• Fonctionnalités
    • Avantages Nos atouts & bénéfices uniques
    • App Store Nos Apps 100% gratuites
    • Intelligence artificielle L’IA au service de votre e-commerce
    • SEO Le meilleur SEO au monde
      • Puissance SEO
      • Topic Cluster Manager
      • 50+ optimisations SEO
  • Références
    • Témoignages Parcours inspirants de nos e-commerçants
    • Exemples boutiques Quelques exemples de boutiques à succès
    • Parutions Presse WiziShop dans la presse
  • Tarifs
  • Ressources
    • Nouveautés Les dernières fonctionnalités et innovations
    • Partenaires Experts Notre réseau de partenaires pour vous aider
    • Aides & Accompagnement Les réponses et le support dont vous avez besoin
      • Centre d’aides
      • Glossaire E-commerce
      • Newsletters
        • Good Morning SEO
        • Conseils de Gregory Beyrouti
        • Actualités & Astuces IA
  • Blog
Créez votre boutique en ligne

La solution e-commerce tout-en-un, 100% française, associée à la puissance de l’Intelligence Artificielle

Profitez de 3 jours gratuits !

Créer sa boutique

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations Intelligence Artificielle SEO Groupe WiziShop

Créer sa boutique

Comparatif plateformes e-commerce : présentation des 8 meilleures solutions [2024]

Comparatif plateformes e-commerce : présentation des 8 meilleures solutions [2024]

Difficile de se lancer dans l’aventure de la vente en ligne… Il y a une multitude de prestataires, de notions à comprendre et de partenariats à conclure. La première étape, et sans doute la plus importante, est de choisir la solution e-commerce adaptée. Selon vos projets et selon votre budget il y a plusieurs possibilités et donc, plusieurs interlocuteurs.

Lorsqu'il s'agit de sélectionner une solution e-commerce pour une entreprise, les choix abondent. Chaque outil propose des fonctionnalités adaptées aux besoins des clients. Des logiciels CMS aux plateformes web personnalisées, les entreprises doivent évaluer attentivement leurs options pour trouver la solution qui correspond le mieux à leurs objectifs commerciaux et à leur public cible.

Dans cet article, nous allons comparer les différentes solutions e-commerce, en mettant l'accent sur les aspects comme la facilité d'utilisation, la flexibilité et le soutien offert aux utilisateurs. Que ce soit pour une petite start-up ou une grande entreprise, le choix de la bonne plateforme e-commerce peut significativement influencer votre réussite numérique aujourd'hui !

Définition et fonctionnement des solutions e-commerce

Comment fonctionnent les plateformes e-commerce ?

Les solutions e-commerce s’adressent généralement aux TPE et PME qui se lancent dans la vente en ligne. Leur but est de fournir une solution mutualisée (conçue pour plusieurs boutiques à la fois et hébergée sur les serveurs de l’entreprise). C’est ce que l’on appelle une solution SaaS.

Toutes les plateformes fonctionnent sur le même principe, vous pouvez créer vous même votre boutique en quelques étapes et personnaliser le graphisme en utilisant les quelques modèles proposés ou en faisant appel à une agence pour créer une charte graphique sur mesure. Tous les commerçants d’une même solution disposent de la même interface d’administration dans les outils e-commerce leur permettant de faire vivre leur boutique (ajout de produit, gestion des stocks, etc.).

Les cms e-commerce fonctionnent généralement par abonnement mensuel et facturent, parfois, des frais de transactions.

SaaS ou open source : quel type de plateforme e-commerce est le plus rentable ?

Dans le domaine du e-commerce, le débat entre les plateformes SaaS et open source est au centre de toutes les discussions lorsqu'il s'agit de déterminer la solution la plus rentable.

Les plateformes SaaS, en tant qu'outils clé en main, offrent une facilité d'utilisation et un soutien constant de la part des équipes qui s'occupent de toute la maintenance, ce qui est idéal pour les entreprises qui souhaitent se concentrer sur leurs ventes et leur marketing sans se préoccuper des aspects techniques.

D'un autre côté, les solutions open source offrent une flexibilité et une personnalisation infinie, pour construire un site web e-commerce qui répond précisément à tous les aspects du client, comme sur mesure. Seulement, avec l'open source, pas d'abonnement : vous devez gérer le code et le management de votre site, les bugs et l'apparence 100% par vous-même ou avec le travail d'un développeur web, souvent très très cher...

Le choix dépend donc des capacités techniques de l'entreprise et de sa volonté d'investir dans le développement et la maintenance d'une plateforme sur mesure.

Quelle est la meilleure solution e-commerce du marché ?

Il est difficile de désigner un seul logiciel comme étant supérieur à tous les autres... Vos besoins et vos enjeux sont les éléments qui vont vous aider à choisir. Certains CMS e-commerce sont souvent recommandés pour leur facilité d'utilisation et leur catalogue de fonctionnalités.

Cependant, le meilleur choix dépendra des exigences de chaque entreprise, qu'il s'agisse de la taille de l'entreprise, du type de produits vendus, ou de la complexité de leurs offres en ligne. Chaque client doit mener une analyse de ses besoins avant de s'engager avec une solution e-commerce. Car si le choix est mauvais, la migration est possible mais plutôt complexe : choisissez bien avec notre liste ci-dessous !

Les plateformes e-commerce

WiziShop, le meilleur site clé en main made in France

WiziShop, c'est :

  • Plus de 400 fonctionnalités et outils marketing
  • Un Back office épuré et simple d’utilisation
  • Des optimisations SEO uniques
  • Une équipe de Business Coach expert en e-commerce pour vous aider à développer vos ventes + Maia, votre assistant virtuel IA disponible 24h/7j
  • Une formation vidéo complète offerte pour vous former à la vente en ligne
  • Une IA illimitée de rédaction de texte
  • Prix accessibles à tous
  • Logiciel cloud sécurisé et de confiance
  • Plus de 15 ans d'expérience en e-commerce

WiziShop est une solution e-commerce qui oeuvre depuis 2008 dans la vente en ligne. Depuis toutes ces années la volonté première de la plateforme a toujours été de démocratiser l’e-commerce et le rendre accessible à tous les entrepreneurs qui souhaitent vendre en ligne.

Chaque jour, WiziShop aide des milliers d'e-commerçants à développer leurs ventes, leur chiffre d’affaires et leurs bénéfices. La solution est ultra complète, innovante et extrêmement efficace.

  1. → L’e-commerce accessible à tous

Avec WiziShop, tout a été pensé pour que tous les entrepreneurs du Web réussissent leur aventure e-commerce. Notre mantra : rendre l'e-commerce accessible à tous. C'est pourquoi nous développons chaque jour des solutions pour permettre à tous les entrepreneurs de briller dans la vente en ligne, quel que soit leur niveau en numérique.

  1. → Un accompagnement sur-mesure 24h/7j

Dès votre inscription, vous trouverez tous les éléments conçus pour donner accès aux informations clés. Vous serez guidé pas à pas dans la création de votre site de vente en ligne. Si vous ne trouvez pas un élément particulier, une équipe de business coach expert en e-commerce, basée en France, est là pour répondre rapidement à vos questions.

Mais il y a plus : vous avez aussi accès à un assistant en intelligence artificielle nommé Maia, capable de répondre à toutes vos questions sur votre plateforme WiziShop ou sur l'e-commerce en général. Ce soutien est essentiel pour développer les stratégies de vente et de marketing de votre site.

  1. → Une base SEO saine et ultra optimisée

WiziShop se focalise sur le référencement naturel comme l'une de ses priorités. Ainsi, créer une boutique en ligne avec WiziShop vous assure une base saine pour votre site e-commerce, vous permettant d'atteindre rapidement les premiers résultats sur des moteurs de recherche comme Google. De votre côté, quelques actions suffiront pour propulser encore plus loin votre stratégie SEO.

  1. → Une personnalisation ludique

Votre page d'accueil se construit de façon ludique et intuitive grâce à un système de blocs à glisser-déposer, vous permettant de créer une vitrine à votre image en quelques clics. Pour les images, l'intégration de l'outil Canva vous aide à gérer votre bibliothèque de visuels sans quitter votre back office.

  1. → Une IA de génération de texte e-commerce illimitée

Ce qui distingue vraiment WiziShop sur le marché de l'hébergement de site e-commerce, c'est l'accès à une intelligence artificielle de rédaction automatique de texte, spécialement entraînée pour le e-commerce. Cette offre unique incluse dans le prix de chaque abonnement en illimité, disponible directement dans votre espace d'administration, vous permet de créer tout le contenu de votre site : paragraphes, fiches produits, noms de domaine, descriptions, et même vos publicités sur TikTok ou Facebook ! Cette IA est aussi disponible sur Dropizi, la solution dropshipping du groupe WiziShop.

  1. → Une solution pensée pour vos résultats

WiziShop vous permet aussi de créer un blog intégré à votre boutique en ligne : nous savons l'importance du blog en SEO, c'est pourquoi cette intégration gratuite est centrale pour nous. Et avec l'IA de rédaction d'articles de blog, vous pourrez vous propulser en un rien de temps en haut des SERPs pour faire de votre site e-commerce une offre commerciale ultra professionnelle et complète en termes de marketing.

Niveau suivi des conversions, votre WiziShop Analytics est là pour mieux comprendre la provenance de vos acheteurs et affiner vos offres en fonction de vos clients.

  1. → Un rapport qualité-prix unique

Les tarifs de la solution e-commerce WiziShop sont :

  • Smart : 40 € par mois + 1,5% de commission + 1 € le premier mois
  • Business : 115 € par mois + 0,75% de commission + 1 € le premier mois

Testez le meilleur CMS e-commerce WiziShop pendant 3 jours d’essai gratuits et distinguez-vous de vos concurrents !

Testez WiziShop gratuitement pendant 3 jours

VOTRE PREMIER MOIS À SEULEMENT 1€

Shopify, le service e-commerce international

Shopify est une plateforme de commerce électronique internationale qui se définit par sa facilité d'utilisation pour la création de sites e-commerce, avec une interface intuitive et un éditeur glisser-déposer qui rend la personnalisation des boutiques en ligne accessible même aux débutants.

La logiciel en ligne de Shopify prend en charge de très nombreuses passerelles de paiement, y compris son propre système, Shopify Payments. Elle propose également des outils intégrés pour le marketing par e-mail, le référencement naturel et la création de campagnes publicitaires, pour aider tous les propriétaires de boutiques à atteindre leur public cible.

Shopify dispose d'une bibliothèque d'applications et de plugins afin d'étendre les fonctionnalités de sa boutique selon ses besoins.

En plus de cela, Shopify facilite la gestion des ventes à travers plusieurs canaux, comme les réseaux sociaux et les places de marché. La plateforme Shopify donne des outils d'analyse détaillés pour suivre les performances de sa boutique et ajuster sa stratégie en conséquence.

Avantages 🌟Inconvénients 🚧
🚀 Mise en place rapide et facile pour les débutants💸 Coûts mensuels et frais de transaction
📞 Support joignable à tout moment🔧 Personnalisation limitée au niveau du code
🎨 Large gamme de thèmes et options de personnalisation📲 Dépendance aux applications tierces pour certaines fonctionnalités
⚡ Haute fiabilité et temps de chargement rapides🔍 Pratiques de SEO avancées peuvent être difficiles à implémenter
📈 Convient aux entreprises de toutes tailles avec une bonne évolutivité-

WooCommerce, la vente en ligne sur WordPress

WooCommerce est une extension gratuite pour WordPress, permettant de transformer un site WordPress en boutique en ligne.

WooCommerce est un plugin de commerce électronique conçu pour WordPress : vous pouvez donc intégrer parfaitement une boutique en ligne avec un site existant sur cette plateforme. Sa nature personnalisable, grâce à ses thèmes et ses extensions, permet aux utilisateurs de créer une boutique unique avec la possibilité de personnaliser tous les modules de A à Z.

En tant que solution e-commerce, WooCommerce propose des fonctionnalités complètes, y compris la gestion de l'inventaire, le calcul des frais de livraison et de taxes, ainsi que l'intégration de différentes méthodes de paiement.

Un avantage de WooCommerce est sa compatibilité avec les meilleures pratiques de référencement naturel (SEO) grâce à son intégration avec WordPress, ce qui peut aider les boutiques en ligne à améliorer leur visibilité sur les moteurs de recherche.

WooCommerce ne peut qu'exister sur un site WordPress, ce qui veut dire que les utilisateurs doivent être à l'aise avec l'univers de la solution de création de site avant de se lancer avec WooCommerce.

Avantages 🌟Inconvénients 🚧
🆓 Gratuit et accessible📚 Courbe d'apprentissage pour les non-initiés à WordPress
🛠️ Grande flexibilité et personnalisation💸 Coûts avec extensions premium et thèmes
👍 Facile à utiliser pour les utilisateurs de WordPress🔒 Maintenance et sécurité requises
🌐 Large éventail de fonctionnalités avec extensions et thèmes-

Magento, logiciel open source e-commerce

Magento est une plateforme de commerce électronique open source. Elle permet une personnalisation poussée, grâce à son caractère open source, ce qui veut dire que tout le contenu est modifiable à condition d'être doué de connaissances en code et en développement web.

Avec Magento, la gestion des produits et des catégories est intuitive et robuste, facilitant l'ajout et la gestion des produits avec une prise en charge efficace de diverses catégories et attributs.

La plateforme permet de gérer facilement un grand nombre de produits. On peut y ajouter des détails, des images, gérer les stocks, et même personnaliser les offres pour différents segments de clients. Cela rend Magento idéal pour les entreprises avec un large éventail de produits ou celles nécessitant un haut degré de personnalisation dans leurs offres.

La personnalisation est un autre point fort de Magento, avec des thèmes et des modèles facilement ajustables pour donner à chaque boutique en ligne un look unique.

Magento propose une multitude d'extensions et de plugins, ce qui donne la possibilité d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires au besoin. Magento est également conçue pour le référencement naturel, ce qui aide les boutiques en ligne à obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

Adaptée à plusieurs langues et plusieurs devises, Magento est une solution adaptée pour les entreprises visant un marché international afin de répondre aux besoins d'une clientèle mondiale.

🌟 Avantages🚧 Inconvénients
🛠️ Flexibilité et personnalisation🧩 Compétences techniques recommandées
📈 Scalabilité💲 Coût flexible
👥 Communauté robuste💻 Ressources serveur importantes
⚙️ Richesse fonctionnelle🛠️ Nécessité de mises à jour et maintenance technique
📚 Gestion efficace du catalogue-
🔗 Intégrations multiples-

BigCommerce, pour petites et grands entreprises

BigCommerce est une solution e-commerce conçue pour aider les petites et moyennes entreprises à créer et gérer leurs boutiques en ligne.

BigCommerce met en avant ses atouts SEO. La plateforme offre des fonctionnalités avancées telles que la personnalisation ainsi que l'optimisation des pages pour mobiles, un élément clé du SEO depuis le mobile first de Google.

BigCommerce fournit également un centre d'assistance complet, avec un support d'aide, une communauté d'experts et un support technique disponible 24/7 pour aider les utilisateurs dans la gestion de leur site.

La plateforme propose de très nombreux designs et templates, adaptés à différents secteurs d'activité, avec plus de 100 templates gratuits et une sélection de templates premium. Les utilisateurs peuvent personnaliser ces templates facilement grâce à un éditeur de style et, pour des modifications plus poussées, ils ont aussi accès au code source.

Sur le plan e-commerce, BigCommerce permet une gestion complète des produits, y compris le suivi des stocks et l'intégration avec Google Shopping. L'approche omnicanale et les intégrations de points de vente facilitent la vente sur plusieurs canaux, avec la synchronisation des paiements et des ventes en ligne et hors ligne.

🌟 Avantages🚧 Inconvénients
📱 Adaptabilité mobile💸 Coût flexible
💱 Vente multidevises🔌 Plugins à gérer pour aller plus loin
🚚 Intégrations PDV et options d'expédition-
📝 Facettes personnalisées-
📈 Fonctionnalités marketing intégrées-
🎨 Conception facile et esthétique-
🌐 Outils SEO-

PrestaShop, la solution open source gratuite

PrestaShop est une solution e-commerce open-source et gratuite, conçue pour aider les petites et moyennes entreprises à vendre en ligne. Bien que l'utilisation de base de PrestaShop soit sans frais, il y a des coûts liés à l'hébergement et aux modules complémentaires, surtout pour des projets plus élaborés.

La nature open-source de PrestaShop permet à tous les utilisateurs de créer leur propre interface à leur image, à condition de s'entourer d'équipes solides pour la conception du site et le référencement naturel. PrestaShop s'adresse donc à des experts du e-commerce.

PrestaShop se distingue par sa flexibilité, ce qui permet aux utilisateurs de commencer avec une boutique en ligne simple et d'évoluer selon leurs besoins. La plateforme propose plus de 5000 modules et thèmes, une personnalisation très importante pour répondre aux exigences de chaque boutique et chaque acheteur en ligne !

Avantages 🌟Inconvénients 🚧
🌟 Gratuit et open source🌐 SEO difficile à implémenter
🎨 Templates à personnaliser💵 Coût des modules payants
🚀 Leviers d'automation en place🧩 Compétences techniques
👥 Outils d'analyse des performances🔄 Maintenance des mises à jour
🌍 Personnalisable à l'international📞 Support technique limité

Squarespace, pour les créateurs et petites structures

Squarespace est un outil de création et de gestion de sites web et de blogs, connu pour son design moderne et épuré, ainsi que pour être un système CMS facile à utiliser. Il propose deux versions : une gratuite avec des fonctionnalités limitées et une payante avec plus d'options.

Les utilisateurs peuvent créer et éditer des pages sur leur site ou blog en ajoutant du texte, des images, des vidéos et d'autres contenus, tout en bénéficiant de modèles préconçus ou en créant les leurs​​.

Les fonctionnalités de Squarespace sont variées et s'adressent aussi bien aux entreprises qu'aux particuliers. Il inclut des outils de création graphique comme une application de conception de logo ou encore d'autres outils (plus ou moins limités) pour dynamiser sa stratégie marketing.

En termes de marketing et de SEO, Squarespace offre des fonctions intégrées pour le référencement et le marketing par e-mail. Les campagnes par e-mail de Squarespace comportent l'enregistrement d'adresses e-mail et l'envoi de newsletters en supplément​​.

En ce qui concerne l'e-commerce, Squarespace va s'adapter à tous les types de commerces, une gestion de stock efficace, la vente de produits numériques, et une configuration intuitive. A noter que de nombreuses fonctionnalités sont limitées, comme le POS qui ne s'adresse qu'aux clients des USA ou encore d'autres plugins nécessitant un abonnement supplémentaire.

Avantages 🌟Inconvénients 🚧
🌐 Outils SEO🔧 Limitation personnalisation
💳 Moyens de paiement📦 Extensions limitées
🔗 Intégrations marketing👥 Support client
💡 Limitation des ressources🎨 Flexibilité des modèles
📱 Adaptabilité mobile-

Wix, du site vitrine au e-commerce

Wix est une plateforme tout-en-un pour les sites des entreprises qui comprend une option Wix e-commerce. Son atout principal est la simplicité avec laquelle on peut créer et personnaliser un site. Le processus Wix est conçu pour être intuitif et fluide : le Wix Editor, en particulier, vous permet de visualiser les changements en temps réel avec une dimension pratique et interactive à la conception de votre site​​.

Wix facilite la gestion du stock et de la logistique dans une interface unique pour gérer vos données de produits, vos listes et votre inventaire. Cette centralisation des informations par Wix garantit à la fois précision et cohérence. La plateforme est conçue pour s'intégrer facilement avec des services de dropshipping et d'impression à la demande (POD), et permet la synchronisation des sites Wix avec des plateformes comme Amazon ou Instagram​​.

Avec plus de 50 passerelles de paiement sécurisées et une solution intégrée, Wix Payments, la plateforme s'assure que le processus d'achat est non seulement sécurisé, mais aussi flexible et adapté à tous les acheteurs. Cette ouverture est synonyme de réussite surtout dans l'expérience d'achat et sans l'augmentation des taux de conversion​​.

Vous pouvez personnaliser les méthodes d'expédition, les délais de livraison, les tarifs et offrir diverses options de livraison à vos clients.

Les bémols remontés sont les résultats SEO ainsi que la vitesse de chargement des pages, tous deux plutôt lents, ce qui impacte la remontée des pages Wix sur les résultats des moteurs de recherche comme Google...

Avantages 🌟Inconvénients 🚧
👍 Facilité d'utilisation💸 Coûts supplémentaires à prévoir
🛒 Outils de vente et de marketing intégrés🔄 Temps nécessaire à la personnalisation du design
🔍 Modules fluides et bien pensés-
🎨 Large gamme de modèles-
🔗 Intégration avec des applications tierces-
⚙️ Adaptable selon les besoins-

Et vous, quelle solution allez-vous choisir pour la suite de votre aventure entrepreneuriale ? Ce comparatif vous permettra de mieux éclairer vos décisions et de mieux vous informer sur les solutions qui existent. A vous de jouer : examinez les prix compétitifs et les offres des différents hébergeurs, pesez les options de paiement souples et les fonctionnalités de boutique en ligne pour enrichir votre site.

Les solutions d'hébergement que vous envisagez pourraient transformer votre présence en ligne en un succès durable : la balle est dans votre camp pour bien choisir votre plateforme e-commerce qui propulsera votre projet vers de nouveaux sommets !

Pour aller plus loin, voici une liste des meilleurs sites e-commerce.

Akostic.com le 13 février 2008 à 10:10

Merci d’avance pour cette série d’articles. On s’aperçoit quand même que l’expérience utilisateur peut varier assez significativement d’une solution à une autre, tu ne trouves pas ? Peut être certains critères pourraient être rajoutés :


> La flexibilité de la plateforme en termes de design : positionnement des éléments sur la page ?

> Les solutions proposées pour optimiser d’un point de vue référencement ? (ex:rewriting des urls, remplissage des « alt »,etc)

> La facilité de prise en main de l’outil ?


Ce n’est que des propositions , tu en penses quoi ?


Gregory le 13 février 2008 à 10:29

Tout à fait Akostic. Je voulais faire un billet sur les interfaces d’administration de chaque plateforme également au départ. Bon, en plus d’être vraiment trop long je me suis aperçu qu’elles étaient toutes dans leur ensemble assez difficiles à prendre en main pour un nouveau venu dans l’informatique. Peut être qu’il vaudrait mieux mettre ce que la plateforme offre en terme de support plutôt que de facilité.

Pour la flexibilité en terme de design, en effet, c’est un très bon critère.

Au niveau du référencement également mais je ne suis pas sur d’avoir les informations pour toutes. Dans ce cas je questionnerais les responsables sur ce point. C’est un axe très important car il ne faut pas se voir limité par la plateforme…

Je mettrais à jour ce billet avec ces nouveaux éléments, promis.


kandy le 13 février 2008 à 12:04

Bonjour


Il existe egalement une solution pour les tpe et commercants portée par les Chambres de Commerce. C’est le portail AchatVille.

Achatville regroupe actuellement 190 000 commerces (gratuitement) en annuaire, et 2000 commerces ont 1 site (sites vitrines ou site de vente en ligne avec paiement sécurisé).

Les prix varient entre 15 et 30 €/ mois ( selon le nb de pages que comporte le site) sans engagement de durée.

Sont compris,dans ces tarifs, : la realisation du site, l’accompagnement personnalisé, la formation du commercant, les mises à jours ( sans aucune limites), l’hebergement, le nom de domaine, le reférencement et la communication locale.

Si vous souhaitez plus d’infos, n’hésitez pas ….. et Merci pour votre blog … !!!

kandy


MOREL le 13 février 2008 à 12:23

Bonjour,


Pour mon premier post (je lis régulièrement par RSS, mais n’écris pas souvent :p ), je peux au moins te faire avancer (un peu) dans tes recherches en te disant que Création Web et Shop application c’est la même boîte … même chose avec solution-ecommerce.eu (voir adresses postales en bas de page)


Sinon, il y a aussi : ecommerce-solution.fr ; emarchand.com ; yahoo store (en anglais)…


Enfin, nous allons nous aussi lancer notre solution e-commerce mais avec une vision plutot sur-mesure (nous estimons que les besoins ne sont pas les mêmes pour chacun de nos clients).

Elle sera basé comme pas mal de prestataires déjà, sur osCommerce, mais en l’optimisant d’un point de vue ergonomique pour l’internaute/client afin de baisser le taux de rebond, mais aussi pour l’administrateur avec un gain de temps à la clé.


Le projet est en cours, il faudra patienter mais je te tiendrai au courant pour figurer dans ta liste


En tout cas bravo et bon courage dans tes recherches…

Cordialement,

Mathias


Léo le Naour le 13 février 2008 à 16:42

Bonjour,

Juste une précision, notre solution (Clicboutic) est proposée à des tarifs entre 100 et 300 € / an et non par mois.


A bientôt

Léo le Naour

Clicboutic.com


Thibault le 13 février 2008 à 17:49

Hello,


merci pour cette liste très exhaustive. As tu aussi prévu de parler des solution ecommerce opensource (Thelia, OScommerce, Magento, etc) que l’on peut customizer ? des couts associés à la custumization si on sait pas le faire soit même ? Sinon cela pourrait compléter ton dossier … ce serait intéressant.


Thibault


Fred de ConseilsMarketing.fr le 14 février 2008 à 00:18

Salut,


Pas ma comme article, je vais en faire un lien sur mon blog dans mon dernier article sur l’ecommerce.


Juste une petite précision, il manque dans ta liste Ciel et sa solution d’ecommerce liée à son logiciel de gestion.


C’est certes que quelques centaines de boutiques ecommerce, mais c’est quand même un des 5 premiers acteurs de l’ecommerce en France en termes de boutiques (même si elle est totalement liée au logiciel de gestion et ne peut être utilisée séparément).


Voir plus d’infos sur


nb: pour info Oxatis est lié à EBP, le concurrent de Ciel…


A +


Gregory le 14 février 2008 à 09:24

Léo > Désolé j’ai corrigé

Thibault > En effet, un dossier sur les solutions open sources est également en préparation

Fred > Merci pour le lien !


Olivier - 42Stores le 14 février 2008 à 10:50

Gregory, les choses ont beaucoup bougés sur 42Stores. Tu peux me re-envoyer le questionnaire pour que je le mette à jour ? Par exemple, 1000 boutiques ont été ouvertes aujourd’hui !


Gregory le 14 février 2008 à 11:15

Olivier > C’est fait


Patrice le 19 février 2008 à 09:04

Bonjour,


J’ai à réaliser du référencement pour mes clients qui possèdent certaines de ces solutions. C’est souvent bien fermé pour pouvoir modifier le contenu des pages pour les optimiser et donc rendre la boutique plus visible. Car de nombreuses boutiques ne sont pas nécessairement bien visibles du fait d’une mauvaise optimisation.


Comme d’autres, je propose que le critère de facilité de référencement soit pris en compte:

- modification des tags pour chaque page (rubriques, articles, …)

- possibilité d’avoir des pages statiques totalement libres

- possibilités de jouer sur les balises alt des images

- possibilités de jouer sur les titres, les balises H1, …


Bien cordialement

Patrice


Matthieu - Kiubi le 19 février 2008 à 15:05

@Patrice : il est effectivement toujours surprenant de voir à quel point les plateformes « leader » n’ont pas su évoluer dans ce domaine, le référencement étant pourtant la problématique n°1 pour les marchands.

C’est peut-être pour ça qu’elle mettent en avant tous ces partenariats avec des solutions d’achat de trafic (comparateurs, guide, …) par ce qu’elles ont du mal a avoir des sites qui se référencent naturellement… qu’en pensez-vous ?


Akostic.com le 19 février 2008 à 15:18

Bonjour à tous,


Je me permets de faire un nouveau commentaire voyant l’importance que la dimension de la visibilité représente pour tous.

En effet, tout comme vous je pense que cela devrait être un pré-requis et avant que Gregory nous propose cette série de billet, je pensai aussi que les différents acteurs proposaient des solutions plus abouties sur ce point.

Au cours de mon expérience professionnelle, j’ai eu l’occasion de travailler avec une agence Nantaise qui s’appelle Artiss. Celle-ci a développé un CMS en prenant en compte dès l’amont cette dimension et s’est entourée d’une équipe de référenceurs pour la mettre au point. Peut être qu’il serait bon d’étudier cette solution qui se positionne en solution plutôt haut de gamme sur le secteur ? Qu’en penses-tu Gregory ? Une charge de travail en plus


Gregory le 19 février 2008 à 15:31

Huuum Merci Akostic, c’est sympa !!

Artiss tu dis, je vais me renseigner un peu. En tout cas, il y a déjà d’autres présentation en préparation depuis la publication du premier billet. Pas mal de plateformes que je ne connaissais pas m’ont contacté…

Tant que j’y suis autant faire le plus complet possible.


Akostic.com le 19 février 2008 à 15:34

Si tu veux les coordonner du directeur de l’agence n’hésites pas à m’envoyer un e-mail. Bon courage et merci encore pour ce beau travail.


Patrice le 19 février 2008 à 15:35

@Mathieu,


Je suis assez d’accord avec vous. Le but d’une boutique est bien d’être vue et non le contraire. Je me demande même si ce n’est pas un moyen pour certains éditeurs d’avoir des revenus complémentaires par les plateformes qui renvoient du trafic pas toujours qualifié d’ailleurs.


3 exemples :

Un de mes contacts a une boutique avec une page d’accueil qui demande à cliquer sur ‘Entrer’ pour arriver à la page principale de la boutique. C’est un non sens en termes de référencement car le contenu de la première page est presque vide.


Un autre contact génère un énorme contact provenant des portails comparatifs et a un taux de conversion très faible (moins de 2 pour mille). Soit le trafic est mal qualifié en amont soit les produits ne sont pas faciles à vendre.


Une dernière boutique en ligne (www.1max2hd.com) qui vend des DVD blu-ray a elle un taux de conversion de près de 2 pour cent et un nombre de pages vues par visite de plus de 8. Les visites provenant d’un portail comparatif donne un nombre de page par visite de 1.5. Ce qui va vers le fait que le trafic n’est, à mon avis, pas nécessairement bien qualifié.


Cordialement

Patrice


jerome le 21 février 2008 à 07:35

Bonjour Grégory.

bravo pour ce gros boulot ! j’imagine que ceux qui veulent lancer leur boite seront heureux.

ce qui serait bien, c’est à la fin de faire un tableau comparatif (type fnac lab) avec en ligne les fonctionnalités essentielles (url rewriting …) et en colonne les solutions.

bravo encore!


Matthieu - Kiubi le 21 février 2008 à 09:35

@jerome : l’url rewriting peut être considérée comme une fonctionnalité « de base » a avoir dans un CMS ou une plateforme, néanmoins, la difficulté d’un tableau « synthétique » c’est qu’il ne prend que rarement en compte les aspects qualitatifs.

Il y a ainsi de nombreuses façons de faire du Rewriting, certaines plus efficaces que d’autres : par exemple je connais une plateforme (non listée ici) qui intègre dans ses urls réécrites des identifiants de sessions, ce qui est d’une bétise absolue…

Par ailleurs il y a des critères plus essentiels (pour le référencement) comme la possibilité de respecter la sémantique du (X)HTML, d’individualiser les title et description ; mais tout ça peut nous faire perdre de vue que l’essentiel c’est que le site fasse vendre !

Et dans ce contexte, quoi qu’en disent certains, les possibilités de personnalisation du graphisme et de la mise en page on un rôle essentiel à jouer au service de l’ergonomie globale du site.

Evidemment tous les éditeurs consultés répondent que tout est « 100% personnalisable » en pratique nombre d’entre eux ont des gabarits figés qui limitent grandement les possibilités de mise en page.

Le plus simple est de consulter les sites données en exemple pour vous faire une idée…


Laurent H le 22 février 2008 à 06:57

J’aurais aimé vous rencontrer + tôt, car j’ai effectué cette démarche de tour du marché il y a quelques mois.

Dans cette catégorie des solutions paramétrables, signalons aussi GULLIVER, à Marseille, qui disposent de fonctionnalités de web-marketing et une solution allemande distribuée en France par une SSII, GRETA (super rigide à mon goût, mais robuste — allemand, quoi .


Personnellement, après de nombreuses années dans la VAD, j’ai choisi d’aller me faire faire un site « sur mesure », en liaison avec un back-office et des prestataires performants. C’est plus cher, mais ça fait la différence…


mon trampoline le 23 février 2008 à 23:15

Salut,

Merci mais comme pour d’autres, cette étude arrive 4 mois trop tard. Je suis sur Oxatis et pas mécontent bien que je suis incapable de savoir si je serais mieux ou moins bien ailleurs.

Et c’est bien là tout le problème…


Sinon, j’attends avec impatience un comparatif sur les solutions gratuites. Mon intérêt serait de pouvoir créer rapidement des minis boutiques et de passer ensuite à des boutiques plus sérieuses si cela fonctionne.


Bon courage et merci


Stéphane le 25 février 2008 à 11:28

Une solution d’e-commerce qui existe aussi basé sur un moteur propriétaire en constante évolution.

Vous pouvez me contacter et je serai ravi de vous donner plus de précision sur le logiciel.

En attendant, bravo pour le travail d’investigation réalisé et les résultats obtenus.

Cordialement


Matthieu - Kiubi le 25 février 2008 à 14:27

Salut à tous, j’ai le sentiment qu’il y a un petit flou sur la notion de « plateforme » qui mériterait d’être clarifié/débattu.

Si on considère que tout logiciel « hébergé » (donc en gros, n’importe quel site web avec une base de donnée…) est une plateforme, chacun des 17000 prestataires web de France va y aller de sa « solution », je ne suis pas sûr que ça permette de faire une synthèse claire…

Je vois dans la liste actuelle déjà plusieurs solutions qui, à mon sens, ne devraient pas être qualifiées de « plateforme », ce qui n’enlève rien à leurs autres qualités.


Olivier - 42Stores le 25 février 2008 à 14:52

Pour moi, une plateforme est une solution en ligne, sur abonnement qui évolue dans le temps.

Cette notion d’évolution dans le temps est importante et significative par rapport à l’aspect « plateforme ».


Clairement, un OSCommerce packagé n’est pas une plateforme. De même façon, il ne faut pas confondre abonnement et financement !


Léo le Naour le 25 février 2008 à 14:56

Bonjour,

Concernant la notion de plateforme :

@Olivier : cela signifie obligatoirement que dans le cadre d’un accès à une plateforme le client est lié contractuellement au prestataire et ne peut être propriétaire de sa boutique ce qui recoupe donc le critère abonnement / financement ?


Olivier - 42Stores le 25 février 2008 à 15:06

Léo, c’est le principe. Le prestataire apporte un service. Le client reste propriétaire du fond de commerce, de son fichier client, des ses contenus, mais pas du logiciel.

Mais ce n’est pas le logiciel qui apporte de la valeur (OSCommerce est gratuit par exemple), mais sa mise en oeuvre :

- avec une web agency vous payez la mise en place du logiciel, après vous vous débrouillez. Si vous voulez évoluer, vous re-payer.

- dans le cadre d’une plateforme, vous payez pour un service continu.


La démarche est totalement différente : les plateformes vous permettent d’avoir des prestations très complètes pour un tarif ridicule.


Mais attention, rien à voir avec eBay : vous développez votre fond de commerce, et pas la notoriété de la plateforme !


Léo le Naour le 25 février 2008 à 15:15

Oui mais j’ai un peu de mal à comprendre ce que peut faire le client à l’issu de sa période d’engagement avec uniquement son fichier client puisqu’il ne peut plus utiliser son site sans prolonger son abonnement. Au surplus rien n’empêche le propriétaire la plateforme de profiter de cet engagement pour augmenter le tarif à l’issu de la première année. Comme le client n’est pas propriétaire de son site c’est le propriétaire de la plateforme qui est en position de force pour négocier le tarif de renouvellement. Attention je ne dis pas que toutes les grosses plateformes le font mais j’ai déjà eu des clients qui m’ont mentionné de telles pratiques.

Une autre conséquence de l’utilisation d’une plateforme propriétaire est le fait que pour protéger son logiciel le fournisseur ne fournit pas l’accès au code source ce qui empêche le client de choisir le prestataire (graphique, technique, référencement) qui pourra intervenir.


D’un point de vue global concernant le tarif des plateforme dans la mesure où la plateforme est un logiciel propriétaire elle doit être amortie et c’est donc sur le tarif final que ce coût supplémentaire est répercuté. De plus comme aucune plateforme ne peut prétendre à la complétude de nombreux clients ont besoin de fonctions supplémentaires / personnalisées qui doivent être dans le cadre d’une plateforme propriétaire développées de A à Z alors que dans le cadre d’un logiciel libre très utilisé comme oscommerce plusieurs milliers de modules existent et ne demandent qu’à être adaptés à très faible coût.


fred le 25 février 2008 à 15:25

Bonjour,

J’avais choisi une plateforme en me disant que puisque je passe par une société, alors mon site sera sécurisé (transaction bancaire lors de l’achat par le client).

En fait, les modules pour OScommerce ou virtuemart m’offrent la même sécurité?

Oui, non?

Votre opinion SVP…


Patrice le 25 février 2008 à 15:47

Bonjour,


Je rejoins Léo dans son analyse. Pour quelqu’un qui se doit faire un choix d’outil pour sa boutique en ligne, les questions à se poser en dehors du prix ce sont :

- les fonctionnalités particulières dont il peut avoir besoin et qui ne seront pas nécessairement développé par un fournisseur d’une solution clé en mains, en général fermée avec sources inaccessible. Ex URL rewriting non accessible et ne pouvant pas être implémenté.

- le choix entre la location et l’achat d’une solution. Avec la location lorsqu’on arrête car pas les fonctionnalités attendues ou pour un coût qui devient hors budget, on n’a pas grand chose exceptée tout ce qui peut être exporté de l’outil. A l’achat, on a les sources (en tout cas, il faut faire en sorte de les avoir) et on peut toujours faire appel à un autre prestataire. On achète alors sa liberté future. Par contre l’investissement pour démarrer est plus lourd.

- la pérennité de la solution, même si je pense qu’il est pas facile d’avoir des certitudes sur ce point.

- l’évolution de la solution dans le temps. Un éditeur peut faire certains choix stratégiques et ne pas faire évoluer l’outil, comme l’utilisateur le souhaiterait.


Il y a bien bien évidemment d’autres critères. Je vous laisse en débattre.


Cordialement

Patrice


Olivier - 42Stores le 25 février 2008 à 16:12

Le choix n’est pas facile, c’est bien pour ça qu’il existe de nombreuses solutions et qu’elles sont toutes différentes !


Pour la sécurité, un module OScommerce, bien installé et configuré assure la même sécurité. Mais ce n’est pas forcément évidement à faire, on peux facilement oublier un truc…


C’est un leur que de croire qu’OSCommerce est facile à faire évoluer. Plus vous installer des contribs, plus c’est difficile d’en installer ! Ce n’est vraiment pas donné à tout le monde. Et franchement, je pense que le e-commerçants à autre chose à faire que de bricoler sa boutique…


En plus du problème de compétence, vient le problème de l’argent. En fonction du budget que l’on a, les solutions sont radicalement différentes.


A l’idéal, sans contrainte de budget, il faudrait développer soit même sa boutique, avoir plusieurs développeur à plein temps pour faire évoluer les fonctionnalités en permanence pour répondre au mieux au besoin de son propre marché. Mais tout le monde ne peux pas s’appeler Amazon.


Matthieu - Kiubi le 26 février 2008 à 10:27

@Leo : Plateforme ou pas, le prestataire est toujours en position de force par rapport au client, les contrats commerciaux sont là pour cadrer ça…

Concernant une « vraie » plateforme qui vise de plusieurs centaines à plusieurs milliers de clients, la politique tarifaire se doit d’être transparente et cohérente, faute de quoi le modèle économique ne tient qu’un temps.


Toujours @Léo, ce n’est pas parce qu’une plateforme ne donne pas accès au code source qu’on ne peut pas choisir de prestataire pour le graphisme et le référencement, seul le développement est bridé voir impossible. Par contre, en pratique, les principaux éditeurs de plateforme cherchent à se substituer aux agences web, d’où sans doute votre réaction sur ce point : nous avons chez Kiubi une autre approche où chaque intervenant d’un projet web trouve sa place.

Vous mentionnez le fait que les plateformes proposent un nombre limité et pas extensible « à volonté » de fonctionnalités… heureusement ! Au même titre que je peux parier que vous n’utilisez environ que 10% des possibilités offertes par Word, les besoins courants en matière d’e-commerce sont connus et l’objectif des plateformes est de répondre à xx% de ces besoins. Plus xx grandit, plus ça devient ingérable pour le e-commerçant de base.

Dans le cas « pas plateforme », l’adaptation d’un module e-commerce à un coût qui croit avec le temps (il faut le maintenir, le faire évoluer, s’assurer des comptabilités croisées avec tous les autres modules, etc…) ce genre de « petites choses » est en pratique très souvent une des causes de dépôt de bilan des agences web (qui doivent gérer des dizaines de sites) qui n’ont pas anticipé cet aspect.


@Leo, @Patrice : Concernant l’open source, il y a toutes les chances pour qu’un client qui vienne voir un prestataire avec une application développée par un confrère, même sur une base open source, se voie invité à « une refonte » car il suffirait qu’il y ait une ligne de code « pas comme il faut » quelque part pour que l’application du client mette en péril d’autres sites dans le cas d’un hébergement mutualisé. Parler ici de liberté me semble très optimiste… par ailleurs la valeur d’un site pour le e-commerçant ne réside pas dans le code mais dans le service qui en résulte.


@fred : Oscommerce ou VirtueMart sans prestataire n’offre rien… dans les deux cas il vous faut un bon outil ET un bon prestataire.


@Patrice : je pense qu’il y a encore beaucoup de monde qui, comme vous, pense qu’un projet open source évoluera forcément dans le temps dans la direction souhaitée par les clients… je répondrais par la question suivante : depuis combien d’années attend(i)ons-nous la « MS3″ de Oscommerce ?? Pour « passer » à Magento il faudra… exporter les produits, les clients, etc… exactement comme si vous sortiez d’une plateforme ou vouliez y entrer.

Ce cas précis est pour moi très révélateur du fait que, régulièrement, faire évoluer un code source ne suffit plus : il faut repartir sur de nouvelles bases ; rompre avec la continuité ; cela pose sous un angle nouveau la problématique de pérennité ; je prendrais ici une métaphore : si les bâtiments physiques (maisons, immeubles) devenaient des ruines au bout de 5 ans, pensez-vous qu’il y aurait beaucoup de propriétaires ?


Les plateformes se doivent d’assurer une continuité de service, même en cas de rupture dans l’évolution du code : c’est ça que le client paye (ou devrait payer).


Gregory le 11 mars 2008 à 18:54

A noter l’arrivée de deux nouvelles plateformes dans ce comparatif : klik & Shop et Proxi-Store (présentation publiée demain matin)


JM le 12 mars 2008 à 15:02

Bonjour,

J’avais fait une petite étude et j’avais trouvé espace boutik qui est très intéressant : , tu peux contacter Stéphane, j’avais apprécié le professionnalisme dans les réponses apportées à nos questions, puis notre projet a pris du retard pour se réorienter.


Matthieu - Kiubi le 12 mars 2008 à 16:21

JM, ça ressemble curieusement à du OSCommerce…


JM le 12 mars 2008 à 18:46

Osc est un modèle mais ils ont tout reecrit, j’avais posé la question.


Gregory le 5 avril 2008 à 14:15

J’ai mis à jour le comparatif après la publication des présentations de CyberShop ASP, Espace Boutik et ITIS Commerce…


Giloup le 20 mai 2008 à 10:55

Bonjour,

Très bon comparatif ! Avez-vous prévu d’interviewer Orange qui doit aussi être un acteur important de la scène.


Vincent le 24 juin 2008 à 09:07

Bonjour,


Merci pour ce comparatif. Effectivement, ce genre de chose manque pour comparer toutes les offres. Je voudrais également vous faire part des solutions e-Commerce de lycos qui vous offre un environnement simple et complet pour débuter. Un des avantages à souligner et la partie marketing de l’offre. Dans la gamme e-Commerce, il y a l’intégration de module de type eBay ou Kelkoo et bien sûr quelques outils indispensables tel que promotion, produits croisés, moteur de recherche basique, groupement de client, newsletter …

Voici le lien du site où vous pourrez trouver toutes les informations dont vous aurez besoin :


Matthieu - Kiubi le 24 juin 2008 à 17:31

@Vincent : A priori, Lycos, tout comme Amen et beaucoup d’autres grosses structures commercialisent en fait les solutions de E-pages.


Gregory le 24 juin 2008 à 17:54

Je me lève et je confirme :p


Vincent le 24 juin 2008 à 18:01

Merci pour l’info


isabelle le 10 août 2008 à 06:41

J’ai reçu un devis de rpack, dans les 15000 balles le site… au revoir rpack.


Mathias le 13 août 2008 à 12:41

@Isabelle : 15000 balles, pour toi c’est 15000 FF ou 15000 € ? il peut y avoir confusion pour ceux qui on encore tendance à raisonner en Francs ;o)

Sinon, peux tu décrire un peu plus la prestation pour le prix …?


HANTZ le 25 août 2008 à 17:17

bonjour,


tout d’abord voici ma question :


pouvez-vous me dire quel est la part de marche du leader du marche de l’édition de site internet (en % et volume)


HANTZ le 25 août 2008 à 17:19

bonjour,


j’aimerai savoir quel est la part du marche du leader de l’édition de site internet (en % et volume)


aussi je vous présente une solution qui a retenu toute mon attention :


cordialement


ELOTO le 25 août 2008 à 17:23

bonjour,


ci-joint notre offre qui présente la particularité de se démarquer auprès des fournisseurs de solutions génériques en site vitrine et e-commerce auprès des très petites structures


NB de clients : LANCEMENT DES OFFRES PACKS PACKAGEES DEPUIS JANVIER 2008

S’adresse à : indépendant, Très petites et moyennes structures

Coût : Dès 990 € HT (côut unique) avec charte graphique sur mesure

Sa différence : liaison avec ILONISE CRM pour optimiser les contacts provenant du site internet et récupération des bon de commandes clients

Un outil 100% adaptés pour des petites structures souhaitant centraliser l’information de l’entreprise


expert magento le 16 octobre 2008 à 18:53

Bonjour,


Bravo pour cette liste fort intéressante des plate-forme e-commerce !

Effectivement, il serait intéressant de pouvoir comparer ces différentes offres à ce que propose Magento qui me semble être de loin, la solution la plus aboutie.


anne le 9 décembre 2008 à 09:47

Et La solution Vaisonet ? vous en parler dans le blog mais pas dans cette liste, elle est pourtant une solution complète pour le TPE et PME tout comme power boutique .

Vous la connaissez, je vous invite à mieux regarder ses fonctionnalités et vous verrez sa différence.


Cordialement.


Jeannot le 9 décembre 2008 à 10:21

Bonjour,

avez vous déjà eu connaissance d’une plateforme gratuite…? Je suis tombé dessus par hasard et apparemment ça a l’air pas mal au 1er abord! Bien que dans ce domaine le gratuit ne soit pas des plus rassurant et surtout un peu « gênant » pour être dans un comparatif comme celui-ci!

Si j’ai bien compris ça doit être d’origine espagnole mais avec une version Fr et ça commence par un « K »! Si quelqu’un a des infos dessus ça pourrait être intéressant!?


kat26 le 15 décembre 2008 à 19:17

Au sujet d’achat ville le positionnement des chambres de commerce en tant que prestataire en conception de site internet me gêne un peu.

Il ne faut pas oublier que les CCI vivent en partie de fonds publics (la taxe professionnelle que vous payez chaque année).

LE fait qu’ils concurrencent ensuite les professionnels est quand même un comble (on a un peu l’impression de payer pour se faire … )


Olivier 42stores le 15 décembre 2008 à 20:09

kat26> Je connais très bien la problématique des CCI, et elle n’est pas simple… L’idée de la plus part des services est de suppléer aux entreprises privés lorsqu’elles n’offrent pas de service à leur ressortissant, (par exemple en créant les écoles de commerce lorsqu’il n’y a pas de formation). L’objectif est souvent le soutien et la modernisation de l’économie locale.


Dans le cas d’Achats-ville, l’idée était de mettre les commerçants sur Internet. Sachant le taux d’équipement en site web des TPE, l’idée est louable… D’autant plus que les commerçants qui sont dans Achats-Ville n’auraient certainement pas été voir une agence web. Le probleme est plutôt qu’Achats-ville est une solution « vieillissante » (pour ne pas dire plus…) et qui fait plus de commerçants déçus du web que d’enthousiastes !


42Stores se positionne totalement en face de la solution Achats-ville, y compris avec l’ensemble des dispositifs de sensibilisation, d’accompagnement, de formation nécessaire… mais avec une solution et une approche moderne, qui mène les entreprises à la réussite sur le web!


kat26 le 16 décembre 2008 à 00:09

« suppléer aux entreprises privés lorsqu’elles n’offrent pas de service à leur ressortissant »

Peut-on dire qu’il y ait une région de France ou il n’y ait pas d’entreprise privée créant des sites internet ? Ils ont justement utilisé cet argument pour justifier l’utilisation d’achat-ville. Les professionnels en sont tombés de leurs chaises!

Dans ma région, rien que dans l’annuaire nous sommes près de 30 (dont 5 ou 6 à faire des sites ecommerce de très bonne facture).


Je connais un peu la problématique des CCIs, c’est aussi pour les chefs de service avoir des missions (qui justifient leur salaire). Avec le boom actuel du ecommerce il ont donc fait preuve d’opportunisme sans professionalisme derrière.


Le pire comme vous le dites très justement c’est qu’ils proposent à peine mieux qu’une page perso.


kat26 le 16 décembre 2008 à 00:21

Permettez-moi de continuer,

J’ai du mal à apprécier le concept d’ »idée louable » quand on lance son projet en catimini, sans impliquer les prestataires locaux qui de surcroit ont des offres supérieures techniquement à la votre et pas tellement plus onéreuses.


Olivier 42stores le 16 décembre 2008 à 00:37

kat26 > Je sais pas dans quelle région vous êtes, mais normalement la CCI à du lancer un appel d’offre pour Achats-Ville…


Ceci dit, je ne défends pas, j’explique ! D’ailleurs, pour les raisons que vous énoncez, certaines CCIs n’ont pas cherché à mettre en place de dispositif concernant Internet pour leurs ressortissants.


Certaines n’ont même rien fait du tout… quoi, j’entends même au fond de la classe dire que certaines pensent encore qu’Internet n’est qu’une mode !


kat26 le 16 décembre 2008 à 01:17

à ma connaissance pas d’appel d’offres.


J’ai compris que vous ne les défendiez pas et votre intention d’expliquer est louable (elle ). J’ai juste l’impression en vous lisant de réentendre le discours des chefs de service.

En tous cas c’est tout à l’honneur des CCIs dont vous parlez de n’avoir pas cherché à mettre en place ce dispositif à condition de mobiliser les professionnels de leur région pour proposer des services adaptés aux petites entreprises (ce qui n’est aujourd’hui pas très difficile : on est loin des tarifs exhorbitants d’il y a 8 ans)


Jeannot le 16 décembre 2008 à 12:06

C’est au sujet de la mention quasi systématique en bas « powered by trucmachin ecommerce » ou « votre solution ecommerce »… je sais bien qu’il y a obligation de mettre les infos de l’hébergeur mais c’est souvent trop visibles, je constate cependant que c’est plus discret sur wizishop seulement dans les infos légales!


Je pense même que c’est un frein pour certains ecommerçants potentiels car c’est un peu comme donner les coordonnées d’un fournisseur à un concurrent, en relativisant!

Sachant qu’il y a tout de même moyen de trouver facilement les coordonnées pour celui qui veut les chercher, je ne pense pas que ça vous fasse perdre des clients bien au contraire!

Evitez donc le powered en bas de pages!


fred le 6 mars 2009 à 13:13

Une solution non indiquée et pourtant perfomante.

La solution gulliver.com est éprouvée et à de nombreuses références.

Elle est très souple et offre de nombreuses fonctionnalités webmarketing (emailing en nombre avec routage pro; gestion des affiliations et un optimiseur adword très malin; suivi temps réel des parcours …)

la solution s’adresse au PME ayant déjà une expérience e-commerce car le paramétrage est très complet (il faut savoir ce que l’on veut faire)

elle gère actuellement le plus important comparateur de mutuelles de France (www.mutuelle-conseil.com) En moyenne les sites avec cette solution font un CA de 45000 €/mois.

technique: oracle, progiciel, php5, mode asp ou serveur dédié.

le prix: entre 1200 et 5000 €.


Thomas le 2 avril 2009 à 10:13

Concernant le projet Achat-Ville, c’est l’entreprise EOLAS (basée à Grenoble) qui développe la plateforme en la proposant d’abord à la CCI de Grenoble, puis à d’autres en France. Les CCI aident les commerçants dans la mise en place de leur site sur la plateforme. Ces minis-sites permettent une meilleure visibilité pour les commerçants (ainsi que pour les associations de commerçants) et de leur donner une première expérience sur le net. Donc, la CCI n’est pas seule sur le projet et dépend d’EOLAS. Même si des choses doivent être améliorées surtout en matière de référencement, je trouve que cette plateforme est plutôt bien faite.

Après, si le commerçant s’y connait un peu en informatique il peut optimiser au maximum son mini-site.


kat26 le 25 avril 2009 à 16:50

Bonjour,

Le problème n’est pas dû qu’à la qualité très moyenne des sites et de l’accompagnement (graphisme, référencement, animation etc. c’est pas leur métier) mais surtout au positionnement d’une CCI en tant que concurrent de ses ressortissants. Comme vous le dites, c’est Eolas qui développe… mais c’est les CCIs qui commercialise. Et là les web agencies auront quand même du mal à démarcher les commerçants aussi vite que l’organisation chez qui ils s’inscrivent (il n’ont d’ailleurs qu’à les « cueillir » dès leur entrée au CFE). Pas sûr que ce modèle soit légalement pérenne (même si ça fait – trop – longtemps qu’il dure)


Thomas le 7 mai 2009 à 11:02

En ce qui concerne le portail Achat-ville, il est vrai que son mode de distribution est assez original. Les CCI commercialisent, et accompagnent les commarçants sur cette plateforme auprès des commerçants et EOLAS fournit l’hébergement. Pour avoir travailler pour une CCI de la région parisienne, je peux vous certifier qu’elles ne croient pas forcément en cet outil, mais que c’est un outil peu cher (50 €/mois). On peut aussi rajouter que la CCI prend le boulot de certains acteurs du e-commerce, car la plupart du temps, ils doivent saisir eux-mêmes les informations du site des commerçants (c’est notamment le cas pour les mini-sites des associations de commerçants). Donc proposer, la commercialisation d’une solution e-commerce aux CCI serait plus judicieux et tout le monde serait gagnant : le marchand qui aurait un interlocuteur qui connaît son métier, la CCI qui aurait moins de boulot à faire et les entreprises proposent des solutions de boutique en ligne « clé en main ».


Jean-Marc Salaun le 11 juin 2009 à 15:12

Bonjour, il existe également Isotools e-Commerce.


Caractéristiques essentielles :

- sites e-commerce BtoC et BtoB avec couplage à la gestion commerciale de l’entreprise : Cegid, Sage, SAP, Divalto, Navision, etc.

- projet à partir de 20 k€ tout compris

- utilisé par des entreprises de taille moyenne. Ex: Avance Diffusion, Formen, CNDP, DDP, Girondins de Bordeaux, Zannier, Tetenal, etc.

- plus de 3000 clients utilisent Isotools.


Voir


Thomas le 11 juin 2009 à 15:29

Bonjour, il existe également l’offre d’hébergement « clé-en-main » de PrestaShop : PrestaShop.Me :

S’adresse à : tout commerçant qui souhaite faire un premier pas dans le commerce sur internet qui n’aurait pas de connaissances particulières en informatique.

Coût : 40 € HT/mois + 12.5€ HT pour le nom de domaine personnalisé (en option)

Sa différence : Utilise la dernière version du logiciel PrestaShop et permet d’accéder un support technique de qualité.


Je vous invite à vous rendre sur notre site .


NATUREO le 5 août 2021 à 14:47

merci de cette étude intéressante.

Schiel Coralie le 18 août 2021 à 18:24

Merci à vous Natureo pour votre commentaire !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Créer sa boutique

Comment créer un site de vente en ligne en seulement 90 minutes ? [Guide 2024]

Créer sa boutique

Se lancer dans l'e-commerce : Guide et conseils pour créer votre commerce en ligne

Créer sa boutique

17 raisons qui prouvent que WiziShop est votre meilleure solution e-commerce en 2024

Créer sa boutique

Comment créer une boutique en ligne qui réussit : Le guide en 15 étapes clés [2024]

Créer sa boutique

Que vendre sur Internet ? Conseils et meilleurs produits à vendre en ligne [2023]

Créer sa boutique

Comment ouvrir une boutique en ligne en 2024 ? Guide avec étapes et conseils clés

Créer sa boutique

Créer un site marchand : Guide avec les étapes clés et pièges à éviter au lancement

Créer sa boutique

Le e-commerce : Guide complet avec définition, avantages et conseils

WiziShop

Créez votre boutique en ligne

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

Vous avez déjà un compte WiziShop ?
Connectez-vous

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Profitez d’un essai gratuit puis de votre premier mois à 1€ !

Symbole Euro Test gratuit
pendant 3 jours
Symbole Carte Bancaire Aucune carte
bancaire requise
Symbole Fonctionnalités Accès à toutes les
fonctionnalités
Symbole Engagement Sans engagement