Le blog ecommerce

19 juillet 2013 • Ressources et Formations

Témoignage de e-commerçant – Evolution de la boutique Motif Personnel de Corentine

Témoignage de e-commerçant – Evolution de la boutique Motif Personnel de Corentine

Je vous présente aujourd’hui une nouvelle série d’interviews et de témoignages. Nous avons en effet décidé de recontacter les commerçants que nous avions interviewé à leurs débuts.

Et ce afin de vous faire découvrir leur évolution depuis : quels ont été les changements opérés sur leur boutique ? Comment leur structure a t’elle évolué ? Leurs ventes ont elles décollé ? Vous le saurez à travers leur récit.

Et nous commençons donc avec Corentine et sa boutique « Motif Personnel » que vous connaissez sûrement déjà à travers sa première interview…

Bonjour Corentine, c’est la deuxième fois que nous vous interviewons sur ce blog, c’est plutôt bon signe, non ?

En effet ! Nous venons de fêter les 3 ans de la boutique en ligne, la société s’est bien développée depuis la première interview.

Motif Personnel est un site de vente en ligne de tissus ; pendant ces 3 années l’offre de mon site marchand a sans cesse évolué, passant de 400 à 1600 produits en ligne, avec plusieurs dizaines de nouveautés tous les mois. Nous venons de clôturer le 3ème exercice fiscal, la société est rentable depuis la 1ère année et le chiffre d’affaires ne cesse de croître.

Avez-vous rencontré des difficultés depuis la mise en ligne de votre boutique, si oui, lesquelles ?

Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières au niveau du site internet, à part quelques points très fortement liés à l’activité de ma société sur lesquels nous sommes en train de travailler (amélioration des fiches produits pour les rendre plus lisibles, développement d’un module permettant de visualiser le motif uploadé par le client avant de passer commande de tissu personnalisé).

La société a cru relativement vite ; en septembre 2011 tout s’est accéléré suite à la parution d’un article dans un magazine spécialisé dans les loisirs. J’ai dû faire face à l’augmentation rapide du nombre de commandes et faire appel à une amie pour m’aider à traiter les commandes. Cela a été un moment de crise,nous recevions plus de commandes que ce que nous étions capables de traiter. Je l’ai embauchée quelques mois plus tard et elle travaille désormais à temps partiel chez Motif Personnel, en CDI.

Contrairement à certains de mes concurrents, j’ai souhaité ne pas embaucher plus, quitte à ne pas développer la société autant que je le pourrais, car je souhaite conserver une société à taille humaine. C’est un choix délibéré de ma part.

Votre boutique a t’elle subi un lifting depuis ses débuts ou est-ce quelque chose que vous avez planifié ?

Pour le moment il n’y a eu aucun lifting sur le site ! Les clients sont contents de l’ergonomie et nous le disent souvent. Nous avons la main sur un grand nombre d’éléments, du coup quelques pages ont été créées ou modifiées en cours de route, comme celle expliquant le fonctionnement du programme de fidélité ou celle recensant les articles de presse. Mais dans l’absolu le site est le même qu’au démarrage. Nous avions opté pour un graphisme créé et mis en place par les équipes de Wizishop, et nous comptons les solliciter prochainement pour un très léger lifting.

Avez-vous modifié votre stratégie et vos plans de communication ?

Oui, nous avons revu pas mal d’éléments dans la stratégie notamment. Nous avons testé beaucoup de choses, de nouveaux produits, des prix, des styles de photos et de mises en scène. En termes de positionnement, nous cherchons à nous démarquer de nos concurrents. Cela passe notamment par l’impression de nos propres tissus, en France. C’est un créneau que nous n’avions envisagé qu’à une petite échelle à l’origine, et cela représente à ce jour près de 40% de notre chiffre d’affairesà un taux de marge tout à fait intéressant. C’est vraiment différenciant.

Nous avons lancé une marque de tissus en mai 2012, Première Etoile, qui est fortement plébiscitée par la blogosphère, un an après sa naissance. Nous proposons cette marque à la revente à d’autres sites de vente en ligne de tissus ainsi qu’à des merceries traditionnelles et à des jeunes créateurs, et cette stratégie s’avère payante puisque nos tissus, estampillés Motif Personnel, sont désormais vendus dans plus d’une vingtaine d’établissements.

Nous avons également lancé des produits dans l’air du temps, comme le produit « I love Fabrics » : sur le modèle des « box », c’est un coffret thématique regroupant entre 20 et 25 produits de la boutique en ligne, en petit format. Nous venons de lancer la 3ème édition de I love Fabrics ; les clients sont très contents, ils s’arrachent comme des petits pains.

Enfin, nous ouvrons notre atelier au public les jeudis après-midi, c’est un relais de croissance appréciable.

Votre structure a t’elle évolué, avez-vous fait appel à des partenaires extérieurs ?

La structure a beaucoup évolué :

J’ai déménagé l’activité de mon domicile vers un local de 25m2 en juin 2011, puis vers un local de 90 m2 en mars dernier. J’ai embauché une personne à temps partiel et fait appel à plusieurs stagiaires.

J’ai sous-traité diverses fonctions : la comptabilité, le graphisme. Je me suis entourée également de fournisseurs ultra fiables et laissé tomber ceux qui n’étaient pas sérieux.

Avez-vous constaté une progression au niveau de vos ventes, de vos visites et de votre taux de conversion (pouvez-vous nous donner des chiffres si ce n’est pas trop indiscret) ?

Oui, ces éléments ont fortement évolué et évoluent encore.
En termes de CA, nous avons cloturé le premier exercice à 126K€, le 2ème à 272K€ et le 3ème devrait être autour de 320K€.
En ligne le panier moyen est passé de 35 euros en 2011 à 50 euros en 2013.
La plus forte évolution n’a plus lieu en ligne mais sur le créneau des revendeurs, que nous gérons en face à face, en dehors de la boutique en ligne.

Quel est, selon vous, le secret pour « perdurer » dans le monde du e-commerce ?

Il est indispensable d’écouter les clients, de répondre à leurs questions, que ce soit par email ou par téléphone.
Il me semble aussi crucial de proposer une offre différente de celle des concurrents.

En trois ans, j’ai vu plein de bébés-boutiques voir le jour, puis fermer ; au début je le prenais mal, j’avais l’impression qu’on copiait mes idées. Je voyais des sites ou des blogs lancer les mêmes produits, moins cher, parfois en volant mes visuels, mes slogans, voir mes CGV ! Cela devait sembler facile. Or être e-commerçant, c’est un vrai métier, cela ne s’improvise pas. Calculer un taux de marge, par exemple c’est primordial !

Ma société se porte très bien, une nouvelle embauche est prévue pour septembre. J’ai besoin d’une paire de bras en plus sur les aspects logistiques pour pouvoir me consacrer à 100% sur les projets de développement.

Merci à Corentine pour ce beau témoignage. Nous lui souhaitons d’aller encore plus haut et que son aventure dans le e-commerce perdure le plus longtemps possible !

Création e-commerce le 22 juillet à 14:34

Excellent interview! Je ne connaissais pas du tout votre site internet et cela fait toujours plaisir de voir un e-commerce qui ne coule pas mais plutôt qui évolue de façon significative. Vous avez presque triplé votre CA en 2 ans, je trouve cela énorme personnellement!

Merci d’avoir partagé cette expérience avec nous!


Pauline Gentner le 22 juillet à 17:11

Voilà une bien belle histoire d’un succès bien mérité ! Ca fait plaisir dans un contexte difficile de voir une petite entreprise réussir de la sorte et tripler quasiment son chiffre d’affaire, BRAVO


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés, un modérateur doit le valider. Merci !
Chargement