Le blog ecommerce

16 mai 2019 • Témoignages

Multiboutique : Témoignage d’un e-commerçant qui gère plusieurs sites e-commerce

Multiboutique : Témoignage d’un e-commerçant qui gère plusieurs sites e-commerce

Frédéric Foissaud est un e-commerçant autodidacte qui a saisi les opportunités de la croissance de la vente en ligne.

Venant d'un secteur totalement différent, Frédéric s'est formé et maîtrise désormais tous les enjeux de la vente en ligne et du Webmarketing.

Pour développer ses ventes en ligne, il a suivi la stratégie du multiboutique, fortement conseillée par les experts du secteur. Il s'agit lancer un nouveau site e-commerce uniquement centré sur ses meilleurs produits. Cette stratégie représente de véritables atouts, notamment lorsque l'on se place sur une niche bien spécifique comme celle de Frédéric.

Interview de Frédéric Foissaud : développer ses ventes en ligne grâce au multiboutique

Quelle est cette niche ? Pourquoi lancer une nouvelle boutique en ligne ? Quels sont les avantages ? Les difficultés ? Comment s'organiser ?

Vous allez tout savoir avec le témoignage et le retour d'expérience de Frédéric.

Bonjour Frédéric, pouvez-vous vous présenter ? Qui se cache derrière les boutiques “Ma Petite Maison Hongroise” et “Great Escape” ?

J’ai 45 ans et une toute autre expérience professionnelle puisque j’ai passé plus de 20 ans au sein de grandes entreprises, plutôt dans les métiers de la finance. Une opportunité s’est présentée à moi de prendre ma liberté et de lancer ce projet auquel je pensais depuis longtemps.

Je crois que l’e-commerce n’est qu’au début de son histoire et la démarche entrepreneuriale qu’il impliquait m’attirait beaucoup.

Ma femme étant hongroise, l’idée de proposer une boutique dédiée à des marques venues de ce pays que nous connaissons bien est venue naturellement. Qui n’a pas fait un voyage en se disant : « Tiens, ça n’existe pas en France ça, ça pourrait marcher ! » ?.

Puis, lorsque j’ai constaté que les produits qui marchaient le mieux étaient les jeux et jouets pour enfants, l’idée m’est venue assez vite d’ouvrir une seconde boutique, dédiée à des jeux dont le succès est florissant.

Pouvez-vous nous présenter vos boutiques et nous présenter votre secteur d’activité svp ?

Mes 2 boutiques sont très différentes l’une de l’autre.

Sur www.mapetitemaisonhongroise.com, on trouve des marques exclusivement originaires de Hongrie. Le site est organisé comme une maison, où chaque page est une pièce de la maison, et dans laquelle sont présentés des objets correspondant à cette pièce.

Ainsi, le site propose des produits aussi variés que des luminaires dans le salon, des produits de beauté dans la salle de bain et des jeux dans la chambre des enfants.

Les produits sont rigoureusement sélectionnés pour leur originalité, leur qualité mais également parce qu’ils véhiculent certains aspects de la culture hongroise, moderne ou plus traditionnelle.

www.great-escape.fr est un concept tout à fait différent. L’idée ici est de proposer une boutique qui rassemble l’ensemble des jeux de société Escape Game disponibles sur le marché français. Nombreux sont les éditeurs de jeux s’étant lancés avec succès dans ce type de jeux coopératifs très à la mode, mais il est parfois difficile de les distinguer au sein d’une offre de jeux de sociétés abondante.

Chez Great Escape, sont rassemblés les jeux de société d’Escape Game, tous les jeux de société d’Escape Game, rien que les jeux de société d’Escape Game !

Pourquoi 2 boutiques en ligne bien distinctes ? Quelle est votre stratégie ?

Chez Ma Petite Maison Hongroise, l’idée était de proposer des produits de marques qui avaient déjà du succès dans leur pays d’origine mais qui n’étaient pas diffusées en France.

Cela permet d’éviter la concurrence farouche qui est le lot quotidien de nombreux sites marchands. Cette boutique s’adresse à un public plutôt féminin, assez aisé et attiré par les produits originaux ou exotiques.

Pour Great Escape, j’applique ce que j’appelle la stratégie du parapente : une structure ultra-légère et une recherche de courants ascendants. En clair, se positionner sur un secteur porteur avec un minimum d’investissement et de frais fixes.

La solution Wizishop s’adapte parfaitement à cette stratégie.

Je m’adresse, ici, à un public beaucoup plus jeune, parfaitement familiarisé avec les achats en ligne, mais sur un secteur beaucoup plus concurrentiel.

Quels sont les avantages et difficultés à posséder 2 sites marchands ?

Il n’y a pas vraiment de difficultés si ce n’est la nécessité d’évoluer dans 2 univers distincts.

Du point de vue de la gestion, avec WiziShop, les 2 back-offices sont désormais réunis sur la même plateforme et l’on passe de l’un à l’autre sans difficulté.

Du reste, ce principe s’applique à d’autres outils tels que Google Analytics ou le back-office de la banque.

Pour les avantages, en revanche, ils sont multiples : cela permet de tester des stratégies différentes de façon concomitante et de se positionner sur plusieurs niches en s'adressant, comme moi, à des populations très différentes.

Les frais de gestion sont mutualisés ainsi que les coûts administratifs, de stockage ou de livraison.

Avez-vous rencontré des difficultés lorsque vous vous êtes lancé dans le e-commerce ? Si oui, lesquelles ?

Oui et non.

Je venais d’un autre monde et il a fallu apprivoiser celui-ci.

Il faut être clair. C’est un métier. Et il y a beaucoup à apprendre. Cela nécessite une vraie implication.

En même temps, on trouve énormément de supports vidéos gratuits sur Internet.

Des outils tels que Wizishop sont relativement faciles à appréhender et permettent de se hisser assez vite au niveau de professionnalisme nécessaire.

Pour la 1ère boutique, il m’a fallu presque 5 mois pour créer la société, identifier les fournisseurs, lancer la boutique et commencer à vendre.

Pour la 2nde, le même travail a été réalisé en 4 semaines.

Il semblerait que votre expérience vous ait poussé à créer votre 2nde boutique sur une solution e-commerce concurrente, en mode SaaS comme WiziShop. Nous ne la citerons pas mais quelles étaient vos motivations ? Et qu’est-ce qui vous a finalement poussé à revenir chez nous ?

En effet, lorsque j’ai décidé de lancer Great Escape, j’ai choisi une solution concurrente.

Je voulais essayer, car il était plus facile de trouver des formations sur Internet et je me suis dit que cette plateforme serait peut-être plus performante. Cela permettait aussi de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Honnêtement, j’ai très vite regretté mon choix.

Dans les versions de base, les thèmes proposés n’offraient pas du tout les mêmes fonctionnalités que WiziShop (les présentations des produits étaient moins bien structurées, pas de produit similaire, etc).

Surtout, la plateforme en question avait été entièrement pensée dans un environnement anglo-saxon et ne s’adaptait pas toujours au marché français (intégration du transporteur, de la banque, des affiliés…).

Parfois, vous réalisiez que des emails étaient envoyés à vos clients en anglais. Il était possible de les corriger mais encore fallait-il s’en apercevoir !

Les exemples sont nombreux. Je ne les citerai pas tous ici.

Lorsque j’ai réalisé qu’il n’était pas possible, dans le module de base, d’émettre une facture client aux normes françaises, la ligne rouge a été franchie.

J’ai décidé qu’à l’issue de la campagne de Noël, je basculerai sur WiziShop.

Selon votre expérience, quels sont les atouts de WiziShop par rapport aux autres solutions e-commerce ?

Grâce à cette expérience, j’ai eu l’occasion de réaliser à quel point la solution WiziShop était complète et adaptée à mon besoin.

Pour moi, le point essentiel, depuis le départ, était de n’avoir jamais besoin de faire du développement ni, si possible, de faire appel à un développeur.

Je dois dire que jusqu’à présent, cet objectif a été atteint.

Il faut apprendre à utiliser l’outil mais aucun bagage technique n’est nécessaire pour réaliser une boutique professionnelle.

Pouvez-vous nous présenter votre équipe ? Comment l’organisation est-elle structurée aujourd’hui ?

Les boutiques n’ont que quelques mois et un volume d’affaires encore trop faible pour structurer une équipe.

Aussi, je travaille seul. Ceci ne signifie pas, pour autant, que je fais tout moi-même. Il m’arrive régulièrement de faire appel à des tiers pour l’animation commerciale et marketing.

Pouvez-vous nous parler de vos leviers pour faire connaître vos sites ? Quelle est votre stratégie de communication / marketing ?

Les grands classiques : Google Adwords et Facebook.

J’utilise Google Adwords pour la notoriété et Facebook / Instagram pour constituer une communauté autour de mes thématiques.

Ponctuellement, je fais rédiger des articles sur des blogs ou des stories Instagram qui, non seulement, permettent de faire connaître les boutiques mais génèrent également des flux favorisant le référencement naturel.

D’autres modes de communication sont à l’étude pour 2019 (articles de presse, encarts publicitaires, etc).

Le référencement naturel est également un élément essentiel pour générer du trafic qualifié et gratuit. J’invite les lecteurs de cet article à tester les mots-clé « Produits hongrois » et « Jeu de société d’évasion ».

Comment répartissez-vous le budget communication / marketing alloué à chacune des 2 boutiques ?

Je dirais, grosso-modo, que le budget se répartit équitablement entre les 2 boutiques.

Toutefois, en réalité, je ne raisonne pas comme ça.

Le budget publicitaire ne doit pas être vu comme une dépense mais comme un investissement.

L’objectif, c’est que le montant que vous avez investi dans la publicité génère des ventes suffisantes pour rembourser votre dépense. Si ce seuil est atteint, alors peu importe le montant que vous injectez dans la pub, puisqu’elle est financée par les ventes qu’elle génère.

Cela signifie alors que vous pouvez investir des sommes considérables et changer totalement de statut.

Si ce n’est pas trop indiscret, pouvez-vous nous communiquer des chiffres clés (progression, nombre de ventes, statistiques…) ?

Les boutiques sont très jeunes (Great Escape a été lancée en Octobre 2018 !) et les chiffres, à ce stade, ne sont pas significatifs.

Je peux déjà dire que la campagne de Noël a été très encourageante et que le seuil que je viens d’évoquer a été atteint sur cette période.

La question photo : Quel sont les produits phares de Ma Petite Maison Hongroise et Great Escape ?

Pour Ma Petite Mison Hongroise, les jeux de la marque Marbushka sont clairement les produits phares.

Ce sont des jeux de plateau qui s’adressent à des enfants de 4 à 9 ans. Les illustrations sont magnifiques et les mécaniques de jeu, assez différentes de nos jeux traditionnels, mais tout à fait adaptées à l’âge de l’enfant.

jeu-plateau-hongrois

Chez Great Escape, la série "Unlock !" et la gamme "Escape Room Le Jeu" dominent les ventes.

Avec votre expérience d’e-commerçant, quels conseils pourriez-vous donner à ceux qui se lancent dans la vente en ligne ?

Je crois qu’il faut essayer beaucoup de choses et se tromper souvent avant de réussir.

Cela n’est pas spécifique à l’e-commerce d’ailleurs mais c’est un domaine dans lequel il est possible de s’adapter très vite à un marché. En effet, les investissements initiaux sont faibles.

Les outils d’aujourd’hui permettent d’obtenir des informations quasiment en instantané et d’adapter rapidement nos stratégies.

Persévérance et flexibilité sont certainement des mots clés.

Quelles sont, selon vous, les clés du succès dans la vente en ligne ?

Il ne faut pas se tromper, l’e-commerce est un métier.

Aussi, il est nécessaire d’avoir de la rigueur et du professionnalisme comme pour n’importe quel métier.

Ensuite, il n’y a pas de recette miracle. Je crois qu’un élément essentiel est de trouver un bon alignement entre ces 3 planètes : produit, cible, publicité.

La bonne publicité pour promouvoir le bon produit auprès de la bonne cible.

Et comme le commerce réserve toujours beaucoup de surprises, il faut essayer, analyser, essayer encore, analyser encore les résultats de ses actions de communication.

Il existe pour cela de nombreux outils gratuits et performants disponibles sur le web.

Merci Frédéric pour cette interview très intéressante.

Chers lecteurs, si la stratégie de Frédéric vous inspire, retrouvez-le sur ses 2 boutiques Ma Petite Maison Hongroise et Great-Escape.

L'intérêt du multiboutique pour développer votre business e-commerce

Encore une fois, le multiboutique est une stratégie fortement conseillée par les experts de la vente en ligne.

Comme pour Frédéric, le mieux est de prendre vos meilleures ventes ou les produits sur lesquels vous réalisez une plus forte marge et de leur dédier une boutique en ligne entière.

Les avantages sont nombreux. Notamment, vous vous spécialisez sur une niche très spécifique où, parfois, la concurrence sera moindre. Cette spécialisation vous aide à bénéficier d'un meilleur SEO sur vos produits puisque vous dédiez le contenu du site leur sera exclusivement consacré. Il sera donc plus facile de tirer votre épingle du jeu.

Attention toutefois au duplicate content ! Votre contenu devra être unique sur chacun de vos e-shops.

Les avantages du multiboutique sur WiziShop

Comme vous pouvez le voir dans l'interview, Frédéric a fait le choix d'une solution e-commerce autre que WiziShop pour sa 2nde boutique.

Or, après avoir identifié des points négatifs chez notre confrère, il s'est empressé de revenir profiter de nos services. Et nous le remercions pour sa confiance !

Avec WiziShop, vous avez la possibilité de créer une 2nde boutique très facilement. À nouveau, comme le précise Frédéric, la création de son 2nd site a pris seulement 1 mois (au lieu de 5 mois pour le 1er). Un lancement peut donc se faire hyper rapidement. Et vous pouvez facilement multiplier les boutiques selon les opportunités qui se présentent à vous.

Sur WiziShop, l'avantage indéniable, c'est que les stocks de chacune de vos boutiques en ligne sont synchronisés sur un seul et même espace, pour une gestion beaucoup plus efficace.

Créez votre boutique en ligne sur WiziShop

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, Quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour