• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Shopping Ads
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations Témoignages Groupe WiziShop SEO

Ressources et Formations

Les experts du e-commerce français vous dévoilent leurs conseils pour 2014 (2ème partie)

Comme je vous l’ai expliqué mercredi dernier, pour bien commencer cette nouvelle année, WiziShop a contacté des experts de l’e-commerce afin de vous aider dans vos choix ! 

Tout au long du mois de janvier, vous pourrez découvrir leurs précieux conseils…

Après la première série, découvrez cette semaine les conseils d’Olivier Lévy, Hervé Bourdon, Peggy André et Benoit Gaillat, tous experts en e-commerce !

 

Olivier Lévy

Co-fondateur de l’agence Webmarketing Blog-Ecommerce.com qui propose une Box Webmarketing pour Ecommerçants, une offre « tout en un » pour le Webmarketing des marchands en ligne

 

olivier-levy-blog-ecommerce2

« Google Adwords devient de plus en plus puissant sur le web, et est un canal de promotion qu’aucun Ecommerçant ne peut se permettre de négliger. Mais les coûts peuvent très vite s’envoler et la rentabilité pas toujours au rendez-vous, ce qui effraie un bon nombre de marchands.

Ainsi, nous conseillons de lancer une petite campagne Adwords et uniquement sur votre catégorie de produit la plus rentable. Ainsi, vous vous familiariserez petit à petit avec Adwords, et pourrez dans un second temps monter des campagnes sur vos catégories de produits moins rentables. »

 

 

Hervé Bourdon

Fondateur de ommerce.net société de conseil marketing et commerce en ligne (@Valvert) & Président / Fondateur de eComProvence, association des commerçants en ligne du Sud

photo-portrait-Herve-Bourdon-2

« Le e-commerce en 2014 ? KISS !

Rangez les boules de cristal, oubliez le big data et faites des bisous à vos clients : KISS. Keep It Simple Stupid! Un petit audit rapide de votre activité doit vous permettre de démarrer 2014 du bon pied.

1/ Partez quelques heures dans un endroit calme. Réfléchissez à votre stratégie. Sur un papier libre, brouillonnez : quels sont les objectifs de votre site ?

Votre proposition de valeur ? La promesse faite à vos clients ?

 

2/ Votre site répond-t-il toujours à ces objectifs ? Cette stratégie ?

Listez les actions correctives pour le rendre simple, fluide, clair. Il faut éviter les frictions et amener le visiteur à franchir les étapes de conversion le plus facilement possible.

N’oubliez pas, en plus de votre catalogue, de penser à toutes les pages de réassurances et des mentions qui vont mettre vos futurs clients en confiance : « Qui sommes-nous ? », « Contacts », « Expéditions », « Paiements », « Politique commerciale », « CGV », etc.

3/ Votre panier moyen, comment le maximiser ?

Votre rentabilité en dépend. Avez-vous les moyens nécessaires pour offrir des produits complémentaires ? des promos permanentes ? des produits originaux et séduisants ? Ne laissez personne repartir les mains vides et jouez les lots, le cross et up selling au maximum.

4/ Votre acquisition de clients est-elle économique ?

Connaissez-vous vos sources de trafic et leur coûts d’un seul coup d’oeil ? Lesquelles transforment ? Vous avez sûrement des économies à faire et des leviers, gratuits ou presque, à travailler soigneusement. Pour cela il vous faut pour chaque produit ou famille de produit connaître vos mots-clés et valider leur présence et leur efficacité. Faites correspondre vos contenus avec des mots-clés populaires ou efficaces : rares mais qui convertissent.

5/ Votre communication est-elle KISS ?

Si votre site est efficace, votre offre pertinente, ne passez pas trop de temps sur les réseaux sociaux. Le coût d’acquisition y est parfois élevé. Par contre, avec l’emailing, c’est un excellent moyen de fidélisation et de transformation de vos clients en ambassadeurs. L’ère de la comm bruyante et à sens unique est révolue ! Reconsidérez vos emails transactionnels, vos comptes Twitter ou Facebook : engagez-vous la conversation, le partage, la visibilité ?

Je vous souhaite une excellente année 2014 avec des bases consolidées et des ventes fructueuses. »

Peggy André

E-commerçante (japean et bagatelles). Fondatrice des cyberentrepreneurs, un réseau pour les petits et moyens e-commerçants , bloggeuse e-commerce (ecommerce-girly.com) et organisatrice des events Réinventons le ecommerce

photo-portrait-peggy-andre-2

« It’s not about you. It’s all about the product. » Jason Goldberg, fondateur de Fab.com

Le ecommerce, surtout quand on réalise un faible chiffre d’affaires, c’est avant tout une offre produits. Il faut se démarquer de la concurrence avec des  produits originaux, innovants, que les internautes ne trouveront pas partout, que ce soit sur le net ou dans le retail classique. Ne pas chercher à proposer les marques connues sur lesquels les gros sites ont trusté le marché et tué la concurrence avec des prix imbattables ou des avantages clients que les petits ecommerçants ne peuvent pas proposer (comme les frais de port et de retour gratuits).

Proposez régulièrement des nouveautés, chaque semaine si c’est possible. Mettez-les en avant dans une newsletter, sur votre page Facebook et vos tableaux Pinterest, et même auprès des influenceurs spécialisés. Insistez sur la valeur ajoutée de vos produits, que ce soit introuvable en France, que cela améliore la qualité de vie, que tel ou tel people en soit fan, etc… Le consommateur doit trouver chez vous ce qu’il ne trouvera pas ailleurs, si vous voulez le fidéliser, qu’il revienne régulièrement et recommande. »

Benoit Gaillat

Co-fondateur de Skeelbox, agence de conseil e-commerce, bloggeur sur info-ecommerce.fr et spécialiste de la conversion de site e-commerce

photo-portrait-benoit-gaillat-21

« Je pense qu’après une année 2013 catastrophique en termes de fermeture de boutiques en ligne l’année 2014 doit être absolument consacrée à améliorer la rentabilité des sites e-commerce.

Le modèle des années précédentes, de tout miser sur la croissance au détriment de la rentabilité, ne fonctionne clairement plus. Il est essentiel d’arriver à stabiliser son cout d’acquisition client, d’augmenter son taux de conversion et d’améliorer vos prix d’achats pour accroitre votre rentabilité.

Cela passe par plus d’analyse, aussi bien dans les campagnes webmarketing que dans Google analytics mais également par la mise en place de landing pages, de test AB, bref, de la mise en place d’un cycle d’optimisations continu. L’objectif étant de présenter un site, des produits et une stratégie la plus adaptée à votre cible.

La rentabilité passe aussi par une organisation plus rigoureuse : achats (renégocier, trouver de nouveaux fournisseurs, remontez la chaine de création) logistique (optimisation des rangements, du temps à créer un colis, des retours etc..) .

La seule chose à ne pas faire cette année ? Baisser vos marges, c’est le raccourci le plus rapide vers la fermeture de votre boutique en ligne. »

 

Un grand merci à nos quatre experts qui ont accepté de partager avec nous tous leurs précieux conseils et de compléter notre dossier « Votre conseil e-commerce pour 2014 ! » Je vous donne RDV mercredi prochain pour découvrir d’autres conseils d’experts e-commerce.

Et vous, e-commerçants, quels conseils allez-vous appliquer cette année ? N’hésitez pas à partager avec nous tous votre vision du e-commerce 2014 en commentant cet article !

Webbax le 16 janvier 2014 à 00:08

Alors je pense qu’il faut vraiment noter la phrase de « Benoit Gaillat » qui nous dit ceci :


« La seule chose à ne pas faire cette année ? Baisser vos marges, c’est le raccourci le plus rapide vers la fermeture de votre boutique en ligne. »


Je suis absolument d’accord avec cela, il faut stopper de casser les prix pour s’aligner avec des entreprises qui ne font pas de marge.


Ce n’est pas parce que vous vendez plus cher, que vous vendrez forcément moins.


Le prix est un facteur d’influence, mais ce n’est pas le seul… Effectivement pour survivre à 2014, il faudra stopper la course au cassage de prix


zyf le 16 janvier 2014 à 21:43

Pour ceux qui souhaite se lancer cette année dans le ecommerce, anticiper et préparer absolument votre lancement


Loric le 23 janvier 2014 à 15:17

Les interventions de ces experts sont très pertinentes, il est difficile d’en sortir une du lot. Cependant , j’aime bien celle d’Hervé Bourdon et le K.I.S.S.


Ces derniers mois les innovations/tendances/modes se sont succédées dans le domaine de la vente en ligne. Mais la réalité et les préoccupations des petits e-marchands sont différentes. Il faut revenir à la simplicité et aux fondamentaux du commerce.


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour