition gratuite que si un site ne la propose pas, ils pourraient se tourner vers un magasin concurrent qui la propose.

S'il n'est peut-être pas possible pour vous d'offrir la livraison gratuite, le plus important est que votre expédition soit fiable.

Ajoutez des informations clés précises et détaillées sur le service et les coûts de vos envois pour Google Shopping. N'oubliez pas de prendre en compte les frais de douane que les clients pourraient devoir payer si vous proposez l'expédition vers d'autres pays.

Taxes

Enfin, vous devrez également vous assurer que vous avez correctement configuré vos paramètres de taxes dans Merchant Center. Cela permet aux clients de connaître le prix exact de vos produits.

Le prix que vous saisissez pour un produit dans votre flux contiendra déjà la taxe de vente pour la plupart des pays. Cependant, les choses se compliquent si vous envisagez de vendre aux États-Unis. Vous devrez passer un peu plus de temps à configurer vos paramètres de taxe.

Heureusement, il est assez facile de gérer cette partie dans le Merchant Center. Comme pour tout ce qui concerne les taxes, il est préférable de travailler avec un professionnel de la fiscalité pour déterminer les mesures à prendre pour votre boutique en ligne.

Google Shopping est un excellent moyen d'étendre la portée de votre boutique en ligne, en vous aidant à augmenter le trafic sur votre site, à gagner des prospects et à stimuler les ventes.

Dès les premiers pas de votre entreprise, vous devez envisager d'utiliser Google Shopping pour vous accompagner dans votre réussite.

Tous les conseils de ce guide vont vous aider à lancer votre première campagne Shopping et vous verrez les résultats de votre nouvelle stratégie en un rien de temps !

Benoit BARRY le 9 mai 2019 à 19:54

Bonjour, je veux profiter de google shopping et de vos compétences

Viale Alexandre le 10 mai 2019 à 09:45

Bonjour Benoit,

Merci pour votre intérêt pour nos services. Il vous suffit de vous inscrire sur www.wizishop.fr et de suivre les étapes.

Les Business Coachs sont à votre disposition si besoin.

Bonne journée,

Alexandre

Clic Monkey le 31 décembre 2020 à 10:59

Merci beaucoup pour cet article très complet !
Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2022

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créez votre boutique en ligne

Test gratuit 15 jours - Sans engagement - Accès à toutes les fonctionnalités

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Vous avez déjà un compte WiziShop ? Connectez-vous