20 conseils pour publier le post parfait sur les médias sociaux

Publié par Alexandre sur le Blog ecommerce de WiziShop dans la rubrique Ressources pour E-commerçant, le mardi 26 janvier 2016 | 1 commentaire

Sur les médias sociaux, le plus important n’est pas votre nombre de fans ou de followers mais plutôt l’engagement de ceux-ci vis-à-vis de vos publications, représenté par les likes, commentaires et partages. C’est pour cette raison qu’il est important d’optimiser votre présence sur les réseaux sociaux. Sans engagement, la visibilité de votre contenu sera moindre et vous aurez moins de chances d’apparaitre sur le fil d’actualités des utilisateurs Facebook, par exemple, puisque ce géant des réseaux sociaux bride la portée des posts peu engageants sur sa plateforme. Ainsi, comment développer l’engagement de vos publications ? Comment rédiger le post parfait sur les médias sociaux ? Voici 20 conseils qui vous aideront à optimiser votre contenu. Les 19 premiers sont issus de l’excellent livre « L’art des Médias Sociaux », écrit par Guy Kawasaki et Peg Fitzpatrick, paru aux éditions Diateino. Le 20ème conseil est le fruit de mon expérience et il est, selon moi, essentiel !

conseils-post-parfait-médias-sociaux


Attention, avant de commencer, il convient de préciser que les médias sociaux englobent les réseaux sociaux, les blogs, les forums, les plateformes de partage,… Cet article concerne ainsi autant Facebook et Twitter que votre blog d’entreprise.

1. Apportez un contenu de qualité

Un contenu de qualité se présente sous 4 formes :

  • Information : vous relayez un fait d’actualité. Par exemple, demain, je vous présenterai les chiffres des ventes en ligne de Noël 2015.
  • Analyse : vous expliquez ce que cela signifie. Par exemple, les mobinautes font de plus en plus de recherches sur leur smartphone, alors qu’ils sont en magasin. Il s’agit d’une toute nouvelle tendance dans les modes de consommation. Cela implique que vous devriez vous adapter et développer une stratégie omnicanale.
  • Aide : Comment faire ? Comment ça marche ? Par exemple, « voici ce que vous pouvez faire pour développer une stratégie omnicanale ».
  • Divertissement : Par exemple, vendredi, je vous présenterai une idée originale et quelque peu « WTF » de création de boutique en ligne.

2. Soyez intéressant

La majorité des entreprises ont une vision trop restreinte du contenu qui pourrait être intéressant et pertinent pour leur audience. Par exemple, sur ce blog, devrais-je parler uniquement du e-commerce ? La marque azuréenne 1789Cala devrait-elle parler exclusivement de 1789Cala ? La réponse est non ! Il convient d’adopter une vision plus globale et de prendre des risques. Par exemple, sur ce blog, je peux parler de e-commerce mais vous êtes également intéressés par du contenu Webmarketing, des actualités Web et des nouvelles tendances. Et je suppose que la communauté de 1789Cala s’attend également à trouver des bons plans et des événements festifs organisés sur la Côte d’Azur. De cette façon, la marque pourra capter l’intérêt d’une audience plus large et ainsi accélérer les interactions. En partageant ce type de contenu, vous gagnerez ensuite le droit de faire de l’autopromotion auprès de vos abonnés, qui vous aideront à élargir votre cercle.

3. Soyez audacieux

N’hésitez pas à exprimer vos sentiments et intentions. Présentez votre point de vue sur un fait de société ou une actualité. Si vous ne bousculez personne sur les médias sociaux, c’est que vous ne les utilisez pas à bon escient. Certes, de nombreux internautes pensent que tout devrait être gratuit et répondre parfaitement à leurs attentes, mais osez !

Notez toutefois que les entreprises disposent d’une marge de manoeuvre moins importante en terme d’audace. Cependant, sur des questions qui les concernent, soit elles soit leurs clients, elles peuvent se permettre d’adopter des positions très fermes. Par exemple, nous-même pouvons débattre sur une nouvelle loi numérique. En revanche, nous n’aurions aucun intérêt à nous aventurer sur les questions de l’immigration, par exemple.

4. Soyez bref

Sur chacun des médias sociaux, tentez au maximum de suivre la particularité de Twitter. Plus votre message est court et plus il sera engageant. Chaque jour, vous êtes en concurrence avec des millions de publications. Les membres se feront rapidement un avis et passeront à la publication suivante si vous ne suscitez pas rapidement de l’intérêt. Pour illustrer ce conseil, prenez l’exemple de l’application de géolocalisation qui prône l’amour avec un grand A : Tinder. L’usage est rapide et les utilisateurs virent les personnes vers la droite ou la gauche, à une vitesse folle. Si la photo utilisée ne suscite pas l’intérêt rapidement, vous tomberez dans les méandres de ceux qui sont exilés à gauche…

tinder

Sur Google+ et Facebook, la longueur idéale est de 2 à 3 phrases et de 100 caractères sur Twitter. Pour un contenu issu de votre propre création, vous devriez vous situer entre 500 et 1 000 mots.

5. Soyez reconnaissant

Lorsque vous publiez du contenu dont vous êtes l’auteur, vos publications ne comportent pas forcément de liens. En revanche, lorsque vous partagez du contenu, vous devez citer votre source et intégrer un lien vers celle-ci. Ceci permet aux lecteurs d’en apprendre davantage sur votre source, d’envoyer du trafic vers la source pour la remercier et d’augmenter votre visibilité sur le Web ainsi que votre popularité auprès des blogueurs.

6. Soyez visuel

Chaque publication, sans exception, devrait être accompagnée d’un visuel attrayant tel qu’une photo, une infographie ou une vidéo. Une étude de Skyword montre que le nombre total de vues augmente, en moyenne, de 94% si un article publié contient une photo ou une infographie pertinente, en comparaison aux articles sans image, dans la même catégorie. Le visuel joue alors un rôle tout aussi important que le texte pour assurer le succès d’un post.

Pour cela, voici un outil que l’on utilise régulièrement chez WiziShop : Canva vous permet de créer vos propres images graphiques. L’outil fournit des modèles, des images vectorielles, des polices de caractères ainsi que des photos facturées 1 dollar à chaque utilisation. L’offre gratuite est déjà très intéressante.

7. Soyez organisé

Si votre publication sur un réseau social tel que Facebook, Google+ ou LinkedIn présente plus de 4 paragraphes, privilégiez une liste à puces ou numérotée. Organisez l’information pour faciliter la lecture. La rédaction de plusieurs petits paragraphes minimisent l’effet « trop long ».

8. Soyez rusé

Certains titres de publication sont plus percutants que d’autres… Twelveskip a publié une liste de 74 titres qui rencontrent un certain succès. Servez-vous en ! Voici quelques exemples : « Comment cartonner… », « Guide pratique pour… », « Les questions que vous devriez vous poser avant… », « Les étapes indispensables pour… », « Conseils pour… » ou bien encore « Ce que personne ne vous dit à propos de….

BlogTitles1

9. Soyez facile à trouver

Les hashtags relient les posts de personnes se trouvant aux quatre coins du monde pour apporter une structure à un écosystème qui en est dépourvu. Ajouter un hashtag à votre publication revient à l’intégrer dans un centre d’intérêt commun. Par exemple, si vous faites une recherche sur le hasthag #ecommerce sur Twitter, vous trouverez toutes les publications relatives à notre domaine d’activité. Twitter, Instagram, Facebook, Tumblr et Google+ prennent en charge les hashtags. En revanche, ils ne sont pas les bienvenus sur Pinterest.

A ce propos, retrouvez nos conseils pour choisir les bons hashtags.

10. Soyez actif

Publiez entre 3 et 20 posts par jour. Si votre contenu est intéressant, vous pouvez en publier davantage. Mais si vous publiez 2 mauvais posts par jour, c’est déjà trop. Dans son livre, Guy Kawasaki fait même l’expérience de publier le même post, à 4 reprises, avec des liens différents afin de pouvoir traquer les clics. Les résultats sont évocateurs : plus il publie et plus il obtient de l’engagement sur ses publications, quitte à irriter quelques followers qui se désabonneront peut-être. Mais Guy préfère privilégier l’engagement à la taille de l’audience et je lui donne entièrement raison.

11. Soyez organisé

Utilisez des outils permettant de programmer et diffuser vos publications. Ce n’est pas de la triche et la plupart des abonnés ne seront pas capables de déceler la manière dont un post a été publié. Surtout, cela vous éviter à vous connecter et déconnecter continuelle de chaque réseau pour publier votre contenu, ce qui est impensable car contre-productif.

Voici 2 outils que j’utilise et sur lesquels vous pouvez programmer une journée entière de publications, en quelques minutes seulement :

- Hootsuite est un outil puissant qui vous permet de diffuser et programmer vos contenus, suivre et répondre aux commentaires ainsi que faire votre veille sur Twitter. Vous pouvez notamment publier, en quelques clics, sur les pages Facebook et Google+, les profils et groupes Linkedin, les comptes Twitter ainsi que sur Instagram, depuis peu. Ce qui est fort appréciable, c’est la possibilité de programmer des tweets et posts en masse à partir d’un tableur, de glisser-déposer des éléments du calendrier afin de les programmer et de collaborer avec votre équipe grâce à une fonction d’attribution de tâches. L’offre PRO est largement suffisante en fonction du nombre d’employés qui interviennent sur vos médias sociaux, dans votre structure.

- Tweetdeck est à peu près la même chose que Hootsuite mais l’outil est, cette fois-ci, entièrement consacré à Twitter. Gratuitement, vous pouvez suivre l’actualité et les notifications de vos différents comptes, faire de la veille, diffuser et programmer des contenus. L’interface est aérée et ergonomique, ce qui est très appréciable.

12. Soyez ponctuel

Des études montrent les meilleurs et pires moments pour publier sur les réseaux sociaux. Facebook vous informe même, dans la rubrique Statistiques des pages fans, à quel moment votre audience est la plus connectée. Servez-vous de tout cela et postez votre contenu quelques minutes avant l’heure de pointe.

13. Soyez quelqu’un de bien

Mari Smith, une personnalité très influente sur les médias sociaux, conseille de « donner aux autres sans attendre en retour ». Si vous publiez simplement du contenu dans le but d’aider, vous serez surpris par les signes de bienveillance et de solidarité que vous recevrez en retour. Partagez les publications d’autres personnes, laissez des commentaires pertinents (et positifs, c’est toujours mieux…), proposez des ressources et solutions. Votre gentillesse finira par se répercuter sur vos posts.

14. Soyez visible

Payer pour augmenter la visibilité de vos posts sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest peut être une solution. Facebook est même devenue une plateforme où il est essentiel d’investir pour en retirer des bénéfices en terme de visibilité. Pour savoir s’il est pertinent d’utiliser cette stratégie, demandez-vous si les revenus générés permettront de couvrir cet investissement, notamment si vous incluez un Call to Action pour inciter à l’achat de l’un de vos produits.

Si vous ne souhaitez pas payer pour promouvoir votre publication, vous pouvez toujours l’épingler en haut de vos pages Facebook et Twitter. Ainsi, le post reste en première position mais bien entendu, cela ne sera pas aussi efficace que la publicité sponsorisée.

15. Soyez multilingue

Si vous êtes bilingue, vous pouvez essayer de traduire des sujets d’actualité brûlants dans une autre langue et analyser les résultats de cette initiative pour vérifier leur pertinence.

16. Soyez analytique

Vous pouvez optimiser la pertinence de votre contenu en analysant les caractéristiques des personnes qui vous suivent. La fonctionnalité Statistiques de Facebook est une source riche en informations. Elle vous permettra de découvrir qui sont vos fans, ce qui est un excellent point de départ pour connaître votre cible et adapter votre contenu. Analysez également les posts les plus performants afin d’identifier quels sont ceux qui fonctionnent le mieux auprès de votre communauté.

17. Soyez curieux

Testez en permanence et faites des expérimentations afin de déterminer ce qui fonctionne le mieux. Par exemple, publier le week-end sur Facebook, le matin sur Twitter… seraient des leviers efficaces. Ces préjugés sont à confirmer ou infirmer en fonction de votre secteur d’activité et des caractéristiques de votre cible. Surtout, lorsque vous en serez arrivé à penser avoir trouvé la stratégie optimale, continuez vos tests au risque d’être plus vulnérable aux évolutions des plateformes.

18. Soyez rebelle

Essayer de duper Google est inutile dans la mesure où le géant des moteurs de recherche sera toujours plus fort que vous. Concentrez-vous sur la création ou le partage de contenu de qualité afin de permettre à Google de trouver du contenu intéressant et pertinent. C’est ce qu’on appelle le Social Media Optimization (SMO), soit l’optimisation des médias sociaux.

19. Soyez anonyme

Il est conseillé de consulter vos publications depuis une fenêtre de navigation privée afin de vérifier la façon dont les membres peuvent les voir et de confirmer leur bonne présentation.

20. Soyez vous-même

Enfin, voici un conseil qui me tient tout particulièrement à coeur. Sur les médias sociaux, faites refléter votre personnalité ainsi que le style rédactionnel qui vous est propre à travers vos publications. L’objectif est de nouer des liens avec sa communauté. Cependant, on entretient une relation avec une personne et non pas, avec une entreprise. Ainsi, soyez bien identifié en tant que Hubert, Mélanie, Vincent,… de telle société. Cela humanisera complètement votre entreprise et vous aurez plus de facilités à susciter de l’engagement de la part de vos fans.

J’espère que ces 20 conseils vous aideront à créer plus d’engagement sur vos différents médias sociaux. Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’excellent ouvrage de Guy Kawasaki et Peg Fitzpatrick, « L’art des médias sociaux« , paru aux éditions Diateino.

Que pensez-vous de ces conseils ? Avez-vous déjà pensé à chacun de ces détails ? Dites-nous tout dans les commentaires…

Pour aller plus loin :

1 commentaire pour "20 conseils pour publier le post parfait sur les médias sociaux"
Par Oana le jeudi 28 janvier 2016

Bonsoir Alexandre, excellent article!! merci pour les conseils et les astuces!

Faire un commentaire
Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <em> <strong>

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP