Le Blog ecommerce de WiziShop

Chiffre du jour : 10

Publié dans Le chiffre du jour le vendredi 10 mai 2013 | Par Sebastien

10 comme le nombre en kg de consommation de pizzas par an et par habitant en France.

Je vous présente aujourd’hui un chiffre du jour un peu moins austère et un peu plus marrant que d’habitude : une infographie sur la vente de Pizza en France. Comme dirait l’auteur de cet article (Robin) sur Capitaine commerce, le web et la pizza ne sont pas sans rapport puisque la pizza est le mets préféré de bon nombre de grands artisans du web.

Et plus sérieusement, cela prouve qu’il y a là aussi peut-être un secteur intéressant à développer dans le e-commerce. Alors, si vous hésitez encore dans quel secteur lancer votre boutique e-commerce, n’hésitez plus, vendez des pizzas…

 

Source : Capitaine commerce 3.6

3 commentaires Écrire un commentaire

Chiffre du jour : 1/3

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 8 mai 2013 | Par Sebastien

1/3 comme ce que représente les ventes en ligne en Europe par rapport au marché mondial du e-commerce.

Le chiffre du jour nous est aujourd’hui apporté par l’infographie de Invesp. Celle-ci nous évoque comme d’habitude les principales pratiques du e-commerce à travers des chiffres-clefs, les principaux acteurs et marchés, etc…

On découvre ainsi que le marché du e-commerce mondial représentera 1400 milliards de dollars en 2015, que l’Europe est le marché le plus important du monde et l’Inde, le plus porteur.

Source : FrenchWeb

2 commentaires Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 6 mai 2013 | Par Séverine

La revue de presse du Blog Wizishop

Lundi 29 Avril 2013

BtoB d’ou vient le trafic de votre site
Optify a mener une enquète très interessante sur la provenance du trafic des sites B to B. Cet article nous en résume les résultats. (B2B Le Blog)

infographie e-commerce: les vidéos produits incitent à l’achat
Voilà une infographie e-commerce proposée par l’agence Invodo nous détaillant quels sont les comportements d’achats vis à vis des vidéos produits sur le Web. Cette étude nous montre que les internautes regardent en priorité les vidéos de démonstration sur tablette ou sur mobile. Les internautes sont également très réceptifs à ce genre de contenu qui leur permet de ne pas faire un grand effort d’attention comparé à du rédactionnel. (Le blog Cible Web)

Mardi 30 Avril 2013

Comment lutter contre l’abandon de panier ?
Pourquoi l’internaute ne va pas au bout de son achat ? Qu’est-ce que cela révèle sur votre site internet ? Quelles solutions apporter ? On fait le point.(Aeronet)

Comment rédiger des articles de blogs qui buzzent
De nombreux blogueurs lancent un blog et se décourage assez rapidement. En effet, après avoir publié quelques dizaines d’articles sur leurs blogs ils arrêtent. La raison est simple, pourquoi continuer à publier du contenu qui ne vous apporte pas de trafic, pas de chiffre d’affaires et que personne ne relaye ? (Webmarketing&com)

Mercredi 1er Mai 2013

Comment obtenir 1000 visites le jour du lancement de votre blog
Tous les jours, des centaines de nouveaux blogs se lancent sur la toile, que ce soit des blogs d’entreprises, des blogs personnels ou encore de blogs institutionnels. Mais alors, comment se démarquer ? Et surtout, comment s’assurer une audience qualifiée dès le jour de l’ouverture ? (emarketinglicious.fr)

Jeudi 2 Mai 2013

Gagnez en visibilité grâce à Google Authorship
L’algorithme de Google est à la base simple : Afin de donner un bon positionnement à un site web dans ses résultats de recherche, il doit lui percevoir de la valeur. Pour la connaître, les experts en marketing web se fient entre autres, au PageRank, un algorithme développé par Google permettant de mesurer de manière quantitative la popularité d’une page web. (Tendances.com)

Vendredi 3 Mai 2013

S Les publicités en ligne sont deux fois plus impactantes qu’à la TV
En France comme aux Etats-Unis, plus de la moitié de la population consulte régulièrement des vidéos en ligne. Outre-Atlantique, trois internautes sur quatre sont aussi des vidéonautes, contre un peu plus d’un sur deux il y a cinq ans.(Frenchweb.fr)

Infographie, la longue traine SEO
Notre infographie du vendredi est proposée aujourd’hui parBitRebels et nous présente un grand classique du SEO en images : les notions de « courte traîne » et « longue traîne » chères à Chris Anderson, rédacteur en chef du magazine Wired qui a pour la première fois développé cette idée en 2004. (Abondance).

2 commentaires Écrire un commentaire

Histoire de refonte – Céline et la refonte de sa boutique « Chapeau Enfant »

Publié dans Témoignages le vendredi 3 mai 2013 | Par Sebastien

Aujourd’hui, je vous présente donc le témoignage de Céline dont la boutique « Chapeau Enfant » a subi un important « lifting » récemment. Voici l’origine, l’histoire et les enjeux de cette refonte.

Chapeau-enfant.com est une petite échoppe de vente en ligne de capuchons pour mômes, marmaille et autres jolies frimousses née en août 2011 dédiée à la niche particulière, vous l’aurez deviné, de la chapellerie pour enfant.  J’étais d’ailleurs venue en parler sur l’invitation de Sébastien ici. Pourquoi une refonte après un an et demi d’existence ? Un double constat est à l’origine de cette décision.

Mon objectif  fixé en terme de CA n’était que trop rarement atteint et à l’évidence celui-ci avait plutôt tendance à plafonner depuis quelques mois. Le trafic visiteurs n’était pas à la hauteur de mes espérances. Je constatais mon impuissance face à un taux de conversion versatile et capricieux.

De ce premier constat découlait un second. J’avais atteint un plafond en terme de progression. Mon aventure entrepreneuriale  glissait doucement vers une issue au scénario peu réjouissant… Dégager un salaire de mon activité ou fermer boutique.

Le moment était venu de réfléchir à ce qu’il était possible de faire afin de remédier aux déficiences de la boutique ainsi qu’à mes propres lacunes. Bref, Il me fallait réagir en espérant qu’il ne soit pas déjà trop tard…

L’évidence quant au contexte général sautait également aux yeux. Certes, le beau gros gâteau du e-commerce gonfle devant nous avec une croissance déconcertante mais le nombre de candidats pour cette aventure augmente encore plus vite, une véritable bataille se livre entre les prétendants. L’univers du e-commerce est de plus en plus concurrentiel et mature. Je réalisais que ce domaine exigeait bien trop de compétences pour faire tout soi-même et surtout tout bien.

Pour m’accompagner, j’ai donc fait appel à un prestataire freelance pour m’aider à faire cette remise à plat nécessaire et poursuivre l’aventure. Je dois dire que j’ai eu une chance inouïe de rencontrer un prestataire ayant plusieurs cordes à son arc dans le domaine. Même si son cœur de métier est désormais essentiellement le SEO, il a pris également en main, entre autre, la partie design.

Après un état des lieux de la boutique et de ses statistiques, une analyse coté SEO, deux objectifs étaient posés :

- booster le trafic donc rapprocher la boutique du centre-ville de préférence dans une rue fréquentée régulièrement, un quartier populaire correspondant à ma cible… Oyé oyé brave gens, rentrez donc ! C’est bien ici que l’on vend des chapeaux pour enfants

- augmenter le taux de conversion,  le montant du panier moyen et l’engagement des visiteurs, faire tomber les murs, dépoussiérer, construire une boutique plus conviviale et ergonomique où le visiteur navigue facilement. N’hésitez pas à regarder dans les rayons, tout y est indiqué, je me tiens à votre disposition si besoin,  pour des conseils et autres renseignements… Réaliser  une boutique qui transforme et me ressemble à la fois avec en amont un bon travail, de la réflexion,  papier, crayon, neurones, mon prestataire travaille sur papier, si si, cela existe encore…

La prestation allait s’orienter autour de plusieurs volets complémentaires :

- une optimisation de la boutique versant SEO afin d’accroitre le trafic, le qualifier et ainsi d’investir sur l’acquisition de trafic sur le long terme avec un ROI intéressant.

- Une refonte de la  boutique avec un travail en amont sur la lisibilité de l’offre et sa présentation, son identité visuelle, son contenu rédactionnel, les éléments de rassurance et de différenciation, une fiche produit servant la spécificité du produit,… . 

Une remise à plat et surtout une prise de recul sur mon activité étaient utiles pour que je puisse simplement répondre aux nombreuses questions que le prestataire commençait déjà à me poser…

Les bases de cette collaboration étaient posées dès le départ, la prestation SEO sous entendait de ma part une réelle implication, un travail d’équipe avec de nombreuses préconisations et un transfert de compétences, le suivi d’un tableau de bord commun, une relation de travail et de confiance indispensable.

La nouvelle version de la boutique a vu le jour mi-février 2013. Les anciens murs sont tombés, le papier peint avec.

Pour conclure, pourrais-tu simplement nous parler des retombées visibles sur ta boutique suite à cette refonte ?

Près de 3 mois après la mise en ligne de la nouvelle version, elles sont de différents ordres et surtout déjà toutes positives même s’il est bien trop tôt pour en mesurer de manière exhaustive les retombées.

Les clients ayant connu l’ancienne version sont ravis. Les statistiques parlent pour les nouveaux… Le taux de conversion a augmenté… Il évolue encore, le taux d’abandon de panier est en baisse et le panier moyen connait une nette augmentation… Et ces éléments  sont l’objet d’un suivi pour essayer d’améliorer constamment la transformation sur la boutique. L’image que je souhaitais que celle-ci véhicule commence à être perçue par les clients et c’est une très grande satisfaction.

Mon prestataire m’avait prévenu d’un décalage dans le temps concernant les effets de l’optimisation du référencement naturel en cours et avait estimé une hausse intéressante progressive à partir de 3 mois. Nous sommes à un peu plus de 2 mois aujourd’hui  mais la hausse du trafic a débuté depuis quelques jours déjà… Sans rentrer dans le détail, le trafic lié au référencement naturel connait une croissance à 3 chiffres par rapport à l’an dernier à la même époque, ce qui est déjà plus que satisfaisant. En d’autres termes, mon tableau de bord a bonne mine, beaucoup de voyants clignotent au vert et le CA suit le mouvement…

Cette  refonte m’a permis de réaliser combien l’accompagnement est indispensable, le fait de bien s’entourer important. Le seul bémol sans doute est finalement de n’avoir pas enclenché cette démarche avant.

La satisfaction client est plus que jamais  au cœur de mon travail quotidien : gérer, anticiper pour pouvoir continuer à offrir des produits et un service de qualité, en définitive se concentrer sur ce que l’on fait de mieux.

Jamais je n’aurai pensé en créant cette boutique que je vivrais une telle aventure, aussi passionnante que complexe.

Au-delà du budget, la patience, la rigueur, la confiance, croire en son projet et « Vingt fois sur le métier remettre son ouvrage, le polir sans cesse, et le repolir, ajouter quelquefois  et souvent effacer » évoquait déjà un poète bien loin de notre univers truffé de CA, tunnels de conversion et autre taux de transformation.

L’aventure e-commerce commence pour moi véritablement  maintenant  et je tiens la barre d’une main sereine en évitant les écueils du passé… J’espère de tout cœur venir vous raconter la suite de l’histoire bientôt, ce serait bon signe non ? ;) … Alors, rendez-vous dans un an, peut-être….

Merci à Sébastien de m’avoir permis de témoigner avec ce 2ème volet de l’aventure de Chapeau-Enfant.com.

Bonnes ventes à tous !

8 commentaires Écrire un commentaire

Chiffre du jour : 90

Publié dans Le chiffre du jour le mercredi 1 mai 2013 | Par Sebastien

90 comme le nombre en pourcentages d’internautes qui ne finalisent pas leur commande sur les boutiques e-commerce.

Le chiffre du jour nous est apporté aujourd’hui par le tout nouveau baromètre de la performance des sites e-commerce français. Ce baromètre réalisé par Kantar Media et Google vous permet ainsi de savoir si votre site e-commerce est performant en analysant les différents taux de conversion, taux de rebond, taux d’abandon…

L’étude a regroupé 4 secteurs d’activité (la distribution, le voyage, les télécommunications et l’automobile) et a analysé les données de navigation sur un trimestre de 250 000 internautes. Le responsable du baromètre explique que l’objectif de celui-ci est de « se comparer par rapport à la moyenne de leur secteur et avoir une visibilité sur les performances des autres industries« .

Le taux de distribution est lui moyen dans le secteur de la distribution 35%, et un peu plus élevé dans le secteur du prêt-à-porter (48%). Mais c’est du côté du taux de refus que le bas blesse puisque 9 internautes sur 10 ne finalisent pas leur commande. Le Web reste donc une vitrine sur laquelle il est facile de comparer, d’étudier ses achats avant même de penser à finaliser ses commandes. L’étude nous montre d’ailleurs que le taux de refus est plus élevé chez les enseignes  » multicanales  » comme Darty ou la Fnac que chez les pure-players.

En ce qui concerne le taux d’abandon, le secteur vainqueur est celui des voyages avec un taux qui atteint les 98% chez les tours opérateurs. Le secteur « high-tech » a un taux d’abandon de 52% et celui de l’habillement de 64%. En effet, les cyber-voyageurs viennent avant-tout comparer les prix. En outre, dans ce secteur, les agences de voyages en ligne par exemple présentent le taux de conversion par visite le plus important tout secteur confondu (4,6%).

Extrait du 1er baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce français Kantar Media

Source : Blog L’entreprise de l’Express

 

1 commentaire Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 29 avril 2013 | Par Séverine

La revue de presse du Blog Wizishop

Lundi 22 Avril 2013

L’envoi d’email transactionnel : 2 grandes erreurs à éviter
Très attendus pas vos clients, les e-mails transactionnels ne sont pas à négliger. (Webmarketing&com)

Mardi 23 Avril 2013

Refonte et SEO: les 15 commandements
Cet article nous démontre les 15 étapes à suivre afin d’utiliser les outils SEO de façon optimale. (FrenchWeb.fr)

Retour sur les clés du SEO 2013
Comment les seo voient le futur, vidéo et slideshare à l’appui ? (Nicolas Augé)

Mercredi 24 Avril 2013

Comment créer une campagne sur le réseau display adwords
La création de campagne Adwords sur le réseau display vous permet d’annoncer sur des centaines de sites et donc, d’être très visible à moindre coût. (Webmarketing&com)

E-marketing et psychologie des couleurs
Quelles couleurs avez-vous choisi pour votre site ? Quelles ont été les raisons de ce choix? Est-ce parce que vous avez aimé les couleurs ou avez vous avez un message particulier à communiquer? Bien que l’aspect visuel est important, la couleur peut faire passer un message spécifique. (Seinsights)

Les clients sont des chients les marques sont des chats
Comme l’image du fidèle Labrador en illustration de ce billet, les français se montrent toujours autant fidèles aux marques : 2/3 d’entre eux se déclarent fidèles, une proportion identique à notre première étude de 2009. (Sens du client.com)

Jeudi 25 Avril 2013

Les marketplaces sont-elles réellement utiles pour les e-commerçants ?
Les marketplaces connaissent de plus en plus de succès auprès des e-commerçants. Cet article nous démontrent les utilisations de ces nouveaux outils. (Seomix.com)

Le marketing à la performance : anticrise et premier canal d’acquisition
Les sites de marketing à la performance, les nouvelles habitudes d’achats pour les consommateurs economes. (Iuz.com)

Vendredi 26 Avril 2013

Seo et Netlinking : Comment gagner du trafic grâce à des liens ?
Le Netlinking est une stratégie de développement de liens hypertextuels menant vers son site via l’échange ou l’achat sur d’autres sites, vecteurs d’audience et ayant souvent des thématiques liées. Le netlinking est efficace pour permettre à deux sites de s’envoyer de nouveaux visiteurs. (PressMyWeb.com)

50% des utilisateurs de bng cliquent sur le premier résultat du moteur, le moteur modifie le nombre de liens renvoyés par page.
Bing s’est aperçu que la majorité de ses utilisateurs cliquaient sur le premier résultat renvoyé par le moteur. Aussi, il proposera dorénavant, sur certaines requêtes, moins de résultats au départ mais augmentera ce nombre si l’internaute revient dans la SERP après le premier clic… (Abondance.com)

Les solutions d’engagement en ligne, remèdes contre l’abandon du panier d’achat.
La majorité d’entre eux quittent le site sans rien acheter en laissant derrière eux un panier à l’abandon. Et, malheureusement, ceux qui y réfléchissent à deux fois et renoncent à tout, représentent plutôt la grande majorité. (Marketing-professionnel.fr)

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

SlimPay, nouvelle solution de paiement direct à partir de son compte bancaire

Publié dans Les actualités le jeudi 25 avril 2013 | Par Sebastien

Je vous présente aujourd’hui une toute nouvelle solution dans le paysage du paiement en ligne sécurisé : SlimPay, une solution de paiement direct dédiée à l’encaissement d’abonnements et de paiements récurrents.

 

Si vous êtes un e-commerçant dont la boutique est basée sur l’abonnement ou la relation récurrente avec vos clients, ou encore que vous jouez beaucoup sur les rouages de la fidélisation, ce moyen de paiement est fait pour vous. Que vous vendiez des abonnements presse, des services, des hébergements de tout type, il est important de proposer une solution de paiement adaptée à ce type de produits.

Ainsi, des études ont par exemple prouvé que 45 % des clients quittaient la boutique lors de l’échéance de l’abonnement ou encore que 65% d’entre eux quittaient le marchand suite à l’expiration de leur carte bancaire et donc du renouvellement des numéros de celle-ci. Il est donc important d’empêcher toutes ces fuites en proposant une alternative au système de paiement offert jusque là.

Et c’est donc à travers un système reconnu et déjà éprouvé dans le monde du commerce traditionnel que SlimPay vous propose une solution de prélèvement bancaire.

SlimPay est donc un moyen de paiement qui va simplifier le paiement récurrent et l’abonnement. Pour faire un petit historique, il s’agit là d’un acteur majeur du paiement en ligne, créé en 2009 et primée solution SEPA innovante de l’année 2012, sa solution d’encaissement est déjà adoptée par de nombreux créanciers et e-commerçants en Europe.

SlimPay est une véritable solution multicanal (prise de commande web, téléphone, mail et PDV sur tablette). Son offre est centrée sur la signature électronique multicanal de mandats de prélèvement (internet, téléphone, point de vente), la prévention de la fraude, la gestion des mandats et des ordres de paiement, jusqu’à leur exécution bancaire.

Elle dispose bien évidemment d’un agrément « Établissement de Paiement », contrôlé par l’ACP (autorité de contrôle prudentiel).

SlimPay réduit le churn (taux de déperdition) et augmente la lifetime de vos clients grâce à :
- Immédiateté de la souscription : rien à envoyer par courrier, tout est instantané grâce à la signature électronique
- Pas d’expiration des coordonnées après 2 ans vs. carte bancaire
- Fraude quasi inexistante en prélèvement RIB vs. paiement CB

Je vous laisse donc découvrir de façon plus concrète ce nouveau moyen de paiement, qui correspondra à beaucoup d’entre-vous à coup sûr, à travers cette petite vidéo :

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements et si vous êtes intéressé par leur solution de paiement, n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site : SlimPay.com.

11 commentaires Écrire un commentaire

Développez vos ventes avec la curation de contenu (marchand)

Publié dans Les actualités le mercredi 24 avril 2013 | Par Sebastien

Je vous présente aujourd’hui un article écrit par Samuel Roy, CEO & Co-fondateur, du service d’aide au shopping en ligne Pricemetry. Il nous explique ici comment développer ses ventes avec la curation de contenu :

« Les internautes sont nombreux à organiser en collection thématique leurs découvertes préférées à travers le web, que leurs amis et contact peuvent suivre. On appelle cette étrangeté, la curation de contenu. C’est une des tendances emblématique de 2012, portée par Pinterest et ses récents 48,7 millions d’utilisateurs. Le mouvement continue avec la naissance de plateforme spécialisée dans le shopping. Souhaitons la bienvenue à Modizy, Tribway et Pricemetry dans la sphère francophone de la curation de contenu marchand.

Les acheteurs se tournent vers ce type de plateforme pour filtrer la quantité écrasante de contenu web et la réduire en collection de produits ciblés sur leurs centres d’intérêt. A moins de savoir précisément ce que vous voulez acheter, parcourir ces collections est un des moyens les plus divertissant pour découvrir des articles et de nouvelles boutiques en ligne. Pour illustrer la puissance de la curation par l’Homme, il suffit de comparer les résultats d’une recherche Google avec la même recherche sur Pricemetry. A votre avis quelle recherche vous donne le plus envie d’acheter ?

Faire du shopping au travers de ces collections organisées, c’est un peu comme faire du shopping dans un magasin qui a pignon sur rue. Un magasin où les marchandises sont sélectionnées et stockées pour correspondre aux besoins de son meilleur client : vous. Et parce que ces collections sont créées par des personnes réelles et souvent par vos proches, cela rend l’expérience véritable, authentique et influence fortement le comportement d’achat.

Vraiment cool ? Oui, mais problématique pour les marchands : les consommateurs préfèrent souvent ces collections, qui ne font pas l’objet de campagnes publicitaires envahissantes. S’ils se tournent vers ces services, ce n’est pas pour les dernières promotions sur Amazon ou les récentes mises en vente sur la place de marché PriceMinister. Non, tout le plaisir de l’expérience vient de la découverte et du partage de produits en vogue.

Cela ne veut pas dire que les marques et les détaillants ne peuvent pas profiter de cette tendance, au contraire. Leur devoir est de capitaliser sur la forte influence que les collections peuvent générer. Petit guide en 3 étapes :

1. Soignez vos visuels produits

Ce conseil n’est pas nouveau, c’est un levier de vente indispensable et n’en devient que plus vrai avec la curation. Utilisez tous les éléments d’imagerie comme la qualité de vos photos, le zoom image, les multiples prises de vues pour rendre vos visuels séduisants. Le top du top ? Une photographie de votre produit dans son contexte. Prenons quelques exemples de visuels pour un même produit, le résultat est édifiant :

2. Prenez conscience de votre image

Une chance. Il y a quelqu’un, quelque part, qui a probablement déjà partagé vos produits sur une des plateformes suscitées. Et il n’est certainement pas tout seul. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur vous-même ou les marques que vous distribuez dans un contexte particulier, celui des influenceurs – ces personnes, qui par leur sensibilité ou leur expertise, gagnent le cœur des foules.

Une recherche sur Pinterest de la marque Australienne « Mink Pink » m’a permis de tomber sur cette collection, enrichissante de part ses visuels et sa signification. Peut-être que la marque « Mink Pink » ou ses distributeurs pourraient s’inspirer de cette collection au nom évocateur, « Bohemian Fashion », pour créer des visuels similaires conduisant les clients à acheter des produits qui répondent naturellement à leurs préférences stylistiques.

3. Stimulez le partage de vos contenus

Lorsqu’il s’agit d’influencer les consommateurs il faut miser sur l’humain. 90% des internautes font confiance aux recommandations des personnes qu’ils connaissent. Et la recommandation d’un produit par un proche peut multiplier par 4 les intentions d’achats des internautes. (Sources : Nielsen)

On comprend tout l’enjeu d’avoir ses produits diffusés sur le web autrement que par les canaux traditionnels. La clé ? Considérer vos visiteurs comme les premiers ambassadeurs de votre marque ou de votre boutique. Amenez de l’excitation, de l’émotion et récompensez les actions sur votre site : partage sur les réseaux sociaux, recommandation à des amis, etc.

Pour vous simplifier la tâche vous pouvez vous appuyer sur les plateformes de curation, qui en maîtrisent les mécanismes. Pricemetry utilise astucieusement sa spécificité, qui permet à un internaute d’ajouter n’importe quel produit du web, pour organiser des jeux en partenariat avec des boutiques. Les participants constituent leur propre dotation, sous forme d’une collection, avec des produits
du détaillant partenaire. Triple avantage. La démarche « curative » fait des participants, des clients potentiels. Vos produits deviennent les heureux sujets de collections séduisantes. Et vous attirez une nouvelle audience ciblée – les personnes qui suivent les participants.

Profiter de l’influence de ce nouveau mode de communication demande de l’attention et un peu de temps. Cependant, bien utilisé son impact auprès des internautes peut faire la différence face à vos concurrents. »

A propos de l’auteur :
Samuel Roy
CEO & Co-fondateur Pricemetry
Pricemetry.com

1 commentaire Écrire un commentaire

Les articles incontournables de la semaine

Publié dans La revue de presse le lundi 22 avril 2013 | Par Séverine

La revue de presse du Blog Wizishop

Lundi 15 Avril 2012

Kabbage propose des prêts aux e-commerçants, Amazon & Ebay se lancent aussi sur le marché
Cet article nous fait découvrir la société Kabbage et son système de prêts accordés aux commerçants. (Arkantos-consulting)

Mardi 16 Avril 2012

SpreadButton : le chainon manquant entre les réseaux sociaux et le e-commerce ?
Une vidéo illustre le lien entre les réseaux sociaux et le e-commerce, exemple d’un jeu concours. (Ziserman)

Comment écrire pour le web ?
Qu’attend-on réellement d’un rédacteur spécialisé pour le Web ? (Webmarketing-com)

Mercredi 17 Avril 2013

E-commerce, en quoi les avis sont importants ?
Difficile de devenir une référence sans avis. Nous pourrions même aller plus loin et dire qu’il est difficile d’assurer le succès d’un site e-commerce sans contenu généré par les utilisateurs (le fameux User Generated Content ou UGC). (Seinsights)

Comment choisir son outil de Webanalytics ?
L‘analyse de l’audience d’un site web via le nombre et le suivi des visiteurs uniques par mois est fondamentale en terme de stratégie web . On parle de visiteurs uniques pour désigner le nombre de personne différentes qui ont visité le site au moins une fois sur une période de temps donnée, généralement un mois. (Pressmyweb)

Jeudi 18 Avril 2013

Comment découvrir les mots clés de vos campagnes Product Listing Ads – Adwords
Cet article très intéressant nous explique comment utiliser la nouvelle fonctionnalité de Product Listing Ads permettant de découvrir les mots clefs tapés par vos internautes. (Blog-ecommerce)

Conseil de la semaine : optimisez votre contenu web en 10 points clés
Avis au débutants ! Cet article nous répertorie les 10 points primordiaux à respecter afin d’élaborer une stratégie de contenu web optimisé. (Ecommerce-webmarketing)

Vendredi 19 Avril 2013

Vos publicités sont vues comme des spam voici comment inverser la tendance.
La frontière entre la publicité et le SPAM est très mince. (Tonwebmarketing)

Matt Cutts ne mettez pas en ligne trop de pages à la fois
Matt Cutts explique qu’il vaut mieux procéder par étapes lorsqu’on doit mettre en ligne de très nombreuses pages web. (Abondance)

Aucun commentaire Soyez le premier à commenter cet article

Chiffre du jour : 48

Publié dans Le chiffre du jour le vendredi 19 avril 2013 | Par Sebastien

48 comme le nombre en pourcentages des mobinautes qui désapprouvent les sites non optimisés.

L’infographie du jour nous apporte quelques chiffres sur les attentes des mobinautes au sujet des sites mobiles. Il est ainsi important pour tout e-commerçant de bien réfléchir à sa stratégie mobile :

Source : FrenchWeb

3 commentaires Écrire un commentaire

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP