Le Blog ecommerce de WiziShop

Nouvelle rubrique « Conseils d’experts »

Publié dans Wizishop le mercredi 20 mai 2009 | Par Gregory

La vente en ligne est un secteur riche d’actualités et de conseils. Nous essayons de vous retranscrire depuis près de deux ans les informations importantes pour lancer votre boutique en ligne et l’optimiser pour augmenter vos ventes. En plus de nos articles, vous avez désormais l’habitude de retrouver chaque lundi notre revue de presse présentant les articles incontournables que nous avons sélectionnés pour vous.

Cette série de billets hebdomadaires rencontrant un véritable succès, nous voulions aller plus loin. Vous pouvez désormais retrouver le best-of de notre revue de presse sur notre nouvelle rubrique « Conseils d’experts ».

La rubrique « Conseils d’experts » va lister toutes les lectures indispensables (blogs spécialisés, sites d’informations…) pour vous aider à progresser et à faire de la veille sur le e-commerce. Nous avons déjà listé près d’une centaine d’articles et nous ferons évoluer cette liste au jour le jour.

Vous pouvez trier les articles par thème (référencement, marketing, statistiques…) ou par source.

Cette rubrique est donc complémentaire avec notre revue de presse hebdomadaire puisqu’elle va évoluer régulièrement lors de notre veille quotidienne. N’hésitez donc pas à la consulter chaque jour !

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Sokoz, nouveau site e-commerce de ventes Live

Publié dans Les actualités le mercredi 20 mai 2009 | Par Cedric

« Votre mission si vous l’acceptez… acheter en moins de 30 secondes ! » tel aurait pu être le slogan de Sokoz, cette nouvelle plateforme e-commerce qui propose un nouveau concept de vente en ligne.

Comment ça marche ?

Sokoz est une nouvelle façon d’acheter en ligne qui s’annonce plus ludique, plus fluide mais aussi bien plus palpitante puisque le principe est celui de l’enchère inversée, avec des ventes live pour tous les internautes. Le prix baisse en temps réel pendant 30 secondes, simultanément pour tous les acheteurs, et l’utilisateur qui clique sur le bouton “Acheter” emporte la vente.
Pour être acheteur, il faut s’inscrire et renseigner son numéro de carte bleue au préalable, ainsi lorsque vous participez à une vente, l’acte d’achat peut se dérouler en un seul clic.

Je trouve ce concept génial, à voir maintenant comment la plateforme va évoluer et les produits qui y seront proposés, mais en tout cas voilà un éventuel concurrent à eBay à la différence que seuls les professionnels sont susceptibles de vendre leurs produits sur Sokoz.

12 commentaires Écrire un commentaire

Le chiffre du jour : 319,7

Publié dans Le chiffre du jour le mardi 19 mai 2009 | Par Cedric

C’est en millions d’euros ce que représente le chiffre d’affaires réalisé par RueDuCommerce sur l’exercice du 1er avril 2008 au 31 mars 2009, soit une progression de 3,4% par rapport à l’année dernière.
Sur le seul 4ème trimestre, le chiffre d’affaires s’est établi à 69,3 millions d’euros, en hausse de 1,8%. Il intègre une contribution de 1,6 million d’euros des sites de vente en ligne TopAchat.com et Clust.com, achetés à France Télécom e-commerce, et intégrés courant mars 2009.

Le volume d’affaires annuel, qui intègre l’ensemble du chiffre d’affaires des partenaires de La Galerie, s’élève à 338 millions d’euros, en progression de 8,2% par rapport à l’exercice précédent.

A noter que pour l’ensemble de l’exercice, le nombre de visites sur le site s’établit à plus de 124 millions, en progression de 17% par rapport à 2007/2008. En intégrant TopAchat.com et Clust.com, le nombre de visites s’élève à plus de 150 millions.

Pour conclure, on peut préciser que le panier moyen hors taxes s’est établi à 188 euros, soit une baisse de 6,8%.

1 commentaire Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 18 mai 2009 | Par Cedric

Bonjour à tous, je vous présente notre revue de presse hebdomadaire regroupant articles et billets traitant du e-commerce… Bonne lecture et bonne semaine !

1. Visa une carte bancaire plus sécurisée
Petit billet publié dans le Journal Du Net sur la probable future carte bancaire créée par Visa…

2. La liste ultime des digg likes et de social bookmarking : plus de 300 sites répertoriés
Une liste très intéressante préparée par le non moins intéressant site ConseilsMarketing.fr sur les meilleurs digg likes francophones…

3. Les 95 outils indispensables pour trouver des clients
Toujours sur ConseilsMarketing.fr, la liste des divers outils pour trouver des clients. Toujours bon de s’en inspirer…

4. Comment lancer un produit avec sa communauté
Loïc Le Meur
, célèbre entrepreneur français du Web, distille pleins de conseils dans cette vidéo pour lancer et faire connaître son produit grâce à sa communauté…

5. Rassurer vos clients
De précieux rappels de la part de Capitaine Commerce sur l’une des bases de la vente en ligne : rassurer son client…

1 commentaire Écrire un commentaire

Barcamp Ecommerce Paris – Présentation

Publié dans Les actualités le mercredi 13 mai 2009 | Par Gregory

Leadshare et 42Stores ont lançé une très bonne initiative en organisant le 11 Juin prochain un Barcamp Ecommerce à Paris. Voici une petite présentation de ce qui nous (j’y participerai également) attend…

- Bonjour Olivier. Tu es le fondateur de 42Stores et l’organisateur du prochain BarCamp sur le e-commerce. Mais… heuuu… c’est quoi un BarCamp au juste ?
Hello Wizishoppiens. Un BarCamp est un évènement qui regroupe des participants autour d’une même thématique. On dit souvent que c’est une « non-conférence » : dans un conférence, il y a un conférencier et des auditeurs. Dans un barcamp, il n’y a que des participants : l’objectif est de partager l’expérience de chacun. Mais évidement, nous nous chargeons d’organiser ces échanges : plusieurs thématiques sont proposées  avec pour chacune un animateur/expert.

- Merci pour tes précisions. Quand et où aura t-il lieu ?
Le jeudi 11 juin à l’Echangeur à la Bourse de Commerce à Paris. L’espace est bien adapté au échange, avec 5 salles de réunion et un hall d’accueil/buffet/networking.

- Qui peut participer au BarCamp ? L’entrée est-elle payante ?
Tout le monde peut participer, l’idée est de réunir le plus grand nombre de e-commerçants. Mais les offreurs de solutions sont les bienvenus, aussi.
L’entrée est gratuite, mais l’inscription nécessaire. Il n’y a que 200 places, et nous avons déjà 100 inscriptions. Alors dépêchez vous d’aller vous inscrire sur http://www.barcamp-ecommerce.com
Sur place, il y aura un buffet pour midi. Le tout est gratuit grâce aux partenaires qui couvrent les frais, en premier, les organisateurs : 42Stores et Leadshare, ainsi que les sponsors : CardsOff, Wexpay, Codeur.com, ReversoForm, Snipemail, Blog-Ecommerce.com et bientôt encore quelques uns.

- Quels sont les sujets qui y seront abordés ?
Les sujets sont très larges :  des sujets pour jeune commerçant (quelle plateforme, quel mode de paiement…) aux sujets d’expert  (le rich-commerce, la segmentation client, les market-places…), nous allons prochainement approfondir les sujets proposés sur le blog du BarCamp Ecommerce. Vous pouvez aussi suivre l’actualité du BarCamp sur Twitter http://twitter.com/bcamp_ecommerce

- Qu’est-ce qui t’a motivé à organiser cet évènement ?
Nous faisons beaucoup de salons dédiés au ecommerce, et lors du dernier avec Didier de Leadshare nous nous sommes demandé s’il n’y avait pas la possibilité de faire autre chose. Il y a deux, j’avais lancé les Rencontres Informelles des Ecommerçants Normands et avec Didier nous participons aux diners des Entreprenautes Associés. Le coté « échange » de ces manifestations manque dans les salons, c’est pourquoi nous avons pensé à un BarCamp.

5 commentaires Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 11 mai 2009 | Par Cedric

1. Études des genres sur les sites e-commerce
Étude, sur la perception et les attentes que peuvent avoir les hommes et les femmes par rapport à un site e-commerce, commentée  sur le blog d’Arkantos Consulting

2. Les 3 étapes pour gérer efficacement son eRéputation
ConseilsMarketing nous fait partager les conseils de Francis Lelong de l’agence de communication Vecteur d’Image pour gérer au mieux son eRéputation…

3. Boutique en ligne vs boutique eBay
Grégory du blog Buzzinessman fait un petit comparatif entre les avantages d’une boutique eBay et une boutique perso…

4. L’avenir du e-commerce : abondance d’offres ou concentration avec d’énormes supermarchés ?
Réflexion de François Ziserman qui s’interroge sur le devenir du e-commerce…

5. Quand 13500 personnes chantent pour T-Mobile
Finissons cette sélection avec une vidéo que j’ai vu récemment sur AccessOweb. il s’agit buzz marketing organisé par T-Mobile… Je vous laisse découvrir mais moi je trouve ça génial…

2 commentaires Écrire un commentaire

Le baromètre Directpanel 2009 e-commerce et sites marchands

Publié dans Les actualités le vendredi 8 mai 2009 | Par Cedric

Pour cette 7ème édition, 9 000 acheteurs en ligne ont évalué plus de 200 sites marchands. L’institut d’études en ligne Directpanel Research dévoile les résultats 2009 de son baromètre de référence sur les usages des acheteurs en ligne. Le nouveau millésime est riche d’enseignements.
Le site voyages-sncf.com attire plus de 4 acheteurs en ligne sur 10 et Ldlc.com reprend à apple.com la première place du classement de la satisfaction client.
Désormais, la satisfaction client et la fidélité au site sont des leviers déterminants dans l’acte d’achat.

Pénétration des sites marchands

« Si l’audience des sites d’e-commerce est régulièrement mesurée, Directpanel est l’un des seuls instituts à proposer un classement des principaux sites marchands français, secteur par secteur, en fonction de leur nombre d’acheteurs », indique Alexandre Sagakian, Directeur associé de Directpanel Research. Plus d’1 acheteur sur 4 ont réservé sur le site voyages-sncf.com Sans surprises, le site voyages-sncf.com demeure le 1er site marchand français en nombre de clients. Il a même sensiblement progressé. De leurs côtés, les sites ebay.fr et amazon.fr gagnent respectivement 2 et 3 places, au détriment de cdiscount.com qui, malgré sa progression, perd 3 places. Toutefois, les trois sites restent très proches.

Progressions les plus fortes : Nespresso.com, lesaubaines.com et les sites de courses alimentaires

Le classement des sites dont la pénétration a le plus augmenté entre 2007 et 2008 met en lumière des sites au développement fort tels que nespresso.com, lesaubaines.com (site de vente « discount » du groupe La Redoute) ou les sites de courses alimentaires en ligne lancés récemment sur un modèle de « picking » (coursengo.com, intermarche.fr, expressmarche.com, g20-livraison.com…). Le succès du site lesaubaines.com est emblématique des nouveaux comportements d’achat dans le contexte actuel de crise. « Si la plupart de ces sites ont une pénétration de départ assez faible (< 5 %), ils progressent de manière assez spectaculaire » souligne Alexandre Sagakian. « Cela montre le fort dynamisme du e-commerce où les choses bougent encore très vite, où rien n’est figé », ajoute-t-il.

Les leaders par secteur : vente-privee.com confirme son poids dans le Textile

Au palmarès sectoriel des sites les plus importants en nombre de clients, venteprivee.com confirme son ascension en occupant la 1ère place dans le textile, devant les acteurs traditionnels de la VPC (redoute.fr, 3suisses.fr…). Autre fait marquant, le site ebay.fr est devenu leader sur le secteur des produits électroniques et du bricolage / jardinage. Enfin, sur le secteur très concurrentiel des courses alimentaires, le site auchandirect.fr semble avoir pris une petite longueur d’avance.

Satisfaction client

Coutumier des 5 premières places et déjà lauréat en 2003, ldlc.com, spécialisé dans l’informatique, reprend la très convoitée 1ère place du classement de la satisfaction client, avec un score historique de 17,75/20 ! Il détrône ainsi apple.com, désormais deuxième. On peut noter la progression significative du site materiel.net qui occupe la 3ème place d’un classement par ailleurs largement dominé par les sites de ventes de produits Hightech.

Deux autres progressions sont notables :

  • sarenza.com, site de vente de chaussures, qui passe de la 17ème à la 5ème place.
  • booking.com, site spécialisé dans la réservation d’hôtels, qui passe de la 55ème à la 8ème place.

Raison d’achat : fidélité et réassurance avant tout

Le baromètre 2009 bat en brèche nombre d’idées reçues.
Ainsi, le temps des cyberacheteurs zappeurs et des chasseurs de prime semble révolu ! Le prix n’est plus la première motivation d’achat. La satisfaction client et la fidélité sont des leviers tout aussi fondamentaux.
« Les acheteurs ont désormais leurs habitudes (pour un type de produit, un site). Il s’agit là d’un signe évident de maturité du marché du e-commerce », note Alexandre Sagakian. Ceci est particulièrement vrai pour les sites de cosmétiques qui attirent une clientèle captive et habituée.
La disponibilité des produits ou l’exclusivité de l’offre font également la différence sur les secteurs du Jouet, du « Mobilier / décoration » et du « Bricolage /Jardinage ».
Les délais de livraison proposés ne sont globalement pas un facteur déterminant, à l’exception des produits bruns et blancs pour lesquels ils revêtent une importance toute particulière.

Produits numériques et tourisme : le prix reste déterminant

Ces deux secteurs restent particulièrement concurrentiels dans la mesure où le prix et les promotions guident encore la majorité des acheteurs. « Sur ces secteurs, les paniers d’achat figurent parmi les plus élevés. Les acheteurs n’hésitent donc pas à comparer car les différences de prix peuvent être significatives », fait remarquer Alexandre Sagakian.

Marques : Adidas est la marque de textile la plus vendue sur Internet

Dans l’habillement, les marques les plus vendues sur internet sont les grandes marques de
sportswear : Adidas, Nike ou encore Puma.
Sur le secteur high-tech, SanDisk (fabricant de cartes mémoires) devient la marque la plus
achetée devant Apple et Sony. « Cela illustre le fort dynamisme du marché des appareils photos et caméscopes numériques, en particulier des accessoires », note Alexandre Sagakian.

En cosmétique et parfumerie, si la marque Yves Rocher reste de loin la plus vendue, le classement fait la part belle aux marques de luxe : Dior (6ème), Hugo Boss (8ème), Chanel, Clarins, Guerlain, Lancôme, Yves Saint Laurent ou encore Kenzo. « Les consommateurs voient Internet comme un moyen idéal de s’offrir un peu de rêve, grâce aux prix plus abordables des produits de luxe, notamment sur des sites de ventes événementielles », analyse Alexandre Sagakian.

3 commentaires Écrire un commentaire

La e-logistique – Interview de Crosslog

Publié dans Les dossiers du e-commerce le jeudi 7 mai 2009 | Par Cedric

Dans la continuité de notre dossier sur la e-logistique, je vous présente aujourd’hui un acteur important du secteur logistique, Crosslog. C’est Luc de Murard, un des fondateurs de la plateforme, qui répond à cette interview et nous présente ainsi Crosslog.

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

CrossLog est une SA basée en région parisienne, fondée par Luc de Murard et Franck Bornet en 2000. La société appartient à ses fondateurs et son développement s’est effectué sur fonds propres. Le chiffres d’affaires de CrossLog a été de 10M€ en 2008 et sa croissance a été de 68% par an depuis sa création. Les effectifs de CrossLog sont de 75 personnes (intérims compris) et les surfaces d’entrepôts sont de 12.000 m2.

Pouvez-vous nous décrire exactement votre activité ?

Nous gérons l’activité logistique de nos clients qui sont à 95% des sites e-marchands. Nous gérons pour eux l’ensemble de la chaîne logistique en mettant en la meilleure organisation adaptée à leur activité. Les schémas mis en place s’appuient sur nos ressources internes (gestion des approvisionnement et des stocks, entrepôts, informatique, pilotage), ainsi que sur des prestataires partenaires (notamment transport, assurance).
Nous accompagnons nos clients dans leur croissance et dans les évolutions de leurs activités en intégrant dans nos prestations une dimension conseil portant sur les schémas de distribution, sur les modes transports adaptés, sur la présentation marketing du service logistique apporté, …
Nous avons la  conviction que la diversité de services apportée aux clients finaux par notre intermédiaire est une des clés de leur succès. Nous axons nos prestations sur la qualité, condition de la fidélisation et de la croissance  de nos clients et de la nôtre par effet induit.
Nos entrepôts permettent d’assurer des prestations de réception, contrôle, stockage, préparation, colisage, sav, retours et travaux à façon sur les produits.

Depuis quand votre plateforme s’est spécialisée dans la e-logistique ?

Quand nous avons créé CrossLog, Franck Bornet et moi avions 15 ans d’expérience en logistique. Nous étions persuadés du potentiel du secteur du e-commerce ainsi que des difficultés à traiter cette logistique. Nous avons donc, dès l’origine, axé notre stratégie de développement sur cet unique secteur.
Nous nous considérons par conséquent comme les meilleurs spécialistes du secteur avec le nombre le plus importants de clients e-commerçants. A ce jour 90 sociétés e-commerce font appel quotidiennement à nos services. Nous traitons de l’ordre de 7000 commandes par jour en moyenne. Nous expédions en grande majorité les colis sur la France. Le reste étant globalement expédié en Europe. Pour certains clients nous effectuons des expéditions dans le monde entier.
Sur certains pays d’Europe nous effectuons de l’injection de colis et de la récupération de colis en retours via des plateformes d’éclatement.

A quels types de e-commerçants s’adresse votre plateforme ?

Nos clients sont de toutes tailles, sont des pures-players ou des filiales de grands groupes, sont des marques connues ou des marques en créations… Ils distribuent des produits de toutes natures, exception faite des produits en température dirigée (surgelés, frais) pour lesquels nous n’avons pas développé d’activité à ce jour. Nous traitons quasiment uniquement des activités BtoC.
Il n’y a pas de notre côté de limite minimale en nombre de commandes par mois. Un grand nombre de clients ont travaillé avec CrossLog dès leur démarrage. D’autres ont préféré démarrer après avoir traité en interne leur logistique. Nos clients nous confient entre 1 et plusieurs milliers de commandes par jour.

Y-a-t-il des adaptations techniques à faire pour les e-commerçants ?

Il est bien sûr nécessaire de mettre en place des échanges de données informatisés entre nos systèmes. Les échanges de données se font en général en XML, cependant notre équipe informatique est dotée d’un EAI qui permet d’adapter tous type de format à notre format « pivot ». Pour ceux qui souhaitent démarrer sans interface,  tous les flux sont doublés par des outils de saisie ou de consultation des données accessibles via extranet.

Pouvez-vous nous décrire le processus d’envoi d’un colis, de la commande jusqu’à son destinataire, ainsi que la gestion des retours ?

Nos process sont assez classiques. Nous disposons d’une organisation et d’une informatique permettant d’expédier le jour même les commandes reçues et complètes avant 15h. Les retours sont traités sous 24h. Dans tous les cas toutes informations stock, commandes sont remontées vers nos clients en temps réel.

Quels sont les tarifs de vos différentes prestations ?

Les tarifs dépendent fortement des produits traitées, du nombre de références d’une commande, de la destination de livraison, de taille du catalogue produit, du type d’emballage, du schéma de distribution, …
Il n’est donc pas possible de donner un tarif standard. Nos tarifs sont calculés à l’Unité d’Œuvre et non de façon forfaitaire à la commande. Cela permet à nos clients de payer le juste prix en regard de son activité. Les Unités d’Œuvres permettent par ailleurs de variabiliser au maximum les coûts des prestations.
Nous effectuons pour chaque prospect, une étude personnalisée en intégrant ses particularités et une étude budgétaire de son activité prévisionnelle.

En tant que logisticien, quel regard portez-vous sur le e-commerce ? Quel rôle joue la logistique dans le e-commerce ?

Ma conviction, partagée avec toute l’équipe de CrossLog, est inchangée depuis le début. Le e-commerce se développe sur 2 axes : le prix et le service. La logistique  internet est complexe et donc sa part dans le coût de traitement d’une commande est prépondérante. Le service rendu au client s’appuie de façon importante sur la partie service logistique. Dans les 2 cas les logisticiens spécialisés dans le e-commerce, ont un rôle important à jouer en offrant tous les jours un service plus large pour des coûts de mieux en mieux maîtrisés.

Quels conseils donneriez-vous aux e-commerçants qui préfèrent gérer leur propre logistique et qui hésitent ou ne souhaitent pas encore l’externaliser ?

Notre entreprise s’appuie sur les clients qui externalisent. Cependant nous sommes souvent amenés à répondre à cette question. Pour les marchands de taille suffisante, la réponse est évidemment économique (cela coûte-t-il moins cher ?). Nous disposons de moyens de traitement et de négociation avec nos sous-traitants (cartonniers, transporteurs, …) biens supérieurs. En revanche pour les petits e-marchands nous ne seront jamais moins cher qu’un entrepreneur qui fait lui-même ses colis sans compter son temps… Toute la question est de savoir si le temps passé par lui en logistique ne nuit pas à son développement.

Pourquoi choisir votre plateforme logistique plutôt qu’une autre ?

Nous sommes plusieurs logisticiens spécialisés en e-commerce. Je n’en connais pas qui ne sache pas traiter correctement la logistique de ses clients. Nos taux de service en préparation de commandes sont sur 2008 de 99.86%. Nous mettons en place un responsable de compte pour chaque client, interlocuteur de celui-ci et chargé de piloter sa supply chain  et de le conseiller tout au long de la prestation. Nous sommes persuadés d’être les meilleurs spécialistes du secteur et d’avoir le meilleur rapport qualité/prix. Bien sûr cela ne se décrète pas, il nous faut le prouver auprès de chaque prospect…

6 commentaires Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 4 mai 2009 | Par Cedric

Bonjour à tous, de retour après un week-end de trois jours (bien mérité je dois dire…!), je vous présente la revue de presse hebdomadaire. Bonne lecture !

1. De la récurrence client en e-commerce ! Pourquoi elle est très faible et restera intrinsèquement faible !
Un article vraiment très intéressant de Michel de Guilhermier qui nous sensibilise sur le fait que la récurrence client est très faible en e-commerce…

2. Twitter pour les pros en une image !
Le blog Marketing & Innovation nous explique en une image ce qu’est Twitter et son intérêt pour un professionnel de s’en servir…

3. Comment choisir la bonne solution e-commerce ?
Capitaine Commerce
consacre son billet à cette seule question. Toujours de très bons conseils prodigués à lire avec attention…

4. Le e-commerce, c’est pas comme le commerce physique !
Quelques notions de bases que les nouveaux e-commerçants doivent avoir à l’esprit lorsqu’ils débutent leur activité rappelés par François Ziserman

5. Les 10 meilleurs taux de transformation des sites d’e-commerce aux Etats-Unis pour mars 2009
Capitaine Commerce publie le classement des 10 meilleurs taux de transformations des sites aux USA et tente d’analyser la réussite du premier site Schawn’s

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Fungames, une boutique Wizishop dans Capital (M6)

Publié dans Wizishop le jeudi 30 avril 2009 | Par Gregory

Nous avons reçu il y a quelques semaines un coup de téléphone d’un des journalistes de Capital (M6). Celui-ci nous connaissait et avait besoin de notre aide. En effet, il cherchait des entrepreneurs qui ont une boutique en ligne en plus de leur activité principale.

Beaucoup de nos e-commerçants répondent à ce profil, nous avons donc pu lui dresser une longue liste de personnes susceptibles de l’intéresser.

Finalement son choix s’est arrêté sur Frédéric, responsable de Fungames, une boutique qui vend des jeux de société et des figurines Star Wars.

Je vous laisse découvrir le reportage diffusé dimanche dernier sur M6.

Pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure à l’instar de Frédéric, essayez vite Wizishop (test gratuit et sans engagement), notre solution ecommerce innovante et sans risque financier.

6 commentaires Écrire un commentaire

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP