Le blog ecommerce

16 septembre 2009 • Actualités

Malgré la crise, la croissance se maintient au 1er semestre 2009

La FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance) a publié la semaine dernière les résultats de son étude, menée sur plus de 50 000 sites, annonçant une progression de 25% du commerce électronique au cours du 1er semestre 2009 par rapport au 1er semestre 2008. La bonne tenue des ventes en ligne au premier trimestre, +26%, s’est donc confirmée au cours du deuxième trimestre avec +25%.

Par rapport au semestre précédent, les ventes sur internet sont en hausse de 2,5%, alors que dans le même temps, la consommation des ménages n’a progressé que de 0,5% selon les chiffres INSEE.*
Le commerce électronique progresse donc à un rythme 5 fois plus élevé que la consommation.

Le montant total des ventes en ligne est estimé à 11,3 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année. Si la croissance est maintenue à ce rythme au second semestre, le chiffre d’affaires devrait atteindre 25 milliards d’euros, comme l’avait prévue la FEVAD.

Une croissance portée par le développement du nombre de sites

En effet, cette croissance profite du nombre de plus en plus important de sites. Au cours du semestre le nombre de sites marchands actifs a progressé de 28%.
Aujourd’hui, on compte plus de 56 000 sites e-commerce contre 43 700 il y a un an, soit 12 300 de plus. La barre des 60 000 sites devrait être franchie d’ici la fin de l’année.

L’étude relève également que de nombreuses enseignes de magasins physiques se lancent dans la vente en ligne et participent au développement du e-commerce.
Selon les chiffres publiés par la FEVAD et Médiamétrie, la progression du nombre de cyber-acheteurs se poursuit :

  • +3% au premier trimestre
  • +7% au deuxième trimestre

Ces nouveaux sites sont aussi le moyen de répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus portée sur l’achat en ligne.

Le nombre de commandes augmentent, le panier moyen baisse

L’augmentation du nombre de sites entraîne une progression du nombre de commandes. Selon les données recueillies auprès des principales plateformes de paiement, le nombre de transactions par carte a augmenté de +35% au cours du semestre. Au total, ce sont plus de 110 millions de transactions qui ont été enregistrées par les sites de e-commerce. Rapporté au nombre de cyberacheteurs ayant déclaré avoir acheté lors du semestre, cela correspond à 5,7 opérations par e-consommateur, soit près d’une transaction par mois.

La hausse du nombre de commandes permet de compenser le phénomène de baisse du montant moyen des commandes observé depuis la fin de l’année 2008. Ainsi, après trois trimestres consécutifs de baisse, le montant moyen de la transaction recule de 4% à 89 €, contre 93 € au premier semestre 2008.

Les cyberacheteurs achètent donc plus souvent mais pour des montants toujours moins importants.

L’indice iCE 30 en hausse de 7% sur le semestre

Cet indice est calculé à partir des données recueillies auprès de 37 sites marchands (issus du top 10 de leur secteur), il permet de mesurer la croissance des sites leaders.
Au cours du dernier semestre, les sites du panel iCE 30 ont vu leur chiffre d’affaires global augmenter de 7% sur un an (contre 16% en 2008).
La FEVAD communique l’évolution du chiffre d’affaires des sites marchands du panel iCE 30 au 1er semestre 2009 :

  • Ventes aux particuliers (hors e-tourisme) : +9%
  • Produits « techniques » : +7%
  • Produits « textile-mode » : +11%
  • E-tourisme : +5%
  • Ventes aux professionnels : -3%

Francis blog e-commerce le 16 septembre à 18:09

Merci pour cette excellent résumé !

Y a t il accès à un rapport détaillant les causes de ces évolutions ?


Cedric le 16 septembre à 18:09

Merci à toi !

Demain je publierai la suite de leur étude qui concerne le classement des sites et l’évolution du profil des acheteurs… peut-être auras-tu les informations que tu souhaites ?


jeannot le 17 septembre à 11:09

Oui c’est intéressant!

Mais pour analyser plus en profondeur c’est plus compliqué!

Progression des chiffres mais, pour qui, comment,… augmentation du nombre de ecommerce certainement en partie grâce aux nouveaux outils disponibles (wizi & co) , nouveau statut (autoentrepreneur et cie) mais ces nombreuses nouvelles boutiques pas vraiment viables (ou pas encore).

Augmentation du CA mais chez les 30 plus gros…

Finalement ça revient un peu à comparer une TPE et une multinationale qui seraient sur le même secteur d’activité!


Certes ça progresse… mais pas forcément pour tous!


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés, un modérateur doit le valider. Merci !
Chargement