Le Blog ecommerce de WiziShop

Le livre Blanc de la FEVAD sur les moyens de sécurisation des paiements sur internet

Publié dans Dossiers et livres blancs le mardi 29 octobre 2013 | Par Séverine

Depuis 2008, l’Observatoire de la Sécurité des Cartes de Paiement (OSCP) constate pour la 1ère fois une diminution du taux de fraude des paiements sur Internet en 2012. Signe encourageant pour les acteurs du e-commerce, il est important de rappeler que l’enjeu commun pour tous est bien entendu le maintien de la confiance des acheteurs en ligne.

Bien conscients que la confiance est primordiale pour le développement du commerce en ligne, les différents acteurs travaillent et renforcent activement la sécurisation des paiements tout en faisant le maximum pour conserver un parcours client le plus court possible et le plus efficace. Le consommateur veut acheter sur internet en toute sécurité, avec un minimum d’étapes.

C’est grâce au soutien et à la contribution de très nombreux adhérents que la Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance a publié un livre blanc sur les moyens de sécurisation des paiements sur internet.

Les adhérents ont participé à des enquêtes et des témoignages, c’est ainsi que tous ont pu contribuer à leur manière à son élaboration. Ce livre permet de connaitre le ressenti de la lutte contre la fraude, telle qu’elle est vécue par les e-commerçants au quotidien, il présente les difficultés rencontrées ainsi que les solutions qu’ils mettent en oeuvre pour y remédier.

Ce livre blanc intitulé « Les moyens de sécurisation des paiements sur internet - La lutte contre la fraude vue par les e-marchands », est téléchargeable gratuitement sur le site internet de la FEVAD.

RDV sur le lien ci-dessous :

http://www.fevad.com/etudes-et-chiffres/livre-blanc-les-moyens-de-securisation-des-paiements-sur-internet

 

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 28 octobre 2013 | Par Séverine

La revue de presse du Blog Wizishop

Lundi 21 Octobre 2013

SEO : Quel impact de Google Hummingbird sur les backlinks ?
Le nouvel algorithme de Google modifie t-il l’influence des backlinks sur votre site ? (Arobasenet)

L’importance du contenu de site web
Le contenu de votre site doit être l’élément phare de votre stratégie de référencement (NeoCamino)

Mardi 22 Octobre 2013

11 idées de concours à organiser sur les réseaux sociaux pour Halloween
Avez-vous pensé à utiliser l’événement Halloween pour doper vos ventes ? (Outils du web)

Google veut protéger tous les petits sites web contre les attaques DDoS
Google serait-il quelque peu philantrope ? (Arobasenet)

Mercredi 23 Octobre 2013

5 pratiques viables à long terme
Découvrez 5 conseils à adopter pour un SEO performant (Référenceur.be)

Commenter un article de blog
Comment commenter un article de blog pour travailler sa visibilité et crédibilité (NeoCamino)

Jeudi 24 Octobre 2013

Les 5 problèmes du Web Responsive Design
Le Web Responsive Design de plus en plus utilisé est-il sans failles ? (Webmarketing-com)

Référencement naturel White Hat, encore possible ?
Suivre les lignes de bonnes conduites Google est-ce cela la clé du succès de mon référencement ? (Webmarketing-com)

Vendredi 25 Octobre 2013

Connaissez-vous vraiment les bases de la vente en ligne ?
Avoir une boutique en ligne performante. Découvrez nos conseils pour mieux vendre en ligne (Blog Polynet Online)

L’intérêt de la Web Analytics Mobile
Utiliser l’analyse mobile pour suivre efficacement les utilisateurs mobiles et leurs mouvements (Le Webmarketeur)

1 commentaire Écrire un commentaire

Témoignage – Découvrez Guerric de la boutique Goudron Blanc, e-commerçant et entrepreneur depuis ses 17 ans !

Publié dans Témoignages le vendredi 25 octobre 2013 | Par Séverine

Cette semaine, je souhaite vous faire partager l’expérience de Guerric, qui, j’en suis sûre, vous apportera beaucoup en tant qu’e-commerçant ou en tant que futur e-commerçant !

Guerric est un jeune e-commerçant, entrepreneur dans l’âme ! Son parcours atypique et sa motivation reflètent une réelle envie d’entreprendre.

 

Bonjour Guerric, qui se cache derrière la boutique GoudronBlanc ?

Bonjour WiziShop, merci de me recevoir sur votre blog !

GoudronBlanc est une marque de vêtements casuals et élégants que j’ai fondée à l’âge de 20 ans. En parallèle, de cette aventure, je suis étudiant en master de droit.

 

Comment la marque Goudron Blanc est-elle née ?

Comme beaucoup, j’aime me sentir bien habillé. Portant souvent des T-shirts col V, je cherchais un T-shirt élégant, bien coupé et de bonne qualité – ça n’existait pas. J’ai décidé de le produire. Dans la démarche de conception, je me suis aperçu qu’il était possible de s’engager dans une dimension éthique. En effet, la culture du coton est l’une des plus polluantes du monde. En plus de la qualité et de l’élégance, GoudronBlanc a fait le choix du coton bio.

 

Des idées, nous en avons tous… mais faut-il encore les réaliser ! Quel a été l’élément déclencheur pour vous ? Comment êtes-vous passé du statut d’étudiant à celui d’e-commerçant ?

Il y a tellement d’opportunités pour créer de belles entreprises que je ne pouvais rester sur les bancs de la fac sans entreprendre.

L’entrepreneuriat m’a toujours passionné. Très tôt, je me suis intéressé au marketing. A 17 ans, j’ai créé Logo en Vue, une agence web spécialisée dans la création de logos et de sites internet pour TPE/PME et startups. Aujourd’hui le blog de Logo en Vue réuni 80 000 lecteurs/an passionnés de logos et de webmarketing.

Étant un fan du design, j’ai eu envie de devenir e-commerçant pour proposer un beau produit. Le genre de produit qui éveil les sens. Joli à voir, agréable à toucher. Le T-shirt GoudronBlanc était né !

 

Vous semblez accorder une grande importance à la qualité de vos produits, cela suffit-il vraiment à faire la différence lorsqu’on se lance comme vous sur un marché extrêmement concurrentiel ?

La qualité des produits est l’essentiel. Un marché extrêmement concurrentiel rend le coût d’acquisition très élevé. La qualité des T-shirts col V GoudronBlanc plait à nos clients. Comme ils sont satisfaits, ils sont plus enclins à commander à nouveau sur notre boutique.

En fait, la différence entre un T-shirt GoudronBlanc et un T-shirt ordinaire est telle que l’on fini par trouver que le T-shirt ordinaire est fade.

Nos clients ne jurent plus que par les T-shirts GoudronBlanc. Tout le défi est de continuer à les surprendre dans les prochaines collections.

 

Selon vous, est-ce plus intéressant de développer sa propre marque pour se démarquer et apporter de la valeur ajoutée ? Quel investissement cela peut représenter ?

Avec des mastodontes comme Amazon, RueduCommerce et d’autres, il est très difficile de se démarquer en créant une boutique multimarque. Malheureusement, des histoires de belles boutiques, qui ferment car elles n’arrivent pas à assurer une marge suffisante, sont trop nombreuses.

Pour s’imposer, la meilleure solution est de proposer un produit et une marque qu’ils ne peuvent pas distribuer (soit parce que l’on a l’exclusivité, soit parce que l’on a créé la marque).

 

Avez-vous rencontré des difficultés à vous lancer dans le e-commerce, si oui, lesquelles ?

La première difficulté a été de créer un T-shirt meilleur que les autres. Cela a pris plus d’un an et demi de travail avec notre styliste et notre façonnier pour obtenir le T-shirt GoudronBlanc.

La seconde difficulté est de créer un site e-commerce agréable, fonctionnel et à moindre coût. Les agences font payer ce type de site internet beaucoup trop cher pour une jeune entreprise. J’ai donc préféré mettre les mains dans le cambouis. Le rendu est très satisfaisant : www.goudronblanc.com

 

Pouvez-vous nous parler de votre stratégie pour faire connaître votre boutique en ligne ?

Pour éviter d’être Google-dépendant, GoudronBlanc s’appuie sur le bouche à oreille. Chaque client qui porte un T-shirt GoudronBlanc devient un ambassadeur de la marque. La qualité des T-shirts col V est un point vraiment important, puisqu’elle est directement remarquée par l’entourage de ceux qui portent GoudronBlanc.

 

Si ce n’est pas trop indiscret, pouvez-vous communiquer sur des chiffres clés ? (progression, nombre de ventes, statistiques…)

La boutique a officiellement été lancée fin juin 2013. Pour le moment, nous ne préférons pas communiquer nos chiffres.

 

La question photo : Quel est le produit qui se vend le plus sur GoudronBlanc ?

Les quatre couleurs de T-shirt sont très demandées et à peu près dans les mêmes quantités. Celui qui dépasse légèrement les autres est le T-shirt blanc col V. Le T-shirt blanc est vraiment un incontournable de l’armoire masculine. Sans doute parce que cette couleur s’adapte très bien avec tous les ensembles.

 

Parmi nos lecteurs, certains sont déjà e-commerçants, d’autres hésitent peut être encore à franchir le pas… Quels conseils pouvez-vous leur donner afin de se lancer dans l’aventure ? Quelles sont les clés du succès ?

Je pense qu’il faut être avant tout passionné parce que l’on vend.

 

Un grand merci à vous Guerric, vos conseils et retours sont précieux pour notre communauté d’e-commerçants et ceux qui hésitent à se lancer.

 

Guerric a soulevé un point important :

Pour ceux qui hésitent à se lancer suite aux coûts de développement d’une boutique, sachez qu’il existe des solutions e-commerce comme la solution WiziShop. WiziShop propose un outil « tout-en-un » qui vous permet de créer et gérer votre propre boutique en ligne très simplement ! WiziShop est leader des solutions e-commerce à la performance, ainsi, pour vous permettre de vous lancer et de tester votre activité, vous ne paierez que 39€ HT par mois pour un chiffre d’affaires mensuel allant jusqu’à 1500€. N’attendez plus, lancez-vous !

Si vous aussi vous souhaitez partager votre expérience d’e-commerçants avec notre communauté, n’hésitez pas à commenter cet article !

1 commentaire Écrire un commentaire

Chiffre du jour : le 8

Publié dans Le chiffre du jour le jeudi 24 octobre 2013 | Par Séverine

8… comme 8 raisons de faire de la pub pour votre entreprise sur le réseau social Facebook !

1. Tout simplement parce que Facebook est le réseau social le plus populaire ! Avec 1 150 000 000 utilisateurs ça vous parle ? sinon, on peut faire plus simple : 1,15 milliards… Imaginez ne serait-ce qu’une seconde le potentiel de ce réseau social allié à une bonne stratégie de communication !

2. Parce que Facebook vous permet de cibler très précisément vos campagnes publicitaires (type, âge, profil, centre d’intérêt, pays…) et d’obtenir de ce fait des retours significatifs ! Bref, c’est l’outil rêvé !

3. Parce que cela vous permet d’atteindre des prospects partout dans le monde ! D’un pays bien spécifique à une région, vous pourrez adapter précisément votre campagne de pub pour atteindre votre cible !

4. Parce que les fans que vous pourrez convertir en clients adhèrent à vos produits, vous pourrez créer un lien spécial avec eux. En choisissant d’aimer votre page, ils affichent une préférence et une confiance envers vos produits !

5. Pourquoi s’en priver ? La création de votre page est gratuite et la pub sur Facebook ne coûte vraiment pas cher ! Définissez votre budget de campagne pour chaque jour et maîtrisez vos dépenses !

6. Parce que vous pouvez interagir très facilement avec votre communauté en annonçant des promotions et opérations spéciales sur votre page !

7. Parce qu’une fois que vous avez créé la page de votre entreprise, vous pouvez installer des applications (apps) et particulièrement des apps e-commerce clés en main, qui vous permettent de présenter vos produits et de mettre en place votre boutique e-commerce sur votre page Facebook. Si vos clients sont sur Facebook, autant réduire les étapes dans le processus d’achat !

8. Et enfin, parce que Facebook présente un modèle « équitable » : que vous soyez une grande structure ou une petite start-up, vous avez l’opportunité de toucher un maximum de prospects avec les mêmes outils ! Certes, cela varie en fonction du budget communication qui y est consacré…

 

 

Et vous, e-commerçants, quel usage faites-vous du réseau social Facebook ?

Avez-vous une page pour votre entreprise ? Comment faites-vous pour acquérir de nouveaux fans et les fidéliser ? 

Réalisez-vous des ventes par le biais de Facebook ?

8 commentaires Écrire un commentaire

WiziQuizz n°11 : Testez vos connaissances sur l’e-commerce… Qui obtiendra le meilleur score ?

Publié dans WiziQuizz le mercredi 23 octobre 2013 | Par Séverine

Aujourd’hui, je vous propose un WiziQuizz afin de tester vos connaissances sur l’e-commerce en général.

Alors, êtes-vous sûr de bien connaître votre secteur d’activité ? C’est parti…

 

Testez vos connaissances sur l'e-commerce en général...

Départ

Félicitations !

Vous avez obtenu %%SCORE%% bonne(s) réponse(s) sur %%TOTAL%%

%%RATING%%

A bientôt pour notre prochain WiziQuizz !


Your answers are highlighted below.
Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

L’impact psychologique des prix qui finissent par …,99€ !

Publié dans Les actualités le mardi 22 octobre 2013 | Par Séverine

Mais pourquoi les commerçants affichent-ils des prix qui finissent par …,99€ ?

Tout simplement pour l’impact psychologique que cela provoque ! Le dernier DVD à 9,99€, une bonne affaire ! mais à 10€, c’est presque de l’arnaque, autant acheter le blu-ray  ! Pourquoi acheter un produit à 14,99€ et trouver le prix correct, alors qu’à 15€, il serait trop cher ? Un abonnement internet et téléphone à 29,99€ ? très intéressant ! Mais à 30€, je vais aller voir la concurrence car je trouve ça cher…

Le consommateur se fixe en général un prix plancher qu’il ne sera pas prêt à dépasser : ne connaissant pas le coût de fabrication des produits, celui-ci se fait une idée de la valeur d’un produit ou d’un service et du prix qu’il estime être « juste » et « correct » à payer.

C’est justement l’objet d’un article publié il y a quelques jours sur le blog GumRoad. L’analyse de ce phénomène faite dans cet article est très intéressante :

  1. Les études montrent que seul le chiffre situé avant la virgule compte !
  2. Parallèlement, d’après les études réalisées, lorsqu’un prix finit en ,99€, on a l’impression que le vendeur fait le maximum pour proposer un produit au prix le plus bas et on a donc la sensation de faire une bonne affaire !

Cela peut paraître absurde mais c’est pourtant la réalité…

Comme on peut le constater sur l’illustration proposée dans l’article du blog GumRoad, les taux de conversion des produits affichant des prix en …,99€ sont assez impressionnants ! Tout particulièrement les produits à 1,99€ qui présentent un taux de conversion plus de deux fois plus élevé qu’un produit à 2€…

Je vous laisse juger par vous-même !

Source : http://blog.gumroad.com/post/64417917582/a-penny-saved-psychological-pricing


Après tout, 1 centime d’économisé, c’est toujours ça…

Et vous, e-commerçants, utilisez -vous aussi la technique du prix en …,99€ ? Qu’en pensez-vous ?

 

5 commentaires Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 21 octobre 2013 | Par Séverine

La revue de presse du Blog Wizishop

Lundi 14 Octobre 2013

Le référencement est-il lié à l’accessibilité web ?
Il suffit d’imaginer que les moteurs de recherches sont aveugles… (Créé 1 site)

Les internautes français face à l’email marketing en 2013
Quels comportements adoptons nous face aux e-mails marketing ? (Webmarketing et Com)

Mardi 15 Octobre 2013

Comment mettre en valeur ses produits sur son site e-commerce ?
Pensez-vous que vos produits sont suffisamment mis en avant ? (Webmarketing et Com)

Matt Cutts vidéo : « Google perd-il de sa pertinence ? »
Pourquoi et en quoi le moteur de recherche le plus connu est-il remis en question ? (Referenceur.be)

Mercredi 16 Octobre 2013

Etude : toujours plus de choix et de services, telles sont les attentes actuelles des e-shoppeurs Français
Les clés pour fidéliser un e-consommateur aujourd’hui (Capitaine Commerce)

Définition du jour : SEA, SEM, SMO, SEO
Un article pour vous expliquer qu’est-ce que le SEA, SEM, SMO, SEO (Le Blog Site Web)

Jeudi 17 Octobre 2013

Infographie DediServices : Etat du M-commerce en 2013 !
Le m-commerce présente des chiffres intéressants… (E-Commerce Webmarketing)

Etude Pure360 : à quel moment envoyer vos e-mails?
Envoyer des e-mails marketing c’est bien, mais les envoyer aux heures propices c’est mieux ! (Référencement Site Web)

Vendredi 18 Octobre 2013

Comment et quand utiliser les libellés Adwords
Les libellés peuvent être appliqués aux mots clés, aux campagnes, aux groupes d’annonces et aux annonces (Seinsight)

70% des mobinautes utilisent le click to call après une recherche mobile
Une récente étude de Google et d’Ipsos confirme l’intérêt de la suggestion de l’appel téléphonique après une recherche sur mobile comme étant un canal marketing important (Arobasenet)

1 centime économisé : l’impact psychologique des prix
Pourquoi les commerçants abusent des prix qui finissent par .99 ? (Blog Gumroad)

1 commentaire Écrire un commentaire

Témoignage de e-commerçant – Evolution de la boutique Super Insolite de Jean-François

Publié dans Témoignages le vendredi 18 octobre 2013 | Par Sebastien

Cette semaine nous vous proposons de découvrir l’évolution de la boutique « Super Insolite » de Jean-François, boutique de gadgets et objets insolites en tout genre, où tout le monde trouve son bonheur grâce à un catalogue bien rempli.

Jean-François nous avait déjà accordé une première interview il y a tout juste 3 ans, nous avons souhaité revenir vers lui car son parcours mérite d’être partagé !


Bonjour Jean-François, c’est la deuxième fois que nous vous interviewons sur ce blog, c’est plutôt bon signe, non ?

Hello, oui on est toujours là et en pleine forme ! Et puis c’est sympa de se donner des news de temps en temps !

 

Avez-vous rencontré des difficultés depuis la mise en ligne de votre boutique, si oui, lesquelles ?

Pour nous les principales difficultés n’ont rien à voir avec le web mais avec le métier de commerçant : c’est toujours la trésorerie le nerf de la guerre ! Pas toujours évident de bien gérer sa croissance (car croissance chez Super Insolite il y a) et faire en fonction des fonds disponibles.

C’est une gestion complexe mais essentielle pour le bon fonctionnement de la boutique.

 

Votre boutique a t’elle subi un lifting depuis ses débuts ou est-ce quelque chose que vous avez planifié ?

Oui il y a 2 ans déjà notre super héros s’est offert un nouveau costume pour son site web et nous faisons évoluer régulièrement notre design. L’idée étant d’apporter un maximum de clarté pour le visiteur tout en l’accueillant dans un univers propre à Super Insolite.

Pour vous donner quelques exemples, nous avons en colonne de droite un petit moteur à idées cadeaux qui permet en un clic d’avoir des centaines d’idées cadeaux en fonction de la personne et du budget que vous voulez mettre.

Nous avons aussi re-designé notre footer toujours pour donner le maximum de lisibilité : nos univers, nos services et tous nos réseaux sociaux sont ainsi bien présentés.

 

Avez-vous modifié votre stratégie et vos plans de communication ?

Notre communication se base sur le concept même de Super Insolite : proposer tous les jours une nouvelle idée cadeau vraiment originale et fun. En partant de cette base, comme nous adorons nos produits (quand les commandes fournisseurs arrivent c’est un peu Noël), nous déclinons pas mal de petites opé sympathiques autour.

Nous sommes très actifs sur notre page Facebook (viens c’est sympa tu verras : https://www.facebook.com/Boutique.SuperInsolite) où en plus de présenter la nouveauté du jour, notre actu et de proposer des réductions exclusives, nous organisons toute l’année un concours photo pour nos clients. Ils nous envoient une photo avec l’un de nos gadgets et la communauté élit la meilleure photo avec un bon d’achat pour le gagnant à la clé. C’est un vrai plaisir de découvrir la créativité de nos clients qui n’en manquent pas !

Nous organisons régulièrement des concours sur la blogosphère avec des blogs qui nous plaisent bien (et qui avouons le ont aussi un peu de trafic !).
Par ailleurs avec notre petite notoriété nous avons développé aussi quelques partenariats sympa avec la télé notamment D8 ou TF1 qui font souvent appel à nous pour offrir des cadeaux… insolites :)

On a encore pleins de projets dans nos cartons question com’, les idées ne manquent pas, forcément quand on vend ce type de produit, ça donne des idées !

Question stratégie, nous multiplions les canaux de vente, comme nous le faisons depuis le début. Marketplace évidemment, mais aussi de plus en plus sur des points de vente physiques. A commencer par le notre, puisque nous sommes basés à Paris et nous proposons à nos clients de venir retirer leur commande chez nous gratuitement. Résultat leur commande est dispo en 1h et pour une soirée ou un anniversaire le soir même, c’est bien pratique !

Mais aussi chez des commerçants (avec une vraie caisse enregistreuse et tout) où vous pouvez retrouver nos produits. Nous sommes aussi de plus en plus présents sur des salons (par exemple le Comic Con) qui outre le fait de développer les ventes, nous permet de rencontrer nos clients en chair et en os ! Et voir leur sourire quand ils prennent en main nos produits, comme le dirait une pub pour carte bancaire, ça n’a pas de prix !

Pour finir question stratégie, nous diversifions beaucoup nos produits. Toujours avec une base geek, l’idée est que Super Insolite deviennent la référence de tout ce qui peut se faire d’insolite dans le cadeau. Par exemple récemment nous avons ouvert une catégorie « collants insolites » avec de jolis imprimés qui sortent de l’ordinaire. Quelques blogueuses modes ont même testé (et approuvé !) nos collants !

Bientôt nous aurons une grosse surprise à proposer à nos clients dans le domaine de la diversification de produit… mais c’est top secret pour l’instant !

 

Votre structure a t’elle évolué, avez-vous fait appel à des partenaires extérieurs ?

Notre structure a assez peu évolué et nous avons peu de prestataires, essentiellement en fait pour la gestion des paiements et des flux marketplace. Nous avons surtout optimisé notre local, notre organisation et nos moyens pour s’adapter au mieux à nos volumes de ventes et aux demandes de nos clients.

La collecte de la commande sur place à Paris fait parti de ces optimisations.

 

Avez-vous constaté une progression au niveau de vos ventes, de vos visites et de votre taux de conversion (pouvez-vous nous donner des chiffres si ce n’est pas trop indiscret) ?

A part le taux de conversion qui est relativement stable, depuis notre dernière interview ici, nos visites et nos ventes se sont bien développées. Bon évidemment nos visites ont beaucoup plus augmenté que nos ventes mais pour vous donner une fourchette nous sommes à +20/+30% de ventes par an, ce qui est, dans ce contexte économique un peu tendu, une très bonne base.

Notre réflexion sur le thème du cadeau est que les gens ont peut-être un peu moins d’argent qu’avant à consacrer au cadeau mais, paradoxalement, cela peut nous être bénéfique : avec un petit budget, ils veulent surprendre, faire plaisir, faire rire.

Et pour vous donner un ordre d’idée, nous avons 1000 produits bien insolites à moins de 20€ ! Avec une nouveauté par jour, vous êtes sûr de tomber sur un cadeau qui vous parlera !

 

Quel est, selon vous, le secret pour « perdurer » dans le monde du e-commerce ?

La même que pour se lancer : avoir la foi ! Après évidemment, être motivé et avoir un joli sourire ne suffira pas : un bon référencement SEO, des outils de gestion performants, un service irréprochable, de bons collaborateurs… tout cela est nécessaire pour durer, mais sans la foi, rien ne marchera pas !

 

Merci à Jean-François pour ce beau témoignage. Nous lui souhaitons d’aller encore plus haut et que son aventure dans le e-commerce perdure le plus longtemps possible !

5 commentaires Écrire un commentaire

Le Salon du commerce connecté VAD CONEXT à Lille, c’est la semaine prochaine !

Publié dans Les actualités le vendredi 18 octobre 2013 | Par Séverine


Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté, dans lequel les canaux se multiplient et interagissent !

Le client est à présent omnicanal et c’est tout naturellement qu’il alterne entre les différent points de contact qui s’offrent à lui. La frontière entre boutique en ligne et boutique physique s’efface. La proximité avec les consommateurs est primordiale pour développer un e-commerce efficace, réussir le cross-canal et maximiser l’expérience clients.

Cette 13ème édition du salon, qui se déroulera à Lille du 22 au 24 octobre 2013, souhaite apporter des solutions concrètes à l’ensemble des acteurs du commerce, qu’il s’agisse des entreprises issues de la vente à distance, des pure players ou des retailers. Le salon s’organisera autour de 4 piliers : data, commerce, logistique et relation client.

Le « Connected Innovation Village » vous proposera un showcase des savoir-faire et tendances dans le secteur du commerce connecté.

Le salon e-commerce Lille 2013, une édition orientée vers le tout connecté et l’innovation

« Pour l’édition 2013, nous avons mené avec nos partenaires une réflexion de fond qui nous a conduit au nouveau nom #vad.conext, contraction des termes « connected » et « next ». Connected car le salon prendra en compte l’évolution du commerce vers le tout connecté, que ce soit via Internet, le mobile, le magasin, la vente à distance… et Next pour marquer notre volonté d’être dans le futur et l’innovation. Par ce nouveau positionnement, nous souhaitons inviter tous les acteurs de la chaine commerce, avec un effort particulier sur le retail. C’est d’ailleurs tout le sens du Conext Innovation Congress : axé sur l’innovation dans le retail, ce congrès accueillera pour sa première édition des experts internationaux et proposera de décoder les enjeux du commerce de demain. »

Eric PLATIAU,
Président de #vad.conext

 

Le salon VAD CONEXT, un lieu incontournable pour vous, e-commerçants !
N’hésitez pas à nous faire un retour en commentaire si vous participez à cet événement…

Inscrivez-vous sur : http://vad.whos-in.be/

 

Informations :

Lille Grand Palais
1 Boulevard des Cités Unies
59000 Lille

Mardi 22 Octobre de 9h15 à 18h30
Mercredi 23 Octobre de 9h15 à 21h
Jeudi 24 Octobre de 9h15 à 17h

ENTREE GRATUITE

http://www.vadconext.com/
Twitter : @vadconext

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Chiffre du jour : 5

Publié dans Le chiffre du jour le jeudi 17 octobre 2013 | Par Séverine

5 comme le nombre d’éléments clés à travailler pour adapter son site e-commerce au responsive design.

Le responsive design, c’est quoi, et quels sont les enjeux ?

Le responsive design pourrait se traduire par un « design adaptatif ». Un certain nombre d’entre vous possède un smartphone, une tablette, une TV connectée,… en plus d’un ordinateur.

Chaque support de navigation est différent : la surface d’affichage est différente tout comme la façon de l’utiliser. Mais peu importe le type d’appareil, et peu importe le navigateur, l’ergonomie des sites internet doit être adaptée. Et tout particulièrement pour vous, e-commerçants, avoir un responsive design qui permette aux clients d’acheter simplement et rapidement sur tous les supports connectés est primordial. C’est un peu la solution miracle pour « universaliser » un site web et offrir aux visiteurs l’expérience utilisateur la plus confortable et ergonomique possible.

On constate sur l’infographie ci-dessous que 45% des adultes américains possèdent un smartphone, et que 90% d’entre eux l’utilisent pour aller sur internet. Les consommateurs américains passent en moyenne 1,4 h à surfer sur des supports mobiles. L’enjeu est donc de taille !

Pour répondre à ces problématiques, deux solutions s’offrent à vous : 

  • soit créer des versions séparées & dédiées aux mobinautes (version mobile, application mobile),
  • soit adapter votre site avec le responsive web design (design adaptatif).

Comment ça marche ?

Le responsive web design est basé sur :

  • Des grilles fluides : il s’agit de concevoir une interface de site composée de blocs, cette conception modulaire vous permet de jouer sur la composition de la page en fonction de la taille de l’écran.
  • Des requêtes de média : il s’agit de critères (en CSS3) qui permettent d’adapter dynamiquement le design du site en fonction de chaque support et de la taille d’écran correspondante.
  • Des images flexibles : un élément important du responsive design car il s’agit de proposer des images qui peuvent s’ajuster en fonction de l’écran.

5 éléments clés pour adapter son site au responsive design

Voici les 5 zones déterminantes pour votre site e-commerce, celles qu’il faut impérativement travailler pour optimiser l’expérience client (vous les retrouverez dans l’infographie ci-dessous) :

  • L’entête  (contenant le logo, la navigation et l’onglet de recherche)
  • Les images (ou icônes servant à naviguer et les images des produits)
  • La description des produits (contenant les textes, boutons de partages, avis sur les produits…)
  • Les informations complémentaires (autres produits proposés, avis…)
  • Le pied de page (contenant la navigation, les liens et les coordonnées)

 

 Cette infographie montre que les internautes mobiles sont de plus en plus nombreux et de plus en plus connectés !

Sources : Journal du Net – Press my Web – WhoIsHostingThis ?

 

Et vous, avez-vous déjà adapter votre site e-commerce au responsive web design ?

Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager votre expérience et à commenter !

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP