Ressources et Formations

Stop au racolage sur Facebook !

Stop au racolage sur Facebook !

Afin d’améliorer la pertinence des publications affichées dans le fil d’actualité et ainsi améliorer l’expérience de ses utilisateurs, Facebook a annoncé dernièrement une nouvelle mise à jour de son algorithme avec 2 points essentiels. Voici donc comment améliorer la portée de vos posts sur ce réseau social où le reach organique est une espèce en voie de disparition…

Vous ne devinerez jamais… qui va voir la portée de ses publications baisser !

Nous en avons tous été victimes… Qui n’a jamais vu sur sa page d’accueil, une publication avec un titre racoleur du type « Vous ne devinerez jamais ce que ce bébé a fait » ou encore « Cette star a choqué tout le monde »… ? Une publication qui nous pousse à cliquer, bien entendu ! Mais une fois sur l’article en question (lorsqu’on y arrive…), on se rend compte que la qualité de celui-ci est moindre (pour ne pas dire « proche de zéro »…). Ces posts sont appelés « click-bait » soit « appâts à clics ».

click-bait-facebook

Pourquoi ces articles inintéressants apparaissent alors régulièrement sur notre timeline alors que nous, professionnels, avons du mal à véhiculer le moindre message sur Facebook ? Facebook explique : « Ces publications ont tendance à obtenir un grand nombre de clics, ce qui signifie que ces messages sont affichés à plus de gens, et obtiennent une meilleure place en haut du fil d’actualité ».

Mais Facebook, en véritable chasseur, annonce un changement de son algorithme qui régit le fil d’actualité de ses utilisateurs. Ces publications trompeuses ont coulé des jours heureux… Mais ça, c’était avant ! Comment est-ce techniquement possible ? Facebook étudiera désormais les habitudes des utilisateurs qui témoigneront de la pertinence des articles. En effet, Facebook est capable de connaître le temps que l’utilisateur passe à lire un article. Si ce temps est alors estimé à quelques secondes seulement, l’article en question n’est pas intéressant et par conséquent, sera considéré comme un « click-bait ». Le nombre de commentaires, de likes et de partages sont également des éléments dénonciateurs de ce type de publications. Facebook nous éclaire à nouveau à ce sujet : « Nous pouvons regarder combien de temps les gens lisent un article en dehors de Facebook. Si les utilisateurs cliquent sur un article et passent du temps à lire, cela suggère qu’ils ont cliqué sur quelque chose de précieux. S’ils accèdent à un lien, puis reviennent de suite sur Facebook, cela donne à penser qu’ils n’ont pas trouvé ce qu’ils voulaient … Une autre possibilité consiste à regarder le ratio de personnes qui cliquent sur le contenu et de le comparer au nombre de personnes qui discutent et partagent ce contenu avec leurs amis. Si un grand nombre de personnes cliquent sur le lien, mais que peu de personnes commentent ou aiment cette publication quand elles reviennent sur Facebook, cela suggère aussi que les gens n’ont pas accédé à quelque chose qui avait de la valeur pour eux ».

Privilégiez les liens natifs

Egalement, Facebook a diminué la visibilité des publications contenant des photos ou du texte, avec un lien affiché, comme dans l’exemple ci-dessous :

facebook-photo-post

Désormais, lorsque vous souhaitez partager un lien sur Facebook, il faut utiliser le « format lien », qui permet de donner davantage de contexte à la publication. Facebook donne l’explication suivante : « Nous avons constaté que les gens préfèrent souvent cliquer sur des liens qui sont affichés avec le format lien (qui s’affiche lorsque vous collez un lien lors de la rédaction d’une publication), plutôt que des liens qui sont enterrés dans les légendes des photos. Le format de lien affiche des informations supplémentaires associées avec le lien, comme le début de l’article, ce qui permet de déterminer plus facilement s’il y a un intérêt à cliquer pour poursuivre la lecture. Ce format est plus facile pour être cliqué sur les mobiles, qui ont un écran plus petit ».

Voici donc la façon dont vous devez présenter vos liens sur Facebook :

facebook-link-post

La baisse du reach organique est tellement conséquente que je vous conseille de rester attentif à tous ces petits détails de changement d’algorithme qui peuvent vous donner un petit coup de pouce dans la portée de vos publications.

Facebook indique ensuite comment le réseau social déterminera si une publication utilise le « click bait headlines ».

Dépannage Plombiers le 5 septembre 2014 à 10:38

Hé bien ma foi, c’est plutôt une bonne initiative !


Ils font le ménage pour un Facebook plus propres et c’est pas plus mal.


Combien de fois me suis-je fait avoir par ces posts aux titres accrocheurs…


Cette mise à jour de l’algo me fait bizarrement penser au travail de google et sa quête de pertinence.


C’est bien, c’est une bonne chose..il me semble


Mariette le 5 septembre 2014 à 17:38

Bonjour,

Merci pour ces infos…

Et comment insère-t-on un format lien sur FB?

Merci


Alexandre le 5 septembre 2014 à 17:46

Bonjour Mariette,


Tout simplement, vous copiez-collez le lien dans votre publication. Attendez que le lien natif apparaisse et vous supprimez ensuite le lien dans la publication pour n’afficher que le lien natif.


cecile le 11 septembre 2014 à 14:01

Bonjour Alexandre, merci pour ce super post (j’utilise beaucoup facebook pour dynamiser les ventes).. en revanche, et malgrè l’explication donnée à Mariette, je n’ai pas compris cette histoire de lien natif.. Par exemple, je fais un post qui dit , (en simplifiant)  » Sublime nouveau produit pour seulement 2eur, . Ensuite je met une photo du produit. Et je poste..


Pourriez vous me dire si c’est cela un lien natif??

Un grand merci par avance,

cécile


Alexandre le 11 septembre 2014 à 14:16

Bonjour Cécile,


Justement, non, vous avez fait ce qu’il ne faut pas faire Dans un lien natif, le lien n’apparait pas dans le texte. Dans votre cas, les étapes à suivre sont :


1. Ecrire : « Sublime nouveau produit pour seulement 2eur, http://www.magommette.com/sublimeproduità2euro »

2. Attendre que ce lien génère un lien natif en dessous de la publication

3. Supprimer le lien sous format texte dans la publication

4. Ne pas ajouter de photos


Vous avez l’exemple dans l’article ci-dessous. Si vous avez besoin, n’hésitez pas à nous contacter pour que l’on vous ré-explique bien.


cecile le 15 septembre 2014 à 14:12

Ah, ok je vois.. ce que vous appelez lien natif, c’est la photo sur laquelle pointe l’url? Par contre il me semble qu’il y a souvent un soucis de format: càd que ma belle photo wizishop se transforme en une « tranche de photo » sur facebook. Auriez vous un conseil à donner sur les dimensions de la photo à charger dans wizishop afin que le lien natif de facebook face apparaitre la photo dans son ensemble et pas tronquée?

Un grand merci par avance,

Cécile


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour