FORMATION GRATUITE : Quel statut juridique pour se lancer en E-commerce ?

Publié dans Blog ecommerce > Formations le jeudi 13 septembre 2018 | Par M. Wizi | Aucun commentaire

Formation Gratuite : comment choisir son statut juridique quand on se lance en E-commerce ?

Comme pour nombre d’autres choses, lancer son activité suppose de s’affranchir de certaines formalités. Au-delà même d’une décision entrepreneuriale, lancer son site de e-commerce implique de procéder à certains choix. Or, l’un de ces premiers choix est celui de la forme juridique que vous adopterez pour votre entreprise. En effet, chaque entreprise, que le projet entrepreneurial soit encore en germe ou qu’elle développe un volume d’activité conséquent, dispose d’une forme juridique.

Choisir une forme juridique

Le choix d’une forme juridique adaptée à votre activité est donc important. Plus qu’une appellation, la forme juridique de votre entreprise représentera un véritable cadre pour votre activité. Entreprise individuelle, micro-entreprise, société… Chaque alternative présente ses caractéristiques propres, avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Votre entreprise adoptera obligatoirement une forme particulière. Alors, autant choisir la bonne !

Ainsi, Valentin Giandomenico, juriste au sein de LegalVision, vous propose une formation gratuite sur les différentes formes juridiques et leurs caractéristiques :

Quel statut juridique choisir pour lancer son site de e-commerce ?

Découvrez le replay de cette formation, abonnez-vous à la chaine Youtube pour être informés des prochaines formations

Regardez le replay

Afin de vous présenter les différentes formes juridiques pour lancer un site de e-commerce, seront abordés les points suivants :

Partie 1 : Les formes juridiques et la protection du patrimoine personnel.

Entreprendre, c’est prendre des risques. La formule est connue, indéniable même. Il faudra investir autant de son temps que de son argent pour réussir. Mais, entreprendre, ce n’est pas prendre des risques inconsidérés. Pour cela, il est important, lors de la création d’une entreprise, de prendre compte de la protection de son patrimoine personnel que certaines formes juridiques peuvent offrir.

Partie 2 : Les formes juridiques et leur régime social.

Le choix d’une forme juridique impliquera l’affiliation à un régime de sécurité sociale. Or, le montant des charges sociales, ainsi que le niveau de protection conféré par leur versement, sont autant de critères de choix lorsqu’il s’agit de lancer son entreprise.

Partie 3 : Les formes juridiques et leur régime fiscal.

Impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu, TVA… Chaque forme juridique implique une fiscalité propre. Or, votre choix peut avoir un impact sur votre charge d’imposition.

Partie 4 : Les autres critères de distinction entre les formes juridiques.

Outre des différences en termes de protection du patrimoine personnel, de régime social ou encore fiscal, les différentes formes juridiques existant en France se distinguent par d’autres caractéristiques propres, lesquelles peuvent avoir un impact sur le choix de l’entrepreneur.

Partie 5 : Les formalités pour lancer son entreprise.

Gagner une certitude quant à la forme juridique adaptée à son projet ne suffit pas. Créer son entreprise impliquera de s’affranchir de formalités obligatoires, lesquelles peuvent différer en fonction de votre choix.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <em> <strong>

Ne perdez plus de temps ! Testez WiziShop dès aujourd'hui...

L'essai est gratuit pendant 15 jours, sans engagement et vous donne accès à l'ensemble des fonctionnalités.

TESTER WIZISHOP