Ressources et Formations

Vendre à l'étranger : 4 Conseils pour vous lancer et réussir en e-commerce

Vendre à l'étranger : 4 Conseils pour vous lancer et réussir en e-commerce

Votre boutique en ligne rencontre du succès en France ? Passez à la vitesse supérieure en exportant pour vendre à l'étranger. Étendre son site e-commerce à l’international nécessite néanmoins de relever plusieurs défis importants !

Avant de vous lancer, il faudra analyser votre marché cible, déterminer les pays qui vont accueillir vos produits positivement et surtout atteindre votre point d'équilibre qui va vous permettre d'attaquer de nouveaux challenges avec solidité.

Si de nombreuses étapes vous attendent, soyez patient : il faudra quelques semaines à votre nouvelle activité sans frontière pour s'imposer sur son marché. La recherche de nouveaux clients pourra prendre du temps, mais votre projet n'en sera que plus fort !

Voici quelques conseils pour appréhender ce nouveau cap, un nouveau départ dans votre vie d'entrepreneur, vers la réalisation du rêve de nombreux chefs d'entreprises.

Se lancer : les questions à se poser pour vendre à l'international

Comment bien vendre des produits français à l'étranger ?

En tant que e-commerçant français, faites de votre origine un avantage de taille. Vos produits venus de France pourront faire la différence par rapport à vos concurrents locaux.

La vente de vos produits doit être motivée par vos objectifs, vos ambitions que les clients pourront ressentir et apprécier au moment de la découverte de votre entreprise et tout au long de leur parcours d'achat.

Aussi, pour marquer votre différence, pourquoi ne pas rebaptiser votre activité à l'étranger avec des mots français sur votre site web ou sur vos annonces ? "Maison", "Couture", "Depuis 1999", etc... Quel sera votre mot fétiche pour apporter cette touche "premium" à votre entreprise ?

Pour vous aider à l'export de votre identité et à imaginer une stratégie gagnante et internationale, n'hésitez pas à investir du côté des formations sur le web pour bien appréhender toutes les étapes de votre projet. Aussi, si le budget vous le permet, renseignez-vous sur les agences spécialisées. De nombreux expatriés se sont lancés dans l'aide aux entreprises françaises souhaitant s'investir sur place et séduire leur nouveau marché local.

En plus de pouvoir adapter vos annonces, il pourront vous aiguiller sur les prix, les documents, voire même sur les opportunités immobilières pour imaginer investir dans un local commercial par la suite ?

Ebay International, Etsy, Vinted, Amazon... avant de se lancer en e-commerce ?

Avant de vous acheter une place au milieux de tous les sites de commerce électronique du pays cible, vous pouvez essayer de tester vos produits à la vente sur d'autres plateformes ouvertes à toutes les ventes.

Ebay International, Etsy, Vinted ou même la marketplace d'Amazon peuvent s'avérer être de bons laboratoires pour la vente européenne et internationale, sans avoir besoin de chambouler votre organisation ni devoir signer une quelconque déclaration officielle.

Vous pourrez y tester vos articles, les prix que vous souhaitez pratiquer à l'avenir, et commencer à construire une base clients qui pourra aussi vous suivre sur vos réseaux sociaux (eux-aussi adaptés au pays cible).

Une fois votre test produit terminé et votre stratégie bien calquée à vos futurs objectifs, il sera temps pour vous de vous lancer sur un site professionnel de vente en ligne et référencer vos articles sur Google de la meilleure manière grâce à la solution WiziShop.

Avec WiziShop, vous pourrez dupliquer vos sites marchands pour plusieurs pays, le tout avec un service toujours premium et un accompagnement optimal !

Créez votre boutique - Test Gratuit 15 jours

Voiture, maison, vin, prêt-à-porter... Comment bien vendre à l'étranger ?

Le web propose une infinité de possibilités de ventes dans tous les domaines. Immobilier, mode, beauté, auto, moto, maison, etc... Alors, pourquoi le client doit se tourner vers votre annonce plutôt que vers le produit d'un concurrent local ?

Plusieurs leviers sont à prendre en compte en plus de vos ventes : votre communication et votre visibilité. Votre projet d'export doit s'accompagner d'actions essentielles pour la pérennité de votre activité.

Au niveau de votre image, adapter vos réseaux sociaux et vos publicités en ligne à la langue et au pays cible pourra vous faire connaitre et, petit à petit, vous pourrez toucher les publics sur place.

Mais pour vous assurer des premières ventes réussies une fois votre e-commerce lancé, vous pourrez compter sur des campagnes et annonces Google Shopping : en ciblant des mot-clés précis, vous toucherez directement l'attention des consommateurs déjà intéressés par vos articles, en France et partout ailleurs selon la langue choisie et la localité. Un coup de pouce énorme pour une conversion européenne et internationale boostée !

Les 4 défis à relever pour faire affaire à l'étranger

Défi n°1 - Adapter son offre et le marketing au consommateur étranger

Beaucoup de produits et services ne peuvent être commercialisés partout de la même manière. Ce qui peut être un véritable casse-tête !

Dans certains pays, une annonce sera bien accueillie, et dans d’autres nettement moins simplement parce que les habitudes de consommation varient. La concurrence ne sera pas la même, et donc les arguments commerciaux devront être adaptés. On ne vend pas un produit pareil au Sénégal, en Pologne ou au Japon, chaque pays comporte ses propres spécificités.

Enfin, des méthodes de marketing différentes devront vraisemblablement être déployées, et des ambassadeurs locaux (blogueurs, influenceurs,…) devront être dénichés. Soyez au courant de toutes les spécificités culturelles avant de vous lancer sur de nouveaux marchés.

Défi n°2 - Adapter son site internet au marché cible

Lorsque le temps est venu pour votre boutique en ligne de vendre au-delà du territoire français, la question de l’adaptabilité du site à la nouvelle audience se pose très rapidement.

Pour le rendre efficace vis-a-vis de la clientèle cible, il est crucial d'avoir un design adapté et de réaliser une traduction de l’ensemble de vos contenus. Vous devez présenter vos produits dans la même langue que celle parlée par votre consommateur. La traduction est une première étape essentielle, mais ce n'est pas une mince affaire...

D’ailleurs, je vous déconseille la traduction automatique avec les outils en ligne. Cette méthode va traduire mot par mot vos textes et les internautes étrangers vont surement mal recevoir ces textes.

Votre nouvelle audience doit se sentir concernée. Vous devez adapter parfaitement votre contenu, mais aussi votre discours commercial pour coller à votre nouvelle cible.

De plus, cette traduction de qualité vous permettra de vous positionner efficacement sur les différents moteurs de recherche. Une bonne traduction est un bon moyen de travailler son SEO à l’étranger. Tournez-vous vers des formations spécifiques pour, vous aussi, améliorer votre niveau de langue !

Bien sûr, pensez à analyser en amont les différentes requêtes du pays en question. Il est fort possible que les requêtes françaises soient différentes de celles du pays cible.

Il sera donc préconisé de créer du contenu dédié et mettre en place une stratégie SEO différente de celle que vous avez actuellement tout en suivant vos mots clés sur Google.

Défi n°3 - Encaisser les paiements et bien livrer à l'international

Asie, Europe, Etats-Unis... Des différences d’habitude se marquent également au niveau des moyens de paiement et des moyens de livraison de colis.

Dans chaque pays européen, le tiercé des moyens de paiement les plus utilisés varie, avec souvent une solution purement nationale privilégiée. Il faudra donc adapter son offre de solutions de paiement en fonction des pays ciblés.

Pour diminuer les temps de livraison, bien gérer les retours, mais aussi optimiser les coûts, il sera probablement judicieux d’établir un stock secondaire en dehors de la France. Vous pouvez également imaginer vous appuyer sur des marketplaces internationales pour vos ventes à l'étranger, comme Amazon par exemple.

Si votre stock reste en France, pensez bien à préciser vos délais de livraison dans le pays cible. Logiquement, ils seront plus longs. Vos consommateurs doivent donc être au courant de ces informations. Faites preuve de transparence !

Défi n°4 - Tva, impôts, douanes : connaître les réglementations et taxes

Si les règles de protection des e-consommateurs sont harmonisées en Europe depuis 2014 (notamment au niveau des délais de rétractation), il existe encore de nombreuses réglementations nationales qu’il faudra prendre en considération, par exemple au niveau de l’étiquetage, ou de la TVA.

Ces défis nécessitent, pour l’e-commerçant, d’être bien préparé, mais vendre sur Internet à l'étranger n’est pas du tout insurmontable et constitue un des leviers majeurs pour développer son e-business.

De nombreux challenges vous attendent sur le chemin de l'internationalisation de votre boutique, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle ! Mais si vous êtes sur cette voie, vous pouvez être fier d'avoir franchi la toute première étape : se lancer.

Cet article est proposé par Damien Jacob, Fondateur de RETIS, cabinet d’experts en e-commerce ; chargé de cours et de formation à HEC-Liège, HEPL, EPHEC, Univ. de Strasbourg et auteur notamment de « e-commerce : les bonnes pratiques pour réussir » (Editions Edipro).

Michel Manganaro le 14 août 2017 à 16:17

Bonjour,

Je recherche une solution qui me permette de vendre à l’international en toute simplicité.

Cordialement,

Michel


Alexandre le 14 août 2017 à 16:19

Bonjour Michel,

Avec WiziShop, vous pouvez vendre à l’international de façon simple et performante. Voici tous les détails ici : http://bit.ly/2uUTVZg

Je reste à votre disposition si vous avez des questions.


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour