Le blog ecommerce

Ressources et Formations

Seuil de rentabilité et point mort : outil efficace pour les calculer

Seuil de rentabilité et point mort : outil efficace pour les calculer

Le seuil de rentabilité est un élément déterminant pour toute entreprise. Il s’agit de définir le montant du chiffre d’affaires que vous devez réaliser pour atteindre l’équilibre financier.

De la sorte, lorsque le total du montant de vos charges est égal au montant de votre chiffre d’affaires, vous avez atteint votre seuil de rentabilité.

En d’autres termes, ce calcul vous permet de savoir à partir de quel montant de chiffre d’affaires votre activité est rentable et vous gagnez de l’argent.

Intéressant de le savoir, n’est-ce pas ?

Oui mais voilà… Vous n’avez aucune notion de comptabilité. Et vous n’êtes malheureusement pas accompagné par un expert comptable.

C’est donc à vous de vous débrouiller pour calculer votre seuil de rentabilité. Et le calcul n’est pas facile...

Rassurez-vous… Comme vous le savez déjà, avec WiziShop, vous n’êtes jamais seul !

Nous avons conçu pour vous une véritable calculatrice pour définir facilement votre seuil de rentabilité. Vous pourrez la télécharger gratuitement dans la suite de cet article.

Les charges dans le seuil de rentabilité

Sur le papier, c’est pourtant simple.Le seuil de rentabilité d’une entreprise e-commerce se calcule avec le compte de résultats.Il est atteint lorsque le chiffre d’affaires est, au minimum, égal au montant des charges mobilisées par cette activité.

Il y a 2 types de charges :

  • Les charges fixes ou charges de structure : il s’agit des charges dont le montant ne dépend pas du niveau de l’activité. Elles sont récurrentes, à régler selon une périodicité fixée au préalable (tous les mois, tous les trimestres…). Et même si votre chiffre d’affaires baisse ou augmente, ces charges n’évoluent pas en fonction. Vous paierez toujours la même chose. Dans toutes entreprises, les charges fixes concernent, par exemple, les loyers mobiliers et immobiliers, les assurances, les salaires sans commission, les honoraires de votre expert-comptable, l’amortissement des immobilisations… Dans la vente en ligne, il peut, par exemple, s’agir des forfaits des services Web auxquels vous avez recours, entre autres… Pensez à arrondir vos frais fixes au montant supérieur pour prévoir les augmentations des années suivantes.
  • Les charges variables ou charges opérationnelles : tout naturellement à l’inverse, les charges variables sont directement liées au volume de l’activité. Il peut s’agir des achats de stock, de fournitures, des salaires avec commissions… Dans la vente en ligne, il peut, par exemple, s’agir du prix de votre solution e-commerce SaaS à la performance telle que WiziShop.

Jusque là, c’est assez simple.

Ça va désormais se compliquer.

Comment calculer un seuil de rentabilité ?

En effet, nous allons parler de la formule du calcul du seuil de rentabilité.

Le seuil de rentabilité est exprimé en chiffre d’affaires. Il est calculé de la façon suivante :

Seuil de rentabilité = charges fixes / [ ( chiffre d’affaires - charges variables ) / chiffre d’affaires ]

Le résultat de l'opération [ ( chiffre d’affaires - charges variables ) / chiffre d’affaires ] représente le taux de marge sur coûts variables.

Nota Bene : Si vous souhaitez calculer votre marge commerciale, elle représente le “Prix de vente Hors Taxe - Coût de revient”. Donc si vous vendez vos produits 40 euros et que vous avez un coût de revient de 30 euros, votre marge est de 10 euros. Le résultat vous donne le pourcentage de marge commerciale (marge brute).

Pour en revenir au calcul du seuil de rentabilité, le chiffre d’affaires représente les ventes de votre boutique en ligne. Quand vous réussissez à atteindre ce seuil, vous commencez à dégager des bénéfices et vous devenez rentable. Cela va donc couvrir les charges fixes et les charges variables de votre entreprise.

Allez, remémorons-nous les bancs de l’école et faisons un peu de mathématiques !

Marie a une boutique e-commerce qui réalise un chiffre d’affaires de 150 000 euros. Elle a 10 000 euros de frais fixes. Ses charges variables sont de 90 000 euros.

Le calcul va donc être le suivant pour le seuil de rentabilité :

charges fixes / [ ( chiffre d’affaires - charges variables ) / chiffre d’affaires]

= 10 000 /  [ ( 150 000 - 90 000 ) / 150 000 ]= 10 000 /  [ 60 000 / 150 000 ]

= 10 000 /  0,4

= 25 000

Ainsi, le montant  25 000€ représente le seuil de rentabilité de la boutique e-commerce de Marie. Si son entreprise et son chiffre d’affaires n’atteignent pas cette somme, Marie va perdre de l’argent. Si elle réalise davantage de ventes, félicitations à elle, elle est rentable !

Seuil de rentabilité et point mort

Une fois que vous avez votre seuil de rentabilité, vous pouvez calculer votre point mort.Le chiffre que vous allez obtenir n’est pas une donnée financière mais une durée. Il s’agit de la durée nécessaire avant de réaliser des bénéfices avec votre site e-commerce. Vous pouvez le calculer en jours, en mois ou en année.

Voici le calcul :

Point Mort (en jours) = Seuil de rentabilité / ( Chiffre d’Affaires annuel / 360 )

Si nous reprenons l’exemple de Marie, cela nous donne :

Seuil de rentabilité / ( Chiffre d’Affaires annuel / 360 )

= 25 000 / (150 000 / 360)

= 25 000 / 416,67

= 60 jours

Il faudra donc 60 jours avant que Marie commence à être rentable et réalise des bénéfices.

Votre outil gratuit pour calculer facilement votre seuil de rentabilité

Vous n’êtes pas du tout mathématique et vous n’êtes malheureusement pas accompagné(e) par un comptable pour gérer votre boutique en ligne ?

Pas de panique !

Nous avons pensé à tout. Voici un document gratuit qui vous servira de calculatrice pour définir votre seuil de rentabilité.

C’est très simple.

Il vous suffira de renseigner les informations demandées dans le document et le calcul se fera automatiquement.

Pour remplir ce document, vous avez besoin de 3 données :

  • le prix de vente moyen par unité : la moyenne sert à calculer le seuil de rentabilité lorsque vous vendez plusieurs produits. En cas de vente d’un unique produit, vous renseignez uniquement votre prix de vente.
  • les coûts moyens par unité : il s’agit des coûts d’acquisition ou de production de vos produits.
  • les charges mensuelles estimées : nous avons regroupé ici, les charges fixes ainsi que les charges variables.

Cet outil permet d’estimer le nombre de produits (unités) ou le CA que vous devez vendre ou réaliser en 1 mois (ou sur une autre période définie par vos soins) pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Pour calculer une période (plus ou moins d’1 mois), il suffit d’adapter certaines informations dans l’outil.

Il est important de bien prendre en compte les limites de ce type de calcul sur des périodes différentes. Étant donné que la majorité des e-commerçants vendent plusieurs produits à différents prix, ce calcul ne représente qu’une estimation qui devrait être mise à jour mensuellement.

Les résultats mensuels peuvent être d’une grande utilité pour se fixer des objectifs.

Comment utiliser notre calculatrice ?

Il y a 3 colonnes à compléter :

  1. La liste de produits et leur prix de vente (à l’unité) : par exemple, vous allez vendre un t-shirt vendu à 25€, un pantalon à 60€ et une chemise à 34,90€. Complétez ces informations avec tous les produits que vous vendez. A la fin, vous obtiendrez automatiquement le prix de vente moyen de tous vos produits.
  2. Les coûts liés à la fabrication, l’importation ou l’achat auprès de votre fournisseur : dans le cas de t-shirts fabriqués par vos soins, la main d’oeuvre ainsi que le matériel vous coûtent 12€ par t-shirt. Il est également possible que l’e-commerçant achète les pantalons chez un fournisseur. Par exemple, il paye 32€ l’unité. Une fois cette partie remplie, vous obtiendrez la moyenne de vos coûts de fabrication ou d’achat.
  3. Les charges mensuelles estimées : généralement, lorsque l’on calcule le seuil de rentabilité, on sépare les charges fixes et les variables. Nous vous conseillons de fusionner les deux. Cela vous facilitera le calcul de votre seuil de rentabilité. Vous verrez le nombre de ventes que vous devez faire pour commencer à être rentable. Ajoutez, donc, dans le troisième tableau, une estimation de vos charges variables, ainsi que vos charges fixes (abonnements, loyers, salaires…).

Une fois les trois tableaux complets, la calculatrice vous présentera automatiquement le nombre de produits ou le minimum de ventes à réaliser sur le mois pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Par exemple, il faudra vendre 31 unités (t-shirts, pantalons ou chemises) OU générer 1254,13€ en ventes en 1 mois.

Si vous souhaitez faire un calcul sur l’année, il suffit de multiplier vos charges variables et fixes par 12 (donc loyer, salaires, abonnements… de janvier à décembre). Les résultats vous montreront le nombre d’unités à vendre sur l’année ou le CA à générer sur 12 mois pour atteindre votre seuil de rentabilité.

Vous pouvez télécharger la calculatrice du seuil de rentabilité gratuitement en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Téléchargez gratuitement votre outil de calcul du seuil de rentabilité

À vous la rentabilité de votre site e-commerce !

Pourquoi calculer votre seuil de rentabilité ?

Le financement

Si vous avez des projets e-commerce de grande ampleur, vous allez sûrement avoir recours à un banquier pour financer votre activité suite à la présentation de votre étude de marché.

Le calcul du seuil de rentabilité est très important pour mettre toutes les chances de votre côté lors de la présentation de votre dossier.

Pour réussir à obtenir un prêt, le seuil de rentabilité de votre business doit être renseigné dans votre business plan ou budget prévisionnel.

Lors de cette présentation, pensez bien à déterminer l’atteinte du seuil de rentabilité en temps (mois, années…). Votre budget prévisionnel et votre plan de financement seront souvent évalués sur plus de 3 ans. Vous devez donc bien afficher votre calcul en fonction du chiffre d’affaires et du nombre de jours travaillés.

D’ailleurs, je vous préconise de placer votre seuil de rentabilité dans l’annexe du budget prévisionnel.

Pour faciliter la vision du projet à votre banquier, pensez à mettre en forme votre seuil de rentabilité. Créez un graphique par exemple. Votre présentation sera ainsi visuelle et bien plus parlante.

Par exemple, à l’aide d’une courbe, montrez l’évolution de votre activité sur le long terme. Votre banquier se projettera plus facilement.

Vous pouvez prévoir votre seuil de rentabilité de manière trimestrielle, mensuelle ou même journalière. Ce ne sera jamais de trop et ça vous aidera dans la gestion de votre boutique en ligne et la vision de votre objectif de chiffre d’affaires.

Se fixer un objectif chiffré

Au delà du besoin de présenter un projet viable à votre banquier ou tout autre investisseur, ce calcul a un autre avantage très important : se fixer un objectif chiffré.

Lorsque vous calculez votre seuil de rentabilité, vous avez en tête un chiffre d’affaires à atteindre, pour chaque année.

Ce chiffre vous permettra de bien gérer les différentes actions à mettre en place sur votre boutique en ligne et d’anticiper les problèmes.

Le seuil de rentabilité va véritablement vous aider dans votre gestion d’entreprise.

Par exemple, si vous êtes en milieu d’année et que vous n’atteignez pas vos prévisions, vous allez augmenter votre budget publicité, réaliser un partenariat, etc.

Le calcul du seuil de rentabilité sera également votre chiffre de référence.

Si vous rencontrez des changements impactant votre activité comme des dépenses inattendues, un recrutement, un incident sur votre stock, etc., vous allez ajuster votre seuil de rentabilité pour maintenir l’équilibre de votre business.

Si vous voulez être efficace en tant que chef d’entreprise, il est important d’anticiper ces changements.

En tant qu’e-commerçants producteurs, vous avez vos propres produits et pour créer ces produits, vous avez besoin de matériel. Celui-ci peut s’endommager avec le temps. C’est un des facteurs qui peut se répercuter sur votre production et votre stock.

Le seuil de rentabilité est un indicateur important pour poser les bases de votre projet et avoir des objectifs chiffrés. En fonction du montant de votre seuil, vous allez rapidement savoir si votre site e-commerce génère des bénéfices, des pertes ou si vous obtenez un résultat nul.

Téléchargez gratuitement votre outil de calcul du seuil de rentabilité

Birsinger Stéphane le 13 septembre 2018 à 14:03

Dans l'exemple pour le calcul du point mort, les résultats des calculs sont faux.
En effet : 150 000 / 360 = 416,67 et non pas 360
Donc pour le calcul final corrigé, on a :
25 000 / (150 000 / 360) =
25 000 / 416,67 =
60 jours

Pellegrin Enrick le 13 septembre 2018 à 14:16

Bonjour Stéphane, en effet !

Petite erreur quand j'ai posé le calcul. C'est corrigé, merci :)

Isabelle le 13 septembre 2018 à 14:57

Bonjour,

Super Article, mais il n'y a pas de "bouton" pour télécharger le document mentionné !

Pellegrin Enrick le 13 septembre 2018 à 15:17

Merci Isabelle !


En effet si vous naviguez avec un AdBlock ou avec la version AMP sur mobile, le bouton ne s'affiche pas.


Nous sommes en train de créer une page dédiée pour proposer le téléchargement depuis n'importe quel support. Je vous partage le lien dans quelques minutes !

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

Seuil de rentabilité et point mort : outil efficace pour les calculer

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Ressources et Formations

Top 8 des banques d’images gratuites