Ressources et Formations

Se lancer à l'international avec votre site e-commerce : Pièges à éviter et conseils

Se lancer à l'international avec votre site e-commerce : Pièges à éviter et conseils

Quel e-commerçant n'a jamais rêvé de développer son activité à l'international ? D'ailleurs, il s'agit d'une pratique très courante dans la vente de produits sur Internet !

Si vous êtes vous-même acheteur sur le Web, il est fort probable que vous ayez déjà consommé des produits provenant d'un autre pays. Pour preuve, selon la FEVAD, environ 70 % des consommateurs ont déjà acheté au moins un article à l'international et en ligne.

Internet représente donc un vaste potentiel de développement. Il s'agit d'un levier indéniable pour développer votre chiffre d'affaires et assurer la croissance de votre boutique en ligne.

Cependant, pour opérer ce changement, certaines règles doivent être respectées et certains pièges doivent être évités.

Les pièges de l’international pour votre e-commerce

L'international représente un nombre de clients considérable pour votre e-shop.

Cependant, pour les conquérir, il est indispensable de mettre en place une véritable stratégie et d’être bien préparé. Tant sur le plan logistique que marketing ou réglementaire, les contraintes sont nombreuses et certains pièges pourraient bien croiser votre route...

L'aspect logistique

Première chose à prendre en compte si vous développez votre e-commerce à l'international : la logistique.

En effet, c'est par ce biais que vos produits transiteront jusqu’à vos clients finaux. Avant de vous lancer, il est important de vous poser certaines questions capitales :

  • Comment vos produits seront-ils livrés à vos clients étrangers ?
  • Comment trouver des coûts d'expédition acceptables vers vos clients d'autres pays ?
  • Conserverez-vous vos fournisseurs actuels ou préférerez-vous d'autres grossistes implantés directement sur place ?

Les questions sont nombreuses et l'aspect logistique d'un développement à l'international ne s'improvise pas. Prenez donc le temps de prévoir un plan d'action solide pour réussir dans cette démarche.

Les taxes

Ensuite, dites-vous bien que les lois fiscales à l'étranger sont différences de celles en France.

Si vous comptez faire des affaires à l'international, il vous faudra vous adapter ! Certains éléments, comme les coûts d'importation, peuvent avoir d'importantes conséquences sur votre rentabilité.

Pensez donc à en tenir compte lors de la création de votre business plan.

La loi

Au même titre que les taxes, les réglementations sont différentes d'un pays à un autre.

Si vous ne voulez pas vous attirer de problèmes, il vous faudra connaître sur le bout des doigts la loi de chaque pays avec lequel vous souhaitez travailler.

Même si cela vous promet quelques maux de tête, il est indispensable de bien connaître les règles appliquées dans les autres pays, au risque de travailler, sans même vous en rendre compte, dans l'illégalité.

Nos conseils pour vous internationaliser

Bien évidemment, l'internationalisation de votre e-commerce doit être une démarche réfléchie, basée sur une analyse des marchés locaux et du potentiel de développement de votre activité dans d'autres territoires.

Laissez-moi maintenant vous donner quelques conseils pour réussir votre internationalisation.

Testez le marché

Dites-vous bien que vous ne pourrez pas conquérir le monde en un jour… Commencez donc par tester différents marchés petit à petit.

Idéalement, privilégiez un ou deux pays pour commencer à vendre à l’étranger au départ, avant d'envisager de vous étendre plus loin.

Mieux vaut favoriser du trafic de haute qualité sur votre site plutôt que de vous perdre sur trop de marchés différents.

De même, sachez que la plupart du temps, l'internationalisation d'un site Web a un coût. Tâchez de ne pas dépenser tout votre budget dans la création de la nouvelle boutique, mais effectuez plutôt de petites modifications de votre site pour commencer.

Avec la solution SaaS WiziShop, vous pouvez dupliquer directement votre site marchand pour le pays cible, sur la même base que celui que vous avez aujourd’hui. 7 langues sont aujourd’hui disponibles : Français, Anglais, Espagnol, Portugais, Italien, Allemand et Néerlandais.

Tous les textes de votre nouvelle boutique (boutons, processus de commande, compte client…), sont traduits.

Avec la technologique “MultiShop”, vous bénéficiez même d’une synchronisation des stocks !

Se lancer à l'international avec WiziShop - Test Gratuit 15 Jours

Il ne vous reste plus qu’à traduire les contenus de vos pages pour les adapter à votre audience (fiches produits, images, etc). Je vous en parle un peu plus tard dans l’article !

Quoi qu’il en soit, votre investissement doit être progressif. Démarrez lentement et apportez de plus grandes modifications à votre activité lorsque vos gains vous le permettent.

Pour avoir une idée des différents marchés internationaux, n'hésitez pas non plus à utiliser les marketplaces. Par exemple, lorsque l'on sait qu'Amazon compte plus de 300 millions de clients dans le monde, il s'agit d'un incroyable outil pour vous donner une idée de chaque marché.

Ces sites permettent de cibler un public beaucoup plus vaste et d'analyser quelles sont les cibles les plus attirées par vos produits.

Commencez cette transition en douceur

Le développement à l'international est une formidable opportunité de croissance. Cependant, il s'agit aussi d'une opération risquée.

Avant toute chose, prenez le temps d'analyser les différents dangers potentiels, pour être mieux préparé et en mesure de les surmonter.

Effectuez également votre transition vers l'internationale en douceur. Ne vous laissez pas submerger par un flux de commandes venu de l'étranger trop important.

Commencez par accepter seulement une poignée de commandes, pour vous permettre de vous familiariser avec votre nouveau processus logistique. Laissez-vous le temps de mieux appréhender les coûts et les taxes inhérents à chaque pays.

En bref : ne soyez pas trop gourmands et laissez-vous le temps d'étendre votre activité à l'étranger petit à petit, pour limiter la prise de risque.

Adaptez votre design

Bien entendu, l'internationalisation de votre e-commerce nécessite aussi d'adapter votre site.

Avant toute chose, prenez le temps de réfléchir à la façon dont vous souhaitez développer votre marque sur différents territoires.

Tous les pays ne suivent pas les mêmes tendances e-commerce.

Par conséquent, pour réussir votre internationalisation, vous devrez, vous aussi, tenir compte des spécificités de chaque marché et de chaque public.

Cela ne passe pas uniquement par les produits que vous proposez. Le design de votre site doit lui aussi être adapté aux attentes de vos prospects.

Traduisez vos contenus

Pour attirer des clients internationaux, votre site e-commerce devra également être disponible dans différentes langues.

Le fait de parfaitement comprendre ce qui est indiqué sur vos pages Web est un gage de confiance indispensable pour les futurs acquéreurs.

Vous devrez notamment proposer des contenus variés d'un pays à un autre, tout en utilisant des traductions manuelles ! J’insiste sur les traductions manuelles. De nombreux e-commerçants optent pour la traduction automatique de leur site. Ce qui n’est pas du tout apprécié des visiteurs. Cette stratégie risque de détériorer votre image de marque !

La traduction de qualité est un prérequis indispensable pour développer votre marque dans d'autres pays.

Bien entendu, l'anglais est une traduction indispensable. Cependant, elle ne suffit pas toujours. Certains pays ne maîtrisent que très peu l'anglais et préfèrent utiliser leur langue maternelle.

Dans ce cas, pour réussir votre développement à l'international, vous devrez forcément utiliser une version adaptée de votre site, dans la langue ou le dialecte local. Pour preuve, les 25 plus gros sites Web du monde sont en moyenne déclinés dans 54 langues !

Dans le même registre, pour sensibiliser votre nouveau public, renseignez-vous sur les coutumes du pays. Quelles sont leurs fêtes nationales ? Quelle est leur culture ? Servez-vous-en pour mieux communiquer et apparaître à leurs yeux comme un acteur de proximité et de confiance.

Analysez les moyens de paiement

Côté paiement, tous les pays n'utilisent pas les mêmes passerelles de paiement en ligne.

L’acte de paiement est la dernière étape clé pour concrétiser un achat. Les clients doivent donc se sentir parfaitement à l'aise avec la passerelle que vous utilisez. C’est elle qui vous permettra d'accroître votre taux de conversion.

Si certains modes de paiement sont utilisés dans de nombreux pays, comme Paypal, d'autres passerelles sont exclusives à certains territoires.

Par exemple, au Brésil, les clients sont très friands de PagBrasil et PrimeiroPay. Utiliser ces outils locaux est un autre moyen de gagner leur confiance et donc de développer votre commerce électronique à l'international.

Améliorez votre logistique

Côté logistique, trouver un moyen d'acheminer vos produits vers l'autre bout du monde est un problème incontournable.

Pour maximiser votre rentabilité, il vous faudra trouver un moyen de réduire votre temps de livraison et vos coûts d'expédition.

Pour cela, pourquoi ne pas louer un entrepôt dans le pays étranger que vous ciblez ? En revanche, si vous envisagez de procéder ainsi, soyez très vigilants quant au contrat de location de votre local logistique, réalisez régulièrement un inventaire précis, et évitez le stockage dans les pays à risque.

Travaillez vos réseaux sociaux

Enfin, si les réseaux sociaux fonctionnent très bien en France, sachez qu'ils sont tout aussi porteurs à l'international.

En 2017, environ 37 % de la population mondiale utilisait les réseaux sociaux. Ce chiffre ne cesse de s'étoffer d'année en année.

Les réseaux sociaux offrent donc un incroyable potentiel de développement et de communication. Très utiles pour développer votre audience, les réseaux sociaux permettent de cibler une vaste cible, tout en enracinant votre marque dans la conscience locale des internautes.

Pour que cette stratégie soit efficace, renseignez-vous sur les réseaux sociaux privilégiés dans chaque pays et n'hésitez pas non plus à faire appel à quelques influenceurs locaux. Le marketing d'influence connaît un essor considérable. En 2017, 92 % des marketeurs l'ayant utilisé l'ont trouvé efficace. Alors, n'hésitez pas à en user et à en abuser !

Les influenceurs sont suivis dans le monde entier et offrent de l'inspiration ou des conseils d'experts aux internautes. Ils sont un gage de confiance et le principe de ce marketing repose sur la recommandation. Une telle publicité offre un excellent taux de conversion.

Ce sont d'ailleurs tous ces éléments qui en font l'un des axes de communication privilégiés par toutes les plus grandes marques du moment. Le marketing d'influence est donc d'un moyen à privilégier pour vous implanter à l'étranger.

Année après année, les ventes mondiales effectuées sur Internet ne cessent de croître. Les projections à court terme estiment qu'elles devraient atteindre environ 4,5 billions de dollars en 2021. Parce que la planète compte environ 7,5 milliards d'individus, l'internationalisation est un excellent moyen d'accroître votre activité, et d'échapper à un marché domestique parfois saturé. Alors, ne vous laissez pas décourager par les quelques pièges et risques à éviter. Prenez votre temps et ouvrez-vous à d'autres pays.

Cet article a été rédigé en collaboration avec Maud Leuenberger, Editorial Project Leader chez Lengow, plateforme d’e-commerce automation répondant aux enjeux de performance et d’internationalisation des entreprises sur Internet.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Produits DIY à fabriquer et créer vous-même à la main pour vendre sur internet

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Comment se former gratuitement à la vente en ligne ?

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour