• Fonctionnalités
    • Avantages
    • Shopping Ads
  • Références
    • Témoignages
    • Exemples boutiques
    • Presse
  • Tarifs
    • Nos abonnements
    • Migrez vers WiziShop
  • Ressources
    • Nouveautés
    • Partenaires
    • Aides
    • API
    • Glossaire E-commerce
    • Les conseils de Grégory Beyrouti
  • Blog

Ressources et Formations

Créer sa boutique Générer du CA Ressources et Formations Témoignages Groupe WiziShop SEO

Ressources et Formations

Les erreurs qui nuisent à votre e-commerce

Ecommerce : illustration à propos des erreurs à éviter

Tout e-commerçant a été un débutant. On arrive toujours dans le secteur en croyant avoir de supers idées. Il y a souvent de bonnes choses à retenir mais parfois ce sont des erreurs qui ont déjà été faites auparavant. Aujourd’hui, les erreurs dites de « débutant » ne pardonnent plus. On ne fait plus du e-commerce comme on en faisait il y a dix ou quinze ans. C’était un secteur qui se cherchait et les essais étaient la norme. Les internautes sont exigeants désormais. Ils ont pris leurs petites habitudes sur le web. Il faut donc connaitre les tendances du moment, les erreurs du passé et les pratiques du futur.

Alors avant de se lancer, comment savoir ce qu’il ne faut pas faire ? Parfois certaines choses nous séduisent mais ne plairont pas à la majorité des internautes. Il faut savoir s’adapter et remettre en question ses croyances dans le domaine.

Voici quelques erreurs que l’on retrouve encore de temps en temps sur les boutiques en ligne ou sur les sites en général :

Les erreurs sur la page d’accueil :

  • Commençons par un grand classique, mettre un grand Gif animé clignotant ou un peu trop flashy en guise de logo, de bannière ou d’illustration. Ce type d’animation fait vieillot et décrédibilise le sérieux de votre site. Il faut vraiment que le Gif soit simple et de qualité pour ne pas choquer. Préférez-le à petite dose dans les emailing par exemple. Pour dynamiser votre page d’accueil, mettez plutôt un slider par exemple. Le Flash et le JavaScript sont généralement plus appropriés pour rendre plus dynamique l’aspect d’une page.
  • Un texte trop long cachant les produits où les éléments importants plus bas. Quand on lance son site, on a beaucoup de chose à dire. C’est bien mais il faut mettre ce contenu dans des pages dédiées. Il est important aussi d’éviter le format mail avec formule de politesse et signature ou encore des mots comme « Bienvenue » ou »Bonjour ». En page d’accueil dites l’essentiel, parlez de vos produits et faites des liens vers des pages plus explicites.
  • Dire que votre site est « en construction » ou que vous n’êtes pas là. Un site e-commerce est censé être fonctionnel et disponible 24h/24h. Les visiteurs risquent de ne jamais revenir.

Les erreurs sur le site en général :

  • Afficher un pop-up avant même que le visiteur n’est pu accéder au contenu. Ces fenêtres qui s’ouvrent automatiquement peuvent paraitre agressives aux yeux des internautes, notamment si c’est pour leur mettre de la publicité. Ne le faites vraiment que si vous ne voulez pas qu’ils manquent une information mais si vous le pouvez, privilégiez par exemple un petit bloc sur votre page qui suit le scroll des internautes ou qui s’affiche à un moment donné.
  • Être brouillon, c’est à dire avoir des superpositions de couleurs inadaptées ou avoir une typographie désordonnée (plusieurs polices, plusieurs tailles). Tout ce « bruit visuel » va fatiguer les internautes et les décourager.
  • Mettre des intitulés peu explicites qui ne servent ni votre référencement ni la soif d’informations de vos internautes. En plus de ne pas vous trouver sur Google (et les autres moteurs), ils risquent de ne pas trouver les produits qu’ils cherchent à cause d’une mauvaise formulation.
  • Mettre des éléments importants en dessous de la ligne de flottaison. Si vous voulez que votre offre promotionnelle soit vue par exemple, ne la placez pas trop bas. Certains internautes ont des écrans de petites tailles et tout le monde ne scroll pas jusqu’en bas de page.
  • Ne parler à aucun moment de votre entreprise ou de ses équipes. Vous allez recevoir beaucoup de visites d’internautes qui ne vous connaissent pas ou peu. Sur un site il ne faut pas hésiter à apporter un aspect humain en parlant de ses équipes ou des fondateurs par exemple. Parler du fonctionnement de l’entreprise peut aussi rassurer ou même charmer les internautes si vous avez un concept de fabrication fascinant.
  • Ne donner aucune informations sur vos services annexes. Il faut rassurer vos visiteurs, peut-être seront-ils séduits par vos produits mais n’oseront vous accorder leur confiance que si vous leur donnez des garanties telles qu’un SAV joignable facilement ou des moyens de paiement sécurisés. Informez-les sur les services qui gravitent autour de vos produits.
  • N’avoir ni logo ni bannière. Il arrive parfois de voir certains sites sans logo (ni même de bannière ou un titre stylisé), c’est pourtant l’élément de base de la construction de son identité visuelle, qui contribue à déterminer vos spécificités. Cela ne véhicule pas une image de professionnel de ne rien avoir. Imaginez un commerce physique sans enseigne.
  • Avoir un nom de domaine non significatif qui ne permette ni de vous référencer, ni de vous mémoriser du type « www.discount-numero-1.com »

Les erreurs au niveau des produits :

  • Croire que parce que beaucoup vendent un produit, il y a encore de la place (ex: High-Tech). Il ne faut pas oublier qu’il faut apporter une valeur ajoutée pour espérer se démarquer. Soit vous êtes sûr de pouvoir vous différencier avec des prix plus bas, une gamme plus large, des services plus complets etc. soit il vous faudra trouver un marché de niche plus intéressant.
  • Penser que seul le prix intéresse les cyberacheteurs. Ils sont même prêts à dépenser plus si vous leurs proposez plus au niveau des services.
  • Avoir trop de produits qui ne sont plus en stock. C’est une bonne chose que de laisser les fiches produits en ligne pour le référencement en attendant le renouvellement des stocks mais cela peut donner l’image d’un site vide si l’internaute ne trouve aucun produit disponible. Essayez d’indiquer que vous serez réapprovisionné bientôt ou supprimez les fiches trop vétustes.
  • Avoir une gamme trop restreinte ou trop de gammes différentes. Si vous n’avez qu’un ou deux produits dans une catégorie, ça risque de faire vide (sauf exceptions). Si au contraire vous vendez de tout et n’importe quoi, les internautes risquent de s’y perde. En plus, vous allez avoir bien du mal à vous référencer. Essayez de couvrir une gamme suffisamment large pour répondre aux besoins d’un maximum d’e-consommateurs en prenant garde de ne pas vous éparpiller
  • Avoir des photos floues, sombres, trop petites ou avec un fond disgracieux. Une attention toute particulière doit être portée à la qualité des photos de vos produits. Plus le niveau de détail est élevé, mieux c’est. Cela montre votre transparence vis-à-vis de vos produits (vous ne vous cachez ainsi pas derrière de petites photos floues) et cela comble le fait que l’internaute ne puisse ni « voir en vrai » le produit ni le toucher.

Les erreurs en référencement :

  • Faire une page uniquement pour les mots-clés sans réel contenu à valeur ajoutée pour l’internaute. Ces pages vont vous pénaliser plus qu’autre chose dans votre référencement.
  • Faire des échange de liens avec des sites complètement en dehors de votre thématique simplement parce que ce sont des amis ou des connaissances. Les liens déterminent, entre autres, votre positionnement. Ils doivent être précis et venir de domaines en cohérence avec le votre. Les liens sortants peuvent aussi vous pénaliser si ils sont trop nombreux et hors-sujet.
  • Faire du copier-coller des fiches produits de vos fournisseurs ou des descriptions de vos concurrents. Les moteurs de recherche n’aiment pas le duplicate-content. Ils considèrent que vous n’apportez rien de nouveau qui mériterait de vous rendre plus visible dans les résultats.
  • Faire un site en Flash parce que c’est joli. Attention, le flash n’est pas à bannir, il peut s’avérer très utile pour faire des animations et dynamiser une page mais c’est définitivement pas la meilleure solution pour optimiser son référencement.

Les erreurs concernant la relation client :

  • Ignorer les clients une fois l’achat conclu. La fidélité est votre meilleur allié dans la rentabilité de votre site. Ne passer pas tout votre temps à acquérir de nouveaux clients, essayez aussi de consolider votre base client.
  • Ne pas proposer de hotline. Beaucoup encore souhaite un contact avec une personne réelle. Si vous ne souhaitez pas être trop sollicité par téléphone, il existe des solutions de chat qui s’intègrent à votre site.

Les erreurs sur les médias-sociaux :

  • Ignorer les retours négatifs ou répondre de manière inappropriée. Tout comme le référencement, gérer une communauté est un métier. Soyez précautionneux pour ne pas faire empirer la situation.
  • Ne pas mettre à jour son blog. Un blog qui n’a pas reçu d’articles depuis plusieurs semaines ne va pas inspirer confiance aux e-consommateurs. Il va transmettre à votre boutique en ligne un sentiment de site abandonné.

Les erreurs dans sa communication :

  • Acheter des bases d’e-mails non-qualifiés. Vous voulez toucher une large cible, vous allez surtout faire des dépenses inutiles en obtenant un ROI très faible.
  • Accepter beaucoup de requêtes larges dans AdWords pour gagner en visibilité. Certaines variantes proposées par Google vont faire gagner plus d’argent à ce dernier qu’à vous.

Les inclassables :

  • Copier tout ce que font les concurrents. Bien sûr qu’il faut s’en inspirer mais pensez surtout à vous différencier. Ayez un train d’avance sur eux.

Il ne faut pas croire qu’il est possible de tout faire seul. On le fait généralement pour faire des économies. Des investissements de départ sont généralement nécessaires. On est forcément amener à travailler avec des professionnels et des partenaires pour obtenir quelque chose de performant à moins d’être « pluri-compétent » et d’être vacciné contre le sommeil;)! Malheureusement, de nombreux e-commerçants échouent ou ne décollent pas à cause d’une mauvaise préparation ou d’une mauvaise anticipation. Lancez-vous dans le e-commerce avec surtout une idée précise de ce que vous allez faire. En ayant conscience des erreurs à éviter, avec une dose d’ambition et un projet solide, vous aurez plus de chances de faire partie de ceux qui réussissent !

Si vous aussi vous avez des exemples d’erreurs courantes ou non que l’on retrouve sur les sites, faites-en part dans les commentaires !

Trampoline le 13 octobre 2011 à 08:09

Excellent pense bête.

Je rajouterai les erreurs au niveau logistique (avoir une logistique adaptée) et notamment les problématiques concernant les produits lourds.


Agence web Paris le 13 octobre 2011 à 09:18

Très bon récapitulatif. Une fois un site conçu je donne pas mal de conseils à mes clients pour la mise à jour de leur boutique et votre article est idéal pour cela. Pour un e-commerce, souvent les 30 premières secondes sont décisives…


perche le 18 octobre 2011 à 02:36

Bonjour, merci pour ces infos, si cela peut aider à les diffuser je vous ajoute sur mon Twitter et Facebook et aussi sur quelques sites de news comme digg france qui se trouve là


phytothérapie le 6 mars 2012 à 22:09

ca me rappele quand j’ai débuté dans le ecommerce …


tout ce qui est dit dans cet article est exact


la conclusion c’est qu’il ne faut pas oublier que créer un ecommerce c’est créer une entreprise ….


kasor le 27 mai 2012 à 05:28

» Les erreurs qui nuisent à votre e-commerce – Wizishop Blog Ecommerce Very nice post. I just stumbled upon your blog and wished to say that I have really enjoyed surfing around your blog posts. In any case I will be subscribing to your rss feed and I hope you write again soon!


Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Les articles populaires

Ressources et Formations

E-commerce : Les 20 avantages et inconvénients du commerce en ligne en 2021

Ressources et Formations

10 Objets faits main & DIY à fabriquer soi-même pour vendre en ligne : bois, verre...

Ressources et Formations

Formation e-commerce : Plus de 95 vidéos en ligne pour vous former gratuitement !

Ressources et Formations

Pourquoi les plateformes e-commerce Open Source ne sont pas faites pour vous ⛔️

Créons ensemble votre boutique en ligne WiziShop

Quel est votre prénom ?

Vous allez bénéficier de 15 jours de test gratuit

Enchanté ...

Quel est votre nom ?

Retour

Comment souhaitez-vous
nommer votre boutique ?

Retour

..., merci de définir
votre mot de passe

Le mot de passe doit contenir 6 caractères minimum.

Retour

..., dîtes-moi tout.
Quelle est votre couleur préférée ?

Retour

, quels types de produits allez-vous vendre ?

Retour