Le blog ecommerce

17 janvier 2018 • Ressources et Formations

E-commerce : Pourquoi l’Open Source n’est pas fait pour vous ⛔️

E-commerce : Pourquoi l’Open Source n’est pas fait pour vous ⛔️

Vous souhaitez vous lancer dans la vente en ligne ?

On vous a conseillé de passer par l’installation d’un Prestashop ou d’un Woocommerce car c’est “gratuit” et “tout le monde l’utilise”. Hummm… Pourquoi pas.

Mais savez-vous que dans 97% des cas, ce n’est pas la solution qu’il vous faut ?

Pire même, cela peut nuire à vos chances de réussir !

Il y a 2 grandes écoles dans le monde du e-commerce. D’un côté, les solutions techniques dîtes “Open Source”, de l’autre les services clé-en-main, appelés “SaaS”.

Avant de vous lancer dans la création d’une boutique en ligne, il est indispensable que vous connaissiez les vraies différences entre ces 2 types de solutions e-commerce.

Je vous propose donc un état des lieux pour que vous puissiez choisir la solution ecommerce qui vous correspond le mieux.

C’est parti !

Première possibilité : se faire créer un site à partir d’une solution Open Source

En France (ce n’est pas le cas dans les pays Anglo Saxons), près de 72% des sites marchands sont conçus à partir de solutions Open Source (WooCommerce, Magento, Prestashop…). C’est à dire des solutions dont le code source peut être téléchargé librement et gratuitement.

L’écosystème (freelances, agences…) a rapidement trouvé un modèle économique très avantageux autour de ces logiciels. Les agences facturent simplement leur prestation (installation, personnalisation, mises à jour, hébergement…) aux e-commerçants.

Mais ce qui est avantageux pour les agences (logiciel gratuit, liberté totale sur le code source…) ne l’est pas forcément pour vous, le client !

Le vrai prix d’un site marchand Open Source

Tout d’abord, l’agence va passer du temps à installer le logiciel sur ses serveurs, à paramétrer et personnaliser la boutique et cela vous sera logiquement facturé…

Comptez 2 000€ pour les sites les plus simples à plusieurs centaines de milliers d’euros pour les projets les plus complexes.

A cela, il faudra rajouter des frais mensuels pour l’hébergement de votre boutique (entre 50 et 300€ dans les meilleurs cas – il est très difficile d’obtenir un hébergement optimisé techniquement quand il n’a pas été conçu POUR le logiciel) et, régulièrement, faire appel à votre agence pour le mettre à jour.

S’il s’agit d’une évolution fonctionnelle, vous pourrez passer votre tour mais s’il s’agit d’une mise à jour de sécurité (le code source étant disponible à tous, les failles sont plus exposées) vous n’aurez pas le choix ! Comptez un grand minimum de 500€ à 2000€ par an pour passer à la version la plus récente du logiciel (beaucoup plus si votre boutique a des spécificités).

Dernière dépense, les modules (ajout de fonctionnalités). Si le logiciel Open Source est gratuit à la base, il faut tout de même que les éditeurs trouvent un moyen de le rentabiliser. La solution e-commerce propose des fonctionnalités de base et, si vous souhaitez ajouter un élément (par exemple, votre moyen de paiement ou la possibilité d’envoyer des emails), vous devez ajouter un module payant.

En principe, votre agence web va englober ces modules dans le prix initial du site mais vous aurez rapidement de nouveaux besoins fonctionnels qui demanderont l’achat de modules supplémentaires. Comptez environ 200€ à 500€ par an pour être raisonnable.

Pour résumer, la création d’un site à partir d’une solution Open-Source vous coûtera :

  • 2 000€ à 200 000€ à la création

  • 600€ à 3 600€ / an pour l’hébergement

  • 500€ à 2 000€ / an pour les mises à jour

  • 200€ à 500€ / an pour les modules additionnels

Parmi mes rencontres marquantes, j’ai eu beaucoup d’e-commerçants qui ont eu la fâcheuse idée de ne pas passer par des professionnels pour économiser sur la création du site. Par exemple, Sylvie, que j’ai croisée l’année dernière. Un ami à elle, en qui elle accordait une grande confiance, “bidouillait” en informatique. Il lui a donc proposé de créer son site marchand à partir d’un logiciel open source gratuitement.

Sylvie était très heureuse au début. Elle n’a pas eu le design parfait ni toutes les fonctionnalités qu’elle souhaitait mais dans l’ensemble le site était présentable.

Largement suffisant pour démarrer.

Sauf qu’à sa première commande, le client n’arrive pas à payer. Il y avait un problème avec le paiement en ligne. Son ami intervient au bout de 4 jours pour lui réparer. Ouf, le site redémarre. Le client est perdu mais au moins Sylvie se croit à l’abri des problèmes.

Malheureusement quelques semaines plus tard se produit un souci beaucoup plus grave. Le site n’apparait plus du tout sur Internet. Plus rien.

Elle appelle son ami en urgence. Personne. Le lendemain, il ne répond toujours pas à son téléphone. C’est là qu’elle se souvient qu’il est parti pour 1 mois au Vietnam. Sylvie a tout perdu. Ses clients, sa visibilité sur les moteurs de recherche et surtout sa motivation.

Ce qu’il faut retenir de cette mauvaise expérience c’est que la création de votre site doit toujours dépendre de professionnels. Appuyez-vous toujours sur des personnes d’expérience et dont c’est le seul métier.

Les contraintes de l’Open Source

Que les choses soient bien claires, je n’ai rien contre l’Open Source en soi (j’utilise depuis toujours tout un tas de logiciels et de technologies Open Source). Je pense juste que les solutions e-commerce Open Source ne sont pas la bonne option pour 97% des e-commerçants.

Au delà du prix, l’Open Source a, selon moi, d’autres contraintes non négligeables et qui peuvent mettre en péril votre entreprise :

  • Ce n’est qu’une technologie. En tant qu’entrepreneur, vous avez besoin de services et non de lignes de code.

  • Il n’y a pas de support ni d’accompagnement. Une fois votre site créé, la plupart des agences ne vont pas vous accompagner au delà. A vous de vous débrouiller avec les outils à votre disposition ! Bonne chance…

  • L’hébergement ne s’adapte pas à vos besoins. Difficile de trouver le bon équilibre du coup. Si vous optez pour un hébergement minimum, à la moindre hausse d’activité (opération de communication, fêtes de fin d’année…) le site risque de tomber. Si vous optez pour un hébergement supérieur, vous payez un supplément qui ne sert à rien 90% du temps.

  • Vu le modèle économique mis en place par les éditeurs de logiciels Open Source, tout est basé sur l’achat de modules. Cela nuit à la cohérence de l’interface je trouve. On se retrouve avec plein de fonctionnalités isolées les unes des autres avec des ergonomies différentes et des éventuels problèmes de compatibilité. Chaque module installé est au final une nouvelle contrainte à gérer sur le long terme !

  • Vous dépendez d’un professionnel et donc, de son emploi du temps. La création du site peut prendre plusieurs mois, les modifications plusieurs semaines… Or un entrepreneur a besoin de réactivité et de pouvoir faire des tests rapides.

Dans quels cas je recommande l’utilisation de l’Open Source

Je vous ai présenté beaucoup de contraintes jusqu’ici mais les solutions ecommerce Open Source ont une qualité indéniable : l’accès au code source. A partir de ce code source, il est possible de créer ce que l’on veut (avec des compétences techniques avancées, bien entendu).

Encore faut-il en avoir besoin. Seuls 1 à 3% des e-commerçants ont plusieurs besoins très spécifiques par rapport à leur métier. Des besoins qui nécessitent un développement sur mesure et uniquement pour eux.

Dans ce cas là, le recours à l’Open Source est, en effet, recommandé.

Si vous lisez entre les lignes, vous avez donc compris que je ne recommande pas l’utilisation de l’Open Source dans tous les autres cas de figure. Donc pour 97% des e-commerçants français !

Pourquoi je ne recommande pas l’utilisation de l’Open Source dans 97% des cas

Réussir dans la vente en ligne n’est pas simple. La concurrence est rude, le consommateur est de plus en plus sollicité, il est donc difficile de sortir du lot.

Il vous faut absolument tester rapidement et facilement le marché et réserver au moins 75% de votre budget dans des actions de communication. Tester tous les leviers possibles. Étudier son retour sur investissement jusqu’à trouver les bons axes de développement.

Et il faut du temps aussi… Du temps pour que le référencement naturel de votre boutique soit optimisé. Du temps pour que vous puissiez construire la meilleure offre possible pour vos clients.

Bref, il vous faut de la souplesse, du pragmatisme et mettre votre argent aux bons endroits.

Pourquoi payer une agence ou un freelance qui va passer du temps à installer les mêmes lignes de codes tous les jours.

Quel est votre intérêt ? Quel est le sien ?

Aucun…

Cette même agence ou ce même freelance pourrait vous être beaucoup plus utile sur votre stratégie de communication, non ?

Si vous n’avez pas un besoin très spécifique (un besoin qu’aucun autre e-commerçant n’a eu jusqu’ici), il n’y a objectivement AUCUNE raison de se faire installer un site e-commerce Open Source.

Ce dont vous avez besoin c’est d’un service clé en main. Ce que l’on appelle du “SaaS” (Software as a service = un logiciel qu’on utilise comme un service).

Deuxième possibilité : se faire créer ou créer soi-même un site à partir d’une solution e-commerce SaaS

Tous les métiers et logiciels sont, petit à petit, passés au SaaS ou au Cloud (logiciel hébergé). TOUS.

Du logiciel de comptabilité au CRM en passant par son logiciel de messagerie. TOUS.

Vous, moi ou n’importe quel entrepreneur, nous avons tous envie de rapidement pouvoir passer à l’action.

Et le SaaS a cela de merveilleux : Vous ouvrez un compte en quelques secondes, les interfaces sont faciles à utiliser, les tarifs sont clairs et vous pouvez directement vous lancer.

Plus besoin de passer par les cases : Cahier des charges, Devis, Cadrage de projet, Attente, Suivi, ReAttente, ReCadrage, Tests….

Non. Tout est accessible directement, simplement et vous vous sentez vraiment Libre.

Le vrai prix d’un site marchand SaaS

Vous l’avez compris, les logiciels SaaS vous permettent de gagner un temps considérable. Et vous verrez dans le prochain chapitre de cet article que cet aspect est vraiment déterminant dans la réussite de votre projet de boutique en ligne.

Mais qu’en est-il de l’aspect financier ?

C’est aussi l’une des grandes forces du SaaS. Les solutions ecommerce SaaS sont conçues pour faire tourner plusieurs dizaines de milliers de boutiques en ligne. Le coûts des ingénieurs, de la R&D, du support, de l’hébergement, des éventuelles licences…

Tout est divisé par le nombre de clients et permet de proposer un service complet pour un tarif INCOMPARABLE !

Les tarifs d’une bonne plateforme E-commerce SaaS – disons au hasard… WiziShop ! – débuteront à 40€ / mois sans engagement. Mais, le plus important dans tout cela c’est que ce tarif comprendra du SERVICE.
C’est là toute la différence.

Pour 40€ par mois environ vous aurez donc :

  • Votre boutique en ligne

  • Plus de 385 fonctionnalités

  • Des innovations et des mises à jour toute l’année

  • Un hébergement qui s’adapte à vos besoins (plus de soucis si vous avez un pic de trafic !)

  • Le tout robuste et sécurisé. A ce propos, je vous avais dit que 92% des possesseurs de sites ecommerce Open Source n’appliquent jamais les patchs de sécurité qui leur sont fournis ?

Mais surtout…

  • Une équipe à votre service pour vous aider, vous conseiller et répondre à toutes vos questions par email, téléphone ou visio-conférence

Pour 40€ vous n’avez pas simplement une boutique. Pas simplement un outil.

Mais vous avez une équipe à votre disposition !

Pour l’anecdote, nous appelons les conseillers de WiziShop des Business Coach. Nous avons choisi ce nom pour bien montrer la différence. Ils ne vont pas uniquement répondre à vos questions techniques mais pourront vraiment vous accompagner sur le long terme pour vous aider à développer votre Chiffre d’Affaires.

Soyez libres. Privilégiez le SaaS.

Cela choque toujours lorsque je prononce cette phrase… Mes détracteurs me répondent “C’est absurde, comment peut-on être plus libre avec du SaaS qu’avec de l’Open Source ?”.

Ok. Définissons tout d’abord la notion de Liberté. Pour cela ouvrons le dictionnaire :

D’une façon générale, la liberté est le concept qui désigne la possibilité d’action ou de mouvement sans contrainte.

Vous qui souhaitez ouvrir une boutique en ligne, pour être libre vous avez besoin :

  • De démarrer rapidement

  • De ne pas payer sans savoir si votre projet va réussir

  • D’être aidé.
    Mais sans dépendre d’une ou plusieurs personnes

  • Bref, vous avez besoin d’Efficacité et de Rentabilité. Vous avez besoin de réserver le plus gros de votre budget et de votre temps au marketing, à la communication et non à la technique.

Et c’est exactement ce que vous apportera une solution SaaS.

A l’inverse, vous n’avez pas besoin de lignes de code pour être libre. Ces mêmes lignes que des milliers de personnes ont déjà téléchargé avant vous ne vous apporteront aucune valeur.

J’insiste la dessus car on me répond souvent “Oui mais avec l’Open Source, au moins, je suis propriétaire de mon site”. Très bien et donc ? Votre site ne se résume pas à son code source, n’est-ce pas ? Ce qui fait la valeur d’un site marchand, c’est son nom de domaine, son logo, ses produits, ses clients, ses commandes, son référencement dans Google… Bref tout ce qui vous appartient également à 100% sur une bonne solution SaaS !

Comparons cela à une autre industrie par exemple. Prenons la musique.

Il y a 20 ans, tout le monde achetait ses CD, soit le titre qui nous plaisait, soit l’album complet. Vous vous souvenez, cela coûtait assez cher pour posséder la collection complète de tous ses chanteurs préférés…

Puis, il y a 10 ans, vous aviez un “plan” pour télécharger des MP3 (illégalement mais chuuuut, on ne le dira à personne). C’était fastidieux, pas souvent de bonne qualité, vous ne trouviez pas exactement tout ce que vous cherchiez. Peut-être même que vous ne saviez pas le faire vous-même et qu’il fallait que vous demandiez à votre petit neveu de vous aider.

Et maintenant depuis quelques années, Spotify et Deezer ont débarqué. Ils ne vous vendent plus seulement un CD ou une musique mais un SERVICE complet. Pour 10€ / mois uniquement, vous possédez tous les albums du monde. Vous pouvez vous créer des playlists en quelques secondes, découvrir de nouveaux artistes recommandés, selon vos goûts, par la plateforme.

Vous imaginez la différence ?

Dans le domaine du E-commerce, c’est exactement la même chose.

Au départ il fallait faire son site soi-même, mettre plusieurs ingénieurs sur le coup. Cela coûtait très très cher.

Ensuite, l’Open-source a permis de réduire les coûts mais nécessite une vrai technicité et ne vous permet pas de vous lancer SEUL.

Comme Deezer et Spotify, le SaaS a permis d’apporter un service complet et innovant dans le monde de la vente en ligne. Cela vous permet de vous lancer rapidement et sans connaissance technique.

C’est une vraie révolution.

Vous êtes convaincu et vous allez opter pour une solution SaaS.

Très bien. Je vous invite maintenant à découvrir pourquoi WiziShop est la Solution E-commerce qu’il vous faut pour réussir.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés, un modérateur doit le valider. Merci !
Chargement