Organiser un jeu concours : on n’a rien compris !

Publié par Alexandre sur le Blog ecommerce de WiziShop dans la rubrique Ressources pour E-commerçant, le mardi 16 février 2016 | 8 commentaires

L’année dernière, chez WiziShop, nous avions eu une idée brillante : proposer un jeu concours permanent sur notre guide shopping, AchetezMoi.com. L’objectif était d’offrir toujours plus de visibilité aux e-commerçants et de récompenser les fidèles ambassadeurs du site. Sauf que, voilà… Dans notre merveilleux monde où tout est beau et rose, nous n’avions aucune idée de ce qui allait nous attendre ! En effet, nous avons dû nous confronter à une espèce humaine particulière. Discrète la plupart du temps, elle sait frapper au bon moment… pour le plus grand malheur des entreprises et de leurs équipes ! Oui, je suis bien en train de parler de la communauté de concouristes, des requins en soif de gains. Parés d’une organisation digne des pires groupes de pression, pour eux, concours rime avec « investissement rentable ».  Tricheries, trahisons, complots… Remballez Dallas et autres Feux de l’Amour, nous avons trouvé bien pire !

Depuis, dans l’impossibilité de récompenser nos véritables ambassadeurs, ces concouristes nous ont malheureusement résolus à arrêter le concours AchetezMoi.com. Mais qu’à cela ne tienne, en tant que blog BtoB, nous nous pensons légitimes pour vous faire part de notre retour d’expérience et vous mettre en garde contre les pièges des concours en ligne. Lancez les 1ères notes du générique, voici notre histoire…

organiser-jeu-concours-rien-compris

Tout avait si bien commencé…

L’histoire commence lors de l’une de nos nombreuses réunions, où nous nous réunissons dans la bonne humeur, café ou boisson gazeuse pour se détendre, barre chocolatée ou bonbons pour se donner des forces et avoir les idées claires. Aujourd’hui, le thème de la réunion, c’est AchetezMoi.com, notre guide shopping à la ligne éditoriale unique. Vous le savez déjà, sur AchetezMoi.com, ce sont les produits eux-mêmes qui parlent et se mettent avant pour enfin crier haut et fort « Achetez Moi » ! Voici là une particularité qui laisse part à beaucoup de créativité.

Notre problématique du jour est simple : comment dynamiser le site pour offrir toujours plus de visibilité aux e-commerçants ? L’idée est d’améliorer l’expérience client vécue sur le site et de développer toujours plus son aspect social avec ses possibilités d’interactions (commentaires, likes, partages, etc.). Là, notre cerveau fait Tilt et une ampoule apparait sur chacune de nos têtes. Oui oui, véridique ! Pourquoi ne pas proposer un jeu concours permanent avec un système de récompenses par points en fonction des différentes actions menées sur le site ?

En plus d’offrir de la visibilité aux produits des e-commerçants, ce levier permet aussi de récompenser nos fidèles ambassadeurs. L’idée est géniale, on se lance !

…Nous étions si enthousiastes…

C’est ainsi que nous nous lançons dans de nombreuses tâches pour mettre en place le jeu concours : définition du cahier des charges, de la mécanique de jeu, du système de récompenses, refonte du site pour y inclure le jeu concours, création des visuels de promotion, rédaction des emails automatiques, des articles de blog et programmation des posts sur les réseaux sociaux… Chacun des petits lutins de WiziShop met son coeur à l’ouvrage pour proposer un concours fun avec des beaux cadeaux à gagner et ce, avant Noël. Et pour y parvenir, la tâche est longue…

Nous nous sommes arrêtés sur la mécanique suivante : chaque mois, un nouveau cadeau est à gagner pour celui qui aura récolté le plus de points. Les 4 participants qui le suivent repartent avec des bons d’achat offerts par WiziShop, à dépenser sur les produits référencés sur AchetezMoi.com. Le mois suivant, les compteurs sont remis à zéro, sauf pour le concours annuel ! Et oui, l’ambassadeur des ambassadeurs, celui qui aura récolté le plus de points tout au long de l’année remporte un voyage aux îles Canaries. Avec près de 10 000 euros de lots, nous avons mis les petits plats dans les grands !

Pour attribuer les scores, chaque action entreprise sur le site (like, commentaire, partage, inscription à la newsletter…) rapporte un certain nombre de points. Et ce n’est pas tout ! Vous parrainez des filleuls, cela vous ramène des points. Vos filleuls mènent des actions sur le site, cela vous ramène aussi des points ! Tous les ingrédients sont réunis pour remplir nos objectifs. Et nous avons même pensé à la triche : authentification des comptes via les profils personnels Facebook et système de surveillance des adresses IP, entre autres…

Le 2 Novembre 2015, tout est prêt ! Nous pouvons enfin lancer ce projet qui nous tient tant à coeur, en parallèle du nouveau Webmagazine Lifestyle AchetezMoi.com.

…Et là, c’est le drame !

Très rapidement, la communauté d’AchetezMoi.com grandit et le concours bat son plein. Sauf que… nous décelons déjà quelques tentatives de triche. Et cela nous prend un temps fou à analyser, en détails, la participation de plus de 3 000 concouristes. Pire, ajoutez à cela les nombreux messages de participants qui viennent se plaindre et dénoncer leurs adversaires. Pire encore, ajoutez à cela les nombreux messages de participants qui viennent se plaindre et dénoncer leurs adversaires alors qu’ils trichent eux-même ! Nous sommes rapidement dépassés par les événements et nous découvrons une toute nouvelle espèce d’individus, celle que les livres d’histoire ont littéralement zappé. Parmi eux, nous pouvons distinguer 4 profils :

  • Le no-life : le participant qui possède des dizaines et des dizaines de comptes Facebook pour s’auto-parrainer. Tout est sous contrôle…
  • L’investisseur : pour eux, participer à des jeux concours est un emploi à plein temps. Nous avons vu des statuts Facebook improbables avec des individus clamant haut et fort qu’ils pouvaient gagner jusqu’à 50 000 euros à l’année, rien qu’avec leurs lots remportés (et qu’ils vous emmerdent ! Oui, oui…). Ils n’hésitent pas à investir de l’argent dans des votes ou autres actions automatisées pour dégager un retour sur investissement certain, peu importe l’équité morale et le préjudice subit par la société organisatrice.
  • La victime persécutée : eux, ce sont clairement, les meilleurs ! « Mais je vous jure, je n’ai pas triché. Ça doit être un complot contre moi car les autres ne veulent pas me voir gagner ». Ouais ouais… Mais que fait la Police ? Cette excuse aurait toutefois pu être crédible compte tenu du fait que certains noms de concouristes en herbe sont connus et détestés de tous.
  • Le solidaire, inscrit dans des groupes dédiés où de nombreux concouristes aux dizaines de comptes Facebook se rendent la pareille. Les associations caritatives devraient peut-être s’intéresser à ce concept, abolition des maladies et de la faim dans le monde garantie !

Nous pourrions balancer une belle liste de comptes Facebook à bannir… Mais fort heureusement pour eux, nous n’avons pas que ça à faire.

Sur la page Facebook, nous nous faisons harceler de messages d’individus connus dans le monde des fanatiques des jeux concours. « Untel a triché, elle a déjà triché à ce jeu concours et ce compte Facebook, celui-ci, celui-ci et celui-ci, c’est encore elle. Celui-ci, c’est celui de son mari… Et ça, c’est son post quand elle avoue qu’elle triche » Uhhh, on se calme ! Le 24 Décembre, au soir, un participant nous inonde de messages pour râler. Mais merde, c’est Noël ! Oui, merde ! Car à force d’acharnement, nous perdons les notions de diplomatie indispensables au Community Management. Nous avons du mal à garder notre sang froid et expédions les messages des concouristes d’une réponse aussi brève qu’évocatrice. Mais après-tout, qu’importe ? Le Community Management consiste à animer sa communauté mais ces gens-là, ce n’est pas notre communauté. Ils ne nous apportent rien, ce ne sont pas nos fidèles ambassadeurs qui, eux, malheureusement, abandonnent la partie car ils se rendent compte qu’ils ne gagneront jamais face à ces requins. Notre plus grand regret est, sans doute, de ne pas être parvenus à récompenser leur fidélité.

Au delà de ça, nous devenons esclaves de cette communauté qui « exige » des comptes-rendus, des classements précis (et pas que les 10 premiers mais un classement de TOUS les participants), rendant certains membres de l’équipe incapables de s’occuper de ses autres projets et missions. Rassurez-vous, en véritable équipe soudée, nous avons toutefois mené à bien chacune de nos tâches. Une équipe ne peut pas se dévouer uniquement à un concours. Le pire, c’est lorsque nous lisons des commentaires du type « C’est une honte pour l’entreprise qui cautionne ce type de triches » alors que vous vous rendez bien compte que nous avons fait au mieux pour proposer le concours le plus loyal possible. Nous avons même tenté de donner un nouveau souffle au concours en enlevant les points rapportés par les inscriptions de nouveaux filleuls, en vain… On se perd également dans le règlement car, au fond, solliciter des votes auprès d’un réseau n’est pas vraiment interdit. Alors, faut-il bannir cette personne ou non ?

Tant d’investissements en temps, en argent et en ressources humaines pour, au final, se faire cannibaliser le concours par une bande de fanatiques…

Comment éviter les pièges des jeux concours ?

Alors, pourquoi cet article ? Tout simplement, le risque est gros car votre entreprise risque de subir une crise e-réputation à cause de ces concouristes qui vous descendent publiquement si vous les bannissez du jeu ou les rétrogradez du classement alors que vous avez la preuve même de leur triche. Bien que leur mécontentement n’ait pas eu un grand impact sur notre activité, en tant que blog B2B, nous nous pensons légitimes de vous faire part de notre retour d’expérience pour que vous puissiez éviter les pièges des jeux concours.

Outre les soucis d’e-réputation qui peuvent nuire à votre entreprise, si vous avez un objectif de récolte d’adresses email par exemple, vous pouvez passer complètement à côté de celui-ci. En effet, que faire des emails liés à ces multiples faux comptes Facebook ? Inexploitables ! En d’autres termes, perte d’argent et de temps.

Il va de soi que les concours à votes ou à score ne fonctionnent pas. Ils ont d’ailleurs très mauvaise réputation du fait de ces « communautés de concouristes », un monde de requins qui ne reculent devant rien. Surtout, il faut faire très attention aux groupes Facebook ou annuaires de jeux concours. Une fois que le votre est répertorié au sein de l’un d’entre eux, c’est fini pour vous. Outre votre vie sociale, vous perdrez du temps et des ressources pour vos autres missions professionnelles.

Certes, le jeu concours reste toujours un levier efficace pour animer vos communautés, récompenser vos fans, etc. Nous ne remettons pas en cause cela. Cependant, choisissez-bien la mécanique employée. Vous pouvez toujours opter pour :

  • Le tirage au sort : le hasard est le seul maître de l’élection du gagnant.
  • La désignation du vainqueur par un jury qui assure la légitimité du gagnant.
  • L’instant gagnant, à condition de modifier chaque jour, l’horaire de l’instant gagnant. En effet, si les participants peuvent gagner tous les jours, à 12h15, votre communauté s’en rendra compte rapidement.

De votre côté, avez-vous déjà eu ce type d’expériences lors de l’organisation d’un jeu concours ? Nous sommes preneurs de vos retours pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. En unissant nos forces, nous, entreprises, pourrons lutter contre la communauté des concouristes !

8 commentaires pour "Organiser un jeu concours : on n’a rien compris !"
Par Jonathan le mercredi 17 février 2016

Mon cher Alexandre, il fallait nous demander conseil ;)

Faire un commentaire
Par Alexandre le mercredi 17 février 2016

Ahah nous y penserons la prochaine fois Jonathan ;)

Faire un commentaire
Par carole le mercredi 17 février 2016

Comment dire que c’est notre quotidien ? Rien de très surprenant dans votre liste de pièges.

Quelques conseils ? espacer les concours, surtout ne pas mettre de # pour n’être repéré que de sa communauté régulière, et prendre du temps pour croiser les informations pour éliminer les tricheurs !

Faire un commentaire
Par Pascal le mercredi 17 février 2016

Moi je dis pourquoi vous organisez des concours, vu que vous êtes une entreprise mais pas une organisation de jeu-concours, (ou alors cela vous apporte du profit) comme vous l’avez souligné c’est un vrais casse tête est la aujourd’hui vous vous posez la question si vous devez agir par voie judiciaire et que vous ne savez pas quoi faire pour ces tricheurs!!!….
Moi je me sens pas concerné et je ne savez même pas,qu’ il y avais un concours de plus je n’ai pas que sa à faire de ces fameux jeux concours qui n’apporte rien.

Je pense quand t’on faire des projets de cette importance et de cette envergure et de l’impacte que sa peut donner, les règles il fallait les mettre avant, des articles dans vos réglementations une couverture pour supprimé ses tricheurs pro la vous aurez étais tranquille au yeux de la loi…

Alexandre!!! voici mon point de vu cela engage que moi

Faire un commentaire
Par Alexandre le jeudi 18 février 2016

Merci Carole pour ces conseils pertinents :)

Faire un commentaire
Par Alexandre le jeudi 18 février 2016

Bonjour Pascal,

Merci pour votre point de vue.

Comme il est mentionné dans l’article, nous organisons des jeux concours pour récompenser et remercier notre communauté de leur fidélité ainsi que pour augmenter la visibilité de nos différents sites et donc de nos e-commerçants. L’organisation d’un jeu concours n’est pas uniquement réservée aux sociétés dédiées mais à la majorité des entreprises à vocation commerciale.

Rassurez-vous, nous ne nous sommes jamais posés la question d’avoir recours à la justice ou autre. Et le règlement du concours a bien été publié en amont du lancement. Malheureusement, malgré le dépôt d’un règlement et l’anticipation avec diverses méthodes pour éviter les tricheurs, nous ne pouvons pas les éviter.

Alexandre

Faire un commentaire
Par daniel le jeudi 18 février 2016

tous les jours j’ai des appels tel masqués de gens qui, manifestement veulent m’arnaquer dans un domaine ou un autre.
Si je les reçois un peu brutalement ils me font de violentes leçons de morale … si je raccroche il arrive qu’ils me rappellent pour poursuivre leurs leçons qui deviennent carrément invectives.
Oui car ces gens là ont, de plus, un égo à 3 km au dessus de la tête !.

Comme quoi ce petit exemple est significatif :
Aujourd’hui l’arnaque, la triche sont des valeurs ouvertement revendiquées la tête haute !.

Moralité: il est nécessaire aujourdhui d’être sur ses gardes en permanence avant d’entreprendre ou d’accepter quoi que ce soit sachant que cette mentalité gagne même maintenant allègrement certaines multinationnales !.

Faire un commentaire
Par Matthieu Gagnot le mercredi 13 avril 2016

Bonjour,
Article très intéressant… Ça me rappelle un jeu concours que j’avais mis en place il y a à peu près 15 ans (si si!), sur Webavantages, un site de e-commerce… Naïf, j’avais utilisé le flash pour proposer un jeu de « slot machine » où les internautes pouvaient miser leurs points cadeaux et en gagner d’autres… J’avais du le désactiver après 30 minutes! Des hackers avaient réussi à gagner des milliers de points (normal, en même temps, du flash…).

Plus récemment, j’ai mis en place un jeu de tirage au sort (sur softonic.fr) et c’est passé comme sur des roulettes!

Comme l’explique bien l’article, il faut vraiment penser à toutes les possibilités pour ne pas passer à côté de l’objectif de son concours…

Faire un commentaire
Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <em> <strong>

×

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP