Comment booster votre webmarketing avec un audit SEO de votre site web ?

Publié par Guilhem sur le Blog ecommerce de WiziShop dans la rubrique Ressources pour E-commerçant, le mercredi 3 août 2016 | 2 commentaires

Avant de commencer, partons sur de bonnes bases… Savez-vous ce qu’est un audit ? C’est une expertise professionnelle qui peut avoir différents objets. Par exemple, il est souvent question d’audit dans le secteur financier ou comptable. En webmarketing, les audits sont courants et très souvent réalisés par des agences ou des consultants. Apprenez à faire votre propre audit qui vous permettra ensuite d’ajuster votre stratégie e-marketing afin de booster votre référencement !

audit-SEO


Réalisez votre audit SEO par vos propres moyens ! En utilisant les bons outils avec la bonne méthode, vous pouvez le faire ! Afin de gagner du temps, demandez conseil à des experts webmarketing afin d’être accompagné dans la méthodologie de votre audit référencement. Pour commencer, découvrez ci-dessous, toutes les étapes afin de mener à bien votre premier audit SEO !

Pourquoi réaliser un audit SEO ?

Dans un premier temps, sachez qu’un audit doit être réalisé à intervalle de temps régulier afin de suivre votre évolution sur Google et ainsi d’assurer votre performance au fil du temps. C’est aussi l’occasion de vous rendre compte si votre site est optimisé pour les bons mots-clés. Enfin, faire un audit SEO sera un atout essentiel pour votre stratégie puisque cela vous permettra de mettre à jour votre site et votre contenu en fonction des préconisations données par Google.

L’objectif d’un audit SEO n’est pas seulement de détecter d’éventuels problèmes techniques et/ou structurels. C’est aussi de vérifier si les visiteurs peuvent accéder sans encombre et rapidement à votre site internet. Est-ce que le maillage interne de votre site est clair ? Est-ce que vos landing pages sont facilement accessibles ? Est-ce que vous êtes positionnés sur les mots-clés recherchés par les internautes ?

L’audit SEO fait partie d’une méthodologie plus complète qui est l’audit webmarketing. Habituellement, un audit référencement naturel ne sera jamais fait seul. Il sera accompagné d’autres études portant sur le site web, sur l’e-reputation de l’entreprise, sur sa présence sur les réseaux sociaux,…

Les premiers éléments à vérifier dans votre audit SEO

Prenez en compte, dans un premier temps, des indicateurs comme le PageRank et l’AlexaRank dans votre audit SEO. Il s’agit d’indicateurs pertinents pour commencer.

  • Le PageRank est une note donnée par Google indiquant la popularité de vos pages web
  • L’AlexaRank est le classement des sites web les plus visités sur le web

Ces derniers vous permettent de comprendre si votre site web est populaire et visité. C’est un bon point de départ pour commencer les démarches qui suivent.

Ensuite, plongez dans l’analyse de votre référencement.

Le référencement de toutes vos pages web

Lorsque vous débutez votre audit SEO, vérifiez si vos pages web sont bien présentes dans l’index Google. Afin de vérifier si toutes les pages de votre site sont présentes dans l’index de Google, réalisez la requête « site:monsite.com ». Grâce à cette commande particulière, vous aurez sous la main toutes les pages indexées. La question qui se pose alors : est-ce que toutes les pages affichées correspondent bien à toutes les pages de votre site web ? Si vous ne retrouvez pas le même nombre de pages, c’est que certaines d’entre elles ont récolté des pénalités de la part de Google ou que le moteur de recherche n’a pas pu les trouver. En cause, la structure de ces pages peut-être.

Le positionnement sur les bons mots-clés

Dans un deuxième temps, vous devez vérifier que votre site est bien optimisé sur différents mots-clés. Chacune des pages de votre site web doit être optimisée sur un mot-clé (ou champ lexical) particulier, ceci afin que Google comprenne bien le sujet de votre page web. En effet, si vous optimisez chacune de vos pages sur différentes thématiques ou mots-clés, les robots ne comprendront pas réellement le sujet central. Cela sera sûrement le cas pour vos internautes aussi d’ailleurs…

Vous devez donc vérifier si vos landing pages ne s’auto-concurrencent pas. En effet, si vous utilisez le même-mot clé sur plusieurs de vos pages, vous cannibalisez votre propre travail. Si vous vous rendez compte que vous avez fait cette erreur, gardez la page qui est la mieux optimisée et supprimez l’autre au plus tôt.

Lorsque vous vérifiez l’optimisation de chaque page web, pensez aussi à prendre en compte le titre de votre page, sa description et l’URL en question. L’ensemble de ces éléments doivent être uniques et faire référence à une seule thématique commune. C’est de cette façon que l’on arrive ensuite à remonter sur des requêtes précises réalisées par les internautes dans le moteur de recherche.

Pour résumer, avec un audit SEO, repérez…

  • Les titres et les métas données à optimiser : vérifiez l’ensemble de vos balises / titres et faites en sorte de les optimiser pour les internautes. Ils doivent être uniques et expliciter votre contenu. Grâce à un audit SEO, vous pourrez voir quels sont les éléments présents/absents et optimisés/non-optimisés.
  • Le contenu trop ancien : découvrez quelles sont les pages qui n’ont plus de trafic et mettez-les à jour afin de booster les visites sur votre site. Ré-utilisez votre contenu, ajoutez-y des informations, remettez-le au goût du jour ! Google aime les mises à jour régulières de contenu. Vous optimiserez votre référencement de cette façon.

Réalisez un audit webmarketing complet, efficace et performant

Pré-requis : deux étapes nécessaires avant un audit SEO

  • Liez votre site à l’outil pour les webmasters de Google. Lorsque votre site est validé, vous pourrez recueillir des informations précieuses pour votre visibilité : erreurs de crawl, erreurs html, requêtes avec le plus de trafic, liens vers votre site, sitemaps, temps de chargement de vos pages… C’est réellement un bon début afin d’optimiser votre site e-commerce !
  • Liez votre site à Google Analytics : cet outil vous permet de récolter de nombreuses informations concernant le détail des visites : provenance du trafic, pages vues, devices utilisés, profil des internautes,…

Sans le paramétrage complet de ces deux outils en amont, votre audit SEO risque d’être peu performant. Ils sont réellement indispensables à votre réussite web car ils permettent de mesurer votre évolution et permettent ainsi de comprendre ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien dans votre stratégie de référencement mais aussi, plus globalement, dans votre webmarketing.

Les différentes phases d’un audit webmarketing global

Réalisez un audit « on-site » : c’est un état des lieux de tous les critères qui se situent sur votre site. Cela concerne donc le contenu, vos mots-clés, l’architecture de votre site,…

  • Audit technique : votre site est-il compatible avec un parcours d’achat mobile ? Votre code est-il optimisé ? Y a-t-il des erreurs techniques à corriger ? Vérifiez si votre site ne contient pas de messages d’erreur de codage ou de liens cassés qui conduisent des erreurs 404. Corrigez les erreurs afin de ne pas risquer de perdre de trafic. Le code HTML doit aussi être vérifié ainsi que la structure du site. La navigation est-elle fluide pour les internautes ? Est-elle aussi optimisée pour les robots de Google ? Enfin, d’autres éléments techniques doivent aussi être vérifiés : hébergement, IP, informations serveur, nom de domaine, etc.
  • Audit ergonomique : votre site répond-il aux attentes de vote cible ? Permet-il aux internautes de vivre une expérience d’achat optimale ? L’ergonomie correspond également à la fluidité du parcours client. Les internautes peuvent-ils, par exemple, aller d’une étape à l’autre du tunnel d’achat facilement ?
  • Audit des fonctionnalités : votre site est-il interactif et permet-il une prise de contact facile avec vous ? Vous devez, ici, faire l’inventaire de vos fonctionnalités : moteur de recherche interne, formulaire de contact, plan d’accès, contact direct par téléphone ou chat, conditions générales de vente, options de livraison, processus de facturation, inscription à la newsletter, partage sur les réseaux sociaux,…
  • Avez-vous pensé à l’audit réglementaire du site ? Il correspond à tout ce qui concerne l’aspect légal de votre site web. Des éléments très importants sont à prendre en compte comme la Loi Hamon, La LCEN (Loi pour la confiance dans l’économie numérique), le code de la propriété intellectuelle, le droit à l’image, les droits d’auteur, les conditions générales de vente, les mentions légales…

Réalisez un audit « off-site » : cela concerne toute votre stratégie de netlinking et tout ce qui concerne vos concurrents, par exemple. Qui a réalisé des liens vers votre site web, vos articles, vos pages ? Comment se positionnent les concurrents par rapport à vous ? Et puis, de manière plus générale, qui parle de vous sur le web ? A quel endroit et à propos de quoi ?

  • Audit de la concurrence : regardez ce que fait la concurrence en termes de mots-clés, netlinking, … Cela vous aidera à avancer et à évoluer afin d’être encore plus performant ! Afin d’être efficient sur cette phase d’étude, vous pouvez utiliser l’outil marketing baptisé SWOT. Identifiez les menaces et les opportunités du secteur ainsi que les forces et les faiblesses de vos concurrents sur divers aspects.
  • Audit d’e-reputation : cherchez tout ce qui se dit sur vous sur le web ! Cela passe par Google, les groupes sur les réseaux sociaux, les forums de discussion, les blogs,… Réalisez une veille permanente sur votre image.

Lorsque l’on se lance dans un audit webmarketing, celui-ci peut englober plusieurs sous-dimensions d’étude : audit des contenus, audit social, audit ergonomique, audit analytique, audit concurrentiel, audit de la structure du site, audit de la performance du site, audit sémantique, audit technique, audit de popularité,… Tous ces éléments doivent être étudiés afin d’avancer sereinement vers la réussite.

Les outils pour réaliser votre audit référencement

De nombreux outils peuvent vous aider à réaliser votre audit SEO : des crawlers, des analyseurs de liens entrants, des outils de visibilité… Ils sont pléthore sur le web, parfois gratuits, parfois payants. Utilisez-les à bon escient ! Ci-dessous, découvrez une sélection de ces outils afin de faire vous-même votre audit SEO

  • Google Page Speed Insights : C’est un outil de Google qui vous permet de voir si votre site est lent. Vous obtenez une note de 1 à 100 qui est fonction de la vitesse de chargement des versions desktop et mobile de votre site. Cet outil est très intéressant car il vous donne accès à quelques recommandations afin d’optimiser le temps de chargement de votre site.
  • Open Site Explorer : C’est un outil créé par la société Moz. Il permet d’explorer les différents backlinks et de juger de leur qualité. Grâce à ce site web, vous aurez également accès à des scores comme le domain authority et le page authority.
  • Google Search Console : cet outil est réellement celui à ne pas laisser de côté ! Il suffit de vous diriger vers >Trafic de recherche > Liens vers votre site afin d’obtenir de nombreux renseignements sur vos liens. Cet outil vous permet aussi de voir le nombre de vos pages indexées. Si vous vous rendez dans > Index Google > État de l’indexation », vous aurez accès à l’avancée de l’indexation de vos pages par le moteur de recherche.
  • Google Analytics est aussi un outil indispensable pour mener à bien votre audit SEO. Vous aurez accès à de nombreuses données afin de mieux comprendre comment optimiser votre site. Vous verrez d’où provient votre trafic web et vous pourrez analyser les comportements des internautes via le taux de rebond, le temps passé sur les différentes pages web, le nombre de clics,…
  • Outiref est un outil de référencement gratuit qui donne de précieuses informations une fois votre URL renseignée. Il analyse le titre de la page, la meta description, l’url, le contenu, la densité des mots et donnent beaucoup d’autres indicateurs encore. Il permet essentiellement d’améliorer le référencement de votre site web.

Une fois votre audit SEO réalisé et les éléments non-optimisés identifiés, vous devez être en mesure de proposer des recommandations, de les placer dans un certain ordre de priorité afin de les mettre en place au plus tôt. Notez que bien souvent, même si c’est vous qui réalisez l’audit SEO, ce sont potentiellement vos collègues de travail qui travailleront pour mettre en application les recommandations. Faites en sorte de toujours écrire de manière claire et précise vos intentions et ce que vous voulez signifier. Des check-lists argumentées permettent d’être plus productif. Faites passer le message ! ;-)

2 commentaires pour "Comment booster votre webmarketing avec un audit SEO de votre site web ?"
Par referencement madagascar le vendredi 26 août 2016

Réaliser un audit seo pour une agence web est incontournable pour détecter les facteurs bloquants d’un site. C’est aussi un examen détaillé pour ensuite établir une stratégie référencement

Faire un commentaire
Par Redback le mardi 24 janvier 2017

Bonjour,
Votre article complet, je ne connaissais que google analytic merci pour cette liste d’outils

Faire un commentaire
Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <em> <strong>

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP